Quels sont les prêts pour la création d'entreprise ?

par
5
Je crée mon entreprise

Sommaire

  1. Quels sont les prêts disponibles pour la création d’entreprise ?
  2. Quelles sont les modalités d’obtention d’un prêt bancaire ?
  3. Que faire en cas de refus de prêts ?
Je crée mon entreprise

Vous souhaitez créer une entreprise et vous vous demandez si vous pouvez bénéficier de prêts et d’aides financières. Quels sont les différents prêts disponibles ? Quelles sont les conditions préalables pour obtenir un prêt lors de la création de son entreprise? Que faire en cas de refus de ces prêts ? Une entreprise sans capital social peut-elle obtenir un prêt ? Captain Contrat vous explique comment obtenir des aides financières. 



Quels sont les prêts disponibles pour la création d’entreprise ?

Vous souhaitez créer une entreprise et vous avez besoin d’aides financières pour cela. Quels prêts et aides financières pouvez-vous obtenir ?

Pour obtenir un prêt il faut vous tourner vers les établissements bancaires. Une banque permet d’accorder des prêts bancaires mais pas à n’importe quelle condition. En effet, tout établissement bancaire doit rester très prudent afin de minimiser sa prise de risque. En outre, ses activités sont strictement encadrées par la loi. Les accords de « Bâle III » imposent aux banques de respecter un ratio de fonds propres par rapport aux crédits qu’elles octroient aux entreprises privées. Une banque va ainsi être très prudente sur l’analyse du risque qu’elle prend en octroyant un prêt à une entreprise. En outre, chaque établissement bancaire a ses propres critères pour juger si un prêt peut être ou non accordé.

Quelles sont les modalités d’obtention d’un prêt bancaire ?

Ainsi si vous souhaitez demander un crédit bancaire vous devez avant tout réaliser un business plan. Ce document sera indispensable pur démontrer à l’établissement bancaire que votre projet est viable commercialement et économiquement. C’est pourquoi le business plan doit être le plus précis possible et le plus réaliste. 

Le business plan doit contenir diverses informations sur votre future entreprise. Il doit :

  • présenter votre projet. Il s’agit là d’une présentation générale ;
  • présenter les objectifs que vous souhaitez atteindre (n’essayez pas de gonfler ces objectifs. Vous devez rester dans des projections réalistes pour pouvoir convaincre la banque) ;
  • présenter un bilan prévisionnel ;
  • présenter un compte de résultat prévisionnel.

Le business plan doit être accompagné d’un plan de financement. Pour cela vous devez réaliser une bonne évaluation de votre besoin en financement. Ce plan de financement va ainsi décrire les différentes solutions de financement de votre projet. Vous pouvez présenter à la banque des tableaux prévisionnels qui ont le mérite d’être clairs.

Un conseil : ne minimisez pas les coûts et surtout la somme dont vous avez besoin d’emprunter afin que votre entreprise fonctionne bien. En effet, nombreux sont ceux qui n’osent pas présenter des chiffres un peu élevés à une banque de peur de voir refuser leur demande de prêt. Mais si vous ne disposez pas de la somme suffisante, votre entreprise a de grande chance de ne pas pouvoir se développer correctement.

Il faut ainsi sécuriser le démarrage de votre entreprise. Votre projet aura l’air d’autant plus crédible auprès des établissements prêteurs si vous demandez une juste somme.

Il faut bien sûr aussi inscrire votre apport personnel dans le plan de financement.

Vous devez également avoir des garanties. En effet, les banques vous demandent obligatoirement d’avoir des garanties pour obtenir un prêt. Ces garanties permettent de vous couvrir en cas de risques financiers liés au prêt. Ces garanties peuvent prendre la forme d’une caution personnelle ou d’une hypothèque.

Enfin, pour obtenir un prêt il est nécessaire de faire une demande dans plusieurs établissements bancaires. Vous devez mettre en concurrence les banques. Les modalités d’octroi de prêts (montant de la caution, durée du remboursement, etc) et les taux pratiqués (TEG, taux d’intérêt moyen par tranche, TESE, etc) vont être différents d’une banque à l’autre. Vous aurez aussi un pouvoir de négociation, même minime, avec plusieurs offres de prêt. Vous pourrez négocier le taux de l’emprunt. Il faut savoir que les taux d’emprunt varient chaque année.

pret aides creation entreprise

Que faire en cas de refus de prêts ?

Si la banque refuse de vous octroyer un prêt bancaire son refus doit être motivé et argumenté.

Vous pouvez alors saisir le médiateur de crédit. La Médiation du crédit est un organisme public créé en 2008. Cet organisme défend gratuitement les intérêts des chefs d’entreprise. Il négocie également avec les banques des accords. Pour saisir le médiateur, il faut remplir un dossier sur le site : mediateur-credit.banque-france.fr.

Vous pouvez aussi vous rapprocher d’un organisme d’accompagnement, tel que la chambre de commerce et d’industrie, un club des entrepreneurs. Ceux-ci vont vérifier avec vous la faisabilité de votre projet.

Ainsi, vous pouvez revoir votre projet et étudier également d’autres sources de financement.

Les prêts d’honneur sont des crédits accordés pour encourager la création d’entreprise. Ils sont accessibles sans apport de garantie personnelle et leur taux d’intérêt est nul. Le montant du crédit varie entre 1 800 et 90 000 €.

Le financement participatif permet de recourir à des investisseurs. Pour cela vous pouvez passer par des sites de crowdfunding.

Les apports peuvent prendre la forme de participation au capital de l’entreprise, de prêt ou encore de don. Ceci est fait pour les entrepreneurs qui ne désirent pas ou ne peuvent pas solliciter les institutions financières. C’est aussi possible pour compléter un prêt bancaire.

Les Incubateurs

Les incubateurs peuvent accompagner les entrepreneurs pour trouver un financement grâce à leur réseau. Les subventions accordées peuvent être différentes d’un incubateur à l’autre et dépendent du type de projet.

Les Business angels

Les business angels sont généralement des travailleurs indépendants ou anciens cadres supérieurs qui désirent financer des entreprises innovantes. Ils peuvent également apporter un soutien technique aux créateurs d’entreprise grâce à leur expérience et à leurs compétences. Les financements sont compris entre 50 000 et 700 000 euros.

Les Fonds d’investissement

Les fonds d’investissement sont constitués par des entités publiques ou privées qui participent au capital des entreprises en tant qu’actionnaires majoritaires ou minoritaires.

Les Prêts interentreprises

Les prêts interentreprises sont des financements accordés par des entreprises. Mais, il ne doit pas s’agir de leur activité principale. De plus, la durée du crédit ne peut être supérieure à 2 ans.

Il existe ainsi plusieurs formes de prêts pour la création d’entreprise. Vous avez fait votre choix et êtes prêt à créer votre entreprise ? Captain Contrat vous accompagne dans toutes vos formalités de création d'entreprise : du choix de la forme juridique à son immatriculation et l'obtention du Kbis. 

Créez votre entreprise en ligne en quelques clics Je crée mon entreprise

 

Amélie Gautier

Écrit par

Amélie Gautier

Diplômée d'un Master en droit des affaires et passionnée par le monde de l'entreprise, Amélie s'efforce de rendre accessible les informations juridiques nécessaires aux entrepreneurs tout au long de leurs projets.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Kbis : qu’est-ce que c’est et comment l’obtenir ?

Véritable carte d’identité d’une entreprise, le Kbis est un document officiel qui atteste de la ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Compte courant d’associés débiteur d’une SCI : quels risques ?

Le compte courant d’associé est une avance financière faite par les associés à leur société. ...

Maxime

Maxime

Statut SASU : quels sont les avantages de cette forme juridique ?

Pour lancer son entreprise, il faut choisir la bonne forme juridique. Et la SASU (ou "Société par ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Remboursement du compte courant d’associés : quand et comment procéder ?

Les modalités de remboursement du compte courant d’associés constituent une question majeure ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Immatriculation d'entreprise : quels sont les étapes à suivre ?

Immatriculer son entreprise devrait être une démarche administrative simple, rapide et peu ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

L'assistance juridique : définition et explications

L’assistance juridique (à ne pas confondre avec la protection juridique), c’est tout simplement la ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

La clause Drag along dans un pacte d'associés : quelle importance ?

Insérée au sein du pacte d’associés, la clause dite « Drag along », ou - « clause d’obligation de ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

URSSAF micro entreprise : comment se déclarer ?

L’URSSAF et la micro-entreprise restent en étroite relation tout le temps que dure l’aventure ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Extrait Kbis de l'entreprise individuelle : comment l'obtenir ?

Carte d'identité d'une société, l'extrait Kbis est un document essentiel qui énonce les principales ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier