Comment devenir chauffeur privé ?

Je deviens chauffeur
Je deviens chauffeur
Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Réorientation professionnelle ou choix de carrière, vous souhaitez devenir chauffeur privé afin d’allier votre plaisir de la conduite avec le contact humain. Toutefois vous ne savez pas comment vous y prendre ni quelles démarches entamer ? Alors, comment devenir chauffeur privé (uber, par exemple)

Nous vous présentons les informations essentielles pour vous lancez. En route !

 

 

1- Les prérequis pour devenir chauffeur privé

 

La mission principale du chauffeur privé est d’assurer en toute sécurité les déplacements de ses clients.

Le chauffeur privé peut exercer en tant que chauffeur de direction lorsqu’il est rattaché à une entreprise pour assurer le transport du PDG ou bien en tant que chauffeur de maître , ou chauffeur VTC (véhicule de transport avec chauffeur), s’il offre ses services à des particuliers ou touristes.

Afin d’exercer en tant que chauffeur particulier, certaines compétences techniques ou mécaniques sont requises mais notamment un savoir-être irréprochable. En effet, la courtoisie, la discrétion et un bon sens du relationnel sont essentiels pour être un bon chauffeur privé.

Il est évidemment important de bien connaître la ville dans laquelle vous souhaitez exercer afin de proposer à vos clients les meilleurs itinéraires.

S’installer en tant que chauffeur privé indépendant suppose d’être en possession d’un véhicule d’un certain standing, c’est-à-dire :

  • de 4 à 9 places y compris celle du chauffeur,
  • de moins de 6 ans, le cas échéant hybride ou électrique,
  • d’au moins 4 portes,
  • d’une puissance d’au moins 120 chevaux.

 

Pensez également à garnir votre voiture de produits d’accueils (eau, bonbons, gel hydroalcoolique,..) à disposition de vos clients.

Sachez qu’en tant que chauffeur privé, il convient de souscrire à deux types d’assurances : une assurance du véhicule couvrant le transport de personnes tarifé ainsi qu’une assurance responsabilité civile professionnelle.

Enfin, le chauffeur VTC privé est tenu de placer deux vignettes rondes sur son véhicule afin de le distinguer des taxis. En effet, la réglementation pour devenir VTC est différente de celle pour devenir taxi ou devenir moto taxi

 

2- Les conditions essentielles pour devenir chauffeur privé

 

La profession de chauffeur VTC est accessible sans niveau de diplôme obligatoire. Toutefois, le futur chauffeur doit répondre à plusieurs conditions pour pouvoir s’installer :

  • être titulaire du permis de conduire depuis au moins 2 ans hors période probatoire (jeunes conducteurs),
  • passer l’examen organisé par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA). Néanmoins, les chauffeurs présentant une expérience d’au moins un an en tant que chauffeur pour les particuliers au cours des 10 dernières années peuvent être exemptés de cet examen.
  • ne pas avoir été condamné à une interdiction de gérer une entreprise ou à l’une des peines inscrite au bulletin n°2 du casier judiciaire (délit ayant entrainé la réduction de la moitié des points du permis de conduire; conduite sans permis; condamnation d’au moins 6 mois pour vol, escroquerie, abus de confiance, agression sexuelle,..).
  • être apte à la conduite : cela se démontre par un certificat médical délivré par un médecin agréé par la Préfecture. Ce certificat donne lieu à la délivrance d’une « attestation d’aptitude physique » par la Préfecture.

 

Ces critère découle de la loi GrandGuillaume de 2018 et soumette l'activité VTC à l'obtention d'une carte  VTC correspondant à la loi de 2018.

Ainsi, lorsque le chauffeur privé satisfait à l’ensemble de ces conditions, la préfecture lui remet une carte professionnelle (licence VTC) dans les 3 mois suivant l’envoi d’un justificatif de domicile, d’une pièce d’identité, de l’attestation de réussite à l’examen et de l’attestation d’aptitude physique. Cette carte devra être affichée sur le pare-brise du véhicule.

Suite à l’obtention de sa carte professionnelle VTC (ou capacité de transport), le chauffeur peut alors s’inscrire en ligne au registre des VTC sur le site du ministère de l’environnement.

S’agissant de l’examen obligatoire, celui-ci se déroule en deux épreuves :

  • une épreuve théorique de 4 heures, composée de questions à choix multiples et questions à réponses courtes concernant la réglementation, la gestion, la sécurité routière ainsi que la maîtrise des langues française et anglaise.
  • une épreuve pratique de 45 minutes : la réalisation d’une mission de transport en VTC (préparation de l’itinéraire, mode de conduite, respect du code de la route, contact avec la clientèle, facturation).

 

A noter : les chauffeurs VTC sont tenus de suivre une formation de remise à niveau tous les 5 ans auprès d’un centre de formation agréé.

Il existe plusieurs plateforme qui permettent de devenir VTC. Nous avons créer des guides pour vous conseillez sur plusieurs d'entre elles :

 

 

3- Quel statut juridique pour devenir chauffeur VTC ?

 

L’exercice de l’activité professionnelle de chauffeur suppose, comme toute activité, la création préalable d’une structure juridique. Deux statuts juridiques sont privilégiés pour s’installer chauffeur privé.

  • le chauffeur privé en micro-entreprise : le régime juridique de la microentreprise simple ne nécessitant aucun formalisme juridique présente plusieurs avantages notamment l’absence du besoin de tenir une comptabilité et le calcul des cotisations sociales selon un pourcentage du chiffre d’affaires. La création d'une micro entreprise de VTC a donc des avantages.

 

A noter : sous ce régime juridique, le chauffeur ne peut dépasser un seuil légal de 70 000 euros de chiffre d’affaires. Le cas échéant, il bascule alors sur le régime de droit combien de l’entreprise individuelle moins avantageux en termes fiscal et social. 

  • le chauffeur privé installé en société : Le chauffeur VTC peut créer une SASU. la création d’une société commerciale unipersonnelle, EURL ou SASU, nécessitant des formalités juridiques et comptables plus complexes permet toutefois au chauffeur de disposer d’une comptabilité réelle.

 

Ainsi, il vous est donc possible de déduire les charges d’exploitation (essence, assurance, entretien du véhicule,..) de votre chiffre d’affaires. Vous pouvez alors vous verser la rémunération de votre choix, vos cotisations sociales seront calculées sur la base de ce montant. Les bénéfices peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés.

Sachez qu’en tant que chauffeur privé les prix ne sont pas réglementés, vous êtes ainsi libres de pratiquer les prix que vous souhaitez.

 

4- L’inscription au registre des VTC  

 

Une fois votre structure juridique créée, n’oubliez pas de procéder à la dernière étape : l’inscription obligatoire au registre des VTC.

Pour cela, il convient de communiquer les documents suivants :  

  • l’assurance de responsabilité civile professionnelle
  • Un extrait K-bis de l’entreprise VTC
  • Votre carte VTC
  • La carte grise du véhicule

 

Vous avez désormais connaissance de tous les points essentiels pour vous lancer en tant que chauffeur privé. Prêt à démarrer ? Captain Contrat vous accompagne dans la procédure de création de votre structure.

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

5 min
Comment choisir entre capacité de transport de personnes et carte professionnelle VTC

Obtenir une capacité de transport de personne ou une carte professionnelle VTC ? Découvrez les deux moyens pour devenir chauffeur !

3 min
Devenir chargeur de trottinettes électriques : mode d'emploi

Vous souhaitez devenir chargeur de trottinettes électriques ? Découvrez comment créer votre micro-entreprise facilement avec Captain Contrat.

2 min
Obtenir sa licence de transport : quelle est la procédure à suivre ?

Découvrez dès maintenant comment obtenir votre licence de transport de marchandise auprès de la DREAL : nous détaillons les démarches à effectuer.

5 min
Création d'une Société VTC : étapes, procédure, autorisation...

La création d'une société VTC ne s'improvise pas : carte VTC ou capacité, démarches, choix de forme juridique... Découvrez comment créer votre société de VTC devenir chauffeur.

6 min
Auto entrepreneur dans le secteur du transport : quelles démarches ?

Comment devenir auto entrepreneur dans le secteur du transport et de la livraison ? Découvrez comment créer votre entreprise et les démarches à effectuer.

5 min
Comment devenir chauffeur VTC : les 3 étapes à suivre pour vous lancer

Vous souhaitez devenir chauffeur VTC à votre compte ? Découvrez comment faire : les démarches et les formalités à réaliser pour créer votre entreprise.

5 min
Comment devenir livreur Uber Eats ?

On vous explique comment devenir livreur Uber Eats : les conditions, comment ouvrir un compte et comment travailler chez Uber Eats.

2 min
Créer une société de transport : toutes les étapes

Vous souhaitez créer une société de transport routier ? On explique les démarches et formalités à respecter pour mener à bien votre projet.

5 min
Auto entrepreneur livreur : les 5 avantages du statut de micro-entrepreneur

Découvrez rapidement comment devenir auto entrepreneur livreur : on vous explique tous les avantages du statut d'indépendant.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier