La procédure à suivre pour changer l'adresse d'une entreprise

par
5
Je transfert mon siège social

Sommaire

  1. Le siège social d’une société
  2. La procédure de changement d’adresse de la société
  3. Les documents requis pour le transfert de siège social
Je transfert mon siège social

Le siège social d’une société détermine l’adresse officielle d’une entreprise, son domicile juridique. Son importance est autant juridique que pratique. Il est possible de modifier cette adresse au cours de la vie de l’entreprise, par exemple en cas de déménagement de la société. Il convient alors d’effectuer le changement d’adresse de celle-ci. Intéressons-nous au déroulement de la procédure de transfert de siège social.

 

Le siège social d’une société

 

Toute société possède obligatoirement un siège social. C’est dernier renseigne l’emplacement géographique de l’entreprise. Cette adresse est mentionnée dans les statuts, sur l’extrait Kbis de la société ainsi que sur tous autres documents (factures, courriers, devis, etc.). Le siège social correspond généralement au lieu de direction de la société où sont prises les décisions stratégiques.

Une société ne peut posséder qu’un seul siège social qui peut-être fixé au domicile personnel d’un dirigeant, dans un local propre, au sein d’une pépinière d’entreprises ou bien auprès d’une société de domiciliation. Le choix de cette adresse officielle doit être réfléchi puisqu’il déterminera la nationalité de la société ainsi que la loi applicable et le tribunal compétent.

Bon à savoir :

Le siège social est souvent confondu avec des notions proches telles que le lieu d’exploitation ou l’établissement. Selon la loi, un établissement est le lieu d’exploitation commerciale de la société se rattachant directement à son activité. Ainsi, une même entité peut posséder plusieurs lieux d’exploitations, mais n'aura qu’un unique siège social, même lorsque celle-ci réalise des activités dans différents lieux. 

 

La procédure de changement d’adresse de la société

 

Cette procédure de changement d’adresse du siège social de la société se fait en 3 étapes

 

La modification des statuts de la société

Le changement du siège social d’une société entraîne la modification des statuts de la société et ce quelle que soit la forme de celle-ci. Le changement d’adresse de la société nécessite une décision préalable de l’organe compétent pour acter de la décision du changement d’adresse de la société. L’organe compétent varie selon la forme sociale de l’entité.

Dans une société à responsabilité limitée (SARL), la modification du siège social est en principe décidée par l’assemblée des associés. Les statuts peuvent néanmoins prévoir que le gérant est en mesure de prendre cette décision de lui-même à condition qu’elle soit, par la suite, ratifiée par l’assemblée des associés.

Dans une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), c’est l’associé unique qui, par principe, décide du changement de siège social de l'EURL. Toutefois les statuts peuvent prévoir que le gérant prenne lui-même la décision si elle est ensuite ratifiée par l’associé unique.

Dans une société par actions simplifiée (SAS), l’organe compétent pour acter du changement de siège social est prévu par les statuts. Il  peut s’agir du président ou de l’assemblée des associés par exemple. Il en va de même dans une société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU)

Dans une société civile, c’est l’assemblée générale extraordinaire des associés qui décide du changement de siège social.

La décision relative au changement du siège social de la société sera formalisée par un acte rédigé par l’organe compétent (procès-verbal d’assemblée ou décision du représentant légal de la société).

 

La publication du transfert 

Suite à la décision de changement d’adresse, vous devrez publier un avis de transfert du siège social dans un délai d’un mois dans un journal d’annonces légales. Cet avis devra faire apparaître l’adresse de l’ancien siège social et celle du nouveau afin d’en informer les tiers.

Si le transfert du siège a lieu dans le ressort du même tribunal alors l’avis sera publié dans le même journal d’annonces légales (JAL). Si le transfert a lieu dans un département différent, l’avis devra être publié dans le JAL du département départ et dans le JAL du département d’arrivée. 

 

La déclaration du transfert de siège social

La modification de l’adresse du siège social nécessite ensuite une inscription modificative au registre du commerce et des sociétés (RCS). Ainsi, il s’agit de faire une déclaration au greffe du tribunal de commerce situé dans le ressort du nouveau siège social ou auprès du centre de formalités des entreprises (CFE).

 

Les documents requis pour le transfert de siège social

 

La demande de modification du siège social auprès du registre du commerce et des sociétés doit être accompagnée de plusieurs documents afin d’être recevable et mettre à jour le Kbis de l’entreprise.

Il convient donc de communiquer :

  • les statuts à jour, datés et certifiés conformes à l’original par le dirigeant ;
  • la décision de transfert de siège social certifiée conforme par le représentant légal ;
  • un justificatif de jouissance des nouveaux locaux (bail commercial, facture d’électricité, etc.) ; 
  • l’avis paru au journal d’annonces légales, le cas échéant l’attestation de parution ;
  • le pouvoir du représentant légal dans le cas où il n’aurait pas lui-même signé les documents ;
  • le formulaire M2 complété. 

Cette procédure de transfert de siège social ne s’applique que pour un transfert effectué en France et non pour un transfert vers l’étranger ou de l’étranger.

Vous avez désormais connaissance de la procédure à suivre afin de procéder au changement de siège social de votre société. Captain Contrat vous accompagne dans vos démarches de transfert de siège social. 

Maxime

Écrit par

Maxime

Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Contrat de licence d’utilisation de logiciel : les éléments à connaître

Vous avez créé un logiciel que vous souhaitez mettre sur le marché. Félicitations ! Avez-vous pensé ...

Maxime

Maxime

Différences entre contrat de licence logiciel et contrat SaaS

 La plupart des rédacteurs de contrats IT savent faire la différence entre un contrat de licence ...

Maxime

Maxime

Copyright © : définition, explications et exemples incontournables en droit de la propriété intellectuelle

La mention copyright se retrouve dans le langage courant français sans que l’on ne sache vraiment ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Protection des biens personnels : l’importance de la responsabilité limitée

La responsabilité limitée implique des personnes physiques, au sein d’une société. En outre, il ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

5 minutes pour tout savoir sur la cession de droits

 

Maxime

Maxime

Auto-entrepreneur informatique : toutes les démarches

Auto-entreprise et informatique ne sont pas du tout incompatibles. Au contraire, ce régime offre ...

Philippe

Philippe

La responsabilité civile professionnelle de l'avocat : 3 points essentiels à retenir

Contrairement aux idées reçues, la profession d’avocat ne consiste pas uniquement à plaider devant ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Qu’est-ce que la cession de propriété intellectuelle ?

Dès la création de la société puis au long de son développement, le dirigeant, fondateur de la ...

Me Yoram Kouhana

Me Yoram Kouhana

Les 5 logiciels de paie les plus simples et les pratiques pour les PME

De nos jours, utiliser un logiciel de paie est incontournable et obligatoire pour gérer la paie de ...

Philippe

Philippe

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier