Comment devenir consultant en management ?

Je deviens consultant en management
Je deviens consultant en management
Amélie Gautier
Écrit par Amélie Gautier
Diplômée d'un Master II en droit des affaires de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en Yvelines, Amélie est responsable du contenu juridique de Captain Contrat depuis 2017.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Vous souhaitez vous reconvertir professionnellement et vous avez des notions approfondies sur le management ? Le métier de consultant en management peut dès lors vous intéresser. Ce métier peut aussi bien s’exercer en tant que salarié dans une entreprise qu’en tant que travailleur indépendant proposant ses services au sein de plusieurs entreprises. Pour en savoir plus sur cette activité professionnelle, nous vous détaillons les principales informations qui vous seront bien utiles si vous souhaitez créer votre entreprise pour travailler en tant que consultant en management à votre compte. Vous aurez - peu ou prou - à vous poser les mêmes questions si vous souhaitez, par exemple, devenir consultant financier ou bien consultant en ingénierie.

 

 

Que représente le métier de consultant en management ?

 

Pour comprendre ce que représente le métier de consultant en management, il convient tout d’abord de s’intéresser à la fonction de consultant en général. Un consultant est un professionnel qui propose son expertise aux entreprises qui en ont besoin. Le terme de consultant est dès lors bien choisi, car il s’agit d’un professionnel qu’une entreprise consulte afin d’avoir son avis d’expert, par exemple, sur  un problème d’organisation au sein de l’entreprise, un nouveau projet à mettre en place, etc.

Comme vous l’aurez compris, la fonction de consultant regroupe autant de métiers qu’il existe d’expertises à proposer aux entreprises. C’est pour cela qu’un consultant est généralement spécialisé dans un domaine bien précis. Dès lors, un consultant en management est par conséquent spécialisé dans le domaine du management en général. Le management regroupe un ensemble de techniques d’organisation et de gestion d’une entreprise basées sur une meilleure productivité des ressources humaines, financières et matérielles.

En soi, il n’existe pas de formation ou de diplôme à obtenir obligatoirement pour exercer la profession de consultant en management. Néanmoins, si vous n’avez pas un minimum de connaissances et de qualifications dans le domaine du management, vous n’aurez pas de réelles expertise et compétences en management à apporter aux entreprises. Par conséquent, pour avoir un minimum de crédibilité auprès de potentiels clients, nous vous conseillons d’avoir au moins un master 2 (5 ans d’étude) en management.

En outre, pour devenir consultant en management vous devrez notamment faire preuve :

  • d’un bon sens de l’écoute afin de pouvoir cerner les difficultés et les attentes d’une entreprise ;
  • d’un sens du relationnel afin de transmettre votre expertise et vos conseils dans les meilleures dispositions au dirigeant d’une entreprise ;
  • d’une capacité à s’adapter rapidement à d’éventuels changements de situation pouvant entraîner une modification de l’organisation interne de l’entreprise dans de brefs délais ;
  • etc. 

Consultant en management indépendant ou salarié ?

 

En tant que consultant en management, vous avez le choix d’exercer cette profession en étant salarié d’une entreprise ou en tant que consultant en management indépendant. L’un ou l’autre de ces statuts juridiques présente des avantages et des inconvénients selon votre projet professionnel.

Consultant en management salarié

Comme pour tout autre métier, l’avantage premier d’opter pour le salariat est la sécurité financière ainsi que les droits sociaux acquis par ce statut. En effet, en tant que consultant en management salarié vous bénéficierez d’un salaire fixe tous les mois ainsi que des différentes prestations sociales et congés payés.

Cependant, vous devrez vous soumettre à une hiérarchie au sein de l’entreprise qui recrute et respecter les conditions de travail précisées dans votre contrat de travail (heures de travail, lieu de travail, etc.).

Consultant en management indépendant

De plus en plus de consultants en management décident de devenir consultant indépendant. Malgré l’insécurité financière que représente le statut d’indépendant, il est vrai que d’être freelance présente aussi de nombreux avantages. Tout d’abord, vous pouvez proposer vos prestations de consultant en management à plusieurs entreprises. Dès lors, vous pouvez multiplier vos sources de revenus et ainsi limiter le risque de perte de revenus inhérent au statut de travailleur indépendant.

En outre, en tant que consultant en management indépendant vous pouvez librement fixer vos horaires de travail, en gardant tout de même à l’esprit que vous devez vous rendre un minimum disponible pour vos clients.

À noter néanmoins qu’il vous sera plus difficile d’exercer le métier de consultant en management indépendant en étant débutant avec peu ou pas d’expérience professionnelle. En effet, la majorité des entreprises souhaitant faire appel à un consultant en management sans recourir pour autant au salariat chercheront avant tout un professionnel ayant déjà de l’expérience professionnelle dans ce domaine. Par conséquent, si vous avez des difficultés à trouver vos premiers clients en tant que consultant en management indépendant, vous pouvez débuter votre carrière en faisant vos preuves au sein d’une entreprise en tant que salarié pour ensuite éventuellement vous mettre à votre compte et prospérer dans cette activité professionnelle.

 

Devenir consultant en management indépendant : les formalités à accomplir

 

Si vous souhaitez enfin sauter le pas et vous lancez en tant que consultant en management, vous devez effectuer un certain nombre de choix concernant notamment l’organisation même de votre future activité professionnelle et la forme juridique que va revêtir votre entreprise.

Le business plan

Un business plan est généralement indispensable pour tout projet concernant le début d’une nouvelle activité professionnelle en tant que travailleur indépendant. En effet, le statut de travailleur indépendant ne vous permet pas de vous garantir des revenus fixes dès les premiers mois de travail, contrairement au statut de salarié. Par conséquent, pour éviter toute mauvaise surprise concernant la gestion financière des premiers mois d’activité, il est essentiel d’établir un business plan dans lequel vous pourrez évaluer les opportunités professionnelles qui peuvent se présenter à vous ainsi que les possibles dépenses que vous devrez effectuer pour démarrer votre activité professionnelle.

N’oubliez pas de prendre en compte les éventuelles charges inhérentes à votre profession de consultant en management telles que :

  • les frais de déplacement ;
  • la possible location d’un bureau professionnel ;
  • les frais de restauration ;
  • le coût d’une assurance professionnelle ;
  • etc. 

Le statut juridique

Vous pouvez exercer la profession de consultant en management sous plusieurs formes juridiques qui sont :

  • le régime de la micro-entreprise ;
  • l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) ;
  • l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ;
  • la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU).

Pour débuter une activité de consultant en management indépendant, vous pouvez opter pour le régime de la micro-entreprise qui vous permettra de ne pas avoir de charges sociales à payer lorsque vous chiffre d’affaires est nul. Dès votre premier euro de chiffre d’affaires gagné, les cotisations sociales en prestation de services s’élèvent à 22 % de votre chiffre d’affaires brut. En outre, vous serez imposé sous le régime de l’impôt sur le revenu. Ce régime est donc parfaitement adapté pour tester une activité professionnelle sans engendrer de lourds frais de gestion au départ. De plus, vous pourrez bénéficier de la franchise de TVA si vous réalisez un chiffre d’affaires brut annuel inférieur à 34 400 €.

À noter que vous ne pourrez pas rester sur ce statut juridique simplifié si vous dépassez un chiffre d’affaires brut annuel de 70 000 euros. Dans ce cas, vous pourrez opter pour les autres formes juridiques d’entreprise.

Chez Captain Contrat, nous vous accompagnons dans la réussite de vos différents projets professionnels. N’hésitez pas à nous contacter pour savoir quelle forme juridique d’entreprise conviendra le mieux pour votre activité de consultant, que soit organisateur d'événements, consultant en transformation digitale ou négociateur immobilier.

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

2 min
Comment monter une agence de communication ?

Vous souhaitez monter une agence de communication, de publicité ? Découvrez les démarches pour créer votre entreprise facilement.

5 min
Comment rendre une formation éligible au CPF en 2022 ?

Vous souhaitez créer un organisme de formation, mais encore faut-il que celui-ci soit éligible au Compte professionnel de formation (CPF) pour la référer. Me Ouazan-Bouhours vous guide dans les démarches

2 min
Comment devenir consultant indépendant : tout savoir en 5 minutes

Découvrez comment devenir consultant indépendant : création d'entreprise, démarches à effectuer et comment choisir votre régime fiscal et social.

5 min
Ouverture d'un établissement secondaire

Vous avez une société et souhaitez développer son activité ? Ouvrez un établissement secondaire ! Cet article va vous guider pas à pas. Toutes les formalités sont détaillées. On vous alerte également sur les précautions à prendre avant d'ouvrir un établissement secondaire afin d'éviter toutes erreurs.

5 min
Comment devenir coach en développement personnel ?

Découvrez comment devenir coach en développement personnel : formation, forme juridique à choisir et les démarches à effectuer pour faire ce métier.

3 min
Comment devenir courtier en assurances ?

Découvrez comment devenir courtier en assurances : choix de société et création d'entreprise, immatriculation, règles à respecter dans cette profession.

5 min
La convention de formation professionnelle : rôle, rédaction

Vous souhaitez créer votre organisme de formation. Vous allez alors avoir besoin de rédiger une convention de formation professionnelle afin d'encadrer vos relations avec votre client, personne morale : il peut s'agir d'une entreprise pour le compte de ses salariés. Me Ouazan-Bouhours décrypte le sujet pour vous.

5 min
Comment devenir agent artistique ?

Découvrez comment devenir agent artistique : compétences, rénumration, forme juridique à choisir pour son activité, démarches pour obtenir son Kbis...

5 min
Devenir formateur indépendant micro-entrepreneur : mode d'emploi

Découvrez comment devenir formateur indépendant : on vous explique comment vous déclarer auto entrepreneur et créer votre micro entreprise.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier