Vous êtes avocat ? 👋 Pour rejoindre notre réseau, c'est par ici !
  1. Créer son entreprise
  2. Micro-entreprise
  3. Le livre de recettes auto-entrepreneur : définition, rôle

Le livre de recettes auto-entrepreneur : définition, rôle

Devenir micro-entrepreneur
Devenir micro-entrepreneur

En tant que micro-entrepreneur (auto-entrepreneur, travailleur indépendant) vous êtes soumis à une obligation légale de tenir une comptabilité, bien que celle-ci soit simplifiée il est important de compléter un livre chronologique des recettes de la micro-entreprise. Ce livre des recettes de la micro-entreprise devra contenir des informations obligatoires.

Voyons en détail en quoi consiste la tenue du livre des recettes !

 

 

1 - Le livre des recettes de la micro-entreprise

 

Rappelons que les micro-entreprises bénéficient d’obligations comptables et fiscales assez simplifiées. En effet, les micro-entrepreneurs sont dispensés de la tenue d’une comptabilité générale classique en raison d’une franchise en base de TVA et du régime micro-fiscal.

Toutefois, la législation vous contraint à tenir un livre des recettes et un registre d’achat, et ce, quelle que soit votre activité (commerçant, artisan ou professionnel libéral). Ceci est l’une de vos principales obligations en tant que micro-entrepreneur.

Précisons qu’une recette correspond à la réception d’un paiement en contrepartie d’une facture qui est émise pour une vente de biens ou de prestations.

Ainsi, il convient de renseigner la recette au moment où vous recevez le paiement et non au moment où vous la facturez. Le cas échéant, vous risquez de faire l’avance de trésorerie d’une vente en réglant des charges prématurées alors que vous n’avez pas encore été payé.

Le livre des recettes est un registre comptable dans lequel vous allez récapituler de façon chronologique toutes les recettes que vous avez encaissées au cours d’une année. Parallèlement, le registre des achats doit faire l’inventaire de l’ensemble des achats au cours d’une année.

La tenue obligatoire de ce livre des recettes répertorie les entrées d’argent au cours d’une année de façon chronologique et vise à sécuriser la gestion de votre entreprise ainsi qu’à éviter la fraude et le blanchiment d’argent.

Sachez que le livre des recettes a pour but de permettre :

  • à l’administration d’effectuer un contrôle de toutes les réelles entrées d’argent et de prévenir tout type de fraude et d’éviter les éventuelles dissimulation de gains ;
  • à vous-même d’avoir un meilleur aperçu de vos comptes et d’effectuer plus aisément votre déclaration de chiffre d’affaires sur le moment venu.

De plus, la tenue de votre livre des recettes vous donne la possibilité de vous assurer de ne pas dépasser les plafonds micro-entrepreneurs.

 

2- Les informations du livre des recettes

 

Bien que la tenue du livre des recettes soit relativement libre, un certain nombre d’informations essentielles doivent apparaître au sein de ce registre.

En ce sens, le livre des recettes doit obligatoirement mentionner :

  • le montant de l’intégralité des recettes ;
  • leurs dates d’encaissement ;
  • l'origine des recettes encaissées c’est-à-dire la nature de chaque vente ainsi que le nom du client ;
  • les références de la facture de vente ;
  • le mode de règlement de la facture de vente (chèque, espèces, carte bancaire,..).

Sachez que la tenue du livre des recettes suppose de l’organisation, il est important de conserver toutes vos factures de ventes à l’appui de ce registre.

 

3- La tenue du livre des recettes

 

Le livre des recettes de votre micro-entreprise ou auto-entreprise doit être complété au jour le jour et indiquer le détail de vos recettes professionnelles. Il ne doit comporter aucun blanc ni rature.

Néanmoins, certains allègements sont prévus en matière de remplissage du livre. En ce sens, il est possible que les recettes relatives à des ventes au détail ou des prestations de service auprès de particuliers soient inscrites de façon globale en fin de journée. Pour ce faire, il convient que le montant unitaire de chaque recette ne dépasse pas 76 euros.

Un total trimestriel de toutes les opérations reportées dans le livre des recettes doit être effectué tous les 3 mois ainsi qu’un total global en fin d’année civile.

Prenez donc dès le départ l’habitude de bien classer vos factures au préalable, cela vous permet de compléter correctement votre livre des recettes.

 

4- Le support du livre des recettes

 

Lorsque l'on crée son entreprise, le choix du support du livre des recettes est relativement libre tant que toutes les informations essentielles y apparaissent et que le registre est non-modifiable. En effet, dès lors qu’elles sont enregistrées, les écritures ne doivent pas être modifiables afin d’éviter tout type de fraude.

Ainsi, plusieurs types de supports sont envisageables :

  • le livre papier : si vous optez pour ce support, veillez à être méticuleux puisqu’aucune rature ne doit apparaître.
  • le livre électronique : autorisé depuis peu (4 novembre 2019), ce support est beaucoup plus pratique d’utilisation. Toutefois, vous devez être en mesure de garantir l’intégrité et l’authenticité de votre livre des recettes. En ce sens, la loi oblige d’identifier et de dater le livre des recettes par tous moyens de preuve.

Ce registre comptable, ainsi que les factures et pièces justificatives y afférentes, sont à conserver pour une durée minimum de 10 ans à compter de la date de clôture de l’activité.

 

5- Le contrôle de votre comptabilité

 

Bien que vos obligations comptables soient allégées, l’administration fiscale est autorisée à effectuer un contrôle fiscal de votre comptabilité pour en vérifier la sincérité et l’exactitude.

Au cours de ce contrôle, l’administration sollicite la communication de l’ensemble de vos pièces comptables, dont le livre des recettes, pour les comparer aux déclarations fiscales que vous avez effectuées.

Toutefois, pour éviter de faire l’objet d’un contrôle fiscal, il est recommandé de faire preuve de rigueur dans l’établissement de vos factures et échéances, de tenir votre comptabilité à jour et bien sûr de conserver toutes les pièces justificatives de vos achats et ventes.

Vous avez désormais connaissance de tous les points essentiels pour dresser et tenir à jour votre livre des recettes ! Vous souhaitez vous lancer et créer votre microentreprise ? Captain Contrat se charge des démarches pour vous. 

En savoir plus : 

 

 
✍️ En résumé
  • Bien que le régime de la micro-entreprise soit largement simplifié, le micro-entrepreneur a l’obligation légale de tenir un livre des recettes ainsi qu’un registre d’achat.
  • Ce livre des recettes a pour but de faciliter les contrôles de l’administration mais également, pour le micro-entrepreneur, d’avoir un meilleur aperçu de ses propres comptes.
  • Le livre des recettes doit contenir certaines informations obligatoires et, en principe, être complété au jour le jour.
  • Plusieurs types de supports sont envisageables pour un livre des recettes : le livre papier d’une part et le livre électronique de l’autre.
  • Malgré les simplifications découlant du régime d’auto-entrepreneur, vous restez exposé à un contrôle de l’administration fiscale. Il est donc hautement recommandé de faire preuve de la plus grande rigueur dans l’établissement de vos factures et la tenue de votre comptabilité.

 

Amélie Gautier
Écrit par Amélie Gautier
Diplômée d'un Master II en droit des affaires de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en Yvelines, Amélie est responsable du contenu juridique de Captain Contrat depuis 2017.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

7 min
Comment créer une micro entreprise ?

Découvrez comment créer une micro entreprise, déclarer son activité et toutes les étapes à suivre pour se lancer en toute sérénité !

4 min
Redevenir autoentrepreneur après une cessation d’activité

Comment redevenir auto-entrepreneur après avoir radié votre micro-entreprise ? On vous explique la procédure et les formalités à accomplir pour repartir du bon pied !

5 min
Plafond auto-entrepreneur 2022 : quelles sont les règles ?

Plafond auto-entrepreneur : découvrez le plafond de chiffre d’affaires à respecter pour conserver les avantages, fiscaux et sociaux, de ce régime.

3 min
La première année de l'auto-entrepreneur

Création, obligations comptables, impôts : découvrez tout ce qui vous attend en tant qu'auto-entrepreneur lors de la première année.

4 min
Facture auto-entrepreneur : quelles sont les échéances ?

Vous créez votre microentreprise ? Découvrez maintenant la manière de rédiger vos factures et les échéances à faire respecter.

6 min
Dépassement des seuils pour un auto-entrepreneur : et après ?

Le seuil de chiffre d'affaires de l'auto entrepreneur finit bien souvent par être dépassé...📈 Retrouvez dans cet article les conséquences et les choix qui vous attendent après le dépassement du seuil de chiffre d'affaire pour les auto entrepreneurs.

6 min
Auto-entrepreneur artisan : tout ce qu'il faut savoir

Auto-entrepreneur artisan : découvrez ce qu'il y a à savoir sur les formalités de création et le régime fiscal et social de la micro entreprise.

4 min
Auto-entrepreneur libéral : les caractéristiques de ce statut

Vous exercez une activité libérale ? Découvrez les démarches et conditions à suivre pour devenir auto-entrepreneur ainsi que ses différents régimes sociaux et fiscaux.

6 min
Travailleur indépendant : signification, statut, régime social

Qu'est ce qu'un travailleur indépendant ? Quelles sont les avantages et comment le devenir ? Découvrez ce qu'il y a à savoir sur ce statut.

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier