Inventeur salarié et employeur : qui possède l'invention ?

par
5
Je consulte un avocat en propriété intellectuelle

Sommaire

  1. L'invention de mission 
  2. L'invention hors mission attribuable 
  3. L'invention hors mission non attribuable 
Je consulte un avocat en propriété intellectuelle

Rares sont les personnes qui réalisent des inventions brevetables sans les moyens financiers et techniques d'une société, et plus rares encore sont les sociétés capables d'innover sans salariés !

A la croisée de ces deux réalités se trouve la question de savoir qui, de l'inventeur salarié ou de son employeur, est en droit de déposer un brevet sur l'invention afin de l'intégrer dans son patrimoine, de la valoriser et de la protéger ?

Cette question concerne directement les start up, véritables pépinières de l'innovation, c'est pourquoi Captain Contrat se propose de vous exposer synthétiquement le règles de répartition des droits sur l'innovation entre l'employé et l'employeur.

Ainsi, il est possible de catégoriser trois situations dans laquelle peut se retrouver l'inventeur salarié, qui vont chacune aboutir à des droits différents : l'invention de mission (I), l'invention hors mission attribuable (II) et l'invention hors mission non attribuable (III).

 

L'invention de mission 

  • L'invention de mission est celle réalisée par le salarié dans le cadre de son contrat de travail, lorsque celui-ci comporte une mission d'invention permanente ou ponctuelle, explicite et correspondant aux fonctions effectives qu'il exerce dans la société.

Par excellence, le salarié travaillant en R&D qui réalise une invention dans le cadre de ses recherches verra celle-ci tomber dans la catégorie des inventions de mission.

  • Dans ce cas l'invention appartient à l'employeur, c'est à lui d'aller déposer le brevet. Le salarié a le droit d'être cité en tant qu'inventeur, mais peut refuser de l'être : le choix lui appartient !
  • Le salarié inventeur a droit à une rémunération supplémentaire, définie dans son contrat de travail, ou bien dans l'accord d'entreprise ou la convention collective. Celle-ci pourra prendre la forme d'un montant forfaitaire global et définitif, ou bien d'un intéressement sur le chiffre d'affaire ou des bénéfices générés grâce à l'invention.

 

L'invention hors mission attribuable 

  • L'invention hors mission est celle qui n'est pas réalisée dans le cadre des missions confiées au salarié dans son contrat de travail, mais qui présente un lien avec l'entreprise : elle correspond à son domaine d'activité, et a été faite par le salarié dans l'exécution de ses fonctions ou grâce aux moyens, aux technologies et aux connaissances mises à sa disposition par l'entreprise.

Par exemple, l'invention d'un procédé innovant de traitement des déchets réalisé par un employé qui était simplement chargé de réaliser ce traitement, mais qui a utilisé ses fonctions et les moyens de sa société (données, laboratoires...) pour mettre au point le procédé, est une invention hors mission attribuable.

  • Cette invention appartient par principe au salarié, qui est celui en droit d'aller déposer la demande de brevet.
  • Néanmoins, l'employeur peut demander l'attribution de l'invention (droit d'attribution) ou sa jouissance (droit de licence), en échange du paiement du 'juste prix'. Celui-ci pourra être une somme forfaitaire globale et définitive, ou un intéressement sur une partie des bénéfices générés par l'invention.

 

L'invention hors mission non attribuable 

  • Par opposition avec les deux catégories d'inventions précédentes, l'invention hors mission non attribuable est celle qui n'a pas été réalisée dans le cadre des missions du salarié et sans les moyens mis à sa disposition par l'entreprise.
  • Dans ce cas, l'invention est évidemment dévolue au salarié, qui est seul en droit d'aller déposer sa demande de brevet.

Pour faire le point sur les conditions de brevetabilité d'une invention et les modalités de dépôt d'une demande de brevet à l'INPI, n'hésitez pas à consulter notre article dédié à la question !

Maxime

Écrit par

Maxime

Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Contrat de licence d’utilisation de logiciel : les éléments à connaître

Vous avez créé un logiciel que vous souhaitez mettre sur le marché. Félicitations ! Avez-vous pensé ...

Maxime

Maxime

Copyright © : définition, explications et exemples incontournables en droit de la propriété intellectuelle

La mention copyright se retrouve dans le langage courant français sans que l’on ne sache vraiment ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Protection des biens personnels : l’importance de la responsabilité limitée

La responsabilité limitée implique des personnes physiques, au sein d’une société. En outre, il ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Dépôt de dessin ou modèle : comment bien protéger vos créations ?

Que vous soyez micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur) ou dirigeant de société, vos ...

Maxime

Maxime

5 minutes pour tout savoir sur la cession de droits

 

Maxime

Maxime

La procédure à suivre pour changer l'adresse d'une entreprise

Le siège social d’une société détermine l’adresse officielle d’une entreprise, son domicile ...

Maxime

Maxime

La responsabilité civile professionnelle de l'avocat : 3 points essentiels à retenir

Contrairement aux idées reçues, la profession d’avocat ne consiste pas uniquement à plaider devant ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

La cession de propriété intellectuelle dans un contrat de travail

Vous êtes employeur et souhaitez vous renseigner au mieux en matière de cession de propriété ...

Maxime

Maxime

Les 5 logiciels de paie les plus simples et les pratiques pour les PME

De nos jours, utiliser un logiciel de paie est incontournable et obligatoire pour gérer la paie de ...

Philippe

Philippe

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier