Quel est le délai de création d’une SCI ?

par
5
Créer une SCI

Sommaire

La société civile immobilière (SCI) permet la gestion d’un patrimoine immobilier. Comme pour toute création de société, nombreuses étapes doivent être accomplies. Elles doivent répondre à exigences légales, sous peine de sanctions. Captain Contrat vous précise le délai de création d’une SCI.

1. Définition de la SCI

 

La SCI est une société civile consacrée à la gestion d’un patrimoine immobilier. Elle nécessite au minimum la présence de deux associés. Chaque associé détient des parts sociales en proportion de la valeur de ses apports (en numéraire ou nature).

La gestion courante de la société est assurée par un gérant. Celui-ci est désigné par les associés. La SCI est créée pour assurer deux fonctions :

  • la sauvegarde d’un patrimoine immobilier ;
  • la transmission de biens entre parents et enfants.

 

2. Quelles en sont les caractéristiques principales ?

 

La SCI offre une sécurité juridique pour la sauvegarde d’un patrimoine immobilier. Il peut s’agir d’une SCI familiale.

 

Bon à savoir – SCI ou indivision ? La SCI constitue une alternative à l’indivision. En effet, en cas de mésentente des associés, la SCI ne permet pas la vente forcée. Les associés peuvent vendre leur part. Dans le cas de l’indivision, le risque d’une vente forcée du bien est une éventualité.

 

Elle présente de nombreux avantages fiscaux. Elle facilite la transmission du patrimoine entre héritiers directs. Elle permet des abattements légaux en lien avec le montant du patrimoine hérité. Il est possible, pour des parents, de procéder à une donation patrimoniale d’un montant de 100 000 euros par enfant. L’opération est peut-être renouvelée tous les 15 ans pour être exemptée de droits de succession.

 

3. Quel est le temps nécessaire à la création d’une SCI ?

 

Il dépend de la nature du projet. Pour un projet de location, il n’est pas nécessaire de consacrer beaucoup de temps, puisque le patrimoine immobilier ne fera l’objet que de baux de location. Il appartient aux associés de finaliser cette opération avec leur futur locataire, voire de confier cette responsabilité à un professionnel de l’immobilier.

Si la SCI est constituée en vue de lancer des projets de construction-vente, la donne est différente, car il faut satisfaire à des étapes administratives inévitables. Des délais sont effectivement à prévoir pour l’obtention d’un permis de construire.

En amont, il faut déjà détenir le terrain pour construire ! Si ce n’est pas le cas, il faut en trouver un puis négocier le prix d’achat pour aboutir à un acte de vente. Ces phases de recherche et de négociation prennent du temps, de l’ordre de plusieurs mois, tandis que pour un projet de location, les délais peuvent être très rapides (de l’ordre d’un mois).

Il existe nécessairement une phase préparatoire. Les associés doivent s’accorder sur de nombreux points (siège social, constitution du capital social, etc.) avant de passer à la phase de la rédaction des statuts qui peut être effectuée par leurs soins ou bien confiée à un professionnel. Il y a enfin les démarches pour l’immatriculation de la société. Le délai peut être estimé à un mois. Pour vous faire gagner du temps, Captain Contrat vous accompagne dans l’accomplissement de vos formalités.

 

4. Quel est le délai de publication de l’annonce légale ?

 

L’annonce légale intervient après la signature des statuts constitutifs de la SCI. Elle s’effectue dans un journal d’annonces légales. Cette étape est obligatoire. Sans publication, les sanctions peuvent aller jusqu’à la nullité des actes.

Le délai généralement accordé est d’un mois à compter de la signature des statuts de la société. Certains greffiers peuvent accepter le dossier une fois le délai écoulé, mais il est recommandé d’effectuer la publication le plus tôt possible après la signature des statuts.

 

6. Quelles sont les différentes étapes de la création jusqu’à l’immatriculation de la SCI ?

 

Plusieurs étapes sont nécessaires :

  • la rédaction des statuts constitutifs : ce sont toutes les informations qui définiront l’identité de la SCI ;
  • la constitution et le dépôt du capital social : elle s’effectue aussi bien en numéraire qu’en apport de bien(s). C’est ce qui définit les parts sociales de chaque associé établies en fonction des apports de chacun ;
  • la publication dans un journal d’annonces légales : elle a pour but de rendre publique la démarche de création de la société ;
  • la constitution du dossier en vue de l’immatriculation de la société : elle regroupe plusieurs documents obligatoires pour obtenir l’accord de création de la part du greffier ;
  • le dépôt des éléments requis auprès du greffe du tribunal de commerce : c’est l’étape qui permet l’obtention d’un Kbis qui entérine l’existence légale de la SCI et d’un numéro SIREN.

Créer une SCI permet de gérer son patrimoine immobilier. Cet instrument juridique être utile pour transmettre une partie de ses biens. Il faut veiller à ce que la société repose - sur de bonnes fondations. Toutes les démarches administratives prévues doivent être scrupuleusement respectées. Captain Contrat propose à ses clients de les aider en leur proposant les services de nombreux professionnels du droit. Ils sauront vous apporter des conseils avisés pour faciliter vos démarches.

 

Les trois points clés à retenir :

  • La SCI nécessite au minimum deux associés dont les parts sociales sont définies en fonction des apports de chacun.
  • La SCI est une forme juridique avantageuse en vue d’une transmission patrimoniale future entre parents et enfants.
  • Il n’existe aucun délai pour créer une SCI si ce n’est pour la publication de l’annonce légale (pas plus d’un mois après la signature des statuts) ; tout dépend de la raison pour laquelle une SCI voit le jour (construction-vente ou location) et pour laquelle les associés devront anticiper des délais administratifs.

 

 

Philippe

Écrit par

Philippe

Diplômé d'HEC et bras droit d'un célèbre entrepreneur, Philippe a aidé plusieurs startups dans leur développement. Il accorde une grande importance à conseiller les entrepreneurs dans leurs problématiques juridiques pour les aider à faire les meilleurs choix.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Capital social de SCI : comment déterminer le montant ?

Le choix du montant du capital social de votre Société Civile Immobilière (SCI) dépend ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Apport d'immeuble à une SCI : notre guide étape par étape

Vous êtes sur le point de créer une Société Civile Immobilière (SCI) et envisagez d'apporter un ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Démembrement de SCI : avantages et fonctionnement

Le démembrement d’une Société Civile Immobilière (SCI) est utilisé pour optimiser la gestion d’un ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

SCI décès d'un associé : conséquences et formalités

La société civile immobilière (SCI) est une société fortement marquée par l'identité des associés. ...

Maxime

Maxime

Résidence principale en SCI : est-ce une bonne idée ?

Vous allez acquérir votre résidence principale et vous vous interrogez sur la façon la plus ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

SCI: Tous les avantages et les inconvénients de ce statut

La Société Civile Immobilière (SCI) est une société dont l’objet est immobilier et non commercial. ...

Philippe

Philippe

Fiscalité et SCI familiale : Tout savoir en 4 minutes

Vous possédez un immeuble ou souhaitez en acquérir un et vous envisagez de créer une société civile ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Imposition de la SCI avec l'IR ou l'IS : Tout savoir en 4 minutes

Vous souhaitez confier la gestion votre patrimoine immobilier à une entreprise, vous avez donc ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

SCI et succession : comment léguer ses biens ?

La transmission du patrimoine immobilier au moment de la succession soulève plusieurs ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier