1. Tous nos conseils pour recruter et gérer vos salariés
  2. Gestion de la paie
  3. Nouveau modèle de bulletin de paie à partir du 1er mars 2016

Nouveau modèle de bulletin de paie à partir du 1er mars 2016

En parler avec un expert 
En parler avec un expert 
Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Aujourd’hui, bon nombre d’employeurs ne comprennent pas toutes les lignes inscrites sur le bulletin de paie et les salariés ne savent plus sur quelle base le montant de leur salaire est calculé. La version actuelle de la fiche de paie n’est pas claire, et les intitulés s’enchaînent sans vraiment d’explications.

Depuis le 1er mars 2016, un nouveau modèle de bulletin de paie simplifié est accessible aux entreprises. Par cette mesure, l’objectif du gouvernement est de rendre le bulletin de paie plus compréhensible à chaque salarié, et de faciliter la vie de l’entreprise, notamment en matière de gestion de paie.

 

 

Quelles sont les nouveautés apportées par ce nouveau modèle de bulletin de paie ?

 

Certaines lignes sont supprimées du bulletin :

  • La référence de l’organisme auquel l’employeur verse les cotisations de Sécurité Sociale
  • Le numéro sous lequel ces cotisations sont versées

D’autres lignes sont au contraire ajoutées :

  • Le montant, l’assiette et le taux des cotisations dues par les salariés et les employeurs
  • Le montant total des exonérations des cotisations sociales
  • La somme du salaire brut et des cotisations à la charge de l’employeur

A noter : certaines informations n’ont pas été modifiées car la fiche de paie comporte des mentions obligatoires énumérées par la loi. 

 

Quelles sont les mentions obligatoires qui doivent figurer dans le bulletin de paie ?

 

Les mentions obligatoires sont prévues par le Code du travail qui énonce que doit nécessairement figurer dans le bulletin de paie :

  • Le nom et l'adresse de l'employeur ainsi que, le cas échéant, la désignation de l'établissement dont dépend le salarié
  • Le nom et l'emploi du salarié ainsi que sa position dans la classification conventionnelle qui lui est applicable.
  • Le montant de la rémunération brute du salarié
  • L’intitulé de la convention collective applicable aux salariés. Si l’entreprise ne dispose pas de convention collective, la référence au code du travail pour les dispositions relatives à la durée des congés payés du salarié et à la durée des délais de préavis en cas de cessation de la relation de travail
  • La période et le nombre d'heures de travail auxquels se rapporte le salaire en distinguant, s'il y a lieu, les heures payées au taux normal et celles qui comportent une majoration pour heures supplémentaires ou pour toute autre cause
  • Le montant, l’assiette et le taux des cotisations d’origine légale et conventionnelle à la charge de l'employeur et du salarié avant déduction des exonérations. 

 

Quelles entreprises bénéficient de ce nouveau bulletin de paie ?

 

A compter de 2016, les entreprises qui bénéficient de ce nouveau modèle de bulletin de paie sont des entreprises pilotes, qui s’engagent volontairement à l’instaurer. L’objectif du gouvernement est de le généraliser et de l’imposer à toutes les entreprises d’au moins 300 salariés d’ici 2017, et à tous les employeurs dès le 1er janvier 2018.

Voici le lien qui vous permet de voir le nouveau modèle de bulletin de paie mis en place par le Gouvernement, et toutes les modifications qui y sont apportées

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

5 min
Loi Travail : dématérialisation du bulletin de paie en 2017

En Janvier 2017, la loi Travail modifie les dispositions relatives à la dématérialisation du bulletin de paie, notamment celles concernant l'accord du salarié

5 min
Tout savoir sur les mécanismes d’intéressement au capital réservé aux salariés

Dans un contexte marqué par la chasse aux talents, les entreprises et en particulier les start-up recherchent des solutions peu couteuses pour fidéliser leur salariés et les associer à leur développement. Me Hermant fait le point sur les outils existants : BSPCE, actions gratuites ou stock-options

5 min
BSPCE, BSA, stock-options : tout savoir sur les dispositifs d’actionnariat salarié

Vous souhaitez fidéliser vos salariés ? Tout savoir sur les BSPCE, BSA, stock-option. Comment mettre en place ces outils de financement ? Quels dispositifs choisir ? Me Beck vous accompagne dans la mise en place de ces mécanismes d'intéressement

5 min
Index égalité homme femme : calcul et fonctionnement 

Nouvelle obligation annuelle pour les entreprises d'au moins 50 salariés : le calcul et la publication de l'index égalité homme-femme. L'outil est mis en place pour lutter contre les discriminations et écarts de rémunération au sein de l'entreprise. Me Louise Milbach vous guide pour vous mettre en conformité.

5 min
Primes et gratifications : que doit octroyer l'employeur à son salarié ?

En supplément de sa rémunération, un salarié peut percevoir des primes et gratifications. Découvrez dans quelles conditions l'employeur lui versera ces bonus

5 min
Participation des salariés aux résultats de l'entreprise : quels mécanismes d'intéressement choisir ?

La participation des salariés aux résultats de l'entreprise permet de leur reverser une partie des bénéfices réalisés par celle-ci. 👩‍💻 Mais quels mécanismes d'intéressement mettre en place ? Cet article vous explique comment mettre en place cette participation au sein de votre entreprise. ✅

5 min
Qu’est-ce que le contrat d’intéressement ?

Vous souhaitez mettre en place un mécanisme d'intéressement au sein de votre société ? Le contrat d'intéressement ne s'improvise pas. BSPCE, BSA, management package, soyez accompagné par un professionnel

5 min
Obtenir un extrait K ou Kbis : comment faire ?

Découvrez comment faire un extrait Kbis, le document prouvant l’existence juridique de votre société. On vous explique où et comment créer votre Kbis.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier