1. Préparer sa création d'entreprise
  2. Les aides
  3. Loi El Khomri : Demande de congés payés dès l'embauche

Loi El Khomri : Demande de congés payés dès l'embauche

En parler avec un expert 
En parler avec un expert 
Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

L’arrivée de la loi El Khomri ;a eu pour conséquence de modifier de nombreux éléments qui constituent la relation de travail employeur-salarié. L’un d’eux concerne les conditions de demande d'un salarié qui voudrait bénéficier de congés payés dès l’embauche.

 

 

La demande de congés payés; avant la loi EL KHOMRI


La règle relative à cette question, avant l’entrée en vigueur de la « loi travail », indiquait que le salarié nouvellement embauché ne pouvait bénéficier des congés payés immédiatement. On parlait alors de l’ouverture des droits. Ces droits s’ouvraient à l’issue de la période de référence. Cette période s’étendait entre le 1er juin de l’année N au 31 mai de l’année N+1. Le salarié avait, donc, droit de demander à bénéficier de congés payés seulement à partir de ce moment.

Cela posait un problème majeur, si l’embauche était faite en juin, le salarié pouvait passer une année complète sans pouvoir bénéficier de congés payés et par conséquent travailler une année entière sans pouvoir se reposer. Dans ce système, le salarié accumulait 2,5 jours de congés payés par mois de travail. Donc en aucun cas il n’était permis au salarié de demander des congés dès son embauche.

 

L’apport de la loi El Khomri

 

Désormais, le système est refondu. Il ne s’agit plus, ici, de limiter le droit aux congés payés à l’ouverture des droits. Ce droit pourra être accordé dès l’embauche. Par ailleurs, le nouveau régime légal fait le choix de ne pas distinguer les situations des salariés qui se trouvent en contrat à durée déterminée (CDD) et les situations de ceux qui se trouvent en contrat à durée indéterminée (CDI). Ce droit n’est cependant pas absolu et doit respecter certaines limites.

Un accord ou une convention collective peut être signée, afin de prévoir la durée de la période de référence. A défaut de stipulation dans l’un ou l’autre des textes, un décret en Conseil d’Etat doit venir fixer le début de la période de référence, ouvrant le droit aux congés payés.

Pour synthétiser, la loi n’empêche plus le salarié de bénéficier de congés payés dès l’embauche, mais elle laisse le soin aux négociations collectives signées ;entre les différents partenaires de fixer les modalités dans lesquelles ce droit sera ouvert. Ces négociations se voient donc confier la tâche de déterminer la période pendant laquelle les congés pourront être pris, l’ordre des départs ainsi que les modalités de report de congés.

Dans la pratique, cette possibilité ouverte aux salariés de pouvoir bénéficier de congés payés dès l’embauche, souffrira sûrement de restrictions. En effet, pour pouvoir en bénéficier, il faudra tout de même avoir acquis des jours de congés. Et pour acquérir des jours de congés, il est en principe nécessaire de travailler. C’est-à-dire que le bénéfice ne pourra jouer « directement » après l’embauche. Pour que l’on puisse parler de congés payés dès l’embauche, il faudrait en réalité que l’employeur consente à accorder au salarié des congés payés par anticipation. Et ceux-ci devront être négociés, comme c’était le cas avant l’intervention de la loi.

En somme, la loi Travail permet une certaine ouverture dans la demande de congés payés dès l’embauche, mais laisse une grande latitude aux partenaires sociaux quant aux conditions d’exercice de ce droit. L’avancée est donc notable mais pourrait présenter des différences, in fine, en fonction du résultat des négociations dans chaque branche ou chaque entreprise.

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

5 min
Demande d'ACCRE : quand et comment la remplir ?

Quelles sont les formalités à remplir et quelles conditions sont à respecter pour effectuer une demande d'ACCRE ? On vous indique toutes les démarches !

5 min
Protection Universelle Maladie (PUMa) : qu'est-ce que la cotisation subsidiaire maladie ?

Quand un dirigeant se rémunère en ne se versant que des dividendes ou peu de salaire par rapport au PASS (en l'occurence 10% de ce plafond annuel sécurité sociale), le fisc le taxe automatiquement de 8% sur ses revenus (Cotisation subsidiaire maladie ou taxe PUMA). Le point sur cette taxe

3 min
Tout ce qu’il faut savoir sur le blanchiment d'argent

Pratique de fraude fiscale, le blanchiment d'argent est une source de financement importante du terrorisme. Comment lutter contre, et l'éviter.

3 min
ACCRE et SASU : comment en bénéficier ?

Créateur ou repreneur d'entreprise ? Tout ce qu'il faut savoir sur l'ACCRE, les conditions pour en bénéficier et vous explique les démarches à suivre !

5 min
La loi El Khomri : quel est son contenu définitif ?

Après des mois de débats, la loi El Khomri a finalement été adoptée définitivement le 21 juin dernier. Voici ce qu'elle va changer !

6 min
L'ARCE de Pôle Emploi : comment en bénéficier ?

L'ARCE de Pole Emploi donne à l'entrepreneur un véritable coup de pouce. Découvrez comment obtenir l'ARCE et en bénéficier.

5 min
Comment créer une entreprise quand on a un casier judiciaire

Créer une entreprise en ayant un casier judiciaire, est-ce possible ? Comment faire ? Quelles sont les activités autorisées et quels sont les impacts sur les associés ?

5 min
Comment récupérer les frais engagés avant la création d'entreprise

En période de formation, des dépenses doivent être effectuées pour le compte de votre future société (matériel, frais de création...). Ces dépenses pourront être reprises par la société après son immatriculation. Les conditions dans cet article

4 min
À quelles aides Pôle Emploi un autoentrepreneur peut-il prétendre ?

ARCE, ARE, ACCRE : découvrez les aides Pôle emploi que vous pouvez obtenir ou maintenir en lançant votre activité et en devenant autoentrepreneur.

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier