1. Notre aide pour établir vos contrats commerciaux et CGU
  2. CGV/CGU/CGA
  3. Définition des conditions générales de vente e-commerce

Définition des conditions générales de vente e-commerce

Rédiger des CGV e-commerce
Rédiger des CGV e-commerce
Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Les conditions générales de vente, que l'on appelle également CGV, encadrent juridiquement la relation commerciale qui existe entre un client et un vendeur professionnel. De nos jours, en France, il est essentiel pour un e-commerçant d'avoir des CGV e-commerce afin de se protéger juridiquement de tout litiges.

Il s'agit d'un document contractuel qui doit être accepté par les deux parties pour être valable et qui fera office de document de référence en cas de litige. Les sites de e-commerce doivent donc faire accepter aux clients leurs conditions générale de vente en ligne avant de pouvoir valider leur achat: les clients doivent savoir clairement sur quoi ils s'engagent et doivent donc avoir lu et accepté les CGV E-commerce.

Pour allez plus loin, n'hésitez pas à consulter l'article de Maître Mirabel-Chambaud : Comment créer un site e-commerce conforme ? 

 

 

1. Le rôle des CGV e-commerce

 

Elles ont pour rôle de sécuriser la relation entre le client et le e-commerçant. Elles permettent de définir le contour et l’organisation de la prestation: c'est une sécurité juridique pour le vendeur, et un gage de confiance pour le client.

Il est par ailleurs plus que recommandé de faire figurer ses CGV au dos des factures envoyées ou mises à disposition des clients.

 

2. CGV des e-commerçants: obligatoires ou pas ?

 

La loi NRE du 15 mai 2001 impose la rédaction des CGV : « tout producteur (…) est tenu de communiquer à tout acheteur (…) qui en fait la demande son barème de prix et ses conditions de vente ». La vente en ligne possède la même base juridique que la vente à distance. Les règles du Code de la consommation et du commerce s’appliquent donc aussi aux sites de vente en ligne.

Si les conditions générales de vente sont obligatoires en B2C, il faut savoir qu'elle ne le sont pas en B2B, même si elles sont fortement recommandées (pour protéger le e-commerçant ainsi que le client). Les CGV des e-commerçants doivent répondre au cadre législatif fixé par le Code de la Consommation ainsi qu'à celui de la vente à distance et du commerce électronique. Et pour certains e-commerçant, les CGV doivent être traduites en anglais.

  

3. Que doivent contenir les CVG e-commerce ? Quelles sont les conditions pour vendre sur internet ?

 

Le e-commerçant est libre de définir le contenu de ses CGV. Néanmoins, certaines mentions obligatoires définies à l’article L 441-6 du code de commerce doivent y figurer. Voici les obligations des CGV e-commerce:

- Les CGV e-commerce doivent mentionner les conditions de vente ( livraison, transfert de propriété, garantie, modalités d'achat en ligne, délai de rétractation, retour de la marchandise, etc...), le barème des prix unitaires, les réduction de prix et les conditions de règlement. Les conditions de règlement doivent préciser les modalités de paiement, les délais de paiement, les conditions d’application et taux des pénalités de retard, le montant de l'indemnité forfaitaire de frais de recouvrement ainsi que les modalités d’escompte pour paiement anticipé.

- Depuis la Loi Hamon, entrée en vigueur le 13 juin 2014, les CGV e-commerce doivent mentionner une adresse de contact en cas de réclamation, les coordonnées d’un service après-vente, ainsi que l’existence et les modalités d’exercice de la garantie légale de conformité et de la garantie légale des vices cachés. Elles doivent également faire apparaître une mention de protection des données personnelles.

- Les CGV doivent être datées et actualisées au fil du temps. Le e-commerçant doit ainsi adapter ses CGV en fonction des litiges qu'il peut rencontrer avec certains clients.

 

4. Les risques liés au copier / coller des CGV e-commerce

 

Dans un soucis d'économie de temps et d'argent, il pourrait être tentant pour un e-commerçant de copier coller les CGV de l'un de ses concurrents. Si cette pratique semble présenter des avantages et permettre notamment des économies de temps et d’argent, il faut savoir qu'elle présente d'importants risques.

Tout d'abord, le copié / collé des CGV d'un concurrent est considéré comme du plagiat et est condamné par la justice. N'oubliez pas que les écrits juridiques originaux sont des œuvres protégées par le droit d'auteur. L'utilisation des CGV d’un concurrent est considérée comme un acte de parasitisme économique, ce qui est un élément constitutif de la concurrence déloyale sanctionnée sur le fondement de l’article 1382 du code civil.

De plus, de bonnes CGV pour e-commerçant doivent prendre en compte les subtilités propres à l’environnement technique et juridique de l’entreprise et doivent donc être parfaitement adaptées à l’activité de l’entreprise. Même si les CGV de vos concurrents auront forcément de nombreux points communs avec les vôtres, il est très important que vous puissiez y faire apparaître toutes les spécificités de votre activité, et ce afin de vous protéger efficacement en cas de litige avec un client. Copier les CGV d'un autre d’un autre c’est risquer aussi de copier ses erreurs et d’avoir un manque juridique qui peut faire perdre beaucoup d’argent à l’entreprise en cas de conflit avec un client retors.

 

5. Pourquoi faire rédiger ses CGV e-commerce par un avocat ?

 

La rédaction de CGV e-commerce est donc plutôt conseillée pour toute entreprise faisant de la vente en ligne. De la même manière que vous êtes passé par un professionnel qualifié pour assurer les livraisons de vos colis, vous allez avoir besoin d'un professionnel pour protéger votre projet sur le plan juridique. Il peut également être tentant de se procurer gratuitement un modèle de CGV e-commerce sur internet. On trouve en effet de nombreux modèles de CGV disponibles sur la toile, mais il faut bien savoir qu'ils présentent quasiment autant de risques que des CGV copiées collées.

Là aussi, en cas de litige, ces modèles de CGV ne pourront tout simplement pas jouer leur rôle et apporter la protection juridique nécessaire car elles ne seront pas assez précises pour votre cas. N'oubliez pas que le rôle des CGV e-commerce est avant tout de protéger les e-commerçants, il est donc dans votre intérêt que celles-ci soient le plus personnalisées possibles.

Il s’ensuite qu’il vaut donc mieux faire rédiger les CGV e-commerce par un professionnel du droit.

Faire rédiger des CGV e-commerce par un professionnel est la seule option viable pour une entreprise, et ne doit surtout pas être considéré comme un coût ou une dépense inutile.

Des CGV claires et adaptées donneront une image sérieuse de votre entreprise auprès de vos clients et de vos prospects.

Faire faire ses CGV par un professionnel limite réellement les risques juridiques avec les clients ou concurrents. Et ce sera l'occasion d'étudier les faiblesses de ces derniers pour améliorer votre positionnement et votre offre de services. Hé oui, les CGV peuvent et doivent aussi faire partie intégrante de votre stratégie relation client !

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

3 min
Les conditions générales de vente entre professionnels et particuliers (CGV)

Vous êtes vendeur professionnel auprès de particuliers ? Vous devez alors impérativement rédiger des CGV BtoC. Celles-ci doivent respecter le code de la consommation. Le point avec Captain Contrat

3 min
Quelles sont les différences entre des CGV B2B et B2C ?

Les CGV sont obligatoires en BtoC mais seulement recommandées en BtoB. Quelles mentions doivent figurer et quelles mentions diffèrent dans ces relations?

3 min
Conditions générales d'utilisation (CGU) : mode d'emploi pour votre site internet

Tout savoir sur les conditions générales d'utilisation (CGU). Est- ce obligatoire ? Quels sont les éléments nécessaires à faire figurer dans des CGU ?

4 min
CGV et conditions de règlement : comment les rédiger ?

Besoin d'aide pour rédiger vos CGV et vos conditions de règlement pour être en conformité ? Captain Contrat propose de vous assister !

3 min
CGV : comment les communiquer et les faire accepter ? 

Vous n’avez pas encore rédigé vos CGV ? Vous ne savez pas comment les communiquer et les faire accepter par votre client ? Cet article est pour vous !

2 min
Rédaction des conditions générales d’achat (CGA) : ce qu’il faut savoir

Quel est le rôle des CGA ? Comment rédiger des conditions générales d'achat ? Sont-elles obligatoires ? Réponse avec Captain Contrat

3 min
Modèle de conditions générales de vente (CGV) : les risques liés au copier/coller

Il peut être tentant de copier les CGV d'un concurrent ou user d'un modèle gratuit sur internet. Attention, vous vous exposez à de gros risques.

2 min
Combien coûte la rédaction de CGV ?

Vous souhaitez rédiger des CGV ? Et vous voulez savoir combien cela va vous coûter ? Vous êtes au bon endroit ! Cet article va vous permettre de connaître le prix, le contenu, et l'utilité des CGV. Enfin un article clair et rapide à lire, qui est fait pour vous.

3 min
Les conditions générales de vente pour une prestation de services

Vous êtes prestataires de services ? Pensez à la rédaction des conditions générales de vente ! Des mentions obligatoires, à la présence ou non de certaines clauses, cet article va vous guider pas à pas pour rédiger au mieux vos CGV sereinement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier