Vous êtes avocat ? 👋 Pour rejoindre notre réseau, c'est par ici !
  1. Protéger vos créations
  2. Protéger ses créations
  3. Contrat de logiciel SaaS : les clauses à y faire figurer ?

Contrat de logiciel SaaS : les clauses à y faire figurer ?

Rédiger un contrat de logiciel SaaS
Rédiger un contrat de logiciel SaaS

Le logiciel « Software as a Service », SaaS, est un logiciel qui s’utilise directement en ligne et fonctionne comme un service à la carte ou comme un abonnement. Il s’agit d’un service flexible et adapté à vos besoins où différents acteurs interviennent : Editeurs, vendeurs, hébergeurs, clients… Le contrat de logiciel SaaS doit donc se pencher sur chacun de ses acteurs pour être effectif.

Cette fiche pratique vous guide donc dans la rédaction d’un contrat de logiciel SaaS.

 

 

Définition du contrat de logiciel SaaS

 

L’intérêt d’un logiciel SaaS est de pouvoir l’utiliser directement en ligne sans avoir à l’acheter et à l’installer sur un ordinateur. Toutes les données du logiciel sont stockées dans un cloud.

Le contrat de SaaS vient donc formaliser les relations commerciales entre les différents acteurs du logiciel (éditeur, opérateur, hébergeur, assureur, formateur, développeur…).

Au-delà de son aspect technique, le contrat de logiciel doit également prendre en compte les modalités d’abonnement, la maintenance du logiciel, la sécurité, la disponibilité du service…

 

Les clauses indispensables à y faire figurer

 

Si vous souhaitez avoir recours à un contrat SaaS, voici les clauses indispensables à insérer pour mieux se protéger.

Clause relative à la performance du service

Pour que le service soit optimal, il est possible d’insérer une clause venant garantir un temps de réponse court des applications.

Ainsi, il est possible d’imposer au prestataire qui fournit la connexion, d’avoir recours à plusieurs connexions réseaux avec l’application Saas, afin de garantir l’absence de ralentissement ainsi que des temps de réponse réduits.

Il est aussi recommandé d’avoir recours à une clause venant avertir le client des aléas inhérents à internet et des interruptions d’accès qui peuvent en résulter. Cela a pour but de protéger le prestataire qui ne sera pas responsable en cas d’interruption ou ralentissement des services.

Clause relative à la disponibilité du service

Si vous souhaitez être libre dans l’utilisation du logiciel, il est possible de prévoir une clause de disponibilité du service. Cette clause force le prestataire à assurer au client une connexion à tout moment, c’est-à-dire 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, y compris les dimanches et jours fériés.

Cette clause peut prévoir que « si les services applicatifs sont suspendus ou interrompus pour maintenance, le prestataire pourra être tenu responsable de toutes les conséquences qui en découlent si ce dernier n’a pas averti le client suffisamment à l’avance afin de lui permettre d’anticiper l’interruption ».

Par ailleurs, une assistance technique doit être assurée au client en cas d’interrogation ou de plaintes concernant le logiciel. Il est important de mentionner les horaires d’assistance téléphoniques.  

Clause relative à la sécurité du service et des données

Pour une sécurisation optimale du service et des données, cette clause doit contenir :

 ·      Obligations incombant au prestataire en matière de sécurité des données et, lorsque celui-ci est sous-traitant, faire mention du fait qu’il ne peut agir que sur instruction du client ;

·      Politique de sécurité et de confidentialité ;

·      Certification ;

·      Réversibilité ou portabilité des données : le prestataire et ses éventuels sous-traitants s’engagent à fournir, sur demande du client, une copie de l’intégralité des données ;

·     Traçabilité : le prestataire tient à la disposition du client les traces de connexion aux données traitées par les personnels autorisés des parties ;

·    Continuité du service, sauvegarde et intégrité : engage les parties à respecter l’intégrité des données et description du système de sauvegarde des données.

Clause relative à la possibilité d’évolution du service


 ·    Clause de maintenance évolutive : mise à jour des antivirus, corrections des systèmes d’exploitation, interventions d’urgence en cas de cyber attaque, mises à jour des fonctionnalités des Services applicatifs ;

·      Clause de formation : elle a pour but de former le client à l’utilisation du logiciel SaaS en cas de mise à jour importante nécessitant de nouvelles qualifications.

Clause relative au traitement des données

Cette clause du contrat de logiciel SaaS mentionne :

 ·      Le respect des principes français en matière de protection des données personnelles : les parties s’engagent à collecter et à traiter toute donnée personnelle en conformité avec toute règlementation en vigueur ;

·      L’existence d’un système de remontée des plaintes et des failles de sécurité : le prestataire doit s’engager à porter à la connaissance du client toute faille de sécurité ayant une conséquence directe ou indirecte sur le traitement des données.

·     Le modèle de traitement : indique au prestataire par quel moyens logiciels et techniques le traitement des données doit être réalisé ;

·      La sous-traitance : indiquer le nom des sous-traitants s’il y a lieu et déterminer la responsabilité du prestataire dans la chaine contractuelle.

 

Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

5 min
Contrat de licence d’utilisation de logiciel : les éléments à connaître

Vous avez créé un logiciel que vous souhaitez mettre sur le marché ? Découvrez le contrat de licence d’utilisation de logiciel. On vous explique les différences avec le contrat de cession. Cet article va vous indiquer toutes les clauses à prévoir et les droits que ce contrat accorde à l’utilisateur

5 min
Différences entre contrat de licence logiciel et contrat SaaS

Les logiciels SaaS sont de plus en plus présents dans les entreprises. Pourtant les différences entre contrat SaaS et licence sont souvent mal appréhendées

5 min
Copyright © : définition, explications, fonctionnement

Copyright © ou droit d’auteur ? Quelles différences ? Le copyright n'a pas de valeur juridique en France. Quelles conséquences pour la protection des oeuvres ?

5 min
Les différences entre un avocat et un juriste

Les professions d’avocat et de juriste d’entreprise sont souvent confondues. Pourtant il existe des différences importantes entre ces deux métiers.

5 min
5 minutes pour tout savoir sur la cession de droits

Quelle est la procédure pour céder ses droits d'auteurs, dessins, modèles ...? Quelle rémunération pour l'auteur ? Nos conseils et astuces pour céder ses droits.

5 min
Changement d'adresse d'une entreprise : comment faire ?

Découvrez comment changer l'adresse de votre entreprise facilement : on vous explique toute la procédure pour transférer votre siège social.

5 min
La responsabilité civile professionnelle de l'avocat : 3 points essentiels à retenir

Les obligations de l'avocat ne se limite pas à rédiger vos actes juridiques ou vous conseiller. Ce faisant, il engage sa responsabilité civile professionnelle (RCP) en cas de manquements ou d'erreurs.

5 min
Qu’est-ce que la cession de propriété intellectuelle ?

Tout dirigeant est confronté à un moment ou un autre à des problématiques de cession de propriété intellectuelle. Mais que recouvre la propriété intellectuelle concrètement ? Et comment gérer les cessions ? Me Kouhana vous accompagne

5 min
Les 4 logiciels de paie les plus simples et les pratiques pour les PME

La gestion de la paie des salariés peut s'avérer extrêmement lourde pour les entreprises, au regard du nombre de formalités et de déclarations obligatoires. Les logiciels de paie permettent de s'en décharger facilement. Il en existe aujourd'hui beaucoup, comment s'en sortir en les distinguant ?

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier