1. Exercer un métier
  2. Métiers du commerce
  3. Comment créer une mercerie ?

Comment créer une mercerie ?

Je crée mon entreprise
Je crée mon entreprise
Philippe Wagner
Écrit par Philippe Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Philippe a fait ses armes au sein du cabinet de Gilles Babinet, figure de proue de l'entrepreneuriat français. Il est diplômé d'HEC Paris.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Vous aimez coudre, broder ou tricoter et vous aimeriez ouvrir une mercerie ? Ce commerce au nom suranné est de nouveau en vogue ces dernières années en raison de l’attrait du public pour le « do it yourself » et des loisirs créatifs. Captain Contrat fait le point sur les différentes étapes à suivre pour créer votre entreprise de mercerie ou d’articles de tricot.

 


Qu’est-ce qu’une mercerie ?


Exit l’image vieillotte de la boutique de tricot fréquentée par les grands-mères en quête de laine pour de la layette. La couture, la broderie et autres travaux d’aiguille sont redevenus des activités de loisirs créatifs très prisées par les jeunes. Autre tendance : le fait de coudre ou de customiser ses vêtements soi-même, afin de faire des économies, mais aussi pour recycler des habits trop grands, trop petits ou passés de mode.


Les différents types de merceries


Derrière l’appellation de mercerie, on trouve en fait plusieurs positionnements :

  • des merceries spécialisées dans la couture, la broderie ou le tricot, proposant non seulement des fils, mais aussi des accessoires (boutons, fermetures éclair, aiguilles…) ;
  • des points de vente de tissus, comprenant parfois des rayons avec du fils pour la couture ou le tricot ;
  • des magasins de vente de mercerie qui proposent également des articles de loisirs créatifs.


Certaines boutiques organisent en plus des ateliers ou des formations destinées à apprendre la couture, le tricot ou la broderie ou à se perfectionner. Vous pouvez aussi proposer des services de couturière indépendante pour réaliser des ourlets, des retouches ou de la création de vêtements personnalisés.

Aucun diplôme n’est obligatoire pour ouvrir une mercerie, mais il est conseillé d’avoir une formation spécifique dans ce secteur ou de l’expérience. En dehors de l’inscription au registre du commerce et des sociétés, il n’y a pas de réglementation particulière à suivre pour ouvrir un commerce de mercerie.


Bien choisir son local pour sa mercerie


En fonction de ce que vous souhaitez proposer comme produits et services dans votre mercerie, vous allez pouvoir chercher un local. Son emplacement va dépendre de la clientèle visée, mais aussi de votre budget. Plus le commerce sera bien placé, plus le loyer sera élevé, mais vous aurez peut-être aussi plus de passage.

Choisir un emplacement dans une zone commerciale avec des possibilités de stationnement peut être intéressant pour attirer une clientèle jeune et passionnée de loisirs créatifs fréquentant peu le centre-ville. Enfin, vous pouvez aussi ouvrir une boutique en ligne, soit complètement, soit partiellement. Vous toucherez ainsi des clients habitués au e-commerce.


Ouvrir une boutique de mercerie : en franchise ou en indépendant ?


Il existe de nombreuses franchises dans le domaine de la mercerie : la franchise Mondial Tissus est l’une des plus connues pour ce qui est des points de vente, mais vous avez aussi Phildar pour le tricot, ou Lola Botona pour la mercerie.

Devenir franchisé est intéressant si vous vous lancez, car vous bénéficierez d’un accompagnement à l’installation et d’une liste de fournisseurs dédiés. Les réseaux offrent aussi l’avantage de pouvoir échanger avec les autres enseignes et de bénéficier d’une communication mutualisée.

En contrepartie, vous renoncez à être indépendant. Vous aurez donc moins de liberté, notamment en termes d’offre et de prix. Vous aurez peut-être des objectifs de chiffre d’affaires à atteindre ou des calendriers de promotions à respecter.

Si vous préférez rester autonome, vous pouvez ouvrir un magasin de mercerie en indépendant. C’est aussi une solution si vous avez un concept que vous ne retrouvez pas dans les franchises : par exemple, vous voulez valoriser un engagement éthique dans le choix des tissus, si vous ciblez une clientèle particulière ou si vous voulez proposer à vos clients des produits de première qualité.


Les étapes à réaliser en amont pour créer sa mercerie


Avant de lancer votre magasin, vous devez d’abord faire ce qu’on appelle une étude de marché, afin de vérifier que votre projet répond à un besoin. Pour cela, il faut étudier le secteur de la vente de tissus, des ateliers DIY en loisirs créatifs, de la couture, du tricot et de la broderie. Vous allez aussi analyser l’offre existante et les chiffres clés des franchises :

  • Existe-t-il déjà des merceries dans la zone où vous souhaitez vous installer ?
  • Que proposent-elles (ou non) ?


Ces questions vont vous permettre de préciser votre idée de création d’entreprise et de définir votre différence par rapport à vos concurrents. Ces éléments se retrouveront ensuite dans votre business plan, un document regroupant :

  • votre stratégie commerciale ;
  • votre offre ;
  • vos objectifs ;
  • et votre chiffre d’affaires prévisionnel.


Vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel pour la rédaction de votre business plan, qui servira notamment à trouver des financements.


Quel statut choisir pour créer une entreprise de mercerie ?


Que vous soyez franchisé ou non, vous aurez ensuite à créer votre entreprise pour donner une existence juridique à votre boutique de mercerie. Il est parfois difficile de choisir le bon statut. Ce choix n’est pas à prendre à la légère, car la forme juridique de votre entreprise va influencer :

  • votre régime fiscal (impôt sur le revenu ou sur les sociétés) ;
  • votre protection sociale et de retraite.


L’entreprise individuelle classique, la microentreprise et l’EIRL


Le statut d’entreprise individuelle est le plus adapté si vous vous lancez seul. La microentreprise (ancien statut d’autoentrepreneur) est le plus simple, mais vous risquez d’être vite limité par le plafond de chiffre d’affaires établi à 72 500 €. Les règles fiscales et sociales de ce régime sont simplifiées et vous ne payez d’impôt que si vous encaissez des bénéfices.

L’entreprise individuelle classique est une autre option, cependant votre patrimoine personnel peut être affecté si votre mercerie fait faillite. Les obligations comptables sont simplifiées, mais plus importantes qu’en microentreprise. Les bénéfices sont soumis à l’impôt sur le revenu et le dirigeant est travailleur non salarié : il dépend de la Sécurité sociale des indépendants, moins avantageuse que le régime général.

Le statut juridique d’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) a l’avantage de protéger le patrimoine personnel du dirigeant. Pour le reste, son fonctionnement est similaire à l’EI classique.


Créer sa mercerie sous forme de société unipersonnelle


Les EURL, sociétés unipersonnelles à responsabilité limitée ou les SASU, sociétés par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) sont aussi une possibilité intéressante si vous vous lancez seul. Ces sociétés ne comptent qu’une seule personne, le dirigeant, et ne nécessitent aucun dépôt de capital social. La création et la gestion des EURL sont très encadrées par la loi, alors que celles de la SASU sont plus souples (ce sont les statuts qui définissent le fonctionnement). Dans les deux cas, la responsabilité est limitée aux apports, cela en fait une forme juridique protectrice pour le dirigeant.

Dans une SASU, vous bénéficierez de la protection sociale du régime général, puisque vous êtes assimilé salarié, alors que dans une EURL, vous serez travailleur non salarié, assujetti à la Sécurité sociale des indépendants. La SASU est aussi plus intéressante si vous comptez vous associer à terme avec d’autres personnes. Par défaut, ce statut est soumis à l’impôt sur les sociétés, mais vous pouvez opter pour l’impôt sur le revenu pendant 5 ans. L’EURL est imposée sur le revenu, mais il est possible de la basculer sur l’impôt sur les sociétés.

Dans les deux cas, la création de la SASU ou d’une EURL nécessite des démarches plus complexes, vous devrez

  • rédiger des statuts et les faire enregistrer ;
  • déposer le capital le cas échéant ;
  • nommer le dirigeant ;
  • publier une annonce légale de constitution…


Les obligations comptables sont aussi plus lourdes que pour une entreprise individuelle.

Si vous lancez votre affaire avec un ou plusieurs associés, il est préférable de vous tourner vers les statuts de sociétés comme la SARL (société à responsabilité limitée) ou la SAS (société par actions simplifiée).

Captain Contrat vous propose de vous aider à prendre les bonnes décisions avant de vous lancer dans la création de votre entreprise de mercerie. Nous vous conseillons en tenant compte de plusieurs paramètres comme votre situation personnelle, de votre patrimoine et de votre capital de départ. Ainsi, vous pourrez vous concentrer sur le développement de votre projet et sa mise en place.

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

4 min
Comment ouvrir une boutique avec succès ?

Découvrez comment ouvrir une boutique : on vous explique comment créer votre entreprise et ouvrir votre magasin (physique ou en ligne) facilement.

5 min
Contrat de vente : ce qu'il faut savoir

Découvrez le contrat de vente immobilier ou de biens. On vous explique comment il se forme et sa différence avec un contrat de prestation de service ou des CGV.

3 min
Devenir loueur de box : comment faire ?

Vous souhaitez devenir loueur de box ? On vous explique tout : création d'entreprise, acquisition des box, apport de garantie, rédaction de CGV...

4 min
Comment ouvrir un magasin d’optique ?

Vous souhaitez créer votre magasin d'optique ? Cet article vous indique toutes les étapes à suivre pour vous lancer sereinement.

5 min
Ouvrir sa bijouterie en ligne : mode d'emploi

Vous souhaitez ouvrir votre bijouterie en ligne ? Découvrez comment créer votre entreprise pour lancer votre marque de bijoux avec Captain Contrat.

2 min
Comment ouvrir une laverie automatique ?

Découvrez comment ouvrir une laverie automatique : choix du local, équipement à acquérir, règlementation et création de votre entreprise.

7 min
Toutes les étapes pour une ouverture de commerce réussie

Découvrez comment vous lancer dans l'ouverture d'un commerce et bénéficiez de notre accompagnement personnalisé pour créer votre entreprise.

4 min
Auto entrepreneur en achat revente : comment se lancer ?

Découvrez comment devenir auto entrepreneur en créer une entreprise d'achat revente ? On vous explique comment créer votre micro entreprise !

3 min
Devenir marchand de biens : mode d'emploi

Vous souhaitez devenir marchand de biens ? Découvrez les conditions pour exercer ce métier et comment créer votre société.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier