Exemple de contrat de prestation de services : quels risques ?

par
5
J'obtiens mon contrat de prestation de services

Sommaire

Vous souhaitez faire appel à un prestataire pour réaliser un service ? A moins que vous ne soyiez prestataire vous-même et en recherche de clients ? Dans un cas comme dans l’autre, vous allez avoir besoin d’un contrat de prestation de services pour sécuriser la relation avec votre interlocuteur.

Votre premier réflexe dans cette situation a peut-être été de chercher dans Google des “Modèles de contrats de prestation de services” ou “Des exemples de contrat de prestation de services”. Mais il faut savoir que les modèles types de contrats qu'on peut trouver en accès libre sur la toile présentent des risques.

Dans cet article, nous allons vous donner les clés pour trouver facilement votre contrat, mais sans prendre de risques inutiles ! Au sommaire de l'article :

  1. Qu’est-ce qu’un contrat de prestation de service et comment savoir si le mien est fiable ?
  2. Quels sont les risques si je ne passe pas par un professionnel pour rédiger le contrat ?
  3. Les clauses du contrat de prestation de services particulièrement importantes
  4. La bibliothèque de documents juridiques : une alternative pratique

Qu'est-ce qu'un contrat de prestation de services et comment savoir si le mien est fiable ? 


Le contrat de prestation de services
correspond à l’acte par lequel un prestataire (personne physique ou morale proposant des services) s’engage à exécuter une mission déterminée moyennant rémunération, pour un client.

Ce contrat a donc pour objet le service proposé par le prestataire. Cette notion de services pouvant être très variée, il convient de citer quelques exemples : en effet, le contrat peut porter sur un service à caractère intellectuel (conseil, soins, service informatique) mais également sur un service matériel (livraison à domicile, construction, nettoyage etc.)

Parmi les contrats portant sur un service, le contrat d’entreprise est celui qui représente ce contrat de prestation de services.

Vous utilisez un modèle type et vous vous demandez s’il est fiable ? Utilisez notre outil gratuit et anonyme pour le savoir : il vous suffit de répondre à quelques questions à propos de ce contrat pour savoir s’il est réellement solide.

 
powered by Typeform

Quels sont les risques si je ne passe pas par un professionnel pour rédiger le contrat ?

Il existe une multitude de modèles de contrats de prestation de services sur les sites internet.

Ces modèles peuvent paraître utiles pour les entreprises, notamment dans un souci de gain de temps et d’argent. Cependant, de tels modèles ne sont pas toujours des sources fiables et ne correspondent pas forcément aux particularités de votre situation. Cela peut alors poser problème, notamment en cas de litiges entre les parties.

De plus, la rédaction des clauses de ce contrat et les mécanismes qui en résultent requièrent certaines compétences juridiques dont seuls des professionnels du droit disposent.

L’appel à un avocat est donc nécessaire pour une rédaction en bonne et due forme de ce type de contrat.

Aux risques d’inadéquation, d’imprécision, de manque de professionnalisme et d’insuffisance au niveau du contenu de ce contrat vient s’ajouter un grave risque pénal : en effet, le moindre oubli ou une simple erreur dans la rédaction de ce contrat peut suffire pour engager la responsabilité pénale du dirigeant ainsi que de l’entreprise elle-même. Cela s’explique par la stricte jurisprudence qui vient s’ajouter aux dispositions légales afin d’encadrer le contrat de prestation de service.

Un contrat peut s’avérer illicite dans de nombreux cas, d’où l’extrême vigilance à avoir lors de sa rédaction. De nombreux critères issus d’arrêts peuvent être pris en compte afin d’illustrer ceci comme par exemple :

  • la condition de recevabilité de ce contrat impliquant l’existence d’un objet ponctuel et détaillé avec précision, nécessitant un savoir-faire particulier dont le client n'est pas doté
  • la nécessité incombant au prestataire de fournir les moyens nécessaires afin de réaliser correctement sa prestation
  • le maintien pour le prestataire de son autorité sur ses salariés mis à la disposition du client (arrêt de la chambre Criminelle du 15 juin 1984)
  • l’obligation d’une rémunération globale et forfaitaire (contrairement à celle prévue pour un contrat de travail)

Les risques d’illicéité correspondent au risque de travail dissimulé (article L.324-9 du Code du travail), du prêt de main d'œuvre illicite (article L.125-3 du même code) et de marchandage (article L.125-1 du même code).

La rédaction d’un contrat de prestation de services doit être faite avec prudence, aussi pour respecter l’obligation de vigilance et de contrôle (l'entreprise cliente doit demander à son prestataire la fourniture de plusieurs documents dans un souci de vérification de sa situation fiscale et sociale, documents  à fournir dès lors de la conclusion du contrat s’il est au moins égal à 3 000 € puis tous les six mois jusqu'à la fin de son exécution). En cas de non-respect de cette obligation, les parties risquent une condamnation pour travail dissimulé en vertu de l'article L.324-14 du Code du travail.

La clause de non concurrence dans le contrat de prestations de services

Les clauses des modèles de contrats de prestation de services ne sont pas adaptées à votre activité

Certains modèles de contrats ne contiennent pas toutes ces précisions et une bonne compréhension des mécanismes que cela implique n’est possible qu’avec l’aide et les conseils avisés d’un avocat.

  • Les clauses majeures à intégrer dans le contrat : des mécanismes qui ne peuvent être compris que par des professionnels du droit

Les clauses majeures du contrat de prestation de services sont :

  • Les parties au contrat : nom de l’entreprise, forme juridique, capital social, adresse du siège social.
  • L’objet du contrat : il doit être le plus précis possible (détails des travaux à réaliser), ces travaux pourront être détaillés en annexe. Il peut également y avoir une précision sur les besoins du client.
  • Les modalités d’exécution des prestations : il faut y retrouver un calendrier de réalisation des travaux, précisant notamment les dates butoirs, les horaires limites, la compétence des intervenants etc.
  • Le prix des prestations : une rémunération globale et forfaitaire doit être indiquée ainsi que les modalités de paiement (acompte éventuel, échéance, pénalités de retard etc.)
  • La durée du contrat de prestation de services : il faut préciser s’il s’agit d’un contrat à durée déterminée ou indéterminée et également indiquer les modalités de rupture du contrat qui en découlent : pour un contrat à durée déterminée, il prend fin à son terme ou par commun accord, pour un contrat à durée indéterminée, les parties peuvent demander la rupture par un acte unilatéral, mais les conditions de rupture doivent être préalablement fixées.
  • Les obligations des parties : pour le prestataire, il s’agit d’une obligation d’information (article L.111 du Code de la Consommation), celle-ci regroupant l’obligation de renseignement, de mise en garde et de conseil. Un devoir de confidentialité, la possession d’agrément spécifique sont également à respecter ;

Pour le client, il a l’obligation de payer en cas de réalisation de la prestation attendue du prestataire ainsi qu’une obligation de mise à disposition du prestataire de tous les moyens nécessaires pour l’accomplissement de son travail

  • Les modalités de résiliation et de sanction : il est utile de préciser que la résiliation du contrat est encourue en cas de non-respect des obligations par l’un des contractants. Les modalités de résiliation et les sanctions peuvent être indiquées.
  • La clause liée aux litiges : la compétence du tribunal et la procédure à suivre en cas de litige peuvent être ajoutées.

Par ailleurs, des clauses spécifiques peuvent être ajoutées comme la clause de confidentialité (le prestataire s’engage à ne pas divulguer toute information obtenue lors de l’accomplissement de son travail pour le client); la clause de non-concurrence ; l’obligation de résultat (clause par laquelle le prestataire s’engage à parvenir à un résultat déterminé) ou de moyen (clause par laquelle le prestataire s’engage à tout mettre en œuvre afin de mener à bien son travail) ; les règles déontologiques (imposant des règles de forme et des mentions à insérer obligatoirement, comme pour les experts comptables) ; le transfert de propriété des biens issus des travaux du prestataire ainsi que les cas de force majeure.

L’importance de la rédaction de ces clauses et des mécanismes qui en résultent entrainent donc la nécessité voire l’obligation dans certains cas de faire appel à un avocat pour la rédaction du contrat, qui sera préféré à un dangereux copier-coller des modèles du contrat de prestation de services.

La bibliothèque de documents juridiques : une alternative pratique

Utiliser un modèle de contrat téléchargé gratuitement sur internet présente des risques : vous n’avez aucune garantie que le contrat que vous avez trouvé sera adapté à votre situation. Ou qu’il aura la moindre validité en cas de conflit ou de litige.

Le mauvais contrat peut vous décrédibiliser face à votre client ou votre prestataire.

Si vous ne souhaitez pas passer par un professionnel pour la rédaction de votre contrat, mais que vous ne voulez pas non plus prendre de risques, découvrez la bibliothèque de documents juridiques.

En vous abonnant à Captain Contrat, vous obtenez accès à une bibliothèque de contrats et de documents juridiques.

Il ne s’agit pas de simple modèles à télécharger : notre interface vous pose une série de questions pour comprendre votre situation et vos besoins. Vos documents sont ensuite générés dynamiquement grâce aux réponses que vous nous avez fournis.

Votre abonnement vous donne également la possibilité de contacter un juriste ou un avocat, en fonction de la formule que vous avez choisie.

 

 

FAITES RÉDIGER SIMPLEMENT ET EN LIGNE VOTRE CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICES

Captain Contrat propose une solution simple et pratique pour obtenir un contrat fiable et solide : répondez à un court questionnaire pour nous préciser votre besoin, échangez gratuitement avec un avocat spécialisé et recevez un devis chiffré aux tarifs transparents et justes !

 

Maxime

Écrit par

Maxime

Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Modèle de contrat de collaboration commerciale : quels sont les dangers ?

Télécharger un modèle de contrat de collaboration commerciale, trouvé gratuitement sur internet, ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Contrat d'apport d'affaires : tout comprendre en 4 minutes

Pour accroître leur clientèle et augmenter leur chiffre d’affaires, certaines entreprises ...

Me Justine Ouazan-Bouhours

Me Justine Ouazan-Bouhours

Dépôt de garantie de bail commercial : montant et conditions de restitution

Le dépôt de garantie du bail commercial ne fait l’objet d’aucune disposition légale contraignante. ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Contrat de prestation de services : les clauses et obligations

Le contrat de prestation de services est une convention conclue à titre onéreux entre deux parties ...

Maxime

Maxime

Apporteur d'affaires : ce qu'il faut savoir

L’appel à un apporteur d’affaires permet de booster ses activités à long terme, ou peut être ...

Maxime

Maxime

Pas de porte : comprendre les différences avec le droit au bail

Pour la location de son local commercial, un entrepreneur peut être amené à verser un pas de porte ...

Maxime

Maxime

Contrat de sous-traitance : définition et fonctionnement

Couramment utilisée dans le secteur du bâtiment et travaux publics (BTP), la sous-traitance ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Les 6 points clés d’un contrat de partenariat commercial

Vous envisagez de collaborer avec une autre entreprise ? Une entreprise propose un service ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Rédaction de la convention de partenariat : mode d'emploi

La convention de partenariat est un outil juridique extrêmement utilisé dans le domaine des ...

Maxime

Maxime

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier