Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche
  1. Ressources
  2. Créer son entreprise
  3. Freelance
  4. Comment devenir freelance en ressources humaines ?

Comment devenir freelance en ressources humaines ?

Philippe Wagner
Philippe Wagner Co-fondateur de Captain Contrat. Diplômé d'HEC Paris. Relu par Sofia El Allaki, Diplômée en droit

Vous avez le sens du contact, faites preuve d’une grande polyvalence et avez envie de liberté d’organisation ? Exercer en tant que consultant indépendant dans les ressources humaines est sans doute fait pour vous. Réorganisation d’une entreprise, plan de recrutement, mise en place de formations… L’entrepreneur RH vient en aide aux entreprises pour des missions ponctuelles et assure ainsi la liaison entre la direction et le personnel. Voici 5 étapes pour devenir freelance en ressources humaines.

 


Définir son domaine d’expertise

 

Les différentes missions du freelance RH


Le secteur des ressources humaines est très vaste. Il convient donc de choisir le profil de compétences qui vous correspond. Audit RH, fidélisation des employés, réalisation de bilans de compétences… Le consultant en ressources humaines s’investit en externe. Il se porte conseiller dans la gestion des ressources humaines et agit en toute objectivité. Si vous souhaitez devenir RH indépendant, plusieurs métiers s’offrent à vous :


  • Responsable des ressources humaines (RRH) ;
  • Consultant en recrutement indépendant ;
  • Assistant des ressources humaines ;
  • Business analyst consultant ;
  • Chef de projet amoa…


À vous de choisir une spécialisation ou de cumuler vos compétences à travers la formation.


Comment devenir consultant RH ?


Un travailleur en ressources humaines freelance se doit d’être expert dans son domaine. Même si les relations sociales ne s’apprennent pas à l’école, il convient de suivre plusieurs années d’études ou des formations pour pouvoir travailler avec une entreprise RH. Si certains profils demandent moins de qualifications, l’obtention d’un bac + 5 est fortement recommandée pour devenir recruteur ou consultant RH. Différentes formations sont possibles pour devenir RH :

  • Master « Gestion des Ressources Humaines » ;
  • Master IAE (Instituts d’Administration des Entreprises) ;
  • Master IEP (Instituts d’Études Politiques) ;
  • Master en sciences humaines ;
  • Master en école privée spécialisée.

 

Choisir un statut juridique (avantages, inconvénients)


Si vous souhaitez obtenir le statut de consultant indépendant, vous devez forcément passer par la case « création d’entreprise ». Dans ce contexte, Captain Contrat vous accompagne à travers l’étude des différentes modalités et vous aide à choisir le statut juridique en tant que freelance qui vous convient le mieux.


La microentreprise


Initialement baptisée autoentreprise, le statut de la micro entreprise propose un régime fiscal et social avantageux. En choisissant cette option, vous pouvez commencer votre activité en complément de votre emploi salarié. Quelques restrictions sont tout de même à prévoir :

  • votre chiffre d’affaires annuel est plafonné à 72 500 € pour la prestation de services ;
  • votre responsabilité est illimitée sur vos biens personnels ;
  • et le taux de cotisations sociales à verser est de 22 %.

 

L’entreprise individuelle (EI, EIRL)


De la même manière qu’en microentreprise, l’entrepreneur individuel voit ses patrimoines confondus. Préférez l’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) si vous souhaitez protéger vos biens privés. Concernant l’imposition, vous pourrez bénéficier de l’IS (impôt sur les sociétés) si vous optez pour ce statut. L’entreprise individuelle implique tout de même une gestion accrue de votre activité : comptabilité et déclaration de revenus taxés sur vos bénéfices. Toutefois, vous n’aurez pas à limiter votre chiffre d’affaires.


La société unipersonnelle (SASU, EURL)


Dans ce choix de structure juridique, votre patrimoine privé n’est pas engagé. En effet, votre responsabilité s’arrête au montant que vous apportez à votre capital en tant qu’associé. Dans le cas de l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), vous relevez du régime social des indépendants (TNS) et êtes soumis à l’impôt sur le revenu (IR). Concernant la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle), vous dépendez de l’impôt sur les sociétés (IS), mais pouvez bénéficier de l’IR pendant 5 ans.


Le portage salarial


À l’image d’un employé salarié, les avantages du portage salarial sont nombreux. En effet, vous pouvez choisir le statut de consultant en portage salarial et héberger vos missions par une société de portage. Cette forme juridique vous apporte une protection sociale intégrale, une liberté d’organisation et de gestion de votre portefeuille client, un accès à la formation et la prise en charge de votre administratif. En cas d’inactivité, vous pourrez également bénéficier d’allocations chômage. Cependant, vous serez soumis aux prélèvements sociaux et aux frais de gestion (7 % à 10 % du chiffre d’affaires).


Procéder aux formalités de création d’entreprise


Différentes procédures sont à prendre en compte dans la création de votre entreprise. Pour les microentreprises et entreprises individuelles, vous devrez déposer un dossier d’immatriculation auprès du centre de formalités des entreprises (CFE) dédié à votre secteur d’activité :

  • URSSAF : professions libérales ;
  • Chambre de commerce et d’industrie (CCI) : commerçants ;
  • Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) : artisans ;
  • Greffe du tribunal de commerce : agents commerciaux.


Dans le cas d’une EIRL, l’entrepreneur devra effectuer une déclaration d’affectation du patrimoine afin de séparer ses biens privés.
Si vous optez pour une société unipersonnelle (EURL et SASU), vous devrez vous immatriculer, rédiger vos statuts, apporter un capital à votre entreprise et réaliser une annonce légale. Enfin, pour travailler dans les ressources humaines en portage salarial, vous n’aurez qu’à signer un contrat de travail avec une entreprise de portage salarial.


Organiser la gestion de son activité

 

L’utilisation d’outils adaptés


En tant qu’indépendant RH, vous aurez à gérer toutes les particularités extérieures aux ressources humaines et propres à la gestion d’entreprise. N’hésitez pas à confier votre administratif à un professionnel en ligne. Constituez-vous des tableurs numériques pour faciliter la gestion de vos clients et établir vos revenus prévisionnels.


L’aménagement d’un planning


Devenir travailleur freelance en ressources humaines peut demander beaucoup d’organisation. Pour vous lancer efficacement, organisez votre temps de travail. Évitez de vous surcharger en aménageant des créneaux horaires distincts pour vos clients. Profitez-en pour utiliser un agenda en ligne ou un planificateur de tâches.


Factures et devis


Envoyez un devis à retourner signé par votre client en amont de la réalisation d’un projet. Sur ce document seront mentionnés les modalités de prestations, les conditions de paiement, l’assujettissement à la T.V.A. ainsi que les mentions légales. La facture, quant à elle, fait office de justificatif de transaction, à remettre à votre client après règlement.


Trouver des clients


Soignez votre image


Votre image est la vitrine de votre entreprise. Peaufinez votre profil sur les réseaux sociaux et développez votre communication à travers des supports de qualité :

  • Logo ;
  • Charte graphique ;
  • Site Internet ;
  • Carte de visite ;
  • Photo professionnelle…

Une identité cohérente servira votre professionnalisme et appuiera votre présence sur le web.


Développez vos aptitudes commerciales


Puisque vous travaillez à votre compte, il est essentiel de savoir vous vendre. Cultivez votre approche commerciale pour décrocher des missions et vendre vos prestations. Structurez votre projet à travers des objectifs clairs (chiffre d’affaires, taux de clientèle, nombre de missions) et préparez un plan d’action.


Créez-vous un réseau


Travailler son réseau, c’est accroître ses opportunités de clientèle. Voici comment gagner en notoriété :

  • constituez-vous un carnet d’adresses ;
  • participez à des évènements professionnels (afterworks, salons, conférences…) ;
  • fournissez vos coordonnées (contact, carte de visite, lien de votre site web…) ;
  • instaurez un climat chaleureux et de confiance avec vos interlocuteurs ;
  • soyez disponible sur LinkedIn et partagez des actualités liées à votre activité.


En pleine mutation, le domaine des ressources humaines offre de nouvelles perspectives aux travailleurs RH. En quête d’indépendance et de liberté, vous êtes de plus en plus à opter pour le statut de freelance. Captain Contrat est là pour vous épauler à travers la création de votre entreprise et vous accompagne dans le lancement de votre projet.

 

Une question ? Laissez votre commentaire

Vos coordonnées sont obligatoires afin que l’on puisse vous répondre

Prêt à démarrer votre activité ?
Devenir micro-entrepreneur
Philippe Wagner
Ecrit par Philippe Wagner
Philippe Wagner est diplômé d'HEC Paris. Il a travaillé comme consultant et banquier d'affaires avant d'être bras droit de Gilles Babinet - entrepreneur aguerri - qui lui a fait découvrir le monde des start-up. Fin 2012, il se lance avec son frère, Maxime, avec la volonté d’accompagner les TPE/PME dans leur développement.
Relu par Sofia El Allaki

Ces articles pourraient également vous intéresser

Comment devenir consultant financier ?
4 min
Comment devenir consultant financier ?
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
10 min
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
7 min
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
Etre indépendant : définition et procédure
4 min
Etre indépendant : définition et procédure
Les étapes pour se mettre à son compte
3 min
Les étapes pour se mettre à son compte
Calendrier : les obligations légales du freelance  
4 min
Calendrier : les obligations légales du freelance  
Comment devenir entrepreneur ?
6 min
Comment devenir entrepreneur ?
Création d'une entreprise d'organisation d'événements : les étapes
4 min
Création d'une entreprise d'organisation d'événements : les étapes
Comment devenir auto entrepreneur designer ?
3 min
Comment devenir auto entrepreneur designer ?
Statut freelance : lequel choisir ?
3 min
Statut freelance : lequel choisir ?