1. Exercer un métier
  2. Métiers du digital
  3. Comment devenir data scientist freelance ?

Comment devenir data scientist freelance ?

Devenir micro-entrepreneur
Devenir micro-entrepreneur
Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Expert de la donnée informatique, le data scientist est un métier en plein développement : plus de 900 000 freelances exercent cette profession. Le traitement des données personnelles ou publiques est en effet au cœur des problématiques et des stratégies des entreprises. Découvrez comment devenir freelance data scientist et mettre vos compétences d’analyste au service des entreprises, en créant votre entreprise.

 


Qu’est-ce qu’un data scientist ?


Le data scientist est avant tout un informaticien qui traite des centaines de millions de données. C’est un spécialiste de l’analyse des « big data » permettant aux entreprises de définir des stratégies de marketing, de développement ou économiques. Formé aux statistiques informatiques, le data scientist est un véritable chef de projet data : il ne se contente pas de traiter les données pour les rendre exploitables. Il les analyse et les modélise pour créer des algorithmes et proposer aux entreprises des solutions.
Le data scientist peut exercer comme salarié au sein d’une société de conseil en ingénierie ou même directement en entreprise dans les grands groupes. Néanmoins, la plupart d’entre eux sont indépendants et travaillent en freelance. Cela leur permet de facturer à la mission. Une expérience en entreprise pendant quelques années est tout de même recommandée pour saisir tous les enjeux et maîtriser l’interprétation des données. Il propose par exemple des systèmes de visualisation pour présenter les données de manière graphique.


Les formations pour devenir data scientist


Pour exercer les missions de data scientist, vous devrez intégrer une école d’ingénieur avec à la clef un bac +5, ou obtenir le titre de docteur spécialisé en analyse statistique et programmation informatique. Des formations spécifiques au big data sont de plus en plus dispensées par des écoles privées ou publiques.
Le data scientist freelance doit avoir de solides compétences en machine learning (process permettant de rendre autonome un ordinateur grâce à l’intelligence artificielle). Un bon data scientist maîtrise au minimum le développement en Python et en R, mais aussi les langages MySQL, Spark et les méthodes statistiques.
Les qualités d’un data scientist sont la créativité et la curiosité : l’interprétation des données est en effet un travail d’analyse faisant appel à l’intuition et au bon sens. Vous devez également être flexible : ce métier du numérique est en plein essor et, en même temps, avec des contours flous. Vous aurez à constamment vous adapter aux demandes des clients, mais aussi à l’évolution des techniques et des besoins.
La discrétion et le respect de la confidentialité sont indispensables pour devenir data scientist. Vous serez amené à manipuler des données personnelles ou confidentielles.
Le salaire d’un data scientist freelance se situe entre 45 et 70 000 € par an.


Comment se lancer comme data scientist indépendant ?


Il s’agit d’un métier très recherché et quasiment tous les secteurs d’activité font appel à ces spécialistes, que ce soit dans le public ou dans le privé. L’essentiel pour trouver des missions de freelance est de se faire connaître, via les réseaux sociaux (LinkedIn notamment), mais aussi les plateformes de freelance. Pour exercer comme entrepreneur en data science, vous devez par ailleurs développer votre réseau professionnel en fréquentant les espaces de coworking et des événements dédiés au big data.


Le code APE d’un scientist est le 6311Z (Traitement de données, hébergement et activités connexes). Cette activité se pratique en général sous forme de missions de plus ou moins longue durée, et elle se prête donc bien à la création d’une micro entreprise, forme spécifique de l'entreprise individuelle, ou d’une société unipersonnelle.
Pour pouvoir facturer vos clients, vous devez avant toute chose créer une entreprise ou une société.


Les avantages et inconvénients de l’entreprise individuelle


La microentreprise est une forme d’entreprise individuelle avec un statut fiscal et social avantageux. La création d'une micro entreprise est rapide et vos obligations comptables et déclaratives sont réduites au minimum. Vos recettes sont soumises à l’impôt sur le revenu et vous avez simplement une déduction forfaire correspondant aux charges. Vous ne pouvez donc pas déduire vos charges réelles. En revanche, votre patrimoine n’est pas protégé et vous avez le statut de travailleur non salarié, affilié à la sécurité sociale des indépendants. Votre chiffre d’affaires est plafonné à 72 500 € par an, cela peut être vite atteint sachant que le taux journalier moyen d’un data scientist varie de 300 à plus de 600 € en fonction de ses spécialités.


Avec une entreprise individuelle classique ou une EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée), vous n’aurez pas de plafond et vos charges réelles sont déductibles. Seule l’EIRL permet de protéger votre patrimoine personnel. En termes de statut, vous êtes toujours travailleur non salarié.


Créer une société unipersonnelle pour être data scientist


Ces deux formes juridiques sont intéressantes à plus d’un titre : votre responsabilité est limitée à vos apports dans le capital social et votre chiffre d’affaires n’est pas plafonné. Lorsque vous créez une SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle), vous êtes assimilé salarié. Cela vous permet d’être affilié au régime général de sécurité sociale, plus protecteur que celui des indépendants. Si vous créez une EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), vous serez par contre travailleur non salarié.
Dans les deux cas, vous pourrez choisir de soumettre vos bénéfices soit à l’impôt sur le revenu, soit à celui sur les sociétés. L’inconvénient majeur de ces statuts : ils sont plus contraignants en termes de démarches de création et d’obligations comptables.


Quelles formalités pour devenir data scientist freelance ?


Pour se déclarer comme autoentrepreneur ou pour une entreprise individuelle, il suffit de remplir un formulaire (P0) de commencement d’activité : il lance l’immatriculation auprès de l’Urssaf. Pour créer une société unipersonnelle, le recours à un professionnel est recommandé, car les démarches sont un peu plus complexes. Il faut rédiger les statuts, procéder au dépôt du capital, publier une annonce légale, nommer le dirigeant de manière officielle, immatriculer la société auprès de l’Urssaf… Vous devrez également choisir votre régime fiscal (impôt sur le revenu ou sur les sociétés).

Qu’il s’agisse de créer une entreprise ou une société pour devenir data scientist freelance, Captain Contrat vous apporte une assistance et ses conseils. Nous pouvons aussi prendre en charge ces démarches pour vous, afin de vous permettre de vous concentrer sur votre cœur de métier : les données.

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

5 min
Plateformes de mise en relation et marketplace : quels enjeux juridiques ? - Droit e-commerce

Vous envisagez de créer une marketplace ? La qualité des utilisateurs va déterminer le schéma contractuel et les règles à respecter. Attention si vous vous adressez à des consommateurs, à des professionnels ou les deux. Me Znaty vous livre ses conseils.

5 min
TVA en 2022, qu’est-ce que la réforme a changé ?

Depuis le 1er juillet 2021, le régime de TVA applicable à la vente à distance et au e-commerce BtoC a été modifié dans l’ensemble des pays de l’Union Européenne. Me Marcotte vous accompagne dans le lancement et la gestion de votre activité e-commerce

5 min
Marketplace : quelles sont vos obligations P2C (platform to consumers) vis-à-vis des consommateurs  ?

Les marketplaces mettant en relation des professionnels et des consommateurs sont tenues au respect d'un certain nombre d'obligations autour de 3 piliers : clarté, loyauté et transparence. Le point avec Me Benjamin Znaty;

5 min
Créer sa “marketplace” : quelles obligations respecter ?

Vous envisagez de créer votre marketplace ? Ces plateformes de mise en relation sont soumises à des règles strictes, certaines inspirées de règlements européens. Me Marcotte vous guide

5 min
Cookies et traceurs : comment avoir un site web conforme ? - Les recommandations de la CNIL

Les cookies et traceurs sont devenus indispensables dans l'expérience de navigation des utilisateurs d'un site web. Mais leur utilisation n'est pas libre. Me Benjamin Znaty vous explique comment conformer votre site aux règles communiquées par la CNIL.

5 min
Marketplace : quelles sont vos obligations en p2b vis à vis des professionnels ?

Un règlement européen est venu encadrer les pratiques des marketplaces vis-à-vis des professionnels : transparence, accès au données, règlement des litiges... Me Znaty décrypte le sujet et vous accompagne dans votre mise en conformité

5 min
Dropshipping et fiscalité : quel est l’impact de la forme sociale choisie ?

Vous souhaitez vous lancer dans une activité de dropshipping mais la fiscalité est un point fondamental à étudier avant de choisir la forme juridique de votre société. Me Bourran décrypte le sujet pour vous.

5 min
Créer un site e-commerce conforme : les documents indispensables

Vous lancez votre business en ligne ? Comment créer un site e-commerce conforme ? Quels sont les documents indispensables ? Conseils de Maître Mirabel-Chambaud

5 min
Politique de confidentialité et cookies : site e-commerce conforme RGPD

Politique de confidentialité et cookies sont indispensables pour avoir un site e-commerce conforme. Me Mirabel-Chambaud vous livre ses conseils

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier