BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter

    Comment ouvrir un escape game ?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Tout droit venu du Japon, l’escape game, ou jeu d’évasion grandeur nature, bouscule les codes du secteur des loisirs. Vous êtes d'ailleurs un véritable adepte de ces expériences. Vous envisagez même d'ouvrir très prochainement votre escape game. Sachez qu'avant cela, il vous faut peaufiner votre concept, prévoir le financement de votre projet ou encore choisir votre structure juridique. Cet article vous indique toutes les étapes à suivre !

    Au sommaire :

    1. Avez-vous les qualités et compétences nécessaires pour ouvrir un escape game ?
    2. Comment créer un concept d'escape game qui plaise ?
    3. La réalisation d'une étude de marché et d'un business plan : mode d'emploi
    4. Tout savoir sur le choix de l'emplacement et du local commercial
    5. L'importance de prévoir un budget de départ
    6. Souhaitez-vous exploiter votre activité en franchise ou en indépendant ?
    7. Quelle structure juridique devez-vous choisir ?
    8. La réglementation à suivre pour ouvrir votre escape game

    Avez-vous les qualités et les compétences nécessaires pour ouvrir un escape game ?

    L'escape game fonctionne selon un principe que vous connaissez déjà : les joueurs doivent réussir à s’échapper d’une salle dans laquelle ils sont enfermés en résolvant des énigmes.

    Nul besoin d’un diplôme spécifique pour ouvrir un escape game. Cette activité est ouverte à tous ! Vous devez seulement posséder quelques qualités :

    • Un talent de scénariste : vous devez faire preuve de créativité et d’inventivité pour réaliser des enquêtes pleines de suspense et qui donneront envie à vos clients de revenir et de recommander votre escape game ;
    • Un certain sens de l’organisation : en tant que créateur, vous devrez coordonner les parties, organiser leur déroulement, gérer les plannings des équipes, etc ;
    • Des compétences en gestion, commerce et comptabilité : elles vous serviront à fidéliser votre clientèle, faire tourner votre entreprise et manager vos équipes.

    Bien que le Stage Préalable à l’Installation (SPI) soit facultatif depuis la loi Pacte du 22 mai 2019, il est fortement recommandé à ceux qui souhaitent créer leur entreprise de le suivre. Cette formation de 4-5 jours vous permet d'apprendre les bases de la gestion d'entreprise.

    Comment créer un concept d'escape game qui plaise ?

    Vous n'êtes pas sans savoir que la concurrence est particulièrement rude dans le secteur de l’escape game. Il est donc important de peaufiner votre concept pour vous démarquer. Vous apporterez un soin tout particulier dans :

    • L'élaboration des scénarios : vous pouvez concevoir des parties tout public, imaginer des jeux ciblés pour les enfants, pour les entreprises dans le cadre d'un team building, vous inspirer d’un film ou d’une période historique, etc ;
    • La configuration des décors : vous devez créer une atmosphère particulière et choisirez des décors de qualité ; 
    • Le choix des technologies : pour offrir une expérience immersive à vos clients, vous pouvez acheter des oreillettes, des casques de réalité virtuelle, des tablettes, etc ;
    • La fixation de vos tarifs : ils doivent être en adéquation avec les revenus de votre clientèle et avec les prix de vos concurrents et permettre la rentabilité de votre activité.

    La réalisation d'une étude de marché et d'un business plan : mode d'emploi

    Pour réaliser une étude de marché, vous devez identifier et analyser la concurrence. Quels sont les acteurs déjà présents sur le marché ? Quels types de services proposent-ils ? Est-ce rentable ? Aussi, vous devez définir votre future clientèle. Souhaitez-vous uniquement des entreprises et/ou des particuliers dans votre salle ? Quels types de loisirs ont-ils l'habitude de pratiquer ? Combien sont-ils prêt à dépenser pour se divertir ? 

    Par ailleurs, prenez le temps d'établir votre business plan. A quoi sert-il ? À moins de disposer de fonds personnels importants pour ouvrir votre escape game, vous serez forcément amené à emprunter de l’argent. Le business plan est le document qui sert justement à convaincre les banques et autres partenaires de vous suivre dans votre aventure entrepreneuriale.

    L'objectif est démontrer que votre projet est suffisamment solide et viable. Il doit contenir une présentation de votre projet, de votre équipe, de votre modèle économique, de votre stratégie, etc ainsi que tous les chiffres clés. 

    Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour vous aider dans cette étape.

    Tout savoir sur le choix de l'emplacement et du local commercial 

    L’emplacement de votre salle d'escape game est un facteur décisif pour la réussite de votre activité. Les parties se réservant à l’avance, peu de monde viendra chez vous par hasard. Vous pouvez choisir un emplacement en centre-ville ou bien en périphérie. Dans les deux cas, il faut que vous preniez en compte dans votre décision des éléments tels que l'accessibilité, le trafic, la visibilité, etc. 

    Devez-vous acheter ou louer votre local commercial ? Tout dépend du budget que vous pouvez consacrer à ce poste de dépense. L’achat coûte plus cher que la location, mais vous pouvez agencer le local comme vous l’entendez. En location, vous devez respecter les clauses du bail commercial. Vous pouvez également opter pour l’achat d’un fonds de commerce d'escape game déjà existant.

    escape_game_creation_etapes

    L'importance de prévoir un budget de départ

    L'ouverture d'un escape game implique nécessairement un investissement financier important de votre part. Pensez à prévoir toutes les dépenses liées à :

    • L’achat du matériel nécessaire pour concevoir vos parties de jeux : décors, appareils pour les joueurs, système de caisse, etc ;
    • La réalisation de travaux si vous souhaitez aménager votre local ;
    • L'acquisition du stock de produits si vous proposez un service de bar et restauration ;
    • Le recrutement du personnel : salarié à l’accueil et à la surveillance, game master, décorateur, scénariste, etc ;
    • La création de votre entreprise.

    Souhaitez-vous exploiter votre activité en franchise ou en indépendant ? 

    Deux modes d’exploitation sont possibles pour ouvrir un escape game : le système de la franchise ou l’exercice de l’activité en indépendant. Les deux présentent leurs avantages et inconvénients.

    La franchise

    Si vous devenez franchisé, vous bénéficierez du savoir-faire de l'enseigne, de son image de marque et de sa notoriété. De plus, vous profiterez d'un accompagnement continu et d'une assistance technique et commerciale. Par ailleurs, nul besoin de vous creuser les méninges pour élaborer des scénarios et concevoir des décors : le réseau vous transmet les siens !

    Cela étant, la franchise a un coût. En plus de votre apport personnel, vous devrez verser un droit d'entrée à la signature du contrat et vous acquitter de redevances (ou royalties) tout au long de la collaboration. 

    Le statut d'indépendant

    Si vous choisissez d'ouvrir un escape game en indépendant, le démarrage de votre activité risque d'être plus long. En effet, vous devrez fournir des efforts importants pour vous faire un nom sur le marché. De plus, vous ne bénéficierez d'aucune formation ou assistance : vous êtes le seul maître à bord de votre navire.

    L'avantage est que vous pourrez laisser parler votre inspiration et prendre vos propres décisions. De plus, l'investissement de départ est nettement moins important qu'en franchise.

    Quelle structure juridique devez-vous choisir ?

    Le choix de votre structure juridique a des conséquences importantes sur votre régime fiscal (impôt sur les sociétés ou sur le revenu), votre statut social (dirigeant assimilé salarié ou travailleur non-salarié), le montant de votre capital social (capital social minimum ou pas),  le niveau de protection de votre patrimoine personnel, etc.

    Alors quelle est la forme juridique la plus adéquate pour ouvrir votre escape game ? Cela va dépendre de si vous vous lancez seul ou à plusieurs dans cette aventure. 

    Si vous êtes seul associé

    Si vous envisagez d'ouvrir seul votre escape game, optez pour une structure juridique unipersonnelle

    La micro-entreprise

    La création de la micro-entreprise nécessite seulement une déclaration d’activité, donc les formalités sont relativement simples et peu coûteuses.

    Le fonctionnement du régime est tout aussi souple : les obligations comptables sont allégées et les cotisations sociales et l'impôt sur le revenu sont calculés sur le chiffre d’affaires que vous devez déclarer chaque mois ou trimestre.

    L'inconvénient est que vous ne pouvez opter pour le statut de micro-entrepreneur que si votre chiffre d'affaires annuel est inférieur à certains plafonds (176.200 € pour la vente de marchandises et 72.500 € pour les activités de prestation de services). Aussi, en cas de dettes, vos créanciers peuvent se faire payer sur votre patrimoine personnel. Enfin, vous ne pouvez pas déduire la TVA.

    L'entreprise individuelle

    Vous pouvez choisir de créer une Entreprise Individuelle (EI) ou une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL).

    Comme la micro-entreprise, ces deux formes sociales sont simples et rapides à créer. Par exemple, la création ne nécessite pas de capital social minimum et vous n'avez pas à rédiger de statuts. Aussi, il n'y a aucun plafond de chiffre d'affaires.

    Ceci étant, vos créanciers peuvent se payer sur votre patrimoine personnel en cas de dettes. Vous pouvez toutefois échapper à cet inconvénient en optant pour l'EIRL. Cette structure vous permet de protéger vos biens personnels, en affectant une partie de votre patrimoine à votre activité professionnelle. Par ailleurs, vous relevez du régime social des TNS.

    Une société unipersonnelle

    Si vous souhaitez vous lancer seul, vous pouvez encore choisir de créer une société unipersonnelle : soit une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL), soit une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU).

    L'avantage de ces formes sociales est que votre responsabilité est limitée à votre apport dans le capital social. Concrètement, en cas de dettes, vous risquez de perdre uniquement votre mise de départ. Vos biens personnels sont à l'abri des poursuites judiciaires de vos créanciers.  

    Ceci étant, la création d'une EURL ou d'une SASU implique un formalisme et des frais plus importants. Par exemple, vous devez rédiger des statuts, remplir un formulaire cerfa de création, publier une annonce légale dans un journal habilité, déposer votre dossier de demande d'immatriculation auprès du greffe compétent, etc. 

    S'agissant du régime social, il faut distinguer selon la situation :

    • si vous êtes gérant associé unique d'EURL, vous relevez du régime des TNS ;
    • si vous êtes gérant non associé unique d'EURL, vous êtes affilié au régime assimilé salarié ;
    • si vous êtes président de SASU, vous dépendez du régime assimilé salarié. 

    Bon à savoir : La SASU vous offre une liberté d'action plus importante dans la rédaction de vos statuts.

    Si vous vous associez

    Si vous êtes plusieurs associés, vous devez opter pour une structure pluripersonnelle.

    Vous pouvez créer soit une Société A Responsabilité Limitée (SARL), soit une Société par Actions Simplifiée (SAS).

    Les règles applicables sont les mêmes que celles évoquées précédemment dans le cadre de l'EURL et de la SASU : formalisme lourd, frais de constitution importants, responsabilité limitée des associés, etc. 

    Ceci étant, si vous constituez une SARL, sachez que votre régime social est différent selon que vous êtes gérant minoritaire ou égalitaire (assimilé salarié) ou bien gérant majoritaire (TNS). 

    Vous avez tout intérêt à faire appel à un professionnel pour choisir une structure juridique adaptée à votre projet d'escape game. 

    La réglementation à suivre pour ouvrir votre escape game

    En ouvrant un escape game, vous devez respecter les normes des Etablissements Recevant du Public (ERP). Concrètement, votre local commercial doit être conforme aux règles de sécurité et de lutte contre les incendies et accessible aux personnes à mobilité réduite.

    Si vous envisagez de vendre des denrées alimentaires ou des boissons, vous devrez en outre respecter la législation applicable. La vente de boissons alcoolisées, notamment, suppose l’obtention d’un permis d’exploitation et d'une licence.

     

    Vous connaissez maintenant toutes les étapes à suivre pour ouvrir votre escape game. Captain Contrat vous propose de vous accompagner pour concrétiser votre projet.

    Créez votre escape game en quelques clics Je crée mon escape game en ligne

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES

      Étapes de création

      Entreprise de formation : comment créer la vôtre ?

      Étapes de création

      Quelles sont les étapes pour ouvrir une épicerie fine ?

      Étapes de création

      Comment ouvrir un magasin bio ?

      Étapes de création

      Les étapes pour ouvrir votre kebab

      Amélie Gautier
      A propos de Amélie Gautier

      Diplômée d'un Master en droit des affaires et passionnée par le monde de l'entreprise, Amélie s'efforce de rendre accessible les informations juridiques nécessaires aux entrepreneurs tout au long de leurs projets.

      COMMENTAIRES