Comment devenir blogueuse/blogueur professionnel ?

Devenir micro-entrepreneur
Devenir micro-entrepreneur
Philippe Wagner
Écrit par Philippe Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Philippe a fait ses armes au sein du cabinet de Gilles Babinet, figure de proue de l'entrepreneuriat français. Il est diplômé d'HEC Paris.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Vous avez une passion et vous avez développé un blog pour la partager avec les internautes. Mode, voyages, alimentation, loisirs créatifs, etc. les thèmes ne manquent pas pour ouvrir un blog. Vous aimeriez devenir une blogueuse influente et vivre de votre blog ? Voici nos conseils pour vous lancer comme blogueur ou blogueuse rémunérée et créer votre micro entreprise.

 


Qu’est-ce qu’un blogueur professionnel ?


Il s’agit d’une personne qui alimente un blog et génère des revenus lui permettant d’en vivre. Les thèmes sont très divers, de la mode au voyage en passant par l’éducation ou les jeux vidéo. L’activité principale du blogueur ou de la blogueuse est de rédiger des articles destinés à son audience, mais il peut aussi proposer des formats vidéo ou audio (podcasts).


Comment se rémunère-t-il ?


Une blogueuse mode ou beauté gagne sa vie grâce à des partenariats avec des marques. Elle rédige des contenus sponsorisés : tests, avis ou promotion de produits ou  services proposés par la marque.
De nombreux blogs sont également financés par des publicités ou de l’affiliation : le blogueur insère dans son article un lien affilié sur lequel il touche une commission si l’internaute achète le produit ou le service par ce biais. Les backlinks sont un autre type de liens : le partenaire paye le blogueur pour que le lien vers son site apparaisse dans un article du blog. Lorsque vous tirez vos revenus de ces activités, n’oubliez pas de conclure des contrats de partenariats qui balisent les obligations de chacun.


Si vous voulez devenir blogueuse professionnelle, vous pouvez aussi diversifier vos sources de revenus à travers d’autres activités. Certains blogueurs proposent des formations en ligne, d’autres vendent des produits via une boutique en ligne ou des prestations d’accompagnement (coaching). Une blogueuse peut aussi être rémunérée pour ses compétences en rédaction web : elle rédige alors des articles pour d’autres sites ou blogs.
Pour qu’un blog soit rentable et permette de gagner sa vie, il doit générer une audience suffisante. On estime qu’il faut en moyenne 6 à 12 mois pour pouvoir toucher ses premiers salaires de blogueur.


Faut-il une formation particulière pour devenir blogueuse professionnelle ?


Aucune formation n’est véritablement exigée pour devenir une blogueuse influente. Il suffit d’être passionnée par sa thématique pour développer une certaine audience et avoir ainsi du poids pour négocier des partenariats avec les marques ou les autres blogueurs.
Vous aurez néanmoins besoin de vous former pour pouvoir véritablement monétiser votre blog. Vous devez notamment maîtriser :

  • les techniques de référencement pour que votre blog soit bien positionné dans les résultats de recherche ;
  • l’animation des réseaux sociaux comme Instagram pour atteindre un public plus large et promouvoir votre blog ;
  • des techniques particulières en fonction de vos services et de votre thème. Si vous êtes blogueuse voyage, il peut être intéressant de se former en montage de vidéos, ou en photographie ;
  • les langages de développement web si vous voulez administrer votre blog, même si les plateformes de blogging sont assez faciles à prendre en main.


Quelles sont les étapes à suivre pour devenir blogueur rémunéré ?

 

Choisir le thème de son blog


Si vous avez décidé de lancer un blog sur un sujet qui vous passionne, le choix sera vite fait. Mais il faut néanmoins vérifier que ce thème est porteur et rémunérateur. Il faut aussi qu’il ne soit ni trop large ni pas assez, afin que vous puissiez aborder ce thème de différentes façons.

 

Choisir sa plateforme de blog et son nom de domaine


La grande majorité des blogs est aujourd’hui développée sur la plateforme Wordpress, qui offre de grandes possibilités de personnalisation, pouvant aller jusqu’à la boutique en ligne. Il en existe d’autres comme Wix.
Un autre choix important à faire est celui du nom de domaine, puisqu’il s’agit de l’adresse du blog (www.blog.com). Un nom de domaine s’achète annuellement et, bien entendu, les plus intéressants sont souvent déjà pris. Idéalement, le nom du blog doit comporter les mots-clés principaux de votre thématique. Pensez à protéger votre nom de domaine afin qu’il ne soit pas acheté par un concurrent.


Créer du contenu sur son blog


Avant de commencer à écrire, nous vous conseillons de bien définir la ligne éditoriale du blog. Celle-ci précise notamment :

  • le thème général (la mode, la cuisine, l’élevage des tortues...) ;
  • le public que vous ciblez (les jeunes mamans, les chefs d’entreprise, les amateurs de photo…) ;
  • la manière dont vous allez écrire (par exemple, en tutoyant le lecteur et en adoptant un ton décontracté).


Ensuite, vous n’avez plus qu’à rédiger vos différents articles. En fonction de la thématique, il faudra plus ou moins alimenter votre blog avant de le faire connaître. On estime qu’il faut entre 300 et 600 articles pour que le blog soit rentable. Il est également important de publier régulièrement pour favoriser une bonne position dans les moteurs de recherche.


Enfin, il ne faut pas négliger l’importance des réseaux sociaux : c’est en partie grâce à eux que vous allez développer votre visibilité en tant que blogueuse pro sur votre thématique. L’association d’un blog et d’une chaîne YouTube sur le même thème permet d’attirer des publics différents et de gagner des followers.


Pourquoi créer une entreprise pour être blogueuse pro ?


Dès lors que vous commencez à toucher des revenus issus de votre blog, vous devez les déclarer et donc créer une structure juridique qui sera le support légal de votre site.


Choisir le statut d’entreprise individuelle


Au départ, la microentreprise convient très bien, et il existe d’ailleurs une catégorie « blogueur professionnel » dans la liste des professions d’autoentrepreneur. La microentreprise est un régime fiscal simplifié de l’entreprise individuelle. La seule limite sera celle du plafond de chiffre d’affaires (72 600 € par an pour de la vente de produits et 34 400 € par an pour la vente de services). Autre avantage, le microentrepreneur ne paie l’impôt sur le revenu que sur le chiffre d’affaires encaissé, déclaré chaque mois ou chaque trimestre. Les cotisations sociales sont également prélevées au regard du CA. Par contre, ce statut présente deux désavantages : vous ne pouvez pas déduire vos charges et d'autre part vous engagez votre patrimoine personnel.


L’entreprise individuelle classique ou l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) ne sont pas forcément les plus adaptées au regard de leur régime fiscal et social. La seconde a l’avantage de protéger le patrimoine personnel du dirigeant si jamais votre activité de blogueuse pro tourne mal. Dans les deux cas, les bénéfices sont soumis à l’impôt sur le revenu.


Dernier inconvénient de l’entreprise individuelle quel que soit son format, vous dépendez du régime de protection sociale des indépendants, puisque vous être considéré comme travailleur non salarié.


Devenir blogueuse pro en créant une société unipersonnelle


L’EURL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) et la SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) sont des sociétés à associé unique, dont le statut s’inspire de la SARL et de la SAS. Ces deux formes juridiques ne nécessitent pas de capital social minimum et la responsabilité du dirigeant est limitée à ses apports. Votre patrimoine personnel est donc protégé. Les bénéfices d’une EURL sont soumis à l’impôt sur le revenu et ceux d’une SASU à l’impôt sur les sociétés. À la création, il est possible de faire l’inverse, mais seulement pour 5 exercices.
Le dirigeant d’une EURL est travailleur non salarié et assimilé salarié dans une SASU : en termes de protection sociale, c’est plus avantageux.
L’inconvénient de ces formes juridiques réside dans leur complexité de création et de gestion. Pour ouvrir une société unipersonnelle, il faut :

  • rédiger des statuts,
  • les déposer,
  • publier une annonce légale informant de la constitution,
  • déposer le capital social,
  • immatriculer la société…


Le fonctionnement est lui aussi plus lourd, car il faut tenir une comptabilité rigoureuse.
Si vous vous associez avec d’autres blogueurs ou d’autres personnes, vous pouvez créer une société pluripersonnelle (SAS ou SARL).

Vous êtes perdu entre toutes ces possibilités de formes juridiques ? Captain Contrat vous aide à y voir clair et à choisir le statut d’entreprise qui convient le mieux à votre situation.

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

3 min
Comment devenir Youtuber ?

Vous souhaitez devenir YouTubeur ? Découvrez comment faire, les compétences nécessaires et comment créer votre entreprise pour vous lancer.

5 min
6 étapes à connaitre avant de créer sa marketplace

Vous souhaitez créer votre marketplace ?👨🏻‍💻 Avant de vous lancer, il faut tenir compte des différents avantages, inconvénients et obligations. Découvrez dès à présent toutes les étapes clés à savoir pour lancer votre marketplace sereinement !

5 min
Comment devenir joueur professionnel de jeux vidéo ?

Découvrez comment devenir joueur de jeux professionnel : on vous explique comment choisir entre être salarié ou indépendant et quelle structure juridique choisir.

5 min
Ouvrir un escape game : investissement et mode d'emploi

L'investissement dans un escape game, une bonne idée ? Découvrez comment créer votre entreprise et lancer votre projet !

5 min
Créer un site Internet pour votre entreprise : est-ce indispensable ?

Créer un site Web pour sa société est-il indispensable ? Cela dépend s'il s'agit d'un simple site vitrine ou d'un site e-commerce. A noter que la création d'une entreprise est aujourd'hui possible sur Internet

3 min
Comment devenir pilote de drone ?

Vous souhaitez devenir pilote de drone ? Découvrez les avantages et inconvénients de la microentreprise, les choix fiscaux à faire...

5 min
Liste des mentions obligatoires d'un site e-commerce

Entre les mentions légales et les informations à impératives à communiquer dans vos CGV e-commerce, votre site doit respecter un important formalisme

5 min
Comment devenir parieur pro ?

Envie de devenir parieur pro? Découvrez les différences avec les parieurs amateurs et comment créer votre société avec Captain Contrat.

5 min
Comment faire du dropshipping : explications et astuces

Le dropshipping permet la création de commerce en ligne sans avoir à gérer les stocks et en se concentrant sur la visibilité de sa boutique e-commerce. 👍 Comment utiliser cette méthode ? Quelles sont les avantages et les inconvénients du dropshipping. Cet article vous livre des astuces pour vous lancer.

Commentaires

Laisser un commentaire