Leveur de fonds, avocat... par qui se faire accompagner lors d’une levée de fonds ?

par
5
Consulter un avocat 

Sommaire

La levée de fonds est une étape parfois indispensable pour les start-ups porteuses d’innovation, de fabuleux projets, mais qui disposent d’un capital de départ insuffisant. Vous avez besoin de moyens financiers et matériels plus importants, mais ne savez pas comment les trouver. Comme d’autres entrepreneurs avant vous, l’emprunt auprès d’un organisme bancaire ne vous intéresse pas forcément, et vous avez besoin d’un réel tremplin pour faire croître la société. Le financement par la levée de fonds est en ce sens un levier des plus intéressants.

 

Définition de la levée de fonds

 

La levée de fonds est un processus qui consiste à obtenir des financements par un tiers pour un projet entrepreneurial. Les investisseurs sont parfois des fonds d’investissement, ou bien des personnes qui sont à la recherche d’opportunités pour financer une entreprise et en tirer des bénéfices. Il s’agit pour l’investisseur d’un véritable engagement, et même d’une prise de risque dans certains cas. On appelle aussi ces personnes des « business angels », car elles apparaissent comme des parrains qui permettent souvent aux start-ups de passer d’importantes étapes nécessaires à leur croissance, comme l’embauche de salariés ou encore l’achat de matériels. Les fonds d’investissement sont quant à eux de véritables entreprises, souvent spécialisées, qui sont structurées pour apporter des financements à d’autres sociétés. Le fonctionnement est bien différent de celui d’une banque, car on ne parle pas ici de crédit, mais réellement de prendre part au projet. Cependant, avoir réussi une levée de fonds n’empêche pas à une entreprise de contracter par ailleurs des prêts pour d’autres besoins comme la participation aux charges sociales.
 

Les 3 acteurs de votre levée de fonds

 

Nous vous présentons le trio qui fera de votre recherche de financement un succès garanti.

 

Le leveur de fonds

Le leveur de fonds est une personne qui accompagne l’entrepreneur dans la présentation de son projet, pour qu’il puisse être le plus mature et le plus convaincant possible. Sa durée d’intervention peut s’étendre sur plusieurs années, selon le moment où les entrepreneurs font appel à lui, et du travail à réaliser. Ainsi une levée de fonds s’avère être bien différente selon la taille de l’entreprise, la somme à lever, la nature du projet. Le leveur de fonds se rémunère sur la base d’une somme fixe négociée dès le départ, et qu’il touche, quelle que soit l’issue de l’opération. Il est ensuite fréquent qu’il obtienne un variable, sur la base d’un pourcentage de la somme levée lorsqu’un ou des investisseurs ont été trouvés. Parfois, le leveur de fonds est rémunéré en partie en parts ou actions de l’entreprise dans laquelle il est intervenu.
 

L’avocat

L’avocat est l’allié de l’entrepreneur. Son intervention se fait aux moments les plus décisifs pour la société : rédaction des statuts, négociation des pactes d’associés, validation du contrat de travail, etc. Mais il est également un partenaire privilégié lors des levées de fonds, et notamment pour l’intervention d’un leveur de fonds. En effet, il est essentiel que le contrat avec le leveur de fonds soit bien négocié. En effet, il définit les conditions de son intervention au-delà de la simple question de sa rémunération. Ainsi, il s’agit de définir la durée du contrat, et les modalités de versement. Une clause conditionne par exemple le fait qu’il puisse toucher une commission plusieurs mois après la fin de la mission, car la levée de fonds aurait abouti plus tard. L’avocat spécialisé encadre et contrôle l’ensemble des éléments du contrat, et il pourra même vous suggérer des clauses auxquelles vous n’aurez pas pensé en premier lieu, mais qui vont s’avérer plus qu’utiles a posteriori.
 

Vous-même, entrepreneur !

Vous êtes le premier acteur de votre levée de fonds ! Malgré l’intervention du leveur de fonds, et de tous les conseils que vous pourriez recevoir, votre levée de fonds n’aboutit que si votre idée est suffisamment bonne et mature. Les investisseurs ne souhaitent pas dépenser vainement leur argent, et vous devez constituer un dossier capable de convaincre. Il faut montrer que vous avez bien étudié la question, pensé à toutes les éventualités, et surtout que votre idée est porteuse de croissance. C’est la raison pour laquelle la présentation est également importante. Transmettre son enthousiasme, tout en montrant que l’on a étudié avec expertise le potentiel de son projet, est sans aucun doute la véritable clef du succès d’une levée de fonds. N’hésitez pas à tester votre idée auprès de vos proches, et de votre entourage. Si on ne vous comprend pas, c’est qu’il y a certainement encore du travail à faire ! Assurez-vous alors d’avoir protégé vos idées auparavant (enveloppe Soleau, dépôt de brevet, etc.).Téléchargez gratuitement votre guide pour tout savoir sur le financement de  votre société Je télécharge mon guide
 

Les avantages de faire appel à un leveur de fonds

 

Le leveur de fonds est une personne expérimentée, et qui dispose d’une bonne vision de ce que les investisseurs recherchent. Il connaît à la fois leurs désirs et leurs craintes. C’est pour cette raison que son point de vue externe est très enrichissant. Il peut à la fois apporter des éléments de réponses aux questionnements du dirigeant d’entreprise, mais être force de proposition entre autres pour la façon dont doit être présenté le projet au public. En déléguant une partie des démarches de recherche de financement, vous gagnez également un temps précieux qui peut vous servir à peaufiner votre projet à présenter.
 

Les inconvénients à faire appel à un leveur de fonds

 

Contacter un leveur de fonds demande d’être très bien renseigné. En effet, il s’agit d’une personne qui est amenée à représenter votre entreprise auprès de tierces personnes. C’est la raison pour laquelle vous devez vous assurer de sa bonne réputation. N’hésitez pas à demander au candidat leveur de fonds une liste de références que vous pourrez contacter par vous-même par la suite. L’autre inconvénient évident est le fait de devoir rémunérer le leveur de fonds. Parfois, certains investisseurs rechignent à passer par des leveurs de fonds, car ils n’ont pas envie que leur financement participe à cette rémunération. Cependant, cela n’est pas forcément un frein puisque faire appel à un leveur de fonds apporte par ailleurs des avantages évidents.

Le leveur de fonds est donc un partenaire tout à fait intéressant pour trouver des financements qui permettront le développement votre entreprise. Cependant, il est essentiel de sécuriser l’ensemble de l’opération, et même la relation entre vous l’entrepreneur, et le leveur de fonds. Pour les questions juridiques que sont les négociations de contrats, faire appel à un avocat spécialisé est dans ce contexte plus que pertinent. Il s’agit non seulement de favoriser votre levée de fonds, mais aussi de protéger l’ensemble de vos intérêts, que ce soit ceux d’aujourd’hui ou pour les années à venir. Avant de passer par le leveur de fonds, vous avez également la possibilité de réaliser un bilan auprès de votre CCI qui vous permettra d’analyser la maturité de votre projet avec des professionnels habitués à ces questions.

Amélie Gautier

Écrit par

Amélie Gautier

Diplômée d'un Master en droit des affaires et passionnée par le monde de l'entreprise, Amélie s'efforce de rendre accessible les informations juridiques nécessaires aux entrepreneurs tout au long de leurs projets.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Levée de fonds : quelles sont les étapes à suivre ?

Pour une start-up, une levée de fonds est souvent un passage obligé lorsque l’on souhaite se ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Adjonction d’activité : quelles sont les démarches à remplir ?

Une entreprise vit et évolue au fil du temps. Pour répondre à l’évolution du marché, les sociétés ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Pacte d'associés : comment rédiger ce document indispensable en levée de fonds ?

Qu’il s’agisse de votre première levée de fonds ou de la troisième, le pacte d’associés reste un ...

Me Sabine Hossenbaccus

Me Sabine Hossenbaccus

Capacité d’auto-financement : quelle différence avec le cash flow ?

Lors de la prise de décision pour un investissement quelqu'il soit, le chef d'entreprise doit ...

Maxime

Maxime

Love Money : lever des fonds grâce à des proches

Obtenir des financements quand on est une jeune startup de l'entrepreneuriat peut s’avérer être un ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Mandataire social et associé : comment les distinguer ?

Les mandataires sociaux et les associés sont deux acteurs incontournables dans la vie d’une ...

Maxime

Maxime

Coup d'accordéon : l'importance de se faire accompagner par un avocat

En cours de vie sociale, certains événements comme une forte croissance de l'activité ou au ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Quelles formalités juridiques pour lever des fonds ?

Les entreprises font tôt ou tard quasiment toujours face à un important besoin de financement, ...

Maxime

Maxime

Entrée ou sortie de nouveaux investisseurs : comment gérer ?

Pour des questions de développement et notamment de financement, les fondateurs d’entreprises ...

Maxime

Maxime

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier