1. Exercer un métier
  2. Métiers du bien-être et de la santé
  3. Devenir diététicien : quelles sont les étapes à suivre ?

Devenir diététicien : quelles sont les étapes à suivre ?

Devenir dietéticien
Devenir dietéticien
Amélie Gautier
Écrit par Amélie Gautier
Diplômée d'un Master II en droit des affaires de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en Yvelines, Amélie est responsable du contenu juridique de Captain Contrat depuis 2017.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Le domaine de la santé et particulièrement celui de la nutrition vous intéresse ? Vous pensez que le métier de diététicien pourrait vous correspondre ? Vous cherchez à savoir comment devenir diététicien du sport ? Sachez que le secteur de la diététique est en plein essor à l'heure où les déséquilibres alimentaires affectent plus que jamais la santé de nombreux consommateurs. Que vous soyez à la recherche de votre premier travail ou dans le cadre d'une reconversion professionnelle, voici ce qu'il faut savoir pour devenir diététicien :

 

 

1. Qu'est-ce qu'un diététicien ?

 

Le diététicien est un professionnel de santé qui conseille et accompagne ses patients au niveau de leur alimentation. Il établit des bilans diététiques personnalisés et participe à la rééducation alimentaire des personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire.

Il n'est pas à confondre avec le nutritionniste. Celui-ci est un médecin qui s'est spécialisé dans le domaine nutrition. 

Les formations professionnelles sont d'ailleurs différentes. Pour être diététicien, vous devez être titulaire d'un diplôme de niveau Bac +2 comme un BTS de diététique, d'un DUT spécialité biologie appliquée option diététique ou d'un Brevet de technicien de diététique.

Pour mener à bien ses missions, le diététicien doit posséder certaines qualités. Il doit être à l'écoute de ses patients et faire preuve de pédagogie et de diplomatie afin que ses conseils soient compris et appliqués efficacement. On retrouve les mêmes qualités chez les entrepreneurs qui souhaitent devenir sophrologue

 

2. Sous quel statut exercer le métier de diététicien ?

 

La profession de diététicien peut s'exercer dans différents milieux professionnels. En effet, en devenant diététicien, vous pouvez travaille comme : 

  • Diététicien hospitalier

C'est un agent de la fonction publique hospitalière de catégorie B. Pour accéder à ce statut, vous devez passer un concours. Vous pourrez travailler auprès des personnes âgées dans des Etablissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD), avec des enfants dans les structures de l'Aide sociale à l'enfance (ASE), ou au sein des établissements hospitaliers dans l'accompagnement des troubles alimentaires.

Le statut de fonctionnaire vous apporte une sécurité d'emploi, un salaire fixe (de 1600 à 2800 € brut mensuel environ en fonction de l'ancienneté) et des congés payés. En contrepartie, vous êtes soumis aux directives de votre hiérarchie.

  • Diététicien salarié du secteur privé

Vous pouvez apporter votre expertise nutritionnelle en intégrant différentes entreprises en tant que salarié : une société de restauration collective, une société du secteur de l'industrie agroalimentaire, etc.

La sécurité d'emploi est moindre que celle que procure le statut de fonctionnaire mais un CDI vous assure une importante stabilité. En outre, la réglementation du droit du travail vous permet de profiter d'une durée de travail encadrée, de congés payés et d'éventuelles primes et gratifications.

Ceci étant, là encore, vous dépendez des décisions de votre employeur. C'est lui qui décide des priorités et du budget alloué à vos missions.

  • Diététicien libéral

En vous orientant vers le statut de libéral, vous faites le choix d'être un chef d'entreprise en plus d'être un diététicien.

L'avantage principal est que vous gérez tout. Seul maître à bord, vous n'avez pas de supérieurs et êtes libre dans l'exercice de votre activité. Vous choisissez de travailler à domicile ou en cabinet et vous répartissez votre temps de travail comme vous l'entendez.

En contrepartie, vos revenus sont incertains et vous ne comptez pas vos heures. Entre les consultations et le travail administratif imposé par la gestion de votre entreprise, vos journées sont très soutenues. De plus, vous ne bénéficiez pas de congés payés.  

 

3. Quelles sont Les démarches à entreprendre pour s'installer comme diététicien libéral ?

 

En choisissant l'indépendance, vous devez gérer votre projet de création d'activité d'un bout à l'autre. Seul, ou accompagné par des professionnels, il vous faut franchir plusieurs étapes avant de créer votre entreprise, notamment :

  • Evaluer la faisabilité de votre projet en établissant un business plan. Vous lancez-vous seul ou à plusieurs ? Avez-vous besoin de financements ? Quels matériels devez-vous acheter pour exercer votre activité ? Quels seront vos tarifs et combien de temps prévoyez-vous pour chaque consultation ? Aurez-vous des salariés ? Quelles sont vos prévisions financières ? Autant de questions qui vous permettront de déterminer avec précision votre projet et de mettre en lumière d'éventuelles difficultés.
  • Choisir votre lieu d’exercice selon l'offre déjà existante en conseil nutritionnel. Vous pourrez déterminer si vous travaillerez à domicile ou en cabinet. Si vous optez pour la seconde hypothèse, vous devrez rechercher un local où vous installer. Celui-ci devra respecter les normes de sécurité incendie et d'accessibilité imposées aux locaux accueillant du public. Pensez également au fait que vous pouvez bénéficier d'exonérations fiscales selon le secteur géographique que vous choisissez (zones franches urbaines, zones de revitalisation rurale, etc).
  • Vous former à la gestion d'entreprise, notamment en matière de comptabilité, avant de débuter votre activité. Une fois celle-ci lancée, vous risquez en effet de ne pas trouver le temps nécessaire.
  • Choisir la forme juridique sous laquelle vous exercerez comme diététicien.
  • Vous enregistrer auprès de l'URSSAF - le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) pour les professions libérales - du lieu du siège social de votre entreprise.
  • Souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle.
  • Enregistrer votre diplôme auprès de la délégation départementale de l'Agence Régionale de Santé (ARS) de votre lieu d'exercice dans le mois qui suit votre prise de poste. Vous serez ainsi inscrit au répertoire national des professionnels de santé réglementés, appelé répertoire ADELI.

 

4. Quelle structure juridique créer pour devenir diététicien ?

 

Que votre projet soit d'exercer l'activité de diététicien, de sophrologue ou encore de devenir naturopathe vous opterez pour des structures juridiques différentes selon que vous lanciez seul ou à plusieurs.

Si vous êtes seul

 

Si vous souhaitez exercer la profession de diététicien à votre compte et seul, vous devez vous diriger vers une société dite unipersonnelle comme :

  • la micro-entreprise ;
  • l'Entreprise Individuelle (EI) classique ;
  • l'Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) ;
  • la Société d’Exercice Libéral par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SELASU) ;
  • la Société d’Exercice Libéral A Responsabilité Limitée Unipersonnelle (SELARLU).

 

La micro-entreprise et les EI/EIRL sont simples et rapides à créer. Cependant, elles présentent certains inconvénients. Par exemple, vous ne pouvez bénéficiez du statut de micro-entrepreneur que si votre chiffre d'affaires annuel ne dépasse pas un certain seuil (72 500 € pour les prestations de services et les professions libérales). Aussi, vos patrimoines, personnel et professionnel, sont confondus, c'est-à-dire que vos biens personnels ne sont pas protégés en cas de dettes (sauf en EIRL).

La création d'une société unipersonnelle de type SELASU ou SELARLU vous permet de remédier à ces inconvénients. Cependant, la création et la gestion de ces structures sont plus complexes et coûteuses (rédaction de statuts, obligations comptables, etc).

 

Si vous êtes au moins 2 associés

 

Si vous êtes plusieurs diététiciens à vouloir vous lancer, vous pouvez opter pour la création d'une Société d'Exercice Libéral A Responsabilité Limitée (SELARL) ou d'une Société d'Exercice Libéral par Actions Simplifiée (SELAS).

L'avantage est que l'investissement financier pour lancer votre activité est partagé et vous aurez ainsi un potentiel de développement plus important. Mais cette gestion à plusieurs impose des concessions de la part des associés qui n'ont pas toujours les mêmes objectifs. Cela entraîne également des coûts et des obligations comptables et administratives plus importantes.

Par ailleurs, vous pouvez également choisir de créer une Société Civile de Moyens (SCM). Elle vous permet de mettre en commun certains moyens (local, matériel, personnel, etc) tout en gardant votre indépendance, votre clientèle et vos revenus propres.

 

Vous avez un doute sur la forme juridique à créer ou sur les démarches à entreprendre pour devenir diététicien ? L'équipe Captain Contrat vous accompagne pour faciliter le démarrage de votre activité.

 
 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

3 min
Ouvrir un centre de massage : les démarches

Découvrez comment ouvrir un centre de massage ou de bien être : étude de marché, business plan, réglementation et création d'entreprise.

5 min
Ouverture d'un institut de beauté : ce qu'il y a à savoir

Tout ce qu'il faut savoir pour l'ouverture d'un institut de beauté, de la conception du projet au choix de la forme juridique de votre société.

4 min
Comment ouvrir un spa ?

Vous souhaitez ouvrir un spa ou un hammam public ? Découvrez les formations à suivre et les démarches à effectuer pour créer votre entreprise.

5 min
Comment ouvrir une salle de sport ?

Découvrez comment ouvrir une salle de sport : de la préparation du projet au choix de la forme juridique. Tous les conseils pour se lancer !

4 min
Céder sa patientèle : toutes les étapes à suivre

La patientèle représente la richesse principale d'un cabinet médical. Quelle est sa valeur, et comment la céder ? Voici toutes les étapes à suivre.

3 min
Le marché du bien-être en vogue chez les entrepreneurs

Le marché du bien-être est en plein essor. Découvrez pourquoi, les secteurs dans lesquel se lancer et comment créer une société sur ce marché.

2 min
Comment devenir médium ?

Devenir médium demande la création d'une structure juridique. Découvrez comment créer votre entreprise, la forme juridique à choisir et les démarches à réaliser.

3 min
Devenir taxi ambulancier : comment faire ?

Découvrez comment devenir taxi ambulancier à son compte, les formalités à remplir et la forme juridique à choisir pour créer votre entreprise.

3 min
Comment devenir sexologue ou sexothérapeute ?

Vous souhaitez devenir sexologue ? Choix du local, de formation, du statut juridique... Découvrez toutes les étapes pour créer votre société.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier