BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > MODIFIER VOTRE SOCIETE > CHANGEMENT OBJET SOCIAL > Objet social d'une société : Définition

    Qu'est-ce que l'objet social dans une société ?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Vous souhaitez créer votre société mais la rédaction de l'objet social apparait comme un vrai casse-tête ? 

    Il s'agit en effet d'un élément fondamental présent dans les statuts dès la création de l'entreprise. Il définit le type d'activité exercé par votre entreprise. La rédaction de l'objet social doit faire preuve d'une grande rigueur, aucun élément ne doit être négligé. 

    1. Qu'est-ce que l'objet social ?
    2. Comment rédiger l'objet social ?
    3. Quels sont les impacts de l'objet social sur la vie de la société ?
    4. Comment changer d'objet social ?

    Qu'est-ce que l'objet social ?

    Inscrit dans les statuts, il décrit les activités que votre société propose. Il s'agit d'une sorte de programme que vous fixez pour votre entreprise lors de sa création. Il peut notamment s'agir de la vente ou de la fabrication de certains produits définis, ou de prestations de services déterminées.

     

    Actualité : Loi Pacte 

    À noter : La loi PACTE relative à la croissance et la transformation des entreprises promulguée le 22 mai 2019 (parue au Journal Officiel le 23 mai 2019) vient faire évoluer les choses en intégrant de nouvelles notions venant compléter celle de l'objet social.

    L'article 1833 du Code civil précisait déjà que « Toute société doit avoir un objet licite et être constituée dans l'intérêt commun des associés. ». La loi Pacte ajoute que « la société est gérée dans son intérêt social, en prenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité. ».

    S'il est difficile de connaître la portée de ces nouvelles notions, leurs conséquences et les éventuelles sanctions en cas de non-respect, cela montre une volonté de prise en compte des enjeux environnementaux et sociaux par les entrepreneurs.

    En outre, cette loi vient compléter la notion d'objet social par celle de « raison d'être » d'une société. Sans que cela soit imposé, les statuts d'une société pourront préciser, en plus de l'objet social, une raison d'être « constituée des principes dont la société se dote et pour le respect desquels elle entend affecter des moyens dans la réalisation de son activité. » (article 1835 du Code civil).

     

    Comment rédiger l'objet social ?

    L'objet social de votre entreprise doit respecter certaines caractéristiques.

    Ainsi, il doit être :

    • précis

    Sans pour autant être rigide afin de pouvoir englober toutes les opérations liées au développement de votre entreprise. En effet, s'il ne doit pas être trop vague ou fourre-tout au risque de ne pas être valide, il ne doit pas non plus être trop restrictif au risque de limiter l'activité de l'entreprise et de nécessiter des démarches supplémentaires pour modifier les statuts afin d'ajouter des activités à l'objet social.

    Vous pouvez ainsi énumérer les activités effectuées par votre société et préciser « toutes les opérations financières, commerciales ou industrielles se rattachant aux activités indiquées ». Sans être trop vague, ce type de mention permet de laisser la porte ouverte au développement de votre société.

    • licite
    C'est-à-dire conforme à l'ordre public et aux bonnes mœurs. Autrement dit, vous ne pouvez pas créer une société ayant pour objet une activité illégale comme l'exploitation d'une maison close ou le trafic de drogues.
    • correspondre à l'activité effective de l'entreprise

    Pour cela faites attention à ne pas prendre un modèle-type d'objet social que vous pourriez copier/coller dans vos statuts. Votre activité est unique et votre objet social doit l'être aussi. Le risque en faisant cela est que l'objet social ne corresponde pas à la réalité de votre société ce qui peut avoir des conséquences particulièrement néfastes.

    Qu'est-ce que l'objet social ?

    Quelles sont les impacts de l'objet social sur la vie de la société ? 

    Le choix de l'objet social et sa rédaction ont des impacts sur :

    • Le code APE. Le code APE(Activité Principale Exercée), également appelé code NAF (Nomenclature d'Activité Française), qui est notamment déterminé en fonction de l'objet social décrit dans les statuts. Or, ce dernier conduit à désigner la convention collective applicable à votre entreprise. L'objet social impacte donc les règles juridiques dont va dépendre votre société.
    • La détermination de la nature civile ou commerciale de votre entreprise, ce qui permet de fixer les régimes juridiques, sociaux et fiscaux applicables.
    • La délimitation du champ d'action de la société et des pouvoirs des dirigeants. Les activités exercées par la société doivent correspondre uniquement à celles énumérées dans son objet social. Ainsi, si les dirigeants effectuent des actes qui ne rentrent pas dans le cadre de cet objet, leur responsabilité personnelle peut être engagée pour abus ou actes anormaux de gestion.
    • Les assurances professionnelles car celles-ci calquent, le plus souvent, leurs prises en charge sur l'intitulé de l'objet social.  Aussi, en cas d'activités annexes non répertoriées, vos assurances risquent de ne pas intervenir et de ne pas vous indemniser.
    • La dissolution de la société. Lorsque l'objet social est réalisé, votre société est dissoute. C'est notamment le cas si l'objet de votre société est la vente d'un immeuble. Une fois la vente effectuée, votre société n'a plus d'objet, plus de raison d'être, elle est donc dissoute.
    • La modification des statuts. Un changement d'objet social est nécessaire si au cours de la vie de votre société il apparait que l'objet social ne correspond plus à l'activité effective de celle-ci. Une rédaction précise tout en englobant l'ensemble des activités est donc indispensable pour éviter de modifier trop fréquemment les statuts.
    • Les autorisations nécessaires pour exercer certaines activités réglementées. Si votre objet social indique des activités réglementées par la loi, vous devrez justifier des qualifications, expériences et/ou autorisations nécessaires. Or certaines activités, proches dans leur intitulé, n'imposent pas les mêmes obligations, d'où l'importance de bien rédiger l'objet de la société.

    Ainsi, si votre objet social indique débit de boissons, ou vente de boissons alcoolisées vous devez être titulaire d'une licence. En revanche, pour la vente de boissons non alcoolisées à consommer sur place ou à emporter, aucune licence n'est nécessaire.

    De la même façon, la mention boulangerie impose de justifier d'une qualification professionnelle particulière. Au contraire si vous souhaitez ouvrir un terminal de cuisson de produits de boulangerie, cette activité n'est pas réglementée.

    Les termes utilisés sont donc à manier avec beaucoup de précaution.

    Comment changer d'objet social ?

    La vie des sociétés est en perpétuelle évolution. Nouvelle idée, adaptation au marché, votre entreprise se développe et peut prendre des directions qui n'étaient ni envisagées ni envisageables, lors de sa création.

    Dans ce cas, et malgré l'attention portée la rédaction de votre objet social initial, il est nécessaire de le changer.

    Comme il est inscrit dans les statuts, la modification de l'objet social ne peut se faire qu'en modifiant les statuts avec l'accord des associés de la société.

    Si la procédure de modification des statuts change selon la forme juridique de la société et les modalités statutaires, elle nécessite toujours :

    • une décision des associés, ou du gérant avec approbations des associés, prise selon des conditions de majorité qui peuvent être différentes,
    • un avis de modification publié dans un journal d'annonces légales (JAL) dont le coût dépend de la longueur de l'annonce et du département de publication (entre 4 et 7 € HT la ligne),
    • le formulaire M2 – Déclaration de modification,
    • les statuts modifiés qui sont transmis au CFE, ou directement au greffe du tribunal de commerce assorti d'un chèque d'un montant de 195,38 €.

     

    Que vous soyez dans le cadre de la création ou d'une modification de statuts, l'objet social a un rôle très important qui nécessite une attention particulière. Pour vous aider dans la rédaction des statuts ou dans les démarches modificatives, prenez contact avec nos services.

    Modifiez votre objet social et vos statuts en quelques clics Je modifie mon  objet social

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      coffee_shop

      Création d'entreprise

      Ouvrir un coffee shop : le guide ultime pour vous lancer 

      devenir_sophrologue

      Création d'entreprise

      Devenir sophrologue : quelles sont les démarches ?

      creation_naturopathe

      Création d'entreprise

      Devenir naturopathe : toutes les étapes du métier

      immatriculation-entreprise-individuelle-formalites

      Création d'entreprise

      Immatriculation de l’entreprise individuelle : quelles sont les étapes ?

      Amélie Gautier
      A propos de Amélie Gautier

      Diplômée d'un Master en droit des affaires et passionnée par le monde de l'entreprise, Amélie s'efforce de rendre accessible les informations juridiques nécessaires aux entrepreneurs tout au long de leurs projets.

      COMMENTAIRES