La rémunération du dirigeant d’une société

par
5
Je découvre l'accompagnement juridique

Sommaire

  1. Les charges sur les salaires
  2. Les charges et taxation sur les dividendes
  3. Le régime social du dirigeant
Je découvre l'accompagnement juridique

Le dirigeant d'une société peut choisir de se verser un salaire pour l'exercice de ses fonctions (une rémunération, soumise à des cotisations mais qui garantira une protection sociale) ou des dividendes (ce qui lui permet d’économiser au regard de l’impôt sur le revenu mais ne garantit pas de protection sociale).

Voici quelques informations et quelques chiffres à prendre en compte pour faire les bons choix.

Les charges sur les salaires

Si vous souhaitez vous verser un salaire, sachez que la SARL est l’option qui impose le moins de charges sociales : 40 à 45% du salaire net.

Côté SAS, les charges sociales du Président de SAS qui se rémunère sont d'environ 60% du salaire brut, soit environ 80% du salaire net. Pour les Assimilés Salariés, les charges patronales (42%) et salariales (22%) s'élèvent à environ 64% du salaire brut (ou 82% du salaire net, soit 54% + 28%).

Les charges et taxation sur les dividendes

Depuis le 1er janvier 2018, les dividendes font l'objet d'un Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU ou Flat Tax) à la source de 30% : 17,2% de prélèvement sociaux* et 12,8% de prélèvement forfaitaire.

* ce montant inclut la hausse de 1,7 points de la Contribution Sociale Généralisée (une taxe participant au financement de la protection sociale)

Vous serez soumis par défaut à ce prélèvement, mais vous avez la possibilité d’opter pour le barème progressif au moment de votre déclaration de revenus.

Dans ce cas, le prélèvement de 12,8% que vous avez déjà payé sera déduit de l'impôt dû. Cette option vous permet également de conserver l'abattement de 40% sur les dividendes bruts et la CSG déductible de 6,8%.

Le régime social du dirigeant

Du côté de la SARL :

  • Les gérants majoritaires de SARL sont affiliés au régime des travailleurs indépendants (= Travailleurs Non Salariés). Quelle que soit la rémunération, il faut s’acquitter de la cotisation minimale
  • Les gérants égalitaires et minoritaires de SARL, eux, cotisent au régime général de la Sécurité Sociale (= Assimilés Salariés)

Pour ce qui est de la SAS :

  • Le président de SAS est affilié au régime général de la Sécurité Sociale (= Assimilé Salarié)
  • L’absence de rémunération implique qu’il n’y a aucune cotisation minimale à payer par l'entreprise

La protection sociale limitée : la PUMA (Protection Universelle Maladie) en vigueur depuis 2016 vous permet d'obtenir le remboursement de vos frais de santé. Il s'agit d'une couverture maladie minimale

Notez que vos choix ont des conséquences sur vos prestations prévoyance (arrêt de travail, invalidité, décès) puisque vous ne toucherez aucune indemnité.

Ils ont également un impact sur vos cotisations en matière de retraite. Pour valider un trimestre de retraite, vous autre besoin d’une rémunération minimale au moins égal à 150 fois le SMIC horaire (soit environ 1 500 €) par trimestre civil.

Pour aller plus loin : Vous faites face à des désaccords dans votre entreprise ? Vos associés souhaitent vous révoquer ? Découvrez l'article de Maître Rondot et ses conseils exclusifs pour faire face à ces situations de sortie de dirigeant

Prêt à créer votre société ? Ne vous lancez pas seul

Captain Contrat est la solution pour créer votre entreprise en quelques clics : nous vous posons les bonnes questions, nous vous indiquons les documents et renseignements à nous fournir, nous nous assurons que votre dossier sera accepté par le Greffe et nous nous chargeons de le déposer !

Répondez simplement à quelques questions directement en ligne, choisissez la formule avec ou sans avocat et suivez les conseils de notre équipe de juristes.

Créez votre entreprise en ligne en quelques clics Je crée mon entreprise

Philippe

Écrit par

Philippe

Diplômé d'HEC et bras droit d'un célèbre entrepreneur, Philippe a aidé plusieurs startups dans leur développement. Il accorde une grande importance à conseiller les entrepreneurs dans leurs problématiques juridiques pour les aider à faire les meilleurs choix.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Deux façons de faire entrer un nouvel associé dans une société

Il existe plusieurs façons de faire entrer un nouvel associé au sein d’une société. Les modalités ...

Maxime

Maxime

Comment distribuer les dividendes d'une SARL entre associés ?

Après imposition, réserve légales et statutaire, les bénéfices réalisés par une SARL peuvent être ...

Maxime

Maxime

Les différences entre un avocat et un juriste

Les professions de juriste d’entreprise et d’avocat ne sont pas les mêmes métiers mais ils sont ...

Maxime

Maxime

Différences entre associé minoritaire, majoritaire et gérant

« Gérant », « Associé », « Dirigeant », « Président » ...

Maxime

Maxime

Tout savoir sur l'imposition des dividendes en SARL

La société à responsabilité limitée (SARL) dont vous êtes associé est en bonne santé financière et ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Que faire en cas de décès d’un associé ?

Il arrive parfois malheureusement qu’un associé d’une société meurt. Cela va de fait entrainer une ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

EURL : quel régime d’imposition choisir ? Quelle est la meilleure option ?

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL ou SARLU) s’apparente à la SARL si ce ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Les différents régimes fiscaux : la fiche complète pour tout comprendre

Le choix du régime fiscal d’une entreprise dépend notamment du statut juridique de celle-ci. ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Le régime fiscal de la SARL : IR ou IS ?

Facile à créer, adaptable et facile à gérer, la société à responsabilité limitée est la forme ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier