Changez de commissaire aux comptes en ligne

Nommez ou changez votre commissaire aux comptes en quelques clics en étant accompagné à tout instant par votre juriste dédié.

checkBénéficiez d’une plateforme et d’un accompagnement personnalisé

checkVotre dossier est validé et envoyé en moins de 24h

checkProfitez de formules adaptées à votre besoin et sans frais cachés

checkAccompagnement personnalisé

checkDossier validé en moins de 24h

checkFormules adaptées sans frais cachés

Changer de commissaire aux comptes
Contacter un coach
Changer de commissaire aux comptes
Visuel-SAS-main-section-490x426px

Les 4 étapes pour changer votre commissaire aux comptes

🚀 Vous développez votre activité, nous gérons votre juridique !

1. Questionnaire en ligne

Précisez votre projet et vos attentes. Commencer

🕐 5 min

2. Dossier vérifié en 24h

Votre juriste vous informe dès la validation de votre dossier.

🕐 24h

3. Validation par le greffe

Le greffe valide les dossiers en 48h en moyenne.

🕐 48h

4. Réception du KBIS

Votre société est créée. Votre juriste vous envoie votre KBIS.

🕐 5 min

Votre projet est entre de bonnes mains


Des prix justes et transparents

Nos différentes formules d’accompagnement s’adaptent à vos besoins et votre budget, pour une prestation sans frais cachés.

Tarifs


Une démarche en ligne, 100 % sécurisée

Formulaires en ligne, échanges avec nos juristes à distance et signature électronique : gagnez en efficacité à chaque étape de votre projet.

En ligne


Une équipe attentive et disponible

Par téléphone, message ou en visio, nos juristes spécialisés vous répondent à tout moment de votre projet, de manière illimitée. 

Équipe dispo


Un réseau de partenaires de confiance

Pour un accompagnement complet, nous avons sélectionné des partenaires fiables : avocats, comptables, banque en ligne etc. 

Partenaires
Tarifs En ligne Équipe dispo Partenaires
Changer de commissaire aux comptes
Je prends rendez-vous

Ils ont fait confiance à Captain Contrat

0
entreprises créées grâce à nos juristes
0
projets réalisés avec Captain Contrat
0
entrepreneurs abonnés et accompagnés au quotidien
Huguettes Simjee
Fondatrice @CHEN
Gérante d'une SCI
L'écoute
J'ai apprécié la patience et l'écoute des conseillers. Les démarches sont rapides, dans mon cas un transfert d'adresse d'un DOM vers un département métropolitain. Je suis très satisfaite d'avoir fait appel à cette LegalTech pour l'économie de temps que ça m'a apporté et la rapidité des démarches.
Farah Dieng
Fondatrice @DIENG
Marque de vêtements
Le rapport qualité prix
J'ai eu a faire a une interlocutrice qui a su répondre avec exactitude a mes besoins .Les délais annoncés sont respectés et le rapport qualité prix en vaut vrai la peine.Recommandation +++
Gildas le Men
Fondateur @Sainte Barbe
Exploitation de biens immobiliers
Le professionnalisme
Le sérieux et le professionnalisme des intervenants et la confiance qui s'est installée au fil des démarches m'ont rassuré et effacé les hésitations que j'avais au départ de mon engagement. le prix était de plus très convenable. Dans un prochain temps, je ferai appel encore à vos services.
Laure Wagner
CEO de @1km à pied
Mobilité
Super expérience
Super expérience, facile d'usage pour ceux qui ont une phobie administrative comme moi !

Nos soutiens de longue date

logo_bnpparibas logo_google logo_lesechoslegal (1) BPI France logo_maif

Comparez nos formules d’accompagnement

Pack Solo
0€ HT
+ Frais administratifs
Pack Standard
149€ HT
+ Frais administratifs
Pack Sérénité
209€ HT
+ Frais administratifs

📋 Procès-verbal et annonce légale

  • Procès-verbal et dossier complet prêt à signer en ligne
  • Possibilité de réaliser plusieurs modifications à la fois
  • Publication de votre annonce légale par nos juristes

⚖️ Dépôt du dossier au greffe

  • Vérification et traitement du dossier par nos juristes
  • Dépôt de votre dossier au greffe

⭐ Assistance Premium pendant 1 mois

  • Traitement express du dossier en moins de 24h
  • Réponse à toutes vos questions juridiques en moins de 24h
  • Bibliothèque des 60 documents juridiques les plus utilisés
Pack Solo
0€ HT
+ Frais administratifs

checkProcès-verbal et dossier complet prêt à signer en ligne

checkPublication de votre annonce légale par nos juristes

checkPossibilité de réaliser plusieurs modifications à la fois

Pack Standard
149€ HT
+ Frais administratifs

checkComprend le Pack Solo

addVérification et traitement du dossier par nos juristes

addDépôt de votre dossier au greffe

Pack Sérénité
209€ HT
+ Frais administratifs

checkComprend le Pack Standard

add Traitement express du dossier en moins de 24h

add Réponse à toutes vos questions juridiques en moins de 24h

add Bibliothèque des 60 documents juridiques les plus utilisé

Changer de commissaire aux comptes

Une question ? Nos coachs sont à votre écoute !

Carole

Besoin de conseils sur votre projet ?

Carole et tous nos coachs entrepreneuriaux seront ravis de répondre à vos questions 🙂

Horaires: Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h00

Questions fréquentes d’autres entrepreneurs

Retrouvez les réponses aux questions les plus fréquemment posées

  • 📌 Qu'est-ce qu'un commissaire aux comptes ? 


    Le commissaire aux comptes est un indépendant, extérieur à l’entreprise mais rémunéré par celle-ci. Il est nommé par l’organe délibérant de l’entité pour une durée de 6 exercices.

     

    Sa mission au sein de l’entreprise est de contrôler la régularité des écritures comptables, et dispose d’un droit d’alerte au cas où il constate une irrégularité dans la gestion du personnel dirigeant. Il répond personnellement des actes professionnels qu’il accomplit au nom de cette société, qu’elle qu’en soit la forme. 

     

  • Comment est rémunéré le commissaire aux comptes ?


    Les honoraires et la rémunération du commissaire aux comptes sont réglementés par décret et par le Code de déontologie de la profession. Ils dépendent de deux critères : le nombre d’heures nécessaires à la bonne exécution de la mission ainsi que le barème horaire pratiqué par chaque cabinet.

     

    Les honoraires du commissaire aux comptes sont donc plus ou moins libres.    

     

  • Est-il obligatoire d’avoir un commissaire aux comptes dans une entreprise ?


    La loi prévoit une obligation d’avoir un ou plusieurs commissaires aux comptes pour certaines entreprises et selon certaines conditions. Cette obligation est principalement motivée par la volonté de renforcer la confiance en la fiabilité des documents comptables et financiers de l’entreprise.

     

    Tout d’abord, la loi prévoit une nomination obligatoire et sans condition, pour toutes les sociétés anonymes (SA), d’au moins un commissaire aux comptes. Cette obligation s’applique également pour toutes les sociétés en commandite par actions.

     

    En ce qui concerne les SARL, SNC et sociétés en commandite simple, un commissaire aux comptes doit être nommé lorsque la société dépasse deux des trois seuils suivants :

    • le total de son bilan comptable dépasse 1 550 000 € ;

    • le montant hors taxe de son chiffre d’affaire atteint 3 100 000 € ;

    • son nombre moyen de salariés au cours d’un exercice atteint 50.

     

     Les conditions sont les mêmes pour la SAS, mais ces seuils sont revus à la baisse :

    • Bilan comptable : 1 000 000 € ;

    • CA HT : 2 000 000 € ; 

    • 20 salariés.

     

    A défaut de dépassement de 2 de ces 3 seuils, la nomination d’un commissaire aux comptes n’est que facultative. 

    Il faut savoir que toutes les sociétés commerciales soumises à l’obligation de nomination d’un CAC, ont également l’obligation de nommer des commissaires aux comptes suppléants afin de pallier aux absences des commissaires aux comptes titulaires.

  • Quels sont les motifs poussant le commissaire aux comptes à cesser ses fonctions ? 


    Ces motifs peuvent être divers :

    • arrivée à terme de ses fonctions,

    • récusation du commissaire aux comptes,

    • démission,

    • empêchement de son exercice (ex : incapacité),

    • relèvement (faute ou empêchement définitif),

    • décès. 

  • Un vote à l’unanimité des associés est-il nécessaire pour changer de commissaire aux comptes ?


    C’est l’assemblée générale ordinaire de la société ou l’organe équivalent qui est appelé à désigner un ou plusieurs commissaires titulaires et leurs suppléants (sauf si les statuts le prévoient). Un vote à l’unanimité n’est pas nécessaire pour changer de CAC. 

  • A quel point dois-je faire attention pour changer de CAC ?


    Il est d’abord nécessaire d’établir l’existence d’un motif de cessation d’activité du présent commissaire aux comptes.

     

    Il faut ensuite se référer à la loi pour connaître des obligations de nomination d’un CAC selon la structure de la société (une nouvelle obligation est susceptible de naître pour d’autres formes de société).

     

    Si les statuts ne le prévoient pas, il est nécessaire de convoquer l’assemblée générale ordinaire des associés pour statuer sur la nomination d’un nouveau CAC.

     

    On peut ensuite procéder à la nomination du nouveau commissaire aux comptes. Attention,  le nom du commissaire aux comptes partant et sa qualité doivent être indiqués dans les décisions.

     

    Une fois cette décision prise, il obligatoire de remplir les différentes modalités administratives permettant ce changement. 

  • Quelle est la procédure administrative à accomplir ?


    Premièrement, pour être opposable aux tiers, le changement de commissaire aux comptes doit faire l’objet d’une publicité.

     

    Cette dernière s’effectue auprès du Journal d’annonces légales (JAL)  du lieu du siège social. Par la suite, la publicité est suivie d’un dépôt de dossier au centre de formalités des entreprises (CFE).

     

    Ce dossier doit comprendre : 

    • un exemplaire du procès-verbal de l’assemblée qui a constaté le remplacement des commissaires aux comptes ;

    • une copie de la lettre du commissaire aux comptes ayant accepté sa désignation ;

    • une copie de l’attestation de parution dans un journal d’annonces légales ;

    • un formulaire M3 dûment rempli et signé ;

    • un chèque à l’ordre du greffe du tribunal de commerce pour le règlement des formalités.

     

    Dès lors que le greffe du Tribunal de commerce a inséré la publicité du changement au BODACC (Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales), aucun tiers ne peut ignorer ce changement et doit le respecter. 

     

  • Je souhaite changer de CAC, que dois-je faire concrètement ? 


    1. Répondez à un questionnaire adapté à votre besoin, en ligne sur notre site

    2. Nous vous mettons en relation avec un avocat spécialisé et expérimenté qui rédigera votre document et répondra à toutes vos questions

  • Quels sont les points à retenir sur le changement de commissaires aux comptes


    1.Vérifier les conditions de nomination/changement du CAC
    Nomination obligatoire imposée par la loi ou nomination facultative à la demande des associés. Motif valable de changement du CAC
    2.Respecter les formalités de nomination/changement de CAC

    Tenue d'une assemblée générale, rédaction du procès-verbal, formulaire M3...
    3.Anticiper l'après...
    Nomination d'un nouveau commissaire suite au changement du précédent

  • Afficher plus de questions

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier