Les étapes pour créer sa société de conseil en ingénierie

par
5
Je crée mon entreprise

Sommaire

  1. Qu’est-ce qu’une société de conseil en ingénierie ?
  2. Quelle procédure suivre pour créer une société ?
Je crée mon entreprise
Vous avez envie de créer votre société de conseil en ingénierie. Qu’est-ce qu’une société de conseil en ingénierie ? Quel est son rôle, sa mission ? Comment créer une société de conseil en ingénierie ? Quelle forme juridique choisir ? Quelle est la procédure à suivre pour créer une société ? Captain Contrat vous guide.  

Au sommaire de cet article :

 

Qu’est-ce qu’une société de conseil en ingénierie ?

 

Une société de conseil en ingénierie aide dans des projets d’envergure lorsque l’on souhaite résoudre des problèmes divers, techniques et complexes. Ces sociétés étudient, conçoivent et font réaliser tout ou partie d'un aménagement (portuaire, routier, etc.), d'un ouvrage (hôpital, usine, etc.) ou d'un équipement (tronçon d'Airbus, véhicule électrique, etc.).

L’ingénierie désigne ainsi l’ensemble des études encadrant la conception et la réalisation d’un projet industriel. Il s’agit d’équipements, d’infrastructures, d’ouvrages et de produits dont la conception et la mise en œuvre réclament une étude technique poussée.

Le rôle d’une société en ingénierie va dépendre de plusieurs facteurs :

  • du type de projet ;
  • de la complexité du projet ;
  • de l’ampleur du projet ;
  • du secteur d’activité lié à ce projet.

Les compétences de la société d’ingénierie vont dépendre du projet qui lui est confié. C’est pour cette raison que le rôle d’une telle société peut être extrêmement divers.

Le projet peut être industriel, informatique, lié au domaine de l’automobile. Les problèmes à résoudre seront techniques et variés. La société d’ingénierie peut ainsi apporter son expertise sur :

  • des conseils techniques et des études de projet ;
  • la conception d’un projet industriel et sa mise en place ;
  • le management d’un projet tout au long de son évolution.

Ainsi, une société d’ingénierie peut assumer un large panorama d’activités pour ses clients telles que, par exemple :

  • la spécification des besoins ;
  • la réalisation des avant-projets ;
  • la réalisation des études préliminaires d’architecture ;
  • la réalisation des études détaillées ;
  • la justification de la définition ;
  • la réalisation des prototypes ;
  • la réalisation des campagnes d’essais et de test ;
  • la sélection et le pilotage d’un partenaire pour la fabrication série, etc.

L’intervention d’un consultant en ingénierie doit permettre à son client de :

  • d’augmenter le rendement de sa société ;
  • de rester à l’affût des innovations techniques puisque le consultant doit pouvoir donner des conseils techniques sur le projet ;
  • d’accroître l’efficience du projet donné.

Ainsi, il doit être capable d’aider les sociétés à accroître leurs revenus à l’aide des nombreuses innovations qu’il apporte dans des domaines techniques variés mais aussi grâce à son rôle de consultant.

Les consultants en ingénierie sont souvent spécialisés dans un domaine bien précis. Certains sont experts en informatique, d’autres en finances, d’autres dans le domaine des nouvelles technologies, etc…

Les entreprises qui font appel à un consultant en ingénierie exercent en général une activité dans l’innovation :

  • industrielle ;
  • informatique ;
  • nouvelles technologies ;
  • bâtiment et les travaux publics ;
  • la construction ;
  • la recherche et le développement.

Un consultant en ingénierie va ainsi intervenir dans différents secteurs.

Dans le secteur informatique, son rôle va être de :

  • protéger et renforcer le réseau informatique de la société cliente ;
  • optimiser les performances du système informatique afin d’accroître le rendement ;
  • protéger les données personnelles, etc…

En finance, le consultant va :

  • élaborer un projet ;
  • identifier les besoins d’un marché ;
  • conseiller sur la stratégie à suivre ;
  • analyser le projet.

Pour le secteur de l’automobile, le consultant peut apporter son expertise sur :

  • la technologie embarquée ;
  • la connectivité du véhicule ;
  • l’économie d’énergie ;
  • la réduction de produits polluants ;
  • le design du véhicule etc…

 

Quelle procédure suivre pour créer une société ?

 

Si vous souhaitez vous lancer en tant que consultant indépendant ou ingénieur d’étude en libéral, la création d’une auto-entreprise permet un démarrage simple et avec peu de risques.

Les démarches de création sont alors simplifiées, tout comme la gestion quotidienne de l’entreprise. Il n’y a pas de statut à rédiger. Votre comptabilité est simplifiée. Vous devez déclarer votre chiffre d’affaires tous les mois ou tous les trimestres. Vous avez également la possibilité d’opter pour le régime de prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu. Mais vous serez vite limité dans l’exercice de votre profession par le plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser.

Créer son entreprise de bureau d’étude ou sa société d’ingénierie en tant que personne morale peut aussi se faire en EURL, SASU ou en si vous souhaitez vous lancer avec des associés en SARL, SAS. L’avantage des entreprises unipersonnelles est qu’elles disposent de leur propre personnalité juridique. Ainsi, chacune d’elles dispose d’un patrimoine distinct de celui du consultant. Votre responsabilité est alors limitée au montant des apports en capital que vous avez effectués en tant qu’associé.

Mais la création d’une société unipersonnelle nécessite l’accomplissement de nombreuses formalités : rédaction de statuts, dépôt d’un capital social (même si le montant peut être d’un euro), publicité et enregistrement de cette constitution. Puis vous devez déposer une demande d’immatriculation au CFE (centre de formalités des entreprises) pour l’immatriculation de l’entreprise.

En outre, le fonctionnement d’une EURL ou SASU est plus contraignant. Vous devez tenir une comptabilité, déclarer vos résultats chaque année, tenir des comptes. Contrairement à la micro-entreprise, les charges sociales se calculent sur la rémunération effectivement perçue par le dirigeant. En EURL, le gérant est majoritaire. En SASU, le président a le statut d’assimilé salarié. Les deux relèvent du régime de la sécurité sociale.

L’EURL est soumise à l’impôt sur le revenu mais vous pouvez opter pour l’impôt sur les sociétés. La SASU est soumise à l’IS (impôt sur les sociétés).

Créer sa société de conseil d’ingénierie peut se révéler très complexe. Captain Contrat vous accompagne dans vos démarches. 

Philippe

Écrit par

Philippe

Diplômé d'HEC et bras droit d'un célèbre entrepreneur, Philippe a aidé plusieurs startups dans leur développement. Il accorde une grande importance à conseiller les entrepreneurs dans leurs problématiques juridiques pour les aider à faire les meilleurs choix.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Comment créer une agence de communication facilement ?

Publicité, marketing, communication, information… L’agence de communication couvre un nombre ...

Maxime

Maxime

Comment rendre une formation éligible au CPF en 2021 ?

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, adoptée en 2018, a engendré de nombreux ...

Me Justine Ouazan-Bouhours

Me Justine Ouazan-Bouhours

Comment devenir consultant indépendant : tout savoir en 5 minutes

En France, le marché du consulting connaît une croissance importante. Vous vous demandez comment ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Ouverture d'un établissement secondaire

Vous avez une société et souhaitez développer son activité dans un nouveau secteur géographique ? ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment devenir coach en développement personnel ?

Vous souhaitez devenir coach en développement personnel.En quoi consiste l’activité de coach en ...

Philippe

Philippe

Comment devenir courtier en assurances ?

Bon commercial et fin négociateur, le courtier en assurances est doté de qualités relationnelles ...

Maxime

Maxime

La convention de formation professionnelle : rôle, rédaction

La formation professionnelle continue est un droit qui concerne tous les actifs, qu’ils soient ...

Me Justine Ouazan-Bouhours

Me Justine Ouazan-Bouhours

Comment créer son organisme de formation ?

Depuis la loi “Avenir professionnel” adoptée en août 2018, le secteur de la formation ...

Me Justine Ouazan-Bouhours

Me Justine Ouazan-Bouhours

Devenir formateur indépendant micro-entrepreneur : mode d'emploi

Vous souhaitez devenir formateur indépendant et pour se faire d'opter pour le statut de ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier