Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche
Accès client
  1. Ressources
  2. Créer son entreprise
  3. Les démarches
  4. Comment lancer un business ?

Comment lancer un business ?

Sofia El Allaki
Sofia El Allaki Diplômée d'un Master II en Droit des affaires Relu par Pierre-Florian Dumez, Diplômé en droit

Comment lancer un business en 2024 ? Par où commencer ? Comment s’assurer d’un succès ? La première étape est de valider son idée, en réalisant notamment une étude de marché, mais également en la testant auprès de proches par exemple. Pour lancer un business il faut aussi savoir comment le financer. L'apport personnel est important mais il est rarement suffisant. Le crowdfunding, les prêts bancaires et les aides régionales doivent vous permettre d'atteindre vos objectifs. Une fois le financement obtenu vous pouvez commencer l'ensemble des démarches administratives vous permettant d'obtenir votre kbis et de lancer votre business. 

 

 

Votre idée de business est-elle gagnante ? 

 

Lorsqu'on envisage de lancer son propre business, la première étape cruciale est de s'assurer que l'idée départ est solide et viable. Le succès d'une entreprise repose largement sur la qualité de son concept initial. 

 

Votre idée de départ est-elle bonne? 

 

Tout d’abord, fiez-vous à votre instinct. Lancer un business à succès nécessite un certain instinct entrepreneurial. Si vous croyez fermement en votre idée et en votre capacité à la réaliser, cela peut être un indicateur précieux de son potentiel de succès. Faites confiance à votre intuition tout en restant ouvert aux feedbacks et aux ajustements nécessaires.

Identifiez ensuite le problème que résout votre idée. Les bonnes idées de business naissent souvent de la volonté de résoudre un problème existant. 

Enfin, testez-la auprès de vos proches ! Votre idée doit être facilement explicable, cela prouvera qu’elle est claire dans votre tête. Interrogez vos proches et famille sur ce qu’ils en pensent, ils seront peut-être vos premiers clients !

Le business est-il viable ? 

 

Une fois la première étape réalisée, il faut vérifier que le business que vous avez en tête est viable. Ne foncez pas tête baissée, prenez le temps de faire des recherches approfondies sur le marché visé. 

Cela passe notamment par : 

  • La réalisation d’une étude de marché. Identifiez vos potentiels concurrents, comprenez les tendances du marché et évaluez la demande pour votre produit ou service. Un marché en croissance avec peu de concurrence peut indiquer une opportunité intéressante.
  • La réalisation d’un business plan. Évaluer la rentabilité de votre business. Une idée peut sembler très pertinente sur le papier, mais elle doit également être rentable pour être viable à long terme. Évaluez les coûts de production, les prix de vente potentiels, ainsi que les marges pour déterminer si votre idée peut générer des profits suffisants pour soutenir votre entreprise.

Une idée de business gagnante repose sur une combinaison de recherche approfondie, d'analyse du marché, de tests sur le terrain et de confiance en son instinct. En suivant ces étapes, vous augmenterez vos chances de créer un business prospère et durable.

Comment financer un business ? 

 

Maintenant que votre idée de business est clairement définie et que vous la pensez viable financièrement, il est important de savoir comment la financer. Certains business sont peu coûteux, d’autres le sont davantage, il faut savoir où trouver les bons financements.

 

L'apport personnel 

 

Un apport personnel est généralement nécessaire lors de la création d’un business. Cela démontre tout d’abord un engagement de la part de l’entrepreneur. C’est un projet muri par l’entrepreneur et il est capable d’investir de l’argent. 

Ensuite, le lancement d’un business avec un apport personnel permet de rassurer les autres financeurs potentiels. Par exemple, il est rarement possible d’obtenir un prêt bancaire sans apport personnel. 

 

Le prêt bancaire 

 

Une grande majorité d’entrepreneurs qui décident de lancer un business se rapproche d’établissements bancaires pour le financement de leur projet. 

Les banques proposent habituellement une gamme de produits de prêt adaptés aux besoins des entrepreneurs, tels que des prêts commerciaux. 

Afin qu’un établissement bancaire accepte de vous accompagner, il est très important de présenter un dossier solide avec notamment les documents mentionnés plus haut, à savoir une étude de marché et surtout un business plan détaillé. 

 

Le financement participatif 

 

Aussi appelé crowdfunding, il permet de collecter des fonds auprès d'un large public, généralement via des plateformes en ligne. Il existe plusieurs types de financement participatif :

  • le financement participatif par don : les contributeurs donnent de l'argent au projet sans attendre de contrepartie financière en retour. 
  • le financement participatif par récompense : Les contributeurs reçoivent une récompense en échange de leur contribution financière.
  • le financement participatif par prêt : les contributeurs prêtent de l'argent au projet avec l'attente d'être remboursés à l'avenir, souvent avec intérêts. 
  • le financement participatif par equity :  les contributeurs investissent dans l'entreprise en échange d'une participation au capital.

Le financement participatif présente plusieurs avantages, notamment la possibilité d'accéder à des fonds rapidement et facilement, de valider une idée ou un produit auprès d'un public avant son lancement officiel, et de mobiliser une communauté engagée autour d'un projet.

 

Les aides et subventions 

 

Les aides et subventions disponibles pour lancer un business varient selon le pays, la région, le secteur d'activité et d'autres critères spécifiques. Voici quelques exemples courants d'aides et de subventions qui peuvent être disponibles pour les entrepreneurs :

  • les subventions gouvernementales destinées à soutenir les entrepreneurs et les petites entreprises. Elles peuvent être accordées pour diverses raisons, tels que la création d'emploi, l'innovation, le développement économique régional ou la transition vers des secteurs spécifiques.
  • le crédit d’impôt qui permet dans certains cas des réductions d’impôt pour les entreprises (embauche de personnel, investissement dans des équipements…) 
  • des fonds d'investissement, publics ou privés, dédiés au soutien des startups et des petites entreprises. 

Il s’agit d’une liste non exhaustive d’aides et de subventions dont peuvent bénéficier les entrepreneurs. Il existe aussi des prêts à taux avantageux, des programmes d’accompagnement et d’incubation, des aides régionales, souvent sous conditions d’éligibilité. Renseignez-vous bien pour ne rien rater ! 

✏️ À noter :

Il est important de préparer les entretiens avec les financeurs et de présenter un dossier complet et convaincant, incluant un business plan ou un prévisionnel financier.

 

Quelles sont les démarches administratives pour lancer un business ?

 

Il existe de nombreuses démarches à réaliser avant de lancer son propre business et elles varient selon le pays et la structure juridique choisie.  

 

Choisir la forme juridique 

Faire le choix de la forme juridique de son business constitue la première étape. Il s’agit d’une décision importante qui aura des implications sur sa structure, son fonctionnement, sa responsabilité légale, ses obligations fiscales et sociales, ainsi que sur votre propre responsabilité en tant qu'entrepreneur. 

 

Voici quelques facteurs à prendre en compte pour choisir la forme juridique qui convient le mieux à votre entreprise : 

  • La nature de l’activité 
  • La responsabilité des entrepreneurs. Par exemple, dans une entreprise individuelle, l'entrepreneur est responsable de manière illimitée pour les dettes et les obligations de l'entreprise. En revanche, dans une société, la responsabilité des associés peut être limitée au montant de leur apport en capital.
  • Le capital social. La forme choisie va déterminer la manière dont le capital social est structuré. Par exemple, dans une SARL, le capital social est divisé en parts sociales détenues par les associés, tandis que dans une SA, le capital social est divisé en actions détenues par les actionnaires.
  • Le coût et la complexité. Certaines formes d’entreprises sont plus faciles et moins coûteuses à lancer, c’est le cas de l’entreprise individuelle par exemple. 

 

Simulateur : trouvez la forme juridique adaptée

Réalisation : 2 minutes
simulateur_forme_juridique

 

Lancer les démarches d'immatriculation 

 

Pour immatriculer votre business, il faut choisir son nom, aussi appelé raison sociale et en vérifier sa disponibilité auprès du registre des entreprises. Vous devez vous assurer que le nom choisi pour votre business n’est pas déjà utilisé et respecte les règles de dénomination en vigueur.

Vous devez ensuite rédiger les statuts (lorsqu’il s’agit d’une société). Ils définissent les règles de fonctionnement de l’entreprise tels que sa structure organisationnelle, la répartition des parts sociales, les droits et obligations des actionnaires… 

Vous pouvez enfin réaliser les formalités d’immatriculation. Déposez un dossier complet d'immatriculation auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent. Le CFE peut être la Chambre de commerce et d'industrie (CCI), la chambre des métiers et de l'artisanat (CMA), ou l'URSSAF, selon le type d'activité (des frais sont à payer, ils varient en fonction de la forme juridique et de la taille de l’entreprise). 

Une fois votre entreprise immatriculée, vous recevez un numéro de SIREN et un code APE qui permet à votre entreprise d’être identifiée auprès des autorités fiscales et sociales. 

Enfin, si vous créez une société, vous devrez publier une annonce légale annonçant la création de votre entreprise dans un journal d'annonces légales. 

N’hésitez pas à vous faire aider pour gagner du temps dans la réalisation de ces démarches. 

Pour aller plus loin et découvrir l'ensemble des démarches importantes post lancement d'un business, regarder la vidéo ci-dessous. 

 

 

Ouvrir un compte bancaire et assurer son business 

 

Pour finaliser au mieux le lancement de votre business, il est important d’ouvrir un compte professionnel pour gérer l’ensemble des transactions financières liées à votre activité commerciale. 

Assurez-vous également d’avoir obtenu toutes les autorisations et licences nécessaires pour exercer votre activité. Cela peut inclure des licences professionnelles, des permis de construction, des autorisations sanitaires, des permis d'exploitation commerciale, et d'autres autorisations réglementaires spécifiques à votre secteur d'activité.

Protégez votre entreprise en souscrivant les assurances professionnelles appropriées, telles que l'assurance responsabilité civile professionnelle, l'assurance multirisque professionnelle, l'assurance chômage des dirigeants… 

Enfin, faites vous accompagner dès le départ par des professionnels pour faciliter votre quotidien. Avocats et expert-comptable sont notamment des alliés importants pour un créateur d’entreprise. 

✍️ En résumé :
  • Validez la pertinence et la viabilité de votre idée via une étude de marché et un business plan.
  • Trouvez des financements auprès d’établissements privés ou publics.
  • Montez un dossier d’immatriculation et obtenez votre KBIS.
  • Faites vous accompagner par des professionnels dès le départ pour éviter les erreurs et gagner du temps.

FAQ


  • Il est tout à fait possible de créer une entreprise en France sans avoir de connaissances préalables en création d'entreprise ou de diplôme particulier. Il est cependant important de comprendre que le processus pour lancer un business comporte des démarches administratives qui peuvent être complexes, il est donc préférable de se faire accompagner par des experts.


  • Être salarié et lancer un business en même temps est une situation assez courante parmi les entrepreneurs, surtout au début de la création d’une entreprise. Cependant, il est important de prendre en compte certaines considérations et éventuelles restrictions liées à cette double activité. Nous vous les expliquons dans cet article.

  • L'un des principaux risques est le risque financier. Créer une entreprise nécessite souvent un investissement initial important en termes de capital, de temps et de ressources. Il est malheureusement possible que l'entreprise ne génère pas suffisamment de revenus pour couvrir ses coûts initiaux et ses dépenses courantes, et qu’elle ne soit donc pas viable à long terme.
Historique de modifications :
Détails

Mise à jour le 3 mai 2024 : vérification des informations juridiques.

 

Une question ? Laissez votre commentaire

Vos coordonnées sont obligatoires afin que l’on puisse vous répondre

Prêt à lancer votre activité ?
Je crée mon entreprise
Sofia El Allaki
Ecrit par Sofia El Allaki

Diplômée d'un Master II en Droit des affaires de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Sofia a travaillé en cabinet d'avocats et en Maison d'édition juridique. Après avoir développé sa plume et ses compétences en édito, elle rejoint une agence de production de contenus parisienne en tant que Content manager senior, puis Account manager director. Aujourd'hui, elle est responsable contenu.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Comment devenir entrepreneur ?
6 min
Comment devenir entrepreneur ?
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
10 min
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
Comment financer une nouvelle entreprise : 10 solutions
4 min
Comment financer une nouvelle entreprise : 10 solutions
Quelles sont les étapes de création d’une SAS ?
5 min
Quelles sont les étapes de création d’une SAS ?
Faire un business plan : le mode d’emploi
3 min
Faire un business plan : le mode d’emploi
Financer sa création de startup : comment trouver des subventions ?
5 min
Financer sa création de startup : comment trouver des subventions ?
Les étapes pour créer une entreprise en France
3 min
Les étapes pour créer une entreprise en France
Financement SASU : quelle solution choisir ?
5 min
Financement SASU : quelle solution choisir ?
Quelles sont les sources de financement d'une société ?
7 min
Quelles sont les sources de financement d'une société ?
Comment monter un dossier de financement ?
4 min
Comment monter un dossier de financement ?