HOME > PROTEGER SA SOCIETE > CONTRAT CESSION DROITS AUTEUR

Cession de droits d'auteur : transférez votre titre exclusif en ligne

Faites rédiger le contrat de cession de droits d'auteur et obtenez des conseils d'avocat sur la meilleure manière de gérer leur exploitation

Je démarre >
Voir les prix

Avis clients

Bénéficiez de l’expertise et du conseil des meilleurs avocats

Faites rédiger vos contrats à prix forfaitaires et transparents

Parlez avec l'avocat sous 24h pour préciser votre problématique

Faites rédiger votre contrat de cession de droits d'auteur simplement et au prix juste

Exprimez votre besoin en 5 minutes, en répondant à un court questionnaire.

Un avocat vous rappelle pour détailler votre besoin et personnaliser votre document.

Vous recevez un devis chiffré en 24h, les prix sont forfaitaires, transparents et justes.

Votre document est en chemin, c'est à vous de jouer !

Adieu les tarifs à l’aveugle, obtenez un devis adapté à votre besoin à un prix juste et fixe*

La variation du prix s’explique par la complexité du besoin et le temps de travail nécessaire pour vous apporter la meilleure solution.

Prix minimum

200 € HT

Prix moyen

475 € HT

Prix maximum

1200 € HT

Je démarre >

* Prix constatés sur les devis payés au cours des 3 derniers mois

Les entrepreneurs recommandent Captain Contrat

Challenges
Les Echos
BFM Business
L'entreprise
Frenchweb

Meilleurs articles


Cession de droits d'auteur, quelles précautions pour les graphistes/freelances ?

Cession de droits d'auteur, quelles précautions pour les graphistes/freelances ?

Contrat de cession de droit d’auteur, attention aux modèles

Contrat de cession de droit d’auteur, attention aux modèles

Le contrat de cession de droits d’auteur : formalisme et sanctions.

Le contrat de cession de droits d’auteur : formalisme et sanctions.

5 minutes pour tout savoir sur la cession de dessins et modèles

5 minutes pour tout savoir sur la cession de dessins et modèles

Droits moraux et patrimoniaux : quels droits peut-on céder ?

Droits moraux et patrimoniaux : quels droits peut-on céder ?