Consultation d'un avocat en droit de l’internet et des nouvelles technologies

Je trouve mon avocat >
Répondez au questionnaire en ligne
On vous recommande le meilleur avocat 
Échangez avec l'avocat par téléphone

Plus de 1000 notes d'avocats attribuées par nos clients

 

 

Droit de l’internet et des nouvelles technologies : en quoi cela consiste-t-il ? Le droit de l’internet et des nouvelles technologies est une matière en constante évolution, si bien qu’il peut parfois être compliqué de suivre ce qui est couvert ou non par la matière. La consultation d’avocats experts sur le sujet constitue un parfait moyen d’obtenir une information complète et de qualité.

Qu’est-ce qu’un avocat en droit de l’internet et des nouvelles technologies ?

Tenir un blog, une chaîne YouTube, un site e-commerce ou de jeu en ligne, ou encore mettre en place des services avec des drones. Telles sont les nouvelles activités arrivées sur le marché ces quinze dernières années. Le web est par définition un monde sans frontières, dans lequel il peut s’avérer compliquer de se retrouver. De clic en clic l’internaute peut être conduit à visiter de nombreux contenus et donc se retrouver soumis à des législations différentes. En d’autres termes, le droit applicable à un site web commercial dont l’éditeur est situé en France est le droit français, pour un site édité par une entreprise belge, le site sera soumis au droit belge, pour un site édité par une entité allemande, le site sera soumis au droit allemand et ainsi de suite. Si internet offre la liberté de s’exprimer, de diffuser des informations, et si les nouvelles technologies permettent la mise en place de services innovants, ces innovations n’en demeurent pas moins encadrées.

D’un point de vue juridique, il existe des lois entourant les activités en ligne et l’utilisation des nouvelles technologies. Spécialiste de ces domaines, l’avocat en droit de l’internet et des nouvelles technologies apporte son accompagnement et son savoir-faire pour conseiller ou défendre les usagers et les victimes de ce progrès.

Par conséquent, lorsqu’une entreprise ambitionne de se lancer dans une activité liée à internet ou aux nouvelles technologies, l’intervention d’un avocat est sérieusement recommandée.

Les différents thèmes traités en droit de l’internet et des nouvelles technologies

Les contrats informatiques

Depuis 1971 et l’invention du microprocesseur, l’informatique s’est généralisée pour devenir une vraie industrie. En matière d’informatique, il existe un certain nombre de contrats pour lesquels la rédaction ou la négociation nécessite l’expertise d’un avocat. En effet, en raison de leur spécificité ces contrats sont complexes et appellent une vigilance toute particulière. Il est nécessaire de bien encadrer les obligations respectives du prestataire ou fournisseur informatique. Aussi, il faut savoir que les contrats informatiques se déclinent sous plusieurs natures, telles que :

· Vente de matériel

· Externalisation

· Maintenance

· Cloud computing

· SAAS, IAAS ou encore PAAS

· Licence de logiciel

· ASP

· Infogérance

Le commerce électronique

Le commerce électronique regroupe l’ensemble des transactions commerciales utilisant l’internet impliquant un changement de propriété du bien ou du service commandé. Parce que se lancer dans l’e-commerce doit absolument tenir compte de divers impératifs légaux, l’avocat en droit de l’internet et des nouvelles technologies s’occupe de la rédaction de conditions générales d’utilisation (CGU) et de conditions générales de vente (CGV), de la charte de protection de la vie privée ou encore du règlement relatif aux cookies, par exemple.

Dans un tel contexte, l’avocat tient également compte des lois associées au droit commercial et au droit des affaires. Ainsi, il peut intervenir pour défendre les droits des commerçants, mais aussi des clients le cas échéant.

Le droit des noms de domaine

Le droit des noms de domaine est visé par la jurisprudence, qui considère qu’un nom de domaine peut être protégé des éventuels dépôts de marques identiques ou similaires à l’avenir. Un avocat peut donc intervenir pour faire valoir l’opposition au dépôt de marque d’un tiers. Il peut aussi intervenir pour demander le retrait de la marque associée au nom de domaine par un tiers.

Aussi, l’avocat peut intervenir pour la négociation et la rédaction de contrats de cession de noms de domaine et de cession des droits sur site internet.

La protection des données personnelles

La protection des données personnelles est régie par la loi Informatique et Libertés, sous l’administration de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Un avocat peut être amené à apporter ses conseils et son analyse afin de faire respecter le droit des données personnelles aux entreprises opérant en ligne ou détentrices d’un fichier de données personnelles de leur clientèle. En effet, quiconque met en place un fichier de traitement des données personnelles est tenu de respecter le droit à l’information des personnes dont les données sont collectées. L’information sur la collecte de ces données permet à tout usager souhaitant s’opposer à ce traitement d’en avoir la possibilité. Le droit à l’information conduit directement aux droits de rectification et d’opposition.

Il faut également savoir que les chartes associées au commerce électronique doivent également respecter la loi Informatique et Libertés. Par conséquent, l’intervention d’un avocat est presque indispensable pour tout le volet relatif à la protection des données personnelles des utilisateurs d’un site web ou d’un service.

L’e-réputation

Dans le cas où une entreprise est la cible de propos diffamatoires, de contenus illégaux ou d’injures sur la Toile (forums, réseaux sociaux, etc.), de nombreux recours sont possibles. Ainsi, un avocat en droit de l’internet et des nouvelles technologies peut assurer la défense d’une entreprise victime de diffamation, d’injures et de dénigrement sur internet, en suivant une procédure particulière.

Par ailleurs, là encore, la charte d’utilisation du site web, qu’il s’agisse d’un espace national ou international, doit apporter un premier encadrement au volet de l’e-réputation. Cette charte doit être en accord avec les diverses lois en vigueur autour de la protection de la vie privée et le bon comportement des utilisateurs sur internet.

Le droit à l’image et à la vie privée

Sur internet, l’identité d’une personne, à savoir son image et son nom, peut être cédée par le biais d’un contrat, à titre gratuit ou contre rémunération. Néanmoins, ce type de cession est encadré afin de limiter tout litige. En outre, un contrat ou une déclaration de cession doit être établie afin de justifier la bonne foi des deux parties. C’est à ce niveau que peut intervenir l’avocat.

L’e-sport, le droit des jeux vidéo et des jeux en ligne

En matière d’e-sport, jeux vidéo et autres jeux en ligne, ce sont les acteurs œuvrant dans les coulisses qui bénéficient de l’accompagnement de l’avocat en droit de l’internet et des nouvelles technologies. Ce, afin qu’ils prennent connaissance des problématiques juridiques auxquelles ils peuvent être confrontés dans le cadre de leur activité : développement, conception, design, etc.

Au niveau des jeux en ligne, et notamment les paris sportifs ou encore les jeux de hasard, il est très important de se renseigner sur les règlements des jeux et des concours. Là encore, un avocat en droit de l’internet et des nouvelles technologies est tout indiqué.

Le droit des drones et des robots

La question des drones et des robots implique notamment la réglementation applicable en droit commercial, en matière de droit de l’Union européenne, et en matière de droit à l’image et à la vie privée. Le marché des drones et des robots étant en pleine expansion, il est important de répondre à toutes les conditions imposées par la loi afin d’éviter tout litige avec des tiers.

Qu’est-ce que le contentieux Google ?

Autre thématique abordée par l’avocat en droit de l’internet et des nouvelles technologies : le contentieux Google. Cela concerne notamment les éléments suivants :

· Suspension des comptes de campagne Adwords et Adsense affectant négativement le chiffre d’affaires des entreprises titulaires

· Déférencement de sites web sur le moteur de recherche après signalement

· Utilisation d’une marque par un concurrent

· Droit à l’oubli

La gestion de contentieux informatique et e-commerce

Enfin, l’avocat en droit de l’internet et des nouvelles technologies peut intervenir dans le cadre de contentieux liés à l’e-commerce et l’informatique.

Dans le premier cas, ce sont surtout les éditeurs de sites et les prestataires de services tels que les rédacteurs, community managers ou encore développeurs et web designers qui font appel à l’avocat afin de résoudre des litiges tels que le non-respect du cahier des charges, la mauvaise exécution du contrat, etc.

Dans le second cas, les commerçants électroniques peuvent devoir rendre des comptes à la justice lorsque les CGV ne sont pas respectées, ou lorsque le droit de rétractation du client n’a pas été respecté, par exemple. De même, le défaut de conformité, les clauses abusives et les pratiques commerciales trompeuses peuvent requérir l’aide d’un avocat au fait des lois entourant les pratiques sur le Net.

Tous ces concepts, plus ou moins récents, méritent toute la considération de la justice en cas de litige. Un avocat spécialisé en droit de l’internet et des nouvelles technologies pourra mieux vous guider si vous souhaitez créer une entreprise dans un secteur d’activité innovant.

100% des domaines du droit des affaires couverts
+200 recommandations d'avocats
<5% des candidatures retenues pour rejoindre le réseau