Obtenez votre contrat de cession de bail 

Après un premier échange gratuit, obtenez un devis forfaitaire d'un avocat spécialisé en moins de 24h.

checkProfitez de la recommandation d'un avocat spécialisé pour votre besoin

checkBénéficiez d'un premier échange gratuit avec cet avocat

checkObtenez un devis forfaitaire en moins de 24h 

checkRecommandation d'un avocat spécialisé

checkPremier échange téléphonique gratuit 

checkDevis forfaitaire obtenu en moins de 24h 

J'obtiens mon contrat
Contacter un coach
J'obtiens mon contrat
Visuel-Association-main-section-490x426px

Les 4 étapes pour obtenir votre contrat de cession de bail

🚀 Vous développez votre activité, nous gérons votre juridique !

1. Questionnaire en ligne

Notre questionnaire permet de comprendre votre besoin. Commencer

🕐 5 min

2. Échange téléphonique

Notre coach choisira l'avocat le plus adapté à votre situation.

🕐 2 min

3. Appel et obtention du devis

Après un échange gratuit, l'avocat vous propose un devis forfaitaire.

🕐 24h

4. Échanges illimités

Votre avocat réalise votre prestation. 

🕐 Variable

Vous êtes entre de bonnes mains


Des devis sur-mesure à prix juste

Nos avocats partenaires proposent un forfait personnalisé pour chaque dossier à un tarif préférentiel*, fixe, sans frais additionnel, pour un projet sans mauvaise surprise.

Tarifs


Une prestation en ligne et rapide

Votre avocat assure une première prise de contact et l'envoi d'un devis sous 24h. Vos échanges sont sécurisés et illimités pour garantir la réalisation de la prestation sous 72h. 

En ligne


Un avocat choisi spécifiquement pour vous

Nos 100 avocats partenaires sélectionnés répondent à chaque besoin juridique grâce à leur expertise sur les différents secteurs d'activités. 

 

Équipe dispo
Tarifs En ligne Équipe dispo
Je trouve mon avocat
Je prends rendez-vous

Ils ont fait confiance à Captain Contrat

0
entreprises créées grâce à nos juristes
0
projets réalisés avec Captain Contrat
0
entrepreneurs abonnés et accompagnés au quotidien
Mélissa Lemariey
Entrepreneur individuelle
Organisatrice de mariages
Un retour très rapide
J'ai eu un retour très rapide, la personne de chez Captain Contrat que j'ai eu a été très agréable, professionnelle et compréhensive. L'avocate qui m'a ensuite contacté a pris le temps d'échanger pour cerner mes besoins, son retour a été rapide et le prix est un énorme avantage pour les petites structures comme la mienne.
Hugues Jacquette
Co-fondateur @Sitactus
Plateforme digitale
Le côté humain
Le côté humain, en apparence paradoxal avec la notion de services proposés à travers le web : interlocutrice très sympa, réactive, compétente (Tatiana !). Les deux avocates spécialistes qui ont traité mes dossiers sont tout aussi réactives et compétentes, et la relation humaine est également au coeur de leurs préoccupations ! Oui, je recommande pleinement !
Kenji Adaniya
Fondateur @Créa Dojo
Programmation informatique
Très satisfait !
L'avocat a la fois proposé une stratégie pour être autonome pour l'usage du contrat produit, a exécuté la prestation dans un délai très court et a su comprendre rapidement notre projet un peu technique. Très satisfait !
Sébastien Albou
Fondateur @Datafed
Société de conseil
Le coût abordable
Le coût abordable, la réactivité des interlocuteurs, ainsi que la facilité du processus de création d'entreprise.

Nos soutiens de longue date

logo_bnpparibas logo_google logo_lesechoslegal (1) BPI France logo_maif

Une question ? Nos coachs sont à votre écoute !

Carole

Besoin de conseils sur votre projet ?

Carole et tous nos coachs entrepreneuriaux seront ravis de répondre à vos questions 🙂

Horaires: Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h00

Découvrez les questions fréquentes d’autres entrepreneurs

  • 📌 Qu’est-ce qu’une cession de bail ?


    La cession de bail est un contrat à travers lequel le locataire (le cédant) transmet à un tiers (le cessionnaire) un bail commercial, avec tous les droits et toutes les obligations inhérentes au bail.   

    Soulignons qu’en principe, aucun contrat de location ne peut interdire, purement et simplement, la cession de bail. Néanmoins, il est possible d’insérer des clauses qui imposent certaines limites à cette procédure.

  • Qu’est-ce que le droit au bail ?


    Dans certains cas, lorsqu’un professionnel reprend un bail commercial, il doit verser une somme d’argent au locataire sortant : il s’agit du droit au bail. Plus concrètement, le cessionnaire (l’acheteur du fonds de commerce) verse cette somme au cédant (le vendeur du fonds de commerce) afin de pouvoir bénéficier à son tour du statut protecteur des baux commerciaux.

    Ce statut protecteur permet notamment de bénéficier du droit au renouvellement du bail commercial.

    A noter : Un droit au bail n’est pas un droit d’entrée (ce dernier étant versé par l’acquéreur du fonds de commerce directement au bailleur).  

     

  • L’autorisation du bailleur est-elle obligatoire pour que le locataire (cédant) puisse céder son bail à un tiers (cessionnaire) ?


    Si le locataire veut céder son bail commercial sans vendre son fonds de commerce (c'est-à-dire poursuivre son activité commerciale dans un autre local), il doit alors en demander l’autorisation au bailleur. Dans ce cas de figure, celui-ci est en droit de refuser la cession du bail sans devoir se justifier.

    La situation est différente lorsque le locataire veut céder le local commercial et vendre son fonds de commerce à un même tiers. En effet, le contrat entre le bailleur et le locataire ne peut contenir aucune clause interdisant la cession du bail.

    Certaines clauses restrictives sont cependant tolérées, telles que la clause d’agrément qui permet au bailleur d’avoir un droit de regard sur la cession, ou encore la clause de garantie solidaire qui est un engagement du locataire de se porter garant, envers le bailleur, des loyers payés du futur cessionnaire. 

    Afin de refuser une cession du bail commercial, votre bailleur doit invoquer un motif valable et légitime.

    En cas d’absence d’un tel motif, vous pourrez saisir les juges afin de constater l’abus du bailleur.

    La cession du bail pourrait alors être autorisée judiciairement. Il est également possible que les juges décident de résilier le contrat en votre faveur et, dans certains cas, vous pourrez avoir droit à des dommages et intérêts.  

  • Cession de bail commercial ou professionnel : quelles différences ?


    Le bail professionnel concerne les locaux destinés à l’exercice de professions libérales (médecins, chirurgiens, avocats, etc.). Il est conclu pour une durée minimum de six ans. Le bailleur peut donner congé par simple lettre avec accusé de réception.

    Le bailleur peut voir son locataire quitter les locaux par un congé, à tout moment moyennant un préavis de 6 mois.

    Le bail commercial concerne exclusivement l’exercice d’activités destinées à un usage commercial ou artisanal. Il est régi par le statut des baux commerciaux qui permet notamment au locataire de bénéficier d’un droit au renouvellement (inexistant dans le bail professionnel).

    Le congé ne peut être donné que par acte d’huissier. Le bailleur a la sécurité que son locataire restera minimum trois ans (c’est le bail 3-6-9).


     

  • Quelles sont les mentions obligatoires à insérer dans la cession de bail ?


    Les mentions obligatoires à insérer dans la cession de bail sont :

      • l’identité des parties prenantes (personnes morales ou physiques) ;

      • la description de l’objet cédé (du local) ;

      • la date de prise d'effet de la cession ;

      • les droits et obligations découlant du bail (payement des loyers et, en général, exécution de toutes les clauses du bail cédé) ;

      • la fixation des prix de la cession (pas-de-porte, droit au bail, etc.) ;

      • l’intervention du bailleur : une clause doit assurer de la notification de l'acte au bailleur et de son intervention à l'acte dans les formes requises par la loi.

     

  • Quelle est la différence entre une cession de bail et une cession de fonds de commerce ?


    Le bail commercial est un élément incorporel du fonds de commerce. C’est le contrat qui définit et régit l’utilisation du local où un commerçant exerce son activité commerciale. Le commerçant peut très bien céder son bail commercial sans pour autant céder son fonds de commerce. Dans cette hypothèse, il continuera d’exercer son activité commerciale dans un autre local. 

  • Puis-je céder mon bail alors que celui-ci n’est pas arrivé à terme ?


    Il est tout à fait possible de céder votre bail avant que celui-ci n’arrive à terme, à condition bien sûr de respecter les exigences prévues par la loi, que nous avons vues, notamment dans la question 3.). Notons cependant que si la cession du droit au bail commercial a lieu moins de trois ans avant le terme du bail, le bailleur peut refuser à l'acquéreur le renouvellement du bail ou le droit à une indemnité d'éviction, puisque l’acquéreur doit avoir exploité le local au moins trois ans.   

     

  • Comment obtenir un contrat de cession de bail ?


    1. Vous répondez à un questionnaire en ligne relatif à la cession de bail

    2. L'avocat que vous avez choisi vous envoie un devis pour la rédaction de ce document 

    3. Dès que vous acceptez le devis, l'avocat rédige votre contrat de cession de bail personnalisé

  • Les points clés sur le contrat de cession de bail


    Un commerçant propriétaire d'un droit au bail peut être amené à le céder à un acheteur. Se pose alors la question de la cession du bail commercial qui peut intervenir dans le cadre d'une cession de droit au bail ou d'une cession de fonds de commerce. 

    Le contrat de cession permet d'encadrer les modalités de cette cession grâce notamment à l'insertion de clause de non-concurrence, droit de préemption ou clauses suspensives. 

    Les étapes d'une cession de bail : 

    • information de la commune de la cession du droit au bail ;
    • signification de la cession au bailleur ;
    • état des lieux contradictoire ;
    • enregistrement auprès du service des impôts 

    1 Respecter la procédure de cession
    information de la commune et du bailleur, état des lieux, enregistrement du service des impôts...

    2 Rédiger l'acte de cession : 

    Prévoir les clauses de non-concurrence, non-établissement, droit de préemption, clauses suspensives...

    3 Se faire accompagner par un avocat :

    La cession de bail est soumis à des règle de fond. De plus, une clause de garantie solidaire peut être insérée dans le bail commercial.

  • Comment vos avocats partenaires proposent-ils des tarifs préférentiels ?


    Les tarifs préférentiels sont justifiés par un coût de gestion plus bas pour les avocats qui utilisent la plateforme Captain Contrat.
  • Afficher plus de questions

Approfondissez vos connaissances grâces à nos guides gratuits

bail-commercial-389x485px
Besoin d'aide ? Recevez immédiatement notre guide dans votre boite mail

Tout connaître sur les baux commerciaux ?

Captain Contrat vous accompagne. C’est simple, facile et rapide.

Recevoir mon guide

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier