Contrat de sous-traitance, contrat de prestation de service : quelles différences ?

par
5
J'obtiens mon contrat de sous-traitance
J'obtiens mon contrat de sous-traitance

Sommaire

Si votre entreprise connaît un pic d'activité, ou a besoin, ponctuellement ou non, de compétences hors de son champ d'expertise, elle aura le choix entre le recours à de la sous-traitance ou à de la prestation de services.

Quelles sont les différences entre ces deux modes de fonctionnement ? Y a-t-il un contrat plus avantageux que l'autre ?

Contrat de sous traitance et contrat prestation de service :

Vous n'êtes pas certain du type de contrat qu'il vous faut ? Nous avons mis en place un outil afin de vous aider à trouver le contrat qui correspond à vos besoins. Faites le test ! 

 

Sous traitance, prestation de services : Une différence de travail

 

Dans le contrat de la sous-traitance

Dans le cas de la sous-traitance, le travail s'organise autour d'un contrat passé entre un donneur d'ordre et un sous-traitant. Ce dernier est chargé d'une partie de la production selon un cahier des charges détaillé attaché au contrat.

Le rôle du sous-traitant est de pallier soit un manque de compétence en interne, soit un manque de capacité humaine ou technique. Plutôt que d'embaucher et d'augmenter les frais fixes de son entreprise, la sous-traitance répond donc à un besoin ponctuel de la dirigeante ou du dirigeant d'entreprise.

 

Dans le contrat de prestation de services

C'est là toute la différence avec l'externalisation, ou la prestation de services : l'externalisation consiste à confier un service, une activité à une personne (physique ou morale) extérieure à l'entreprise, activité que l’on ne sait pas faire en interne.

Le contrat de prestation de services est défini à l'article 1710 du Code Civil sous le terme de « louage d'ouvrage ».

En d’autres mots :

  • la prestation de service est relative à une tâche que l'on ne sait pas faire en interne
  • la sous-traitance est la réalisation par une entité externe d'une tâche que l'on sait ou que l’on pourrait faire en interne. La sous-traitance est d’ailleurs souvent, notamment dans l’industrie, la réalisation d'une partie de la production.

Par exemple, la gestion administrative est externalisée auprès de prestataires de services administratifs, de cabinets d'expert-comptables par les PME ou le développement d’un logiciel ou la surveillance d’un réseau informatique auprès de spécialistes IT. Ainsi, l'entreprise peut se concentrer sur son cœur de métier.

 

Pour aller plus loin : "Les questions les plus fréquentes de nos clients sur les contrats commerciaux"

 

Sous traitance et prestation de services : une différence de durée

 

La différence principale entre la sous-traitance et la prestation de services se situe aussi au niveau de la durée :

  • le contrat de sous-traitance est en principe ponctuel, temporaire et limité dans le temps
  • le contrat de prestation de services vise à externaliser, sortir de l'entreprise un domaine d'activité de manière quasi-permanente : c'est une refonte du mode de fonctionnement de l'entreprise.

En effet, si l'externalisation (le contrat prestation de services) vise à la sortie complète de l'entreprise d'un métier, d'un domaine, la sous-traitance peut prendre des formes multiples : production d'un ou plusieurs produits, ou production de composants pour la réalisation d'un produit etc.

Les deux permettent néanmoins en théorie de réaliser des économies en réduisant les charges patronales qui seraient engendrées par des embauches pour effectuer les tâches nécessaires. D'autres avantages se situent au niveau du temps d'exécution de la mission, qui sera nettement plus rapide, mais également sur le temps de développement puisque l'entreprise peut se concentrer sur son cœur d'activité.

 

Sous-traitance et prestation de services : une différence de destinataire

 

Pour le contrat de prestation de services

Le contrat de prestation de services vise à encadrer et définir la réalisation d'un service de manière durable par un prestataire extérieur à l'entreprise, mais dont le bénéficiaire sera l'entreprise : réalisation et gestion de site web, gestion administrative et comptable, service de nettoyage, etc.

Le contrat de sous-traitance ne concerne elle que le donneur d'ordre et le prestataire qui réalise la tâche qui lui a été dévolue par le donneur d'ordre.

 

Pour le contrat de sous-traitance

Le contrat de sous-traitance organise le travail du sous-traitant pour le donneur d'ordre mais à destination du client final de ce dernier. Le contrat contient un cahier des charges des réalisations attendues. La sous-traitance fait intervenir le maître d'ouvrage (client final), le donneur d'ordre et le sous-traitant. Elle peut être d'usage dans le cas d'une sous-traitance dans le bâtiment.

La sous-traitance peut prendre des formes multiples de réalisation d'un produit ou d'un service, tandis que la prestation de service concerne par nature la réalisation pleine et entière d'un service. La fourniture d'une prestation de services peut aussi s'accompagner d'une vente, le prestataire de services étant alors également fournisseur.

 

Prestation de services et contrat de sous-traitance : Une différence contractuelle

 

Dans le cas du contrat de prestations de service

Dans le contrat de prestation de services, le prestataire ne va pas vendre un produit mais son savoir-faire. Il doit s'agir d'un savoir-faire particulier que l'entreprise ne peut assurer en interne.

La paiement de la prestation doit être globale et souvent forfaitaire et le prestataire est responsable de fournir les moyens adéquats pour accomplir la prestation. 

 

Dans le cas du contrat de sous-traitance

Le contrat de sous-traitance définit plus précisément encore le règlement du sous-traitant et la bonne réalisation du contrat. Ainsi, la plupart des contrats de sous-traitance incluent des clauses spécifiques.

D'une part, la garantie de paiement des sous-traitants permet de les protéger par le biais d'une caution solidaire obtenue auprès d'une banque, ou encore d'une délégation de paiement du maître d'ouvrage : en cas de défaut du paiement du donneur d'ordre, c'est l'établissement bancaire ou le maître d'ouvrage qui réglera la facture du sous-traitant.

D'autre part, le donneur d'ordre peut solliciter la rédaction d'une garantie de bonne fin : cette garantie force le sous-traitant à terminer la réalisation du contrat. L'idée est de protéger les relations du donneur d'ordre avec le maître d'ouvrage.

Pour conclure, dans le contrat de sous-traitance, l'entreprise sous-traitante pourra se tourner vers le maître d'ouvrage pour obtenir son règlement en cas de défaut de paiement du donneur d'ordre. Ce paiement intervient généralement à la livraison finale du produit. Dans le contrat de prestation de service, le règlement intervenant périodiquement, le prestataire bénéficie de la possibilité de suspendre la réalisation de la prestation ou d'exercer un droit de rétention.

Il est conseillé d'éviter d'utiliser des modèles de contrats de sous-traitance, ainsi que de prestations de services car ces contrats commerciaux, dans leur rédaction doivent s'adapter à la situation et aux besoins des parties. Ainsi la présence d'un spécialiste est fortement recommandée.

Philippe

Écrit par

Philippe

Diplômé d'HEC et bras droit d'un célèbre entrepreneur, Philippe a aidé plusieurs startups dans leur développement. Il accorde une grande importance à conseiller les entrepreneurs dans leurs problématiques juridiques pour les aider à faire les meilleurs choix.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Modèle de contrat de collaboration commerciale : quels sont les dangers ?

Télécharger un modèle de contrat de collaboration commerciale, trouvé gratuitement sur internet, ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Contrat d'apport d'affaires : tout comprendre en 4 minutes

Pour accroître leur clientèle et augmenter leur chiffre d’affaires, certaines entreprises ...

Me Justine Ouazan-Bouhours

Me Justine Ouazan-Bouhours

Qu'est-ce qu'une prestation de services ? Le guide 2020 pour rédiger vos contrats

Les activités de prestation de services ont le vent en poupe. Vous souhaitez en profiter pour vous ...

Maxime

Maxime

Contrat de prestation de services : ce qu’il faut savoir

Un des contrats les plus répandus dans le monde entrepreneurial est le contrat de prestation de ...

Me Marc Berberian

Me Marc Berberian

Bail commercial : les éléments à connaitre avant de signer un bail 3 6 9

Un bail commercial est un contrat de location de locaux utilisés pour l’exploitation d’un fonds ...

Me Baptiste Robelin

Me Baptiste Robelin

Apporteur d'affaires : ce qu'il faut savoir

L’appel à un apporteur d’affaires permet de booster ses activités à long terme, ou peut être ...

Maxime

Maxime

Contrat de sous-traitance : définition et fonctionnement

Couramment utilisée dans le secteur du bâtiment et travaux publics (BTP), la sous-traitance ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Les 6 points clés d’un contrat de partenariat commercial

Vous envisagez de collaborer avec une autre entreprise ? Une entreprise propose un service ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Rédaction de la convention de partenariat : mode d'emploi

La convention de partenariat est un outil juridique extrêmement utilisé dans le domaine des ...

Maxime

Maxime

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier