Vous êtes avocat ? 👋 Pour rejoindre notre réseau, c'est par ici !
  1. Litiges
  2. Recouvrement de créances
  3. L’affacturage en ligne : définition, avantages, inconvénients

L’affacturage en ligne : définition, avantages, inconvénients

Je me fais accompagner
Je me fais accompagner

Vous êtes entrepreneur et connaissez des difficultés financières. Vous êtes intéressés par l’affacturage. Qu’est-ce que l’affacturage ? Comment rédiger et conclure un contrat d’affacturage ? Quels sont les avantages et les inconvénients du service d’affacturage en ligne ? En quoi l’affacturage en ligne est-il intéressant et pertinent pour les entreprises en difficultés ? Comment choisir la bonne plateforme en ligne ? Quelles sont les précautions à prendre dans ce choix ? Captain Contrat répond à vos questions.  

 

 

Qu’est-ce que l’affacturage ?

 

L’affacturage est une solution de financement pour les entreprises commerciales. L’affacturage ou « factoring » consiste pour une entreprise à céder ses créances financières à une société externe appelée « factor ». Ces créances sont des factures de ventes. En échange l’entreprise qui cède ses factures va recevoir des fonds. Le factor va ainsi payer comptant l’acquisition de ces factures. Puis, il va devoir réclamer leur paiement auprès des débiteurs au moment de leur échéance.

Pour avoir recours à l’affacturage vous devez ainsi prendre contact avec une société d’affacturage. Celle-ci va alors faire un audit de vos clients. Elle va mesurer la solvabilité et la santé financière des clients. Elle doit être consciente du risque potentiel qu’elle prend. Une fois cet audit réalisé, la société d’affacturage vous donne ou non son aval pour l’affacturage des créances auditées.

Si le factor vous donne son aval, vous allez signer un contrat avec lui. Le contrat sur une partie ou sur la totalité de vos factures. Vous cédez alors au factor vos factures. En échange celui-ci va vous payer le montant des factures avant leur échéance. Des commissions et des frais vont être déduits de ce montant.

Le factor doit ensuite informer vos clients. Ceux-ci vont le régler directement du montant de leur facture. Le factor se charge ainsi de l’encaissement des créances. Cela signifie qu’il va effecteur les relances des clients, le suivi administratif et le recouvrement.

L’affacturage a cependant un coût. Les différents coûts sont liés à :

  • aux frais de gestion et d’ouverture du compte chez le factor ;
  • une commission de financement. Celle-ci varie selon le risque que va prendre le factor. Cette commission peut être comprise entre 4 à 8% de l’encours moyen maximum financé ;
  • une commission d’affacturage. Celle-ci est calculée en prenant en compte plusieurs éléments : le nombre et la nature des clients, le montant global des factures cédées, le nombre de factures et la situation financière de l’entreprise. Cette commission est généralement comprise entre 0,15 à 2,5% du chiffre d’affaires confié (la moyenne étant de 1,5%) ;
  • une assurance en cas d’impayés. Le montant de cette assurance varie entre 5 à 40% du chiffre d’affaires cédé.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’affacturage ? 

 

Le recours à l’affacturage a plusieurs avantages pour une entreprise. En France, le paiement de factures s’effectue sous 30 à 60 jours. Ceci entraîne souvent des risques d’impayés. Ainsi, l’affacturage est un moyen avantageux de maintenir une trésorerie.  

Il assure donc le financement de trésorerie. En effet, l’affacturage permet de recevoir immédiatement des liquidités. Vous n’attendez pas de recevoir le paiement de vos factures avec le risque d‘impayés. Vous récupérez tout de suite ces paiements.

Le recours à l’affacturage vous permet également de réduire vos tâches administratives. Vous n’avez plus à faire de suivi administratif de vos factures. Vous n’avez pas à relancer vos clients. Outre, ces problèmes de gestion dont vous êtes relevés, vous gagnez du temps. En effet, un chef d’entreprise perd souvent beaucoup de temps et d’énergie dans ce suivi administratif des factures.

Enfin, vous n’avez plus à vérifier en amont la solvabilité de vos clients. La société d’affacturage s’en charge. 

Mais l’affacturage a aussi des inconvénients. Il s’agit tout d’abord de son coût. Il y a des frais de commissions, comme vu précédemment et des frais d’ouverture et de gestion de compte. Ainsi, pour les entreprises ayant une activité peu rentable le recours à l’affacturage peut être risqué.

En outre, les relations avec vos clients peuvent se dégrader lorsque vous vous adressez à une société d’affacturage. Le factor peut en effet être moins enclin à la discussion pour réclamer le paiement des factures. Les clients seront alors moins tentés de revenir vers votre entreprise. Il est, quoi qu’il en soit, conseillé de les avertir de l’existence d’un contrat d’affacturage.

De même, un client peut avoir des doutes sur votre solidité financière.

Comment choisir la bonne plateforme en ligne ?

 

Avoir recours à l’affacturage en ligne peut simplifier la démarche. En effet, en général les plateformes d’affacturage en ligne proposent des tarifs plus intéressants que les sociétés de factoring traditionnelles. Généralement, la commission est comprise entre 1 à 5% du chiffre d’affaires.

En outre, les plateformes d’affacturage en ligne n’exigent pas, la plupart du temps, de garanties supplémentaires, sauf la dotation d’un fonds de garantie. Ce fonds est mis en place pour protéger la société d’affacturage contre des risques d’impayés.

Le mode de gestion de ces plateformes en ligne est plus souple que dans le cadre d’un factoring traditionnel. Le règlement des factures se fait en général dans les 24 heures. Il n’existe pas d’engagement de durée, ni de quantité minimum. Toutefois, certains sites en ligne de factoring plafonnent les montants reversés. Cela va dépendre des caractéristiques de vos activités et de vos besoins, notamment.

L’inscription sur ces plateformes en ligne d’affacturage est simple et rapide. Le recours à l’e-affacturage est ainsi recommandé pour une entreprise qui a des besoins ponctuels. Si ceux-ci sont récurrents, il vaut parfois mieux s’adresser à une entreprise d’affacturage traditionnelle. Celle-ci pourra vous conseiller sur les solutions à mettre en place.

Vous faites face à des impayés ? Ces impayés peuvent rapidement entrainer des difficultés et mettre en péril votre trésorerie. Si votre entreprise rencontre des difficultés financières, Captain Contrat vous accompagne.

 

Philippe Wagner
Écrit par Philippe Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Philippe a fait ses armes au sein du cabinet de Gilles Babinet, figure de proue de l'entrepreneuriat français. Il est diplômé d'HEC Paris.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

5 min
Reconnaissance de dette : une bonne façon de se protéger ?

La reconnaissance de dette permet à une personne ayant une dette envers une autre personne d’officialiser le fait de devoir de l’argent. Que contient ce document ? Comment le rédiger ? Est-ce un bon moyen de se protéger ? Comment effectuer sa déclaration ?

5 min
Porter plainte pour non-remboursement - Entreprise en difficulté

Vous faites face à des impayés et souhaitez porter plainte pour non remboursement ? Des solutions amiables et judiciaires existent pour faire valoir vos droits : relances, mise en demeure, assignation en injonction de payer, assignation au fond..

5 min
Injonction de payer : fonctionnement, conditions et coût

Si vous détenez une preuve écrite que l'un de vos débiteurs a une dette qu'il refuse de la payer, vous pouvez faire une requête en injonction de payer

5 min
Combien de temps un huissier peut-il réclamer une dette ?  - Entreprise en difficulté

Vous faites face à un impayé et envisagez de lancer une procédure de recouvrement ? Mais quels sont les délais de prescription ? De combien de temps dispose l'huissier pour réclamer le paiement d'une dette ?

5 min
Mon locataire ne paie pas son loyer, quelles solutions ?

Que faire lorsque son locataire ne paie pas son loyer ? On vous conseille sur les précautions à prendre et les procédures à suivre en cas de loyer impayé !

5 min
Quel est le délai de prescription pour une reconnaissance de dette ?

Vous faites face à un impayé ou vous craigniez que cela n'arrive. Vous pouvez faire signer une lettre de reconnaissance de dette par votre débiteur. La prescription est de cinq ans.

5 min
Demander une lettre d'engagement de paiement

Vous souhaitez faire signer une reconnaissance de dette afin de vous garantir une preuve en cas de conflit d'impayés ? Quelles sont les mentions obligatoires pour rédiger un lettre de reconnaissance de dette ?

5 min
Que faire en cas de reconnaissance de dette non remboursée ? Entreprise en difficulté

Votre lettre de reconnaissance de dette n'a pas suffit et vous faites toujours face à des impayés ? Des solutions de recouvrement amiable (relances, mise en demeure) ou de recouvrement judiciaires (injonction de payer, référé, assignation) existent. Le guide

5 min
Relance de facture impayée : quels sont les recours possibles ?

Relance de facture impayée : votre client tarde à vous payer ou s'y refuse tout simplement ? Votre trésorerie en prend un coup ? Découvrez des méthodes simples et efficaces pour recouvrer vos créances commerciales. Chèques impayés, factures impayées...vous devez réagir au plus vite !

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier