Comment devenir monteur vidéo ?

Devenir micro-entrepreneur
Devenir micro-entrepreneur
Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Vous êtes sur le point de commencer votre activité de montage vidéo et vous souhaitez en savoir plus sur les démarches à accomplir pour créer votre micro-entreprise. Voici quelques conseils utiles pour vous aider à vous y retrouver.

 

 

Qu’est-ce que le métier de monteur vidéo ?


Votre principale mission est de donner du rythme à une production vidéo pouvant se présenter sous différents formats :

  • spots publicitaires ;
  • documentaires ;
  • reportages ;
  • présentations commerciales ;
  • films et bien d’autres supports audiovisuels.


Être un bon monteur vidéo requiert des aptitudes techniques indéniables, mais également un certain sens artistique pour créer une production unique et originale répondant aux attentes du client. 1

Pour cela, le monteur vidéo visionne de nombreuses heures de rush sur son banc de montage numérique. Il opère une sélection rigoureuse de ce visionnage et ne conserve que les prises de vues les plus intéressantes pour la réalisation de son montage.


Quelles sont les formations pour monter une entreprise de montage vidéo ?


La profession de monteur vidéo n’est pas réglementée. Il est toutefois conseillé de disposer d’une formation minimale de niveau bac +2 de type :

  • BTS métiers de l’audiovisuel (option montage et postproduction, option métiers de l’image, option métiers du son) ; 
  • Certificat supérieur de formation professionnelle de montage vidéo (MJM graphic design) ;
  • Monteur pour le cinéma et l’audiovisuel (3IS) ;
  • Technicien métiers de l’image - réalisateur monteur (ACFA multimédia).

Il n’est pas rare qu’un monteur vidéo dispose d’un niveau d’études supérieur, jusqu’au bac +6. Il peut s’agir d’un diplôme de l’école nationale supérieure Louis Lumière spécialité cinéma ou encore de l’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son, la Fémis.
Il existe une très grande variété d’écoles et de formations universitaires qui permettent d’exercer ce métier.


Quelles formes juridiques choisir : entreprise individuelle ou société unipersonnelle ?


Une fois que vous êtes titulaires d’un diplôme de monteur vidéo, vous devez vous poser la question de la forme juridique de votre future entreprise ou société. Ce choix détermine, entre autres :

  • les formalités de déclaration que vous devrez accomplir ;
  • votre statut juridique personnel ;
  • et vos obligations en matière fiscale et comptable.

Voici quelques éléments pour identifier les différentes options qui s’offrent à vous.


Quels sont les différents régimes juridiques de l’entreprise individuelle ?


Vous pouvez créer une entreprise individuelle (EI), une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) ou une micro-entreprise.

Si vous créez une entreprise individuelle, sachez que vous serez responsable, en cas de difficultés rencontrées par votre entreprise, sur la totalité de votre patrimoine ( à l’exception de votre résidence principale qui ne peut pas être saisie). Si vous souhaitez limiter votre responsabilité, mieux vaut opter pour la création d’une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL). Celle-ci vous permet de protéger vos biens personnels en cas de faillite. Pour cela, vous devrez déclarer un patrimoine d’affectation propre à votre entreprise. Ce sera le seul à être exposé si vous rencontrez des difficultés.

Vous pouvez également choisir d’exercer en tant que micro-entrepreneur. Cette formule est particulièrement adaptée pour démarrer en tant que monteur vidéo freelance. Cependant, pour pouvoir opter pour ce statut de micro entreprise, vous ne devez pas dépasser un seuil de chiffre d’affaires. Pour les prestations de service, ce seuil s’élève à 72 600 €.

Concernant les formalités de création de votre entreprise, pour une micro-entreprise, vous devrez faire une déclaration préalable de votre activité. Cette inscription se fait sur la base d’un formulaire et peut être effectuée en ligne auprès de votre centre de formalités des entreprises (CFE) ou sur le site guichet entreprises. La démarche est identique pour la création d’une entreprise individuelle. Les frais de création d’une EIRL s’élèvent à environ 25 €. Votre CFE se charge de transmettre les informations relatives à la création de votre entreprise à l’administration fiscale, l’INSEE et tout autre organisme en vue de l’inscription effective de votre activité.


Quelles sont les formes de société adaptées au métier de monteur vidéo ?


Deux formes de société sont tout particulièrement adaptées à l’exercice du métier de monteur vidéo : la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) et l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL).

Si vous créez une SASU, vous serez l’unique associé de la société. Il vous appartiendra de déterminer les règles d’organisation de la société ainsi que de définir le montant du capital social. Ce capital devra être déposé sur un compte professionnel réservé au nom de la société. Les apports peuvent être en numéraire ou en nature. En tant que président de la SASU, vous n’engagerez votre responsabilité qu’à hauteur de votre apport.

La création d’une EURL est une autre possibilité. Tout comme dans la SASU, vous serez l’unique associé. Votre responsabilité sera également limitée à vos apports. La principale différence entre ces deux sociétés est le statut du dirigeant. Le gérant de l’EURL est considéré comme un travailleur non salarié et dépend du régime de la Sécurité sociale des indépendants. Il acquitte des cotisations sociales même en l’absence de rémunération. Le président de la SASU, quant à lui, relève du régime général en tant qu’assimilé salarié. En l’absence de rémunération, il ne bénéficie d’aucune protection sociale.

Pour créer une SASU ou une EURL, il vous faudra, au préalable, rédiger les statuts de la société. Lors de vos démarches auprès du CFE pour l’immatriculation de celle-ci, vous devrez lui adresser une copie de ses statuts. Vous pourrez aussi les déposer directement au greffe du tribunal de commerce. La création de ses sociétés doit faire l’objet d’une publication dans un journal habilité à recevoir des annonces légales.


Quelles sont les autres démarches importantes à accomplir ?


Certaines démarches sont nécessaires avant de démarrer votre activité. Vous pouvez les mener en parallèle de la création de votre entreprise.

 

Acheter un matériel de haute qualité


Lorsque l’on souhaite être monteur vidéo, il est essentiel de disposer d’un matériel hautement performant vous permettant de répondre aux demandes de vos clients. Votre installation de montage vidéo devra comprendre notamment les éléments suivants :

  • Un ordinateur performant (bonnes cartes graphique et son, importante mémoire vive) ;
  • 2 écrans HD de bonne dimension pour pouvoir facilement sélectionner les plans ;
  • Un ou plusieurs logiciels de montage comme Adobe Premiere Pro CC, Adobe Premiere Elements, Apple Final Cut Pro X 10 ou encore Cyberlink PowerDirector 18 Ultra.


Aménager un local


Le plus souvent, un monteur vidéo aménage une pièce dédiée pour son activité professionnelle à son domicile. Le montage est un travail minutieux, il requiert une importante faculté de concentration. Le mieux est de choisir un emplacement silencieux. Vous veillerez à disposer d’un bureau de bonne dimension, pour installer tout votre matériel, et d’un siège confortable.


La gestion de votre comptabilité


Selon la forme juridique que vous aurez choisie pour votre entreprise ou société, vos obligations comptables seront différentes. Un micro-entrepreneur doit tenir une comptabilité allégée. Il a pour seule obligation de tenir un livre des recettes encaissées dont les écritures ne peuvent être modifiées. Il peut être sous format papier ou numérique. Il existe des logiciels adaptés à ce type de comptabilité.
La comptabilité de l’entrepreneur individuel peut nécessiter l’intervention d’un expert-comptable, même si ce n’est pas obligatoire. Si vous créez une société, vous devrez enregistrer tous les mouvements comptables et déposer vos comptes annuels au greffe du Tribunal de commerce (TC).


Captain Contrat peut vous accompagner dans la création de votre société. Cela peut vous permettre de gagner du temps et de vous consacrer aux autres démarches nécessaires au lancement de votre activité de monteur vidéo.

 

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

3 min
Comment devenir Youtuber ?

Vous souhaitez devenir YouTubeur ? Découvrez comment faire, les compétences nécessaires et comment créer votre entreprise pour vous lancer.

5 min
6 étapes à connaitre avant de créer sa marketplace

Vous souhaitez créer votre marketplace ?👨🏻‍💻 Avant de vous lancer, il faut tenir compte des différents avantages, inconvénients et obligations. Découvrez dès à présent toutes les étapes clés à savoir pour lancer votre marketplace sereinement !

5 min
Comment devenir joueur professionnel de jeux vidéo ?

Découvrez comment devenir joueur de jeux professionnel : on vous explique comment choisir entre être salarié ou indépendant et quelle structure juridique choisir.

5 min
Ouvrir un escape game : investissement et mode d'emploi

L'investissement dans un escape game, une bonne idée ? Découvrez comment créer votre entreprise et lancer votre projet !

5 min
Créer un site Internet pour votre entreprise : est-ce indispensable ?

Créer un site Web pour sa société est-il indispensable ? Cela dépend s'il s'agit d'un simple site vitrine ou d'un site e-commerce. A noter que la création d'une entreprise est aujourd'hui possible sur Internet

3 min
Comment devenir pilote de drone ?

Vous souhaitez devenir pilote de drone ? Découvrez les avantages et inconvénients de la microentreprise, les choix fiscaux à faire...

5 min
Liste des mentions obligatoires d'un site e-commerce

Entre les mentions légales et les informations à impératives à communiquer dans vos CGV e-commerce, votre site doit respecter un important formalisme

5 min
Comment devenir parieur pro ?

Envie de devenir parieur pro? Découvrez les différences avec les parieurs amateurs et comment créer votre société avec Captain Contrat.

5 min
Comment faire du dropshipping : explications et astuces

Le dropshipping permet la création de commerce en ligne sans avoir à gérer les stocks et en se concentrant sur la visibilité de sa boutique e-commerce. 👍 Comment utiliser cette méthode ? Quelles sont les avantages et les inconvénients du dropshipping. Cet article vous livre des astuces pour vous lancer.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier