Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche
  1. Ressources
  2. Créer son entreprise
  3. SARL
  4. Comptabilité SARL : le guide pour tout comprendre

Comptabilité SARL : le guide pour tout comprendre

Pierre-Florian Dumez
Pierre-Florian Dumez Juriste de formation. Diplômé d’un Master II en droit économique

Une société à responsabilité limitée (SARL) est soumise à de nombreuses obligations comptables et fiscales. Elles varient en fonction de l'activité de la société, de son chiffre d'affaires et de son régime d'imposition.

Dans cet article, Captain Contrat vous explique tout ce qu'il y a à savoir sur la comptabilité d'une SARL.

 

 

Quelles sont les obligations comptables d'une SARL au régime réel ?

 

Une SARL est soumise au régime réel si son chiffre d'affaires hors taxes est supérieur à :

  • 840 000 euros pour les ventes de marchandises, de denrées alimentaires ou pour la fourniture de logement ;
  • 254 000 euros pour les prestations de services

 

✏️ À noter :
Une SARL dont le chiffre d'affaires est inférieur à ces plafonds peut toujours choisir d'opter pour le régime réel. 

 

Établir une comptabilité régulière et sincère

 

Une SARL au régime réel normal doit obligatoirement tenir une comptabilité d'engagement. Ce type de comptabilité consiste à enregistrer les mouvements dès lors qu'ils sont engagés. Cela signifie qu'une vente doit être enregistrée sur le plan comptable si le bien a été livré, et ce même s'il n'a pas encore été payé. 

La tenue d'une comptabilité d'engagement suppose de respecter les obligations suivantes : 

  • Enregistrer chronologiquement les mouvements affectant le patrimoine de la société : achats, ventes, opérations bancaires, caisse, etc ; 
  • Facturer ses ventes en se soumettant à un certain formalisme ;
  • Effectuer un inventaire au moins une fois par an. L'objectif est de contrôler physiquement l’existence et la valeur de l'actif et du passif de son patrimoine ;
  • Garder les documents comptables et les pièces justificatives pendant dix ans. Si vous ne le faites pas, vous risquez une amende de 10 000 €.

 

Tenir à jour les livres comptables obligatoires

 

Certains livres comptables doivent obligatoirement être établis, puis tenus à jour par la SARL :

  • Le livre-journal. Il reprend les opérations comptables dans l'ordre chronologique. 
  • Le grand livre. Il réunit les opérations du livre-journal en les classant par numéro de compte. Leur ordre est prévu par le plan comptable général (PCG). 

Chaque livre comptable dispose d'un numéro d'identification. Il doit être coté et paraphé. Vous pouvez le tenir soit de façon électronique, soit manuellement, à condition qu'il n'y ait ni blanc ni altération.

 

Établir les comptes annuels

 

À la fin de chaque exercice, la SARL est dans l'obligation d'établir ses comptes annuels. Ils se composent de 3 documents comptables clés :

  • Un bilan. Ce tableau synthétise le patrimoine de la société. Il permet d'identifier clairement ce qu'elle détient (les actifs), et ce qu'elle doit (les passifs). Le bilan permet de connaître la situation financière de l'entreprise à un instant T (au moment de la clôture des comptes). 
  • Un compte de résultat. Ce tableau récapitule les produits et les charges de l'exercice comptable. Il se solde par un résultat. S'il est positif, votre SARL dégage un bénéfice. S'il est négatif, elle a subi une perte. 
  • Une annexe. Ce document rassemble les informations qui permettent de commenter et compléter les informations du compte de résultat et du bilan 

Elle doit ensuite déposer ses comptes annuels accompagnés de la proposition d'affectation du résultat votée (article L232-22 du Code de commerce) :

  • Soit en ligne sur le guichet unique. Le délai de dépôt est de 2 mois après l'approbation des comptes.
  • Soit au greffe du tribunal de commerce, sur support papier. Le délai de dépôt est réduit à un mois.

 

📩 Point de vigilance :
Si vous ne déposez pas les comptes annuels de votre SARL, vous vous exposez à une amende de 1 500 €. En cas de récidive, elle passe à 3 000 €.

 

Réaliser un audit légal des comptes

 

Conformément à l’article L223-35 du Code du commerce, une SARL a l’obligation de nommer un commissaire aux comptes (CAC) si elle franchit 2 des 3 seuils suivants à la clôture de l’exercice :

  • 4 millions d’€ de bilan total.
  • 8 millions d’€ de chiffre d’affaires.
  • 50 employés.

 

Une fois désigné, le commissaire aux comptes procède à un audit légal des comptes de la SARL. Ses objectifs sont multiples :

  • Certifier les comptes annuels de la SARL.
  • Rédiger un rapport qui sera déposé au greffe au même moment que les comptes annuels.
  • Vérifier que les actionnaires sont traités de même façon, indépendamment de leur pourcentage de détention des parts sociales.
  • Avertir les associés et les dirigeants de la SARL en présence de potentielles difficultés à venir.
  • Notifier au procureur de la République d’éventuels faits de nature délictueuse.

 

Quelles sont les obligations comptables d'une SARL au régime réel simplifié ? 

 

Une SARL est soumise au régime réel simplifié si son chiffre d'affaires hors taxes est compris entre :

  • 188 700 et 840 000 euros pour les ventes de marchandises, de denrées alimentaires ou pour la fourniture de logement ;
  • 77 700 et 254 000 euros pour les prestations de services

 

Une SARL soumise au régime réel simplifié peut bénéficier d'une comptabilité allégée. Cependant, elle reste soumise à l'obligation de tenir une comptabilité sincère, régulière et qui s'appuie sur des pièces justificatives

La SARL au régime réel simplifié bénéficie de deux allègements majeurs :

  • Elle a la possibilité de tenir une comptabilité de trésorerie. À la différence de la comptabilité d'engagement, la comptabilité de trésorerie consiste à n'enregistrer que les flux entrants et sortants de trésorerie et non les opérations engagées. 
  • Les créances et les dettes ne sont constatées qu'à la clôture de l'exercice.

 

Ces particularités mises à part, a l'obligation de déposer tous les ans un bilan, un compte de résultat et les annexes. 

 

À qui faire appel pour tenir la comptabilité d’une SARL ?

 

Un expert-comptable

 

Vous souhaitez externaliser la gestion de la comptabilité de votre SARL ? L'expert-comptable vous aide à gérer le volet comptable et fiscal de votre entreprise. Il s'occupe d'éditer les bulletins de paie, réaliser les déclarations sociales, faire des audits, etc. 

Engager un expert-comptable, c'est :

  • Sécuriser votre gestion comptable.
  • Garantir la conformité aux lois et règlements.
  • Respecter les délais légaux.
  • Centraliser les informations financières.

 

Recruter un comptable en interne

 

Vous avez également la possibilité de recruter un ou plusieurs comptables pour internaliser votre comptabilité. Cette option peut vous permettre de suivre au jour le jour et en temps réel votre comptabilité. 

💡 Bon à savoir : quelle est la différence entre un comptable et un expert-comptable ?
L'expert-comptable et le comptable n'ont pas les mêmes fonctions. Ainsi, seul un expert-comptable est compétent pour attester les comptes annuels de la société. Si vous recrutez un comptable en interne, vous devrez tout de même faire appel à un expert-comptable pour déposer vos comptes. 

 

Un organisme de gestion agréé (OGA)

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez adhérer à un organisme de gestion agréé. Il peut vous soutenir dans la gestion, la comptabilité et la fiscalité de votre SARL. L'OGA pourra vous accompagner et vous proposer des formations en gestion et en comptabilité. En revanche, cet organisme ne tient pas la comptabilité de ses adhérents. Il ne peut donc pas se substituer à un comptable. 

 

Combien coûte la comptabilité d’une SARL ?

 

Les honoraires d'un expert-comptable varient en fonction du temps passé, des missions ou encore de son expérience. En moyenne, il facture :

  • Entre 60 et 120 € de l'heure pour l'enregistrement des opérations financières de la SARL.
  • Entre 800 et 2000 € pour l'établissement d'un bilan.
  • Entre 20 et 80 € par salarié par mois pour l'édition de bulletins de paie.

 

 

Comment réduire les frais comptables d'une SARL ?

 

Pour diminuer les coûts liés à la comptabilité de votre SARL, vous pouvez :

  • Comparer les offres proposées par différents cabinets et/ou comptables.
  • Réaliser vous-même une partie des travaux comptables. Par exemple, les enregistrements. De multiples logiciels gratuits ou payants facilitent la gestion de la comptabilité d'une SARL. 
  • Recruter un comptable à temps partiel, et non à temps plein.
  • Opter pour un comptable en ligne. Les prix sont jusqu'à 40 % plus bas qu'un cabinet de proximité. 
 
✍️ En résumé :
  • Une SARL est soumise à diverses obligations comptables, comme la tenue à jour des registres ou l'établissement des comptes annuels.
  • Si elle ne respecte pas la règlementation comptable, la SARL risque une amende, voire une peine d'emprisonnement. 
  • Pour gérer sa comptabilité, une SARL peut se tourner vers un expert-comptable, adhérer à un organisme de gestion agréé ou embaucher un comptable en interne.

FAQ


  • Recourir à un expert-comptable n'est pas obligatoire pour une SARL. Cependant, vous vous exposez à des risques si vous tenez vous-même votre comptabilité. 

  • Le coût à prévoir varie en fonction des tâches confiées au comptable. En moyenne, il faut compter entre 100 et 200 € HT par mois pour la gestion comptable courante d'une petite entreprise. La réalisation des comptes annuels est généralement facturée entre 200 et 400 € HT.
Sources :

Une question ? Laissez votre commentaire

Vos coordonnées sont obligatoires afin que l’on puisse vous répondre

Besoin d'aide pour gérer votre comptabilité ?
Gérer ma comptabilité
Juriste de formation, Pierre-Florian est diplômé d’un Master II en droit économique de l'Université d'Aix-Marseille. À la fin de ses études, il crée une start-up spécialisée dans la mise en conformité des entreprises au règlement général sur la protection des données (RGPD). Aujourd'hui, il est responsable contenu.

D'autres articles de cet avocat pourraient vous intéresser

Consultez les articles les plus lus de cet avocat

EURL : quelles sont vos obligations comptables ?
5 min
EURL : quelles sont vos obligations comptables ?
Maîtrisez l’essentiel de la gestion comptable et financière
3 min
Maîtrisez l’essentiel de la gestion comptable et financière
Comptabilité et fiscalité de la SASU : tout ce que vous devez savoir
3 min
Comptabilité et fiscalité de la SASU : tout ce que vous devez savoir
Coût de création d’une SARL : comment l'évaluer ?
2 min
Coût de création d’une SARL : comment l'évaluer ?
Dépôt des comptes annuels d'une SARL : quelle procédure ?
4 min
Dépôt des comptes annuels d'une SARL : quelle procédure ?
SARL : Quel régime d'imposition choisir entre IR et IS ?
4 min
SARL : Quel régime d'imposition choisir entre IR et IS ?
Approbation des comptes dans une SARL : comment ça se passe ?
3 min
Approbation des comptes dans une SARL : comment ça se passe ?
Société à responsabilité limitée (SARL)
5 min
Société à responsabilité limitée (SARL)
Comptabilité de l’entreprise individuelle (EI) : obligations, charges et facturation
5 min
Comptabilité de l’entreprise individuelle (EI) : obligations, charges et facturation
Micro-entreprise ou SARL : notre guide pour faire votre choix
5 min
Micro-entreprise ou SARL : notre guide pour faire votre choix