BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter

    Certification et norme ISO : que signifient-elles ?

    Gestion d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Lorsque vous créez une entreprise et proposez des produits et services, il est primordial de rassurer les consommateurs à propos de la qualité de votre offre. D’une part, le cadre légal évolue en général de manière permanente vers le respect de normes assez contraignantes. D’autre part, présenter une qualité vérifiée permet d’échapper à la guerre des prix et à la concurrence des pays à bas coûts. Enfin, la qualité normée permet de valoriser les employés et travailleurs d’une entreprise et donc à fédérer ceux-ci autour d’un projet et d’une certaine idée de fabrication ou de services. Pour augmenter et prouver la qualité et les services d’une entreprise, la certification est un excellent moyen. Elle se fait sur la base de certaines normes telles que la norme ISO. En quoi consiste vraiment la certification ? Qu’est-ce qu’ISO et quelles sont les normes les plus importantes ? Nous vous éclairons à ce sujet dans le présent article.

    Certifications et normes ISO

    Certification et norme : Définitions et différences

    On désigne par certification, une procédure dont le but est d’attester qu’une entreprise, les services ou les biens qu'elles proposent sont en conformité avec les normes en vigueur et même parfois, à d’autres spécifications supplémentaires.

    Deux organismes de certification agréés

    Les normes sont des documents de référence qui précisent les caractéristiques que se doit respecter un produit ou service donné, y compris dans son processus de fabrication ou de réalisation. Ces référentiels sont souvent le consensus entre l’ensemble des parties prenantes d’un secteur d’activité ou d’un marché pour garantir la qualité. Ils sont édités par des organismes officiels de normalisation (AFNOR, ISO…).
    Bien que leur application soit volontaire la plupart du temps, certaines normes sont rendues obligatoires par les réglementations en vigueur (par exemple dans le domaine de la sécurité, des produits pour l’enfance, etc..). La norme est « l’outil de base » qui sert à faire une certification. On ne peut procéder à une certification s’il n’y a pas de norme. Ce sont les caractéristiques des normes qu’il faut vérifier au niveau d’un produit ou service pour le certifier.

    Importance de la certification : cas d’un artisan

    Notons déjà que la certification sert à toutes les entreprises, peu importe le secteur d’activité. Outre ce qui a déjà été dit plus haut, la certification n’est pas obligatoire mais elle s’accompagne d’un logo, ce qui a l’avantage d’offrir une meilleure visibilité. Le succès que rencontrent de nombreuses normes peut témoigner de ce fait.
    Pour un artisan, la certification facilite la diffusion de l’innovation. En effet, le fait de se conformer aux normes européennes et internationales donne l’assurance que l’artisan respecte les exigences relatives à sa profession. Cela prouve que ses produits sont de qualité et il pourra donc les vendre sans difficulté dans d’autres pays et ainsi jouir des aspects positifs de la mondialisation. La certification pourra lui ouvrir de nouveaux marchés. Et il pourra mettre en avant sa certification pour ne pas être évalué uniquement sur ses prix (qu’il pourra aussi justifier par la certification).
    Par ailleurs, la certification d’un artisan permet à ses clients d’être rassurés sur ses services donc parfois aussi d’obtenir le financement de travaux ou de baisser le coût et les conditions d’assurance.

    Les normes ISO

    Ce sont les normes éditées par l’Organisation internationale de normalisation (ISO). Il s’agit d’une organisation non gouvernementale constituée par de nombreux organismes nationaux de normalisation. Depuis plusieurs décennies, les experts de cette organisation élaborent les normes internationales en mettant en commun leurs connaissances. Aujourd’hui, il existe de nombreuses normes ISO ( 19500 normes fin 2011). On peut distinguer entre autres : • La série des normes ISO 9000, qui de 9000 à 9099 concernent la qualité 4 et de 9100 à 9999 concernent les exigences logiciels, codage, langage avec : 1. ISO 9000 : Concept et vocabulaire de la norme; 2. ISO 9001 : Pour la conception, le développement, la production, l'installation et le service après vente; 3. ISO 9002 : Pour la production, l'installation et l'assistance après vente; 4. ISO 9003 : Pour les procédures de contrôle de la qualité (contrôle final + essais); 5. ISO 9004 : Lignes directrices pour l'amélioration des performances de la norme ISO 9001

    l’ISO 19011 intitulée « Lignes directrices pour l’audit des systèmes de management » : elle consacre les lignes directrices pour la conduite des audits et pour les programmes d’audit. Elle donne donc une vue d’ensemble sur comment ce dernier devrait fonctionner et informe sur la manière dont les audits des systèmes de management devraient se faire. Elle couvre les systèmes de management de la qualité et de management environnemental. La norme ISO 19011 apporte également des informations sur la compétence des auditeurs. Elle prévoit comment cette compétence devrait être évaluée. • l’ISO 14001 relative aux « systèmes de management environnemental » : Cette norme définit les composantes d’un système de gestion efficace et écologique d’une structure. Les composantes qu’elle énumère permettent aux organisations d’évaluer et de maîtriser les impacts qu’ont leurs activités sur le milieu où elles les exercent. Lorsqu’une entreprise est certifié ISO 14001, cela signifie donc qu’elle a mis à jour sa politique environnementale et qu’elle participe à la préservation de l’environnement.

    • Et la série des normes 22000 qui concerne les systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires. En conclusion, nous pouvons retenir que quel que soit le domaine de votre activité, il est très bénéfique de se faire certifier par un organisme habilité. La certification permettra de fait à votre entreprise de prouver que ses produits et services sont de bonne qualité. Elle permet donc à l’entreprise de gagner en crédibilité auprès de sa clientèle et de justifier d’un certain niveau de prix. Cette certification se fait sur la base de normes comme celles de l'ISO qui sont établies par des experts de la normalisation. Il existe aujourd’hui de nombreuses normes et elles concernent l'ensemble des domaines d’activités. Encore des questions sur l'importance des normes et certifications ? Je  consulte un avocat en ligne

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      contrat de prestation de services

      Prestation de services

      Auto-entrepreneur et prestation de service

      Prestation de services

      Prestataire de service : paiement par chèque sans provision

      Julien Saint-Flour
      A propos de Julien Saint-Flour

      Diplômé d'école de commerce et avocat, Julien s'efforce de traduire le droit dans un langage pratique et accessible à tous les entrepreneurs pour qu'il devienne un moteur de leur réussite

      COMMENTAIRES