BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter

    Le conseil en gestion de patrimoine pour le chef d’entreprise

    Gestion d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Vous êtes chef d’entreprise ou en passe de créer votre entreprise ? Cet article est fait pour vous. Nous allons dégrossir pour vous les notions importantes, voire essentielles, de la création, du développement, mais également de la transmission d’une société.

    1. Pourquoi faire appel à un gestionnaire de patrimoine ?
    2. Quels sont les différents montages juridiques possibles ?
    3. L'épargne salariale : un levier de rémunération des salariés
    4. L'importance de la gestion de trésorerie
    5. La constitution de la retraite
    6. La protection du patrimoine privé

    Pourquoi faire appel à un Gestionnaire de patrimoine pour votre entreprise ?

    Si vous avez le désir de créer une entreprise ou vous en êtes à la tête depuis quelques années, savez-vous que la gestion de patrimoine est un processus de valorisation et d’optimisation du patrimoine de l’entrepreneur lui-même, mais également de celui d’une entreprise ?

    Une société vit. Elle passe par différentes phases :

    • la création
    • le financement
    • le développement
    • l'investissement
    • la transmission.

    De la start-up à la multinationale, les entrepreneurs et dirigeants ont besoin d’accompagnement, d’experts comptables, d’avocats, etc..

    Le conseiller en gestion de patrimoine est un chef d’orchestre. Sa force : accompagner et coordonner les idées de chacun dans l’intérêt du dirigeant, du point de vue de la gestion financière, patrimoniale, mais aussi juridique et fiscale de l’entreprise et de ses projets. La prévoyance et la retraite seront des thématiques également essentielles abordées et analysées en fonction de votre situation personnelle.

    De plus, l’assistance d’un conseiller en gestion de patrimoine comme gestiondepatrimoine.com va vous permettre de déceler les opportunités, de mettre en évidence les risques associés et d’établir une stratégie pour atteindre vos objectifs.

    Après un audit patrimonial global, des préconisations adaptées à votre situation et vos besoins vous seront proposées. La force du cabinet repose sur son objectivité.

    Quels sont les différents montages juridiques possibles ?

    La création d’une entreprise passe nécessairement par le choix de la forme juridique de la société. En effet, en fonction de l’activité, mais également de vos projets, le choix des statuts est une phase essentielle. La sélection des statuts juridiques de l’entreprise va avoir des conséquences sur vos revenus et donc leur imposition, mais également sur le montant des cotisations sociales.

    A titre d’exemple, le président d’une SASU qui décide d’être rémunéré, sera rattaché au régime général des salariés. Il va bénéficier des mêmes protections sociales : maladie, invalidité et retraite, à l’exception du chômage. En revanche, si le président décide de percevoir des dividendes, il ne sera pas soumis aux cotisations sociales.

    Si toutefois, l’évolution de l’entreprise vous impose un changement de statut, les transformations sont possibles. A titre d’exemple, passer d’une SARL à un SAS n’entraîne pas la création d’une nouvelle personne morale. Sur décision de justice, le commissaire aux comptes va établir un rapport d’évaluation qu’il transmettra au Greffe du Tribunal de Commerce. L’assemblée extraordinaire des associés validera à l’unanimité la décision, qui sera transmise au Centre des Formalités des Entreprises et l’administration fiscale. Le changement portera alors sur le statut du dirigeant : juridique et social.

    Après vous être positionné sur le type de société que vous désirez mettre en place, il est temps de passer à la rédaction des statuts, l’ADN d‘une entreprise. Les mentions obligatoires sont prévues par des textes législatifs. Mais vous pouvez également les adapter à vos besoins en utilisant les clauses statutaires qui sont faites pour. Elles sont nombreuses, relatives : à l’objet social, aux modalités de fonctionnement ou encore à la transmission.

    Le développement d’une société créé de nouvelles opportunités. Vous pensez à une holding ? Vous aimeriez effectuer un rachat avec effet de levier, alors différentes solutions existent.

    Transmettre ou céder une entreprise est une étape complexe. Un conseiller en gestion de patrimoine va, par son audit patrimonial global, établir différents schémas de transmission. Une fois ce choix arrêté, il vous accompagnera dans la mise en place de la stratégie déterminée.

    Gestion de patrimoine d'une entreprise

    L’épargne salariale, un levier de rémunération des salariés

    L’épargne salariale est un dispositif permettant de procurer à vos salariés une rémunération supplémentaire avec un allégement de charges pour vous. La force de cet outil provient des différents avantages qui découlent de sa mise en place.

    Il en existe de différents types :

    • la participation,
    • l’intéressement,
    • le plan d’épargne entreprise
    • le plan d’épargne pour la retraite collective

    Ces leviers s’intègrent dans un plan de fidélisation de vos talents. Ils ne sont donc pas à minimiser. Grâce à ces options, vos salariés vont pouvoir diversifier leur épargne et se constituer une retraite.

    L’importance de la gestion de trésorerie

    Elle est une composante essentielle de la gestion d’entreprise. Elle va être à l’origine de la stabilité et de l’équilibre de votre société.

    Le cycle d’exploitation d’une société nécessite un besoin en fonds de roulement (BFR) qui s’oppose à vos fonds de roulement (FR). Cela vous permettra d’être en mesure de gérer vos décalages de flux de trésorerie entre les créances fournisseurs et clients, mais également la gestion des stocks.

    Une trésorerie est positive quand le FR et supérieur au BRF. Vous aimeriez, à présent, la placer à court et moyen terme. Vous avez raison, c’est une excellente idée ! Cela va permettre de faire fructifier et générer des intérêts tout en assurant la solvabilité de la société.

    Vous avez différentes possibilités s’offrent à vous :

    • Les comptes courants rémunérés
    • Le compte-titres
    • Les contrats de capitalisation

    Gestion de patrimoine : constitution de la retraite

    Souvent négligé, la préparation de la retraite d’un dirigeant est une étape clé. La retraite d’un chef d’entreprise peut être moins élevée dans notre système de répartition que celle d’un salarié.

    Si, à travers la forme juridique de votre entreprise, le dirigeant a le statut de salarié, il sera mieux loti qu’un chef d’entreprise non salarié.

    Pour faire face à cette chute de revenus et au maintien du niveau de vie, voici quelques solutions :

    • La perception de dividendes
    • La vente de l’entreprise et le remploi du prix de cession dans des solutions distributives
    • La mise en place de contrats spécifiques (retraite madelin, perp, assurance-vie, etc..)
    • L’achat de parts de SCPI,
    • etc.. 

    La protection de votre patrimoine privé

    Votre famille tout comme votre patrimoine privé doit être protégé des aléas de la vie. Le statut juridique de l’entreprise, l’évolution réglementaire en matière d’insaisissabilité de la résidence principale, ne suffisent pas.

    Il existe diverses assurances, mais également des solutions telles que la fiducie, novatrice, peu connue qui peut être une solution, y avez- vous pensé ?

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      apport en entreprise

      Création d'entreprise

      L’apport en nature dans une SAS : mode d’emploi

      RSA_autoentrepreneur3

      Création d'entreprise

      RSA et auto-entrepreneur : le cumul est-il possible ?

      Création d'entreprise

      Tout ce qu’il faut savoir sur le blanchiment d'argent

      Julien Saint-Flour
      A propos de Julien Saint-Flour

      Diplômé d'école de commerce et avocat, Julien s'efforce de traduire le droit dans un langage pratique et accessible à tous les entrepreneurs pour qu'il devienne un moteur de leur réussite

      COMMENTAIRES