Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche
Accès client
  1. Ressources
  2. Préparer sa création d'entreprise
  3. Financement
  4. Comment monter un dossier de financement ?

Comment monter un dossier de financement ?

Sofia El Allaki
Sofia El Allaki Diplômée d'un Master II en Droit des affaires Relu par Pierre-Florian Dumez, Diplômé en droit

L’une des premières choses que doit gérer l'entrepreneur pour créer son entreprise, c’est de trouver l’argent pour financer son projet. Si les fonds qu’il a pu apporter lui-même ne suffisent pas, il peut s’adresser à plusieurs acteurs intervenant dans différents secteurs. Obtenir un crédit professionnel passe par l’élaboration d’un dossier de financement.

 

 

Comment constituer un dossier de financement solide ?

 

Le dossier est la pierre angulaire pour obtenir un prêt pour créer son entreprise. Il doit servir à convaincre votre interlocuteur de votre sérieux et de vos compétences dans la réalisation du projet.

Dans la plupart des cas, l’organisme qui va vous financer attend de vous que vous puissiez le rembourser et/ou qu’il y ait pour lui un retour sur investissement.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut préparer consciencieusement votre dossier, ce qui vous obligera aussi vous-même à réfléchir à votre projet, à ses faiblesses et chances de réussite et au marché auquel vous vous attaquez.

 

Que mettre dans votre dossier de financement ?

 

Le dossier de financement de la société est censé mettre en valeur et souligner les traits caractéristiques de votre projet. Le projet présenté doit être maîtrisé et sérieux. Pour faire montre de ce sérieux, il faut exposer votre business model.

Concrètement, le business model permet d’énoncer à votre interlocuteur la manière dont l’entreprise que vous souhaitez créer va dégager du profit. Il faut pour cela préciser :

  • quelle sera l’activité de l’entreprise,
  • quelle sera la stratégie que vous comptez adopter,
  • quelles sont les caractéristiques des produits (ou des services) que vous allez vendre,
    sur quel marché vous souhaitez agir (quel genre de produit ou service, dans quelle région),
  • quelle est la clientèle que vous allez viser,
  • quel est l’état de la concurrence (si c’est un marché sur lequel il est difficile de faire sa place, ou si c’est un marché nouveau dans laquelle la concurrence est aussi nouvelle que vous) et également comment vous pensez pouvoir prendre l’avantage sur vos futurs concurrents
  • quelle sera la manière que vous utiliserez pour distribuer vos produits (est-ce que vous les vendrez vous-même ou passerez-vous par un réseau de distribution)

 

La forme que vous utiliserez pour présenter ces éléments est également très importante car elle doit permettre à vos interlocuteurs de comprendre rapidement ce qu'il en est et d'avoir réponse facilement à toutes les questions que peut se poser quelqu'un à qui on demande d'investir de l'argent.

 

Exemples d'éléments clés à faire figurer dans votre dossier

 

En général, un dossier de financement contient...

  • une introduction de votre business plan (communément appelée : executive summary). C’est l’accroche de votre business plan, une note de présentation qui vise à susciter l’intérêt du lecteur
  • les curriculums vitae des principaux acteurs de l’entreprise qui va être créée, en mettant en avant la valeur ajoutée qu'ils apporteront au projet,
  • la manière dont va s’organiser la vie de l’entreprise autour de ces personnes (qui contrôle les ventes, les relations entre les associés s’ils sont plusieurs, qui gère la production, qui assure la gestion etc…) il s’agit ici de mettre en exergue les atouts et le savoir-faire des personnes citées, et notamment du chef d’entreprise,
  • le montage financier du projet ainsi qu’un bilan prévisionnel, un compte de résultat prévisionnel, le budget de la trésorerie.

 

ATTENTION : L’aspect financier de votre projet est essentiel pour votre interlocuteur. Il témoigne de votre capacité à vous projeter financièrement et conditionne souvent l’acceptation ou non d’un dossier de financement.

Le prévisionnel financier que vous présentez doit être préparé rigoureusement, en utilisant des chiffres tangibles que vous pouvez justifier. Si vous basez vos prévisions sur des chiffres non fondés, votre projet perdra en crédibilité. Il est préférable donc d’apporter avec soi des devis ou autres justificatifs. Il est également préférable de calculer le montant que représente votre besoin de financement.

 

On recommande souvent aux entrepreneurs de partir sur des hypothèses pessimistes

 

Par exemple, considérez que vos fournisseurs exigent d'être payés au comptant et que vos clients vous paient tous avec du retard. Ne sous-estimez pas les frais de structure (comptable, loyer, équipement, communications).

Et surtout, concevez votre business plan en prévoyant un nombre d'heures par jour raisonnable : au début de votre projet, vous travaillerez peut-être 15 heures par jour, mais vous ne tiendrez pas ce rythme indéfiniment. Et une société basée sur un tel modèle n'est pas une société fiable économiquement.

 

Assurez-vous lors de vos calculs que votre projet est rentable

 

Personne n’acceptera de vous suivre si la rentabilité n’est pas au rendez-vous. Veillez donc particulièrement à ce que le financement que vous demandez ne serve pas à payer des choses qui normalement devraient l'être par les bénéfices de la société !

Pensez également à prendre en compte dans vos calculs la rémunération que vous souhaitez vous attribuer et faites apparaitre ce montant. Il pourrait sembler suspect aux yeux du destinataire de votre dossier le fait qu’un tel élément se trouve absent des calculs.

Vers qui se tourner pour obtenir du financement ?

 

Mis à part vos amis et les membres de votre famille, il y a pour vous 3 options, qui peuvent être complémentaires pour financer votre entreprise.

 

Les banques

 

Passer par une banque peut présenter de grands intérêts. La principale chose qu’il faut avoir à l’esprit lorsque l’on s’adresse à une banque pour demander un financement est le fait que la banque est une entreprise commerciale.

De ce fait, elle veut en premier lieu que vous soyez en mesure de rembourser l’argent qu’elle vous prête. Elle va donc examiner avec la plus grande vigilance le business plan que vous lui présentez.

La meilleure solution dans ce cas est d'interroger plusieurs banques afin de connaitre précisément les modalités requises.

Cela vous aidera à comprendre comment pensent les banquiers et à vous améliorer au fil des entretiens.

Dans pas mal de cas, les banques acceptent de financer les projets, notamment quand ils sont clairs. Il se peut aussi qu'elles acceptent avec comme condition qu'il y ait un autre investisseur. Dans ce cas, des organismes publics comme la BPI sont idéaux pour vous aider à conclure.


ATTENTION : Si vous vous adressez à une banque, essayez au maximum de convaincre votre banquier uniquement avec votre projet. Evitez au possible de consentir des garanties sur vos biens personnels. En effet, si votre projet venait à mal tourner, les banques pourraient vouloir se rembourser sur vos biens. Vous pouvez par exemple rendre votre domicile principal insaisissable par un simple acte déclaratoire devant notaire.

 

Les business angels

 

Les business angels sont, le plus souvent, d’anciens entrepreneurs qui décident d’investir leur argent dans de jeunes entreprises innovantes au fort potentiel de croissance. Il en existe dans différents secteurs d’activité et dans différentes régions. Ils peuvent investir des sommes relativement importantes et leur soutient est généralement déterminant car en plus d’apporter des capitaux, ils apportent à l’entreprise qu’ils financent, leur expérience et leur carnet d’adresses.

Pour faire financer votre projet par des business angels, vous pouvez remplir un dossier de financement que vous pouvez vous procurer aisément sur internet. Rapprochez-vous ensuite du réseau de business angels qui vous semble le plus approprié par rapport aux caractéristiques de votre entreprise et faites leur parvenir votre candidature.

Une fois le dossier rempli en leur possession, ils l’étudieront et vous donnerons une réponse dans des délais raisonnables. Les business angels peuvent contribuer de manière conséquente au budget de création d'une start-up.

 

Les aides publiques

 

Sans les lister ici il en existe un grand nombre qui peuvent intervenir à différents moments de la vie d’une entreprise.

Parmi ces aides, on note la présence d’aides à la reprise ou à la création d’entreprises (Acre). Il existe également une subvention dite sectorielle qui vise à aider les entreprises qui exercent une activité dans un secteur dit « fragile » de l’économie (l’environnement, la production agricole, la recherche etc…).

Pour connaitre les aides publiques auxquelles vous avez droit, rapprochez-vous de la chambre de commerce et d’industrie ou encore de la chambre des métiers. Ces aides peuvent être une aide précieuse et l’Etat met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider dans la création de votre entreprise.

Attention toutefois, ces aides sont réputées pour ne pas arriver dès le début de votre activité mais bien avec un peu de retard. Assurez-vous donc dans les prévisions que vous faites de pouvoir fonctionner sans elles, sans quoi vous vous exposez à un risque.

Obtenir ces aides peut aussi vous aider à obtenir un prêt bancaire comme nous l'indiquions plus haut donc n'hésitez pas à quand même chercher de ce côté.

 

Un dernier conseil : faites-vous aider pour la création de votre entreprise

 

Entre le financement de votre projet, l'organisation, la préparation... vous n'avez pas de temps à perdre sur les démarches administratives et juridiques. Notre service vous permet de gérer simplement et en quelques clics la création de votre entreprise. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus.

 

Une question ? Laissez votre commentaire

Vos coordonnées sont obligatoires afin que l’on puisse vous répondre

Prêt à lancer votre activité ?
Je crée mon entreprise
Sofia El Allaki
Ecrit par Sofia El Allaki

Diplômée d'un Master II en Droit des affaires de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Sofia a travaillé en cabinet d'avocats et en Maison d'édition juridique. Après avoir développé sa plume et ses compétences en édito, elle rejoint une agence de production de contenus parisienne en tant que Content manager senior, puis Account manager director. Aujourd'hui, elle est responsable contenu.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
10 min
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
7 min
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
Les étapes pour créer une entreprise en France
3 min
Les étapes pour créer une entreprise en France
Création d'une entreprise d'organisation d'événements : les étapes
4 min
Création d'une entreprise d'organisation d'événements : les étapes
Entreprise de bâtiment : les étapes à suivre pour la créer
5 min
Entreprise de bâtiment : les étapes à suivre pour la créer
Faire un business plan : le mode d’emploi
3 min
Faire un business plan : le mode d’emploi
Etre indépendant : définition et procédure
4 min
Etre indépendant : définition et procédure
Comment devenir entrepreneur ?
6 min
Comment devenir entrepreneur ?
6 conseils pour limiter les risques lors de la création de votre entreprise
3 min
6 conseils pour limiter les risques lors de la création de votre entreprise
Financer sa création de startup : comment trouver des subventions ?
5 min
Financer sa création de startup : comment trouver des subventions ?