BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > > APPROBATION COMPTES > Dépôt des comptes annuels : quelle procédure ?

    Comment réaliser le dépôt de ses comptes annuels ?

    Gestion d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Tous les ans, en fin d’exercice, l’entreprise doit réaliser son dépôt de comptes annuels aux greffes du tribunal de commerce dont elle dépend. Cette démarche est obligatoire pour certaines catégories de sociétés, et doit être opérée à temps.

    1. Qu'est ce que le dépôt et la publication des comptes annuels ?
    2. Quand procéder au dépôt des comptes ?
    3. Comment procéder : feuille de route du dépôt des comptes annuels 
    4. Quel est le coût du dépôt des comptes ?
    5. Quels sont les risques et sanctions en cas de retard
    6. Récapitulatif des étapes pour déposer ses comptes

     

    New call-to-action

    1/ Qu’est-ce que le dépôt des comptes annuels ?

    Le dépôt des comptes annuels est une obligation légale qui a pour but de témoigner de la situation financière et économique et donc de la solvabilité d’une société. Le dépôt est réalisé chaque année en fin d’exercice social et permet ainsi d’évaluer sur le long terme l’évolution de l’entreprise.

    Le dépôt donne lieu à une publication au Bodacc – Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales : A partir du dépôt, toutes les informations des documents fournis sont rendues publiques. Légalement et par principe, chacun doit pouvoir se renseigner sur l’actualité de la société : fournisseurs, concurrents, clients, banquiers, autorités judiciaires...

    Les sociétés concernées par le dépôt des comptes annuels

    Les sociétés suivantes doivent obligatoirement déposer leurs comptes annuels :

    • Les SARL et les EURL
    • Les sociétés par actions : SAS, SA, SASU et SCA
    • Les SNC
    • Les SEL – Société d’exercice libéral : SELARL, SELAFA, SELCA, SELAS,
    • Les sociétés commerciales dont le siège est à l’étranger et dont une succursale est présente en France,
    • Les sociétés coopératives agricoles et unions coopératives agricoles à partir de certains seuils,
    • Les Sociétés européennes –SE – ayant un siège social en France

    Les entrepreneurs individuels -à part EIRL- ne sont pas tenus de déposer leurs comptes annuels.

    Est-il possible de limiter la publication des comptes annuels ?

    Les TPE et microentreprises ont toutefois la possibilité de limiter la publication de leurs comptes annuels – Voir la déclaration de confidentialité – à certaines conditions, actualisée très récemment par la loi Macron :

    • La micro-entreprise ou TPE n’appartient à aucun groupe de sociétés,
    • La micro-entreprise à une activité est commerciale,
    • La micro-entreprise ne doit pas dépasser les 350 000 € en bilan total, ni un chiffre d’affaires net de 700 000 euros, ni un effectif maximum de 9 salariés.
    • La TPE ne doit quant à elle pas dépasser 4 millions d’euros en bilan total, ni chiffres d’affaires net de 8 millions d’euros, ni un effectif maximum de 50 salariés.
    • La confidentialité ne porte que sur le compte de résultats.

    Les sociétés ne pouvant pas bénéficier du dépôt des comptes

    Ne peuvent pas en bénéficier :

    • les sociétés appartenant à un groupe,
    • les établissements de crédit et sociétés de financement,
    • les entreprises d’assurance et de réassurance,
    • les entreprises dont l’activité consiste à gérer des titres de participations et de valeurs mobilières (holding).

    2/ QUAND PROCéDER AU DépôT DES COMPTES ANNUELS ?

    Le dépôt des comptes doit être réalisé dans les 7 mois suivant la clôture de l’exercice écoulé.

    Tout d’abord une assemblée générale doit approuver les comptes dans les 6 mois suivant la date de clôture de l’exercice social. Puis à compter de la date de tenue de l’assemblée générale, un délai d’un mois est ouvert permettant le dépôt des comptes annuels au greffe.
    Par exemple, si la clôture de l’exercice fiscal d’une société survient le 31 décembre d’une année N, le dépôt des comptes devra se faire avant le 31 juillet de l’année N+1.

    Il faut noter que si le dépôt légal se fait par voie électronique, le délai est alors porté à 2 mois.

    Dépot_Comptes_Annuels_Procédure-min

    3/ Comment procéder au dépôt des comptes annuels ?

    Première étape : l’approbation des comptes

    Comme il l'a été récemment évoqué, la première des formalités pour les sociétés à plusieurs associés est la tenue d’une assemblée générale ordinaire annuelle d’approbation des comptes de la société. Elle réunit les associés ou actionnaires suivant la forme de la société, et ce dans un délai de 6 mois suivant la clôture de l’exercice social. L’assemblée approuve les comptes annuels, décide de l’affectation du résultat et de la distribution des dividendes.

    Pour les sociétés à associés uniques -EURL et SASU- la décision d’approbation des comptes remplace l’assemblée.

     A partir de l’approbation, les comptes doivent être déposés :

    • Soit directement auprès des greffes du tribunal de commerce dont la société dépend dans un délai de 1 mois,
    • Soit dans un délai de 2 mois si le dépôt est réalisé par voie électronique.

    Deuxième étape : les documents à fournir

    Chacun des documents doit être fourni en un exemplaire certifié conforme par le représentant légal de la société. Ils constituent un dossier avec :

    • Les comptes annuels soit :
      • le bilan,
      • le compte de résultat
      • l’annexe
      • S’il y a lieu, le rapport du commissaire au compte, avec d’éventuelles observations si modifications de l’assemblée sur les comptes annuels,
    • Le procès-verbal de l’assemblée générale d’approbation des comptes, contenant la proposition d’affectation et la résolution votée de l’affectation du résultat. NB : Dans le cas des sociétés à un seul associé ou actionnaire, seul suffit le dépôt des comptes et dépôt de l’inventaire signés, ils valent comme approbation des comptes.
    • Pour les SA, les comptes consolidés,

    Avec en plus pour les autres sociétés par actions :

    • un rapport sur la gestion du groupe pour les sociétés faisant partie d’un groupe,
    • le rapport éventuel du commissaire au compte sur les comptes consolidés,
    • et si existant le rapport du conseil de surveillance,
    • Pour les sociétés cotées, le rapport de gestion dans le cas de comptes consolidés.

    La déclaration de confidentialité

    Les TPE et micro-entreprises ont la possibilité de limiter la publication de leurs comptes annuels par la déclaration de confidentialité. Celle-ci doit être fournie au greffe en même temps que les documents obligatoires : le document doit simplement être joint au dossier.

    Troisième étape : le dépôt du dossier

    Pour déposer le dossier, vous avez le choix entre 3 options :

    • Déposé directement au greffe du tribunal de commerce dont dépend la société : un chèque de 46,96 € vous sera demandé,
    • Envoyé par courrier, en Lettre recommandée avec accusé de réception, vous devrez en plus fournir un chèque de 47,75 € à l’ordre des greffes du tribunal de commerce dont vous dépendez,
    • Directement par voie électronique, sur le site Infogreffe, pour un coût de 49,15 €

    La dernière étape est celle de la publication d’un avis au Bodacc, qui confirme l’acte de dépôt. Elle est réalisée d’office, sauf déclaration de confidentialité.

    4/ QUEL EST LE COûT DU DéPôT DES COMPTES annuels ?

    Déposer ses comptes a un coût.

    Les tarifs pratiqués par le greffe comprennent les émoluments du greffe, la publication au BODACC (Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales) ainsi que la transmission des informations à l’INPI (Institution nationale de la propriété intellectuelle).

    Il y a plusieurs modes de dépôt et chacun a un coût différent :

    Mode de dépôt Par correspondance Sur place En ligne
    Coût de dépôt des comptes 47,70 euros 46,96 euros 49,15 euros

    5/ Quels sont les risques et les sanctions en cas de retard de dépôt de comptes annuels ?

    En cas de retard de dépôt des comptes, la société sera relancée régulièrement par des lettres de relances de la part des greffes du tribunal de commerce. Le président du tribunal sera ensuite avisé, et met en place une procédure d’injonction de dépôt des comptes sociaux sous astreintes (article L. 232-24 du Code de commerce) : pour chaque jour de retard, une somme devra être payée au Trésor public. Après un délais d’un mois, une enquête peut être lancée.

    La société en défaut peut être également pénalisée par une amende de 1 500 € à 3 000€.

    6/ RÉCAPITULATIF DES DÉMARCHES À suivre POUR DÉPOSER SES COMPTES annuels

    1. La convocation de l’assemblée générale réunissant les associés ou les actionnaires,
    2. L’approbation des comptes permet de valider les comptes annuels,
    3. La rédaction du procès verbal de l’assemblée générale d’approbation des comptes,
    4. Et enfin le dépôt des comptes annuels devant le greffe du tribunal de commerce. 

    Besoin d’aide pour le dépôt de vos comptes annuels ? Confiez la rédaction de vos documents administratifs à des professionnels !

    Procédez à votre approbation des comptes en quelques clics Je dépose mes comptes

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES

      obligation annuelle

      Dépôt des comptes dans une SASU : quelle procédure ?

      rawpixel-626044-unsplash-min

      obligation annuelle

      Infographie : comment approuver et déposer ses comptes annuels ?

      Dépot_Approbation_Comptes_Etapes

      obligation annuelle

      Approbation des comptes : quelle procédure à suivre ?

      obligation annuelle

      Approbation des comptes dans une EURL : quelle procédure ?

      obligation annuelle

      Qu’est-ce qu’un dividende fictif : qualification et sanction ?

      Maxime
      A propos de Maxime

      Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

      COMMENTAIRES