Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche
  1. Ressources
  2. Contrats commerciaux
  3. Contrats Commerciaux
  4. Comment rédiger un contrat de prestation de services ?

Comment rédiger un contrat de prestation de services ?

Maxime Wagner
Maxime Wagner Co-fondateur de Captain Contrat. Diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.

Le contrat de prestation de services fait partie des différents types de contrats commerciaux. Il est utilisé par les professionnels souhaitant faire appel à un prestataire de service pour une mission déterminée. Rédiger un contrat de prestation de services est complexe du fait de la diversité des clauses et des obligations qui incombent aux parties. 

 

Qu’est-ce qu’une prestation de services ? 

 

Toute activité ne comportant pas de transfert de propriété de biens corporels (vente) est une prestation de services. Elle repose sur la mise à disposition d'un "service" par un prestataire à un client à titre onéreux. Il peut s'agir d'une prestation technique ou intellectuelle, comme : 


  • le transport ;
  • le développement web ;
  • la livraison à vélo ;
  • le conseil.

 

La relation entre le prestataire et le client est formalisée par un contrat de prestation de services. Il est souvent appelé "contrat d'entreprise" ou "contrat de service". Le contrat de prestation de services est encadré par l'article 1710 du Code civil sous le nom de " louage d’ouvrage". 

 

Pourquoi faut-il rédiger un contrat de prestation de services ? 

 

La rédaction d'un contrat de prestation de service n'est pas obligatoire. Cependant, elle est vivement conseillée pour :

  • Sécuriser la relation entre le prestataire et le client
  • Limiter les malentendus et les problèmes d'interprétation.
  • Réduire les risques de litige grâce à une définition claire des obligations de chacun.
  • Favoriser une collaboration harmonieuse entre les parties.
  • Renforcer la confiance entre le prestataire et le maître d'ouvrage. Un contrat bien rédigé et complet démontre le professionnalisme du freelance ou de l'entrepreneur indépendant envers ses clients. Pour le donneur d'ordre, il offre une garantie supplémentaire de la qualité de son travail.

 

💡 Bon à savoir : Quelle est la différence entre un contrat de travail et un contrat de prestations de service ?

Le contrat de prestation de services se caractérise pas l'absence de lien de subordination entre le prestataire et le client

 

Quelles sont les clauses à insérer dans un contrat de prestation de services ? 

 

Les clauses obligatoires d'un contrat de prestation de services

 

Dans un contrat de prestation de services, ces clauses sont obligatoires :

  • Identification complète des parties : raison sociale, forme juridique, capital social, inscription au RCS, adresse du siège, identité du représentant légal.
  • Description de la prestation de services : objet du contrat.
  • Modalités d'exécution du service : comment et quand il sera réalisé (calendrier de livraison, date butoir, intervenants, lieux, etc.) 
  • Durée du contrat : ponctuel ou durable.
  • Prix de la prestation de services : fixe, taux horaire, taux journalier moyen (TJM), autre mode de tarification.
  • Modalités de paiement : échéance, pénalités applicables en cas de retard de paiement ;
  • Sanction en cas de retard dans l'exécution des obligations respectives : réalisation de la mission ou versement de la rémunération.
  • Sanction en cas d'inexécution des obligations par l'une ou l'autre des parties : en règle générale, la résiliation du contrat est prévue.
  • Conditions de rupture du contrat de prestation de services : s'il est à durée déterminée, il prend fin à son terme ou par commun accord. Une clause de tacite reconduction est souvent ajoutée. S'il est à durée indéterminée, chaque partie peut demander la rupture du contrat unilatéralement, selon les modalités prévues au contrat.

 

Les clauses spécifiques d'un contrat de prestation de services

 

Ces clauses spécifiques sont à adapter selon le contexte de la collaboration commerciale entre le prestataire et le client :

  • Clause attributive de juridiction : les parties choisissent le tribunal devant lequel les litiges seront portés.
  • Clause compromissoire : elle prévoit le recours à l'arbitrage, et non à la justice, en cas de litige.
  • Clause de confidentialité : le prestataire s'engage à ne pas dévoiler d'informations lui ayant été communiquées durant sa mission. Il peut par exemple s'agir d'un secret de fabrication.
  • Clause d'indexation du prix en fonction d'un indice établi par les parties.
  • Transfert de propriété de l'œuvre produite.
  • Clause de renégociation des termes du contrat de prestation de services si un évènement imprévisible survient.
  • Clause de non-concurrence, de non-démarchage de la clientèle ou encore de non-sollicitation.

Cette liste de clauses n'est pas exhaustive. Il est possible d'en intégrer d'autres au contrat de prestation de services en fonction de la volonté du client et du prestataire. 

 

📩 Point de vigilance :

L'Avis n°04-02 relatif à l’article L 442-6 du Code de commerce pointe du doigt certaines pratiques commerciales interdites. Par exemple, le fait "d’obtenir ou de tenter d’obtenir d’un partenaire commercial un avantage quelconque ne correspondant à aucun service commercial effectivement rendu ou manifestement disproportionné au regard de la valeur du service rendu."

 

Quelles sont les obligations des parties dans un contrat de prestation de services ?

 

La signature d'un contrat de prestation de services fait naître des droits, mais aussi des obligations chez les parties :  

  • Le prestataire de service peut être soumis à une obligation de résultat. Il est alors tenu d'atteindre le résultat que le client attend de lui. S'il ne l'atteint pas, il commet une faute contractuelle, et voit sa responsabilité engagée. Il peut aussi être soumis à une obligation de moyen. Il s'engage à faire son possible pour remplir sa mission. Seule la mise en œuvre des moyens pour parvenir au résultat est prise en considération pour apprécier l'éventuelle faute de l'auto-entrepreneur en prestation de service ou du freelance.
  • Le maître d'ouvrage s'engage à rémunérer le prestataire en contrepartie de son travail. Le prestataire bénéficie d'ailleurs de garanties en matière d'impayés ou d'insolvabilité de son client. Il a notamment le droit de suspendre l'exécution de la mission s'il est défaillant.

 

Peut-on utiliser un modèle pour rédiger un contrat de prestation de services ?

 

Sur internet, vous trouverez de nombreux modèles gratuits de contrat de prestation de services. Même si vous pouvez être tenté d'en télécharger un pour gagner du temps (et de l'argent), puis le compléter, ce n'est pas une bonne idée. En effet, ces modèles ne sont pas toujours fiables. En plus, ils ne sont pas adaptés aux spécificités de votre collaboration. Cela peut devenir problématique, notamment si un conflit éclate.

Seuls les professionnels du droit disposent des compétences nécessaires pour rédiger des clauses précises, tant sur le champ d'application que sur la mise en œuvre. En leur confiant l'établissement de votre contrat de prestation de services, vous évitez les risques liés au :

  • travail dissimulé : emprisonnement de 3 ans, amende de 45 000 € (225 000 € s'il s'agit d'une société) ;
  • prêt de main-d'œuvre illicite et délit de marchandage :  2 ans d'emprisonnement et 30 000 € d'amende pour une personne physique (150 000 € pour une personne morale) ;
  • salariat déguisé : 45 000 € d'amende, jusqu'à 3 ans d'emprisonnement.

 

💡 Bon à savoir : Qui est soumis à l'obligation de vigilance ?

Le client est obligé de vérifier tous les 6 mois si son prestataire de services s'acquitte de ses obligations sociales et fiscales. Cette obligation de vigilance s'applique dès lors que le montant global de la prestation est supérieure à 5 000 € HT. 

 
✍️ En résumé :
  • Le contrat de prestation de services définit les obligations des deux parties 
  • Lors de la rédaction d'un contrat de prestation de services, l'insertion de certaines clauses est incontournable : identification des parties, nature de la mission, prix, etc.
  • Selon les particularités de la collaboration entre le prestataire et son client, des clauses spécifiques peuvent être ajoutées dans le contrat : clause de non-concurrence, clause de confidentialité, transfert de propriété, etc.
  • L'utilisation d'un modèle de contrat gratuit est déconseillée. Pour limiter les risques de conflit et de sanction, l'idéal est de faire rédiger le contrat de prestation de services par un avocat spécialisé.

FAQ


  • Dans le cas d'une vente de marchandises, le produit vendu ou loué est matériel. Il a une fonction précise. Par exemple, des bijoux ou un véhicule.

    Dans le cas d'une prestation de services, le prestataire effectue une mission, sans vendre une marchandise. Ce qu'il produit n'est pas tangible, c'est un résultat. Par exemple, une coupe de cheveux, des articles de blog ou un site web.


  • Un prestataire de services sous le statut de la micro-entreprise paye ses cotisations auprès de l'Urssaf. Selon la nature de son activité, il déclare son chiffre d'affaire dans la catégorie des :

    • Bénéfices industriels et commerciaux (BIC) : le taux de cotisations sociales correspond à 21,2 % de son CA.
    • Bénéfices non commerciaux (BNC) : le taux de cotisations sociales correspond à 21,1 % de son CA.

    Les cotisations sociales comprises dans le taux comprennent l'assurance maladie-maternité, l'invalidité-décès, l'indemnité journalière, la retraite, la CSG/CRDS ou encore les allocations familiales.

Une question ? Laissez votre commentaire

Vos coordonnées sont obligatoires afin que l’on puisse vous répondre

Besoin d'être accompagné ?
J'obtiens mon contrat de prestation de services
Maxime Wagner
Ecrit par Maxime Wagner
Maxime Wagner est diplômé de Centrale Lille et d'un MBA à l'ESSEC. Il démarre sa carrière dans la distribution, où il s'intéresse aux méthodes de management et d'organisation ainsi qu'aux problématiques d'innovation. Fin 2012, il quitte Carrefour et lance, avec Philippe, Captain Contrat. Son objectif : lancer une start-up à impact positif sur la société et dans laquelle chacun est heureux de travailler.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Qu'est-ce qu'une prestation de services ? Le guide 2024 pour rédiger vos contrats
4 min
Qu'est-ce qu'une prestation de services ? Le guide 2024 pour rédiger vos contrats
Contrat de prestation de services : ce qu’il faut savoir
6 min
Contrat de prestation de services : ce qu’il faut savoir
Exemple de contrat de prestation de services : quels risques ?
5 min
Exemple de contrat de prestation de services : quels risques ?
Auto-entrepreneur et prestation de service
7 min
Auto-entrepreneur et prestation de service
Comment se lancer dans la prestation de service ?
6 min
Comment se lancer dans la prestation de service ?
Contrat de prestation de services et contrat de partenariat - Webinar
9 min
Contrat de prestation de services et contrat de partenariat - Webinar
Rédaction de contrat de prestation informatique : ce qu'il faut savoir
3 min
Rédaction de contrat de prestation informatique : ce qu'il faut savoir
Clause de non concurrence dans le contrat de prestation de services : quels risques ?
3 min
Clause de non concurrence dans le contrat de prestation de services : quels risques ?
Relations commerciales : comment les encadrer ?
11 min
Relations commerciales : comment les encadrer ?
Contrat de prestation de services pour une association
3 min
Contrat de prestation de services pour une association