Vous êtes avocat ? 👋 Pour rejoindre notre réseau, c'est par ici !
  1. Recruter et gérer vos salariés
  2. Recruter des salariés
  3. Aide à l’embauche PME : une nouvelle aide pour les employeurs

Aide à l’embauche PME : une nouvelle aide pour les employeurs

Je veux être accompagné
Je veux être accompagné

Alors que les besoins en personnel ne cessent d’augmenter, l’embauche de nouveaux salariés s’avère difficile pour les dirigeants de petites structures qui ne parviennent pas à trouver le budget nécessaire pour recruter.

En janvier dernier, le gouvernement a annoncé la mise en place d’une nouvelle aide destinée à favoriser l’embauche de salariés dans les petites et moyennes entreprises (PME). Un décret d’application a été publié et énonce ses modalités d’applications.

 

 

Qui est à l’origine de l'aide à l'embauche PME ?

 

Cette aide a été lancée par le Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, dans le cadre du plan d’urgence contre le chômage. Elle vise à relancer la croissance en incitant les entrepreneurs, et notamment les PME à embaucher des salariés.

infographie embauche PME

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’aide à l’embauche ?

1. Etre une PME employant moins de 250 salariés

Le nombre total de salariés dans l’entreprise ne doit pas être égale ou supérieure à 250 salariés.

Une entreprise qui compte plusieurs petits établissements, mais qui, regroupés, totalisent 250 salariés, n’est pas admissible à recevoir cette aide. Néanmoins, l’effectif de salariés est apprécié, tous établissements confondus, à l’échelle de l’entreprise et non du groupe auquel elle appartient.

2. Embaucher un salarié en CDI, CDD, à temps plein ou à temps partiel

Le salarié doit être embauché – à temps plein ou à temps partiel – en CDD, CDI, contrat de professionnalisation de plus de 6 mois. La prime est également applicable pour les CDD transformés en CDI.

3. Conclure un contrat de travail entre le 18 janvier et le 31 décembre 2016

Le contrat doit être conclu entre le 18 janvier et le 31 décembre 2016. Attention, il faut prendre en compte non pas la date de signature du contrat, mais le premier jour d’exécution du contrat par le salarié (date à partir de laquelle le contrat prend effet).

4. Rémunérer son salarié moins de 1906,60€ brut par mois, en 35h

La rémunération du salarié embauché ne doit pas dépasser la somme de 1906,60€ brut par mois, pour une durée hebdomadaire de 35h (soit 12,58€ en salaire horaire brut).

5. Etre une entreprise exerçant sur le territoire français

L’aide à l’embauche s’applique aux entreprises exerçant en métropole et dans les départements d’outre-mer. Pour le territoire de Mayotte, un décret spécifique prévoyant son application est en attente de parution.

6. Etre une entreprise dans le secteur privé

Tout employeur travaillant dans le secteur privé peut bénéficier de cette aide. Cela inclut notamment les associations, les artisans, les professions libérales, les groupements d’employeurs, les micro-entrepreneurs (anciennement auto-entrepreneurs)… La forme juridique de la société n’a aucune incidence sur l’éligibilité à l’aide (gérant minoritaire de SARL, président et directeur général de SA, président de SAS).

A noter : les gérants-salariés peuvent également en bénéficier en tant que salariés de l’entreprise, à condition que les deux fonctions de gérant, d’une part, et de salarié d’autre part soient clairement distinguées dans le contrat de travail… mais aussi en pratique ! En effet le contrat de travail doit correspondre à un véritable travail et ne pas être un emploi fictif. Un associé majoritaire d’une SARL par exemple dispose de pouvoirs tels qu’il ne peut être salarié de l’entreprise, et donc ne peut recevoir cette aide.

Le secteur public est exclu du bénéfice de l’aide à l’embauche. Ainsi, les employeurs publics tels que l’Etat, les collectivités territoriales, les EPA (Etablissements publics à caractères administratif) type hôpitaux ou lycées, ainsi que les EPIC (Etablissements publics ou industriels et commerciaux), ne sont pas concernés.

Je souhaite pouvoir bénéficier de cette aide, comment faire ?

 

C’est très simple. Il vous suffit de remplir le formulaire, dans les 6 mois suivant le début d’exécution du contrat, et de l’adresser à l’Agence de services et de paiement dont vous dépendez.

Le paiement se fera par trimestre, et sera calculé au prorata de la durée de travail hebdomadaire effectuée par le salarié.

 

Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

5 min
4 étapes pour licencier un salarié en CDI

Le licenciement d’un salarié en CDI peut avoir lieu pour différents motifs. Dépendront alors les formalités et la procédure de licenciement pour faute ou non.

5 min
Comment transformer un CDD en CDI ?

Comment transformer un CDD en CDI ? Quelles sont les démarches à suivre ? Quelles peuvent être les conséquences pour l'employeur ?

5 min
CDD de remplacement d’un salarié : 7 précautions à prendre avant de rédiger son contrat

Dans la vie de votre entreprise, vous pouvez être amené à conclure un CDD de remplacement. Découvrez toutes les précautions à prendre !

5 min
Contrat de travail à temps partiel : quelles obligations pour l’employeur ?

Pourquoi avoir recours au contrat de travail à temps partiel, quelles sont les mentions et clauses obligatoires à insérer ? Quels avantages, inconvénients ?

5 min
Contrat de travail de 39 h : comment le rédiger ?

Vous souhaitez rédiger un contrat de travail de 39h pour votre prochain salarié. Qu'il s'agisse d'un CDD ou d'un CDI, ce type de contrat recouvre des spécificités.

5 min
Comment connaître la classification et le coefficient d'un contrat de travail ?

La classification et le coefficient déterminent le statut d’un salarié au sein d’une entreprise et sa grille de salaire, ce sont des éléments essentiels. 🆘On vous explique tout très simplement dans cet article.

5 min
La remise du solde de tout compte : délai et fonctionnement

Pour une raison ou une autre, le contrat de l'un de vos salariés prend fin ? Comment calculer le solde de tout compte ? Comment le remettre à votre salarié ? Ce dernier peut-il le contester ?

5 min
Délai de carence CDD : quelles règles à respecter pour l'entreprise ?

Vous souhaitez réembaucher un salarié en CDD mais vous ne savez pas comment faire ? Le recours au CDD est relativement difficile car la loi l'encadre avec beaucoup de fermeté. Vous êtes tombé au bon endroit ! Cet article décortique l'ensemble de la réglementation autour du CDD.

5 min
Licenciement pour inaptitude : quelles sont les indemnités à verser ?

Le licenciement, surtout lorsqu'il n'est pas invoqué pour faute, nécessite le versement d'indemnités 💸. Quelles sont les indemnités à verser dans le cas d'un licenciement pour inaptitude ? Comment les calculer ?

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier