Connectez-vous pour retrouver vos contenus préférés et sauvegarder vos projets.
  1. Ressources
  2. Préparer sa création d'entreprise
  3. Les aides
  4. 6 conseils pour limiter les risques lors de la création de votre entreprise

6 conseils pour limiter les risques lors de la création de votre entreprise

Sofia El Allaki
Sofia El Allaki Diplômée d'un Master II en Droit des affaires Relu par Pierre-Florian Dumez, Diplômé de droit

Créer son entreprise est un moment excitant mais s’accompagne de son lot d’inquiétudes et d'erreurs. Voici quelques conseils qui vous permettront d’être mieux préparé et de vous prévenir des pièges les plus communs qui attendent l'entrepreneur.

 

 

1- Monter un business plan solide

 

Un business plan cohérent et solide vous permettra de vous poser les bonnes questions et de mieux préparer le cycle de vie de votre entreprise : sa structure, sa gestion ou encore votre plan pour assurer sa croissance

Ce document et son contenu seront d'ailleurs indispensables pour convaincre des investisseurs, des partenaires, des associés voire peut-être les premiers salariés que vous recruterez.

Il est tentant de rechercher sur la toile un modèle déjà prêt, mais vous avez tout intérêt à faire vous-même votre business plan car ceci vous obligera à regarder la réalité du marché et de la concurrence en recherchant des chiffres et des faits.

Sous-estimez les entrées d'argent et les ventes, sur-estimez les délais de paiement, les problèmes de production et les mauvais payeurs et surtout, considérez que vous ne travaillerez que 6 heures par jour car l'énergie des débuts ne doit pas être considérée comme un rythme que vous tiendrez plusieurs mois. 

 

2- Ne pas sous estimer les ressources humaines

 

Qui dit "création d’entreprise" dit souvent "embauche de vos premiers employés" ou "recherche de partenaires". En fonction de votre activité, vous ne pourrez pas tout faire seul.

En recrutement, il est impératif de bien comprendre vos propres besoins et de prendre le temps de bien définir le type de profil recherché. N’hésitez pas à faire appel à votre réseau. Il est parfois difficile de trouver la bonne personne en se contentant de publier une annonce, alors parlez-en à votre entourage : cela peut résulter sur de belles rencontres et vous éviter les frais engendrés par les solutions payantes (chasseur de tête, "job boards", etc.).

Trois éléments en particulier méritent votre attention.

    • Prenez le temps de déterminer le nombre d’employés/cadres nécessaires à minima afin de limiter vos dépenses si vous n’avez pas de revenus.
    • Il ne faut pas céder à la tentation de recruter le premier venu. Lancer votre entreprise va mobiliser toute votre énergie et votre attention : vous ne pourrez pas constamment tenir la main de vos premiers salariés.
    • Le contact avec votre équipe est primordial. Il vous faudra probablement un peu de temps pour trouver le bon rythme (des points quotidiens ? Hebdomadaires ? Mensuels ?) et les outils (de visu, par téléphone, etc.). La clé est d'être proactif plutôt que réactif. Cela vous fera gagner beaucoup de temps à long-terme et aidera à installer une relation de confiance avec votre équipe.
    •  

3- Se préparer aux impayés

 

Dans un monde idéal, chacun de vos clients réglera ses factures dès réception. Dans la réalité, vous serez probablement surpris par le nombre de retards de paiement et d'impayés. Il est important que vous preniez en compte ces derniers dans vos estimations car ils auront un impact considérable sur la pérennité de votre société et votre cash flow. Ne considérez pas le paiement comme acquis parce qu'un contrat a été signé.

Quelques conseils a ce sujet !

      • Réfléchissez soigneusement au budget nécessaire dont vous aurez besoin au moment de créer votre entreprise. Combien de  mois pourrez-vous tenir en l'absence de revenus ? (Prenez en compte les salaires, loyers, inventaires, etc...)
      • Vérifiez les politiques de paiement de vos clients. Assurez-vous d’envoyer les factures au bon moment et n’hésitez pas à relancer plusieurs fois votre contact en cas d'impayé. Il arrive malheureusement trop souvent que le paiement se fasse avec plusieurs semaines (voir mois) de retard par manque de suivi de votre part et du peu de scrupule de votre client.
      • Dans la partie financière de votre business plan, soyez réaliste et pragmatique : au bout de quelle période serez-vous en mesure de faire les premiers encaissements ? A partir de quand votre entreprise doit-elle dégager des bénéfices ?
      • Sachez à l'avance quels problèmes de paiement méritent que vous investissiez temps et argent  en procédures juridiques pour les résoudre. Familiarisez-vous avec ces procédures (comme la mise en demeure, l'assignation,  l'injonction de payer, etc.) avant que surgisse les problèmes.

 

4- Être à jour des nouvelles lois

 

Pour bien des chefs d’entreprise, les textes de lois sont un amas de jargon incompréhensible. Vous vous sentez peut-être perdu sur le sujet et, avec tellement de priorités à gérer, vous n'avez vraiment pas le temps de suivre l'actualité juridique et les évolutions de la loi. Mais gardez à l'esprit que les nouvelles lois peuvent avoir de lourds impacts sur votre activité.

Par exemple en créant de nouvelles contraintes que votre entreprise devra maintenant respecter vis-à-vis de vos clients ou vos fournisseurs. Auquel cas il vaudra mieux faire appel à un avocat pour revoir vos contrats et vous assurer que vous êtes bien protégé dans vos relations avec vos fournisseurs et clients. 

 

5- Protéger votre marque

 

En France, la marque appartient au premier qui la dépose. Ce dépôt doit être fait auprès de l’institut National de la propriété Industrielle (INPI). Il est valable 10 ans et peut-être renouveler indéfiniment par le simple paiement de la taxe de renouvellement.

Vous souhaitez protéger votre marque hors des frontières françaises ? Envisagez dans ce cas un dépôt de marque communautaire qui protégera votre marque sur tous les pays de l’Union Européenne. Ce dépôt peut se faire via l’INPI ou directement auprès de l’Office d’enregistrement des marques et des dessins ou modèles de l’Union européenne (OHMI). 

Attention, notez tout de même que votre demande de dépôt de marque peut être rejeté s'il ne remplit pas les conditions ou si vous n'avez pas fait suffisamment de recherches (par exemple pour vérifier que des marques similaires n'ont pas déjà été déposée). N'hésitez pas à passer par nos services de dépôt de marque pour augmenter les chances d'acceptation de votre dossier !

Consultez notre infographie sur le dépôt de marque si vous souhaitez en apprendre plus sur le sujet !

 

6- Être bien entouré et préparer sa famille

 

Enfin, il est évidemment essentiel d’être bien entouré. N’hésitez pas à faire appel à des experts dans votre domaine d’activité qui sauront vous conseiller lors de prise de décisions importantes. Vous n’avez pas les réponses à toutes les questions et savoir chercher le bon conseil est une force, pas une faiblesse.

Ne sous-estimez pas l’impact que la création de votre entreprise aura sur votre famille ou couple. Votre société vous prendra beaucoup de temps et d'énergie.

D'un point de vue purement juridique, vous devrez vous poser la question de votre régime matrimonial en cas de divorce ou décès. 

 

Pour aller plus loin : "Les étapes indispensables pour créer son business"

 

 

Le plus important pour la fin : Aucun de ces points n'est un obstacle

 

Lancer votre entreprise demandera de la préparation, mais rappelez-vous qu'il existe des solutions. Vous avez un projet en lequel vous croyez ? Alors ne vous laissez pas arrêter et n’hésitez pas à consulter des experts qui vous aideront à faire les bons choix ou qui pourront au moins vous pointer dans la bonne direction.

 

Prêt à lancer votre activité ?
Je crée mon entreprise
Sofia El Allaki
Ecrit par Sofia El Allaki

Diplômée d'un Master II en Droit des affaires de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Sofia a travaillé en cabinet d'avocats et en Maison d'édition juridique. Après avoir développé sa plume et ses compétences en édito, elle rejoint une agence de production de contenus parisienne en tant que Content manager senior, puis Account manager director. Aujourd'hui, elle est responsable contenu.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Comment devenir entrepreneur ?
6 min
Comment devenir entrepreneur ?
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2023)
10 min
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2023)
Création d'une entreprise d'organisation d'événements : les étapes
4 min
Création d'une entreprise d'organisation d'événements : les étapes
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
7 min
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
Comment créer sa marque de vêtements ?
7 min
Comment créer sa marque de vêtements ?
Calendrier de l'entrepreneur : les étapes à remplir en début d'activité
4 min
Calendrier de l'entrepreneur : les étapes à remplir en début d'activité
Etre indépendant : définition et procédure
4 min
Etre indépendant : définition et procédure
Comment monter un dossier de financement ?
4 min
Comment monter un dossier de financement ?
Le guide pour tout savoir sur la procédure de dépôt de marque 
7 min
Le guide pour tout savoir sur la procédure de dépôt de marque 
Entreprise de bâtiment : les étapes à suivre pour la créer
5 min
Entreprise de bâtiment : les étapes à suivre pour la créer

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier