Devenir auto-entrepreneur en dropshipping - E-commerce

par
5
Consulter Me Robine

Sommaire

Vous souhaitez devenir auto-entrepreneur en dropshipping ? Le statut d’auto-entrepreneur est idéal pour se lancer dans cette activité. En effet, ce statut auto-entrepreneurial est particulièrement apprécié dans le domaine du e-commerce. Mais pour quelles raisons ?

Qu’est-ce que le dropshipping ? Pourquoi opter pour l’autoentreprise ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce statut ? Comment faire pour devenir auto-entrepreneur en dropshipping ?

Maître Amélie Robine décrypte le sujet pour vous. 

 

Qu’est-ce que le dropshipping ?

 

Le dropshipping est une technique de vente en ligne. Le dropshipper tient un rôle d’intermédiaire sur une plateforme en ligne. Cette technique de vente en ligne permet à l’entrepreneur qui se lance en tant que dropshipper, d’acheter des produits sur une place de marché (ou marketplace), par exemple sur AliExpress, puis de les revendre sur son site e-commerce, en passant par une plateforme de commerce comme Shopify, Shopizi ou encore Amazon. Il ne possède donc pas de stock.

En tant qu’intermédiaire, vous n’êtes responsable que de la commercialisation des produits référencés et de leur vente. Votre site de e-commerce n’est qu’une vitrine. Cela signifie que les produits que vous affichez sur votre site ne sont pas en votre possession. Dès qu’un client veut commander un produit qui est affiché sur votre site, vous allez vous le procurer chez un fournisseur.

 

Quels sont les avantages de faire du commerce en dropshipping ?

 

Il existe plusieurs avantages à réaliser du dropshipping :

  • le dropshipping est facile à mettre en place. Il suffit de créer un site internet. Des applications vous permettent aujourd’hui de créer vous-même facilement votre site ;
  • vous n’avez quasiment aucun investissement de départ. Vous n’avez pas de stock à acheter, pas de loyer commercial à régler. Le seul coût de départ est la création du site ;
  • aucune gestion de stock n’est nécessaire. Vos fournisseurs se chargent de la gestion de leurs stocks ;
  • vous ne gérez ni la livraison, ni l’expédition des produits. Vos fournisseurs s’occupent de tout : emballage des produits, expédition, livraison ;
  • pas de risque d’invendu, puisque vous n’avez pas de stock. Vous achetez un produit une fois qu’il est commandé par un client ;
  • vous pouvez tester de nouveaux produits sans prendre de risque ;
  • vous avez la possibilité de réaliser rapidement des marges importantes.

Cette technique de e-commerce est tripartite :

  • le client passe sa commande sur votre plateforme e-commerce, site vitrine.
  • vous ne disposez pas du stock, vous passez commande au fournisseur. Le fournisseur se charge de l’emballage du produit, de la livraison du produit et de la gestion de ses stocks ;
  • le fournisseur vous verse une commission sur la vente.

Cependant, faire du dropshipping attire beaucoup de monde et la concurrence est très présente. Vous devez donc vous démarquer par rapport aux autres. Réfléchissez bien avant de vous lancer, car vous devez respecter plusieurs étapes.

Vous devez en tout premier lieu faire une étude de marché du dropshipping. Cette étude va consister à analyser la concurrence. Vous devez étudier ce que vendent les autres dropshipper ou ce qu’ils proposent déjà comme services.

Après l’étude de la concurrence, définissez les produits et/ou les services que vous souhaitez vendre et proposer, et analysez leurs perspectives d’évolution. Enfin, ciblez votre clientèle. Étudiez les habitudes de consommation de la clientèle, ses revenus moyens, les besoins selon les tranches d’âge de la clientèle.

Cette étude de marché est incontournable. Vous devez trouver un créneau en devenir ou un créneau qui perdure et vous démarquer. L’objectif est de séduire la clientèle adepte du e-commerce.

Dans un deuxième temps, vous devez trouver la plateforme e-commerce et votre fournisseur (marketplace). Le choix du fournisseur est très important car c’est lui qui gère toute la logistique. Vous devez pouvoir compter sur lui, en termes de respect des délais de livraison des commandes par exemple. Puis vous devez trouver la plateforme e-commerce qui sert d’intermédiaire. Il en existe beaucoup, comme Shopify, Dropizi etc.

Enfin, il vous faudra créer votre site internet. Il est facile aujourd’hui de le créer seul, sans être informaticien. Mais si vous souhaitez avoir un site attractif et fonctionnel il vaut mieux vous adresser à un professionnel.

 

Comment devenir autoentrepreneur ? 

 

Avant de vous lancer dans le e-commerce dropshipping, encore faut-il créer une structure juridique, une société. Vous avez le choix entre plusieurs options si vous souhaitez vous lancer seul :

  • vous tournez vers des formes de sociétés unipersonnelles : SASU ou EURL ; ou
  • opter pour l’entreprise individuelle et les différents régimes juridiques qu’elle recouvre, comme la microentreprise (auto-entreprise).

Nous allons nous intéresser particulièrement à cette dernière option : l’auto-entreprise. La création d’une microentreprise est simplifiée par rapport à celle d’une société. Pas de rédaction de statuts à faire ou dépôt de capital à effectuer. L’enregistrement de votre microentreprise est assez simple, mais il convient de ne pas vous tromper sur le choix de votre régime fiscal pour votre dropshipping.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients du statut d’autoentrepreneur en dropshipping ?

 

Le régime de la microentreprise peut être un choix judicieux si vous vous lancez dans le dropshipping pour la première fois.

Les formalités pour déclarer votre microentreprise restent relativement simple et ce régime vous permet d’anticiper et tester le marché tout en ayant un régime fiscal et social très allégé.

En effet, lorsque vous êtes dropshipper autoentrepreneur, vous n’avez qu’un seul interlocuteur : l’URSSAF. Vous déclarez tous les mois (si vous avez opté pour la déclaration mensuelle) ou tous les trimestres (si vous avez opté pour la déclaration trimestrielle) votre chiffre d’affaires ainsi que les cotisations sociales qui sont dues.

Les avantages du statut d’autoentrepreneur sont :

  • la facilité de créer son entreprise ;
  • vous n’avez pas de statuts à rédiger ;
  • vous n’avez pas de capital social à déposer. Vous devez simplement avoir un compte bancaire sur lequel vous déposez vos revenus. Il peut être votre compte bancaire courant ;
  • vous n’avez pas de charges sociales ;
  • vous n’avez à payer de TVA lorsque votre chiffre d’affaires et inférieur à 85 800 €. Dans ce cas il faudra mentionner sur vos factures : TVA non applicable, article 293 B du CGI.Il s’agit de la franchise de TVA.
  • vous pouvez bénéficier de l’ACRE avec ce régime sous certaines conditions ;
  • si vos recettes sont nulles, vous devez tout de même le déclarer à l’URSSAF mais vous n’aurez rien à payer : ni impôt sur le revenu, ni cotisations sociales.

La seule limite au choix d’autoentrepreneur est que votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 176 200 € par an pour les prestations de vente de bien et 72 500 € pour les prestations de vente de biens.

Devenir autoentrepreneur en dropshipping peut paraître simple mais mieux vaut être accompagné par un avocat spécialisé en droit des affaires. Il pourra vous accompagner dans la création de votre structure juridique mais aussi vous accompagner et vous conseiller sur la rédaction de votre arsenal juridique : CGV, CGV e-commerce, mention légales, politique de confidentialité, contrats commerciaux, etc.

Me Amélie Robine

Écrit par

Me Amélie Robine

Après avoir exercé au sein de cabinets spécialisés en droit des affaires et droit de la santé, tant en conseil qu'en contentieux, je me suis installée en 2014. Après avoir exercé plusieurs années à titre individuel, j’ai cofondé le Cabinet Beaubourg Avocats en octobre 2019. Mon cabinet intervient dans deux domaines principaux : - Droit des affaires (contrats, sociétés) ; - Droit de la santé. Rigueur, compétence, transparence et réactivité sont les valeurs de mon cabinet. L'objectif est la satisfaction de nos clients.

Posez votre question à Me Robine

Besoin d'accompagnement pour lancer votre activité de dropshipping ? Contactez Me Amélie Robine

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Qu’est-ce que le PSAN et comment obtenir ce statut ?

C’est en mars 2020 que l’Autorité des marchés financiers (ci-après, AMF) a octroyé le premier ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Initial Coin Offering (ICO) : comment faire une levée de fonds en crypto-actifs ?

Depuis l’envolée des cryptomonnaies (en avril 2021, la capitalisation boursière de ce marché ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Cryptomonnaies en France : quelle fiscalité ?

Autrefois réservées à quelques adeptes, les cryptomonnaies, portées par le célèbre bitcoin, ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Vente de médicament en ligne : quelle réglementation ?

En Europe, la vente de médicament en ligne est possible depuis 2003. Cela résulte d’une affaire ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Pharmacie en ligne : quelle réglementation ?

Vous envisagez d’ ouvrir une pharmacie en ligne ? En effet si vous disposez d’ores et déjà d’une ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Ouvrir un centre paramédical : les étapes

Le secteur du paramédical est très dynamique, notamment le domaine des soignants qui emploie ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Les points essentiels à connaître pour créer son cabinet médical

Ouvrir un cabinet médical peut vite s’avérer complexe. Outre les étapes indispensables de création ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Monter son label de musique : toutes les étapes pour réussir

Un label musical est une entreprise de production d’artistes musicaux. Elle a pour but de trouver ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Covid-19 et procédure collective : que faut-il savoir ? - Entreprise en difficulté

L’épidémie de Covid-19 qui sévit depuis presque un an au travers le monde a eu un impact sans ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

La procédure de sauvegarde : les étapes à connaitre

L’aventure entrepreneuriale n’est jamais sans risque. Et pour diverses raisons, qu’il s’agisse de ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Dropshipping et fiscalité : quel est l’impact de la forme sociale choisie ?

Le dropshipping est une pratique commerciale tripartite. Le dropshipper tient un rôle ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Les risques de gestion de fait en private equity

Dans le cadre de votre mission de private equity, vous détenez des participations dans le capital ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Entreprise en difficulté : les mesures pour faire face à la faillite. Par Me Robine

Une entreprise peut connaître des difficultés sans pour autant être en faillite d’un point de vue ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Le guide pour se lancer en dropshipping

Vous envisagez de vous lancer prochainement en dropshipping ? Il faut dire que cette pratique ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Dropshipping : comment rédiger des CGV adaptées ? par Me Robine

Vous avez entendu parler du dropshipping et souhaitez vous lancer dans cette aventure afin ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Restructuration d'entreprise : comment faire ? Par Me Robine

L’organisation de votre entreprise est dépassée par la croissance de votre activité ? Au contraire, ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Start-up : Comment anticiper et faire face aux premières difficultés ?

L’aventure entrepreneuriale n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Que votre start-up vienne ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Liquidation judiciaire : quels risques pour le dirigeant ? 

Les plans de sauvegarde et de redressement n’ont pas suffit et la poursuite d’activité de votre ...

Me Amélie Robine

Me Amélie Robine

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier