1. Recruter et gérer ses salariés
  2. Rupture du contrat de travail
  3. Rupture conventionnelle collective : ce qui va changer

Rupture conventionnelle collective : ce qui va changer

Je démarre une procédure de rupture conventionnelle 
Je démarre une procédure de rupture conventionnelle 
Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner

Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.


La rupture conventionnelle collective est une nouvelle pratique instaurée par le gouvernement d’Edouard Philippe.
Ce type de rupture suit la même idée que la rupture conventionnelle individuelle à la différence qu’elle concerne un groupe de salariés décidé qui, en accord avec la direction de l’entreprise, souhaite partir. La ministre du travail, Muriel Pénicaud, a expliqué à la télévision dans « Cash Investigation » que pour une rupture conventionnelle collective, les salariés devaient tous être volontaires et que l’entreprise devait les aider dans un autre projet y compris pour créer leur entreprise. Réfutant qu’il s’agissait d’une révolution et d’un recul du droit du travail, la ministre du travail a souligné que cette pratique existe déjà dans la jurisprudence dès lors qu'il existe un accord entre les syndicats et le patronat. Muriel Pénicaud a aussi contesté l'assimilation à un plan social au rabais du fait que la rupture conventionnelle collective est synonyme de contrat entre les parties.

 

 

La rupture conventionnelle collective permettra-t-elle de licencier plus facilement ?

 

A priori, des garde-fous ont été mis en place pour éviter des dérives d’utilisation de cette nouvelle possibilité de se séparer de salariés. Ainsi, il ne sera pas possible d'utiliser la rupture conventionnelle collective pour se séparer de salariés âgés.

Ceci dit, les interrogations restent entières. Tout d’abord, la rupture conventionnelle collective fait perdre des avantages aux salariés par rapport aux procédures classiques.

- Dans un licenciement classique, la représentation du personnel contrôle la procédure alors qu’elle n’intervient en rien dans cette nouvelle procédure.

- Dans un plan de départ volontaire, les salariés bénéficiaient d’un contrat de sécurisation professionnelle.

- Dans un plan de départ volontaire, l’employeur ne pouvait pas réembaucher pendant une année entière alors qu’avec la rupture conventionnelle, il pourra embaucher de nouveau quand il le souhaite.

- Des obligations relatives aux procédures autres de licenciements collectifs (GPEC et PSE) comme les propositions de reclassement ou des actions de formation peuvent être contournées si l’entreprise passe par la rupture conventionnelle. Aucune garantie n’existe sur la qualité du suivi des plans de rupture conventionnelle collective. L’entreprise a juste à les décrire dans le dossier initial (voir ci-après) et aucune validation et vérification par les partenaires sociaux n’est prévue.

Une entreprise voulant organiser une procédure de rupture collective doit préparer tout un dossier.

Ce dernier doit préciser :

- La durée de mise en œuvre du plan

- Le nombre maximal de départs et de suppressions d’emplois

- Les conditions que doit remplir un salarié pour être dans le plan de cette rupture (et les critères de départage entre les candidats potentiels) ainsi que les modalités de candidature au départ des salariés

- La manière dont seront calculées les indemnités de rupture (qui ne peuvent être inférieures aux indemnités légales dues en cas de licenciement économique)

- Les mesures aidant au reclassement des salariés - Le suivi de la mise en œuvre du plan

Une fois le dossier constitué, l’employeur le transmet à l’administration qui valide ou non le dispositif, dans un délai de 15 jours.

La réussite de la rupture conventionnelle collective dépendra donc de la réalité de la mise en œuvre de cette nouvelle procédure mais à l’heure de la robotisation et dans un pays où flexibilité rime souvent avec rentabilité et suppression de postes, il n’est pas évident qu’elle ne sera pas surtout un outil permettant aux entreprises de licencier plus facilement et d’augmenter la pression sur les salariés.

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

5 min
Rupture de période d’essai CDI : les 5 informations à connaître

Comment procéder à une rupture de période d'essai ? Quelles sont les démarches à respecter pour éviter de futurs litiges ? Cet article répond à vos questions.

2 min
Rupture d'un commun accord d'un CDD : le guide pour l'employeur

Vous vous êtes mis d'accord avec votre salarié pour mettre fin à CDD ? Vous vous demandez maintenant comment procéder ? Cet article est fait pour vous !

4 min
Rupture de CDD : dans quel cas peut-elle avoir lieu, quelle procédure ?

Certaines conditions permettent de rompre un contrat à durée déterminée avant sa fin prévue initialement. Quelles sont les raisons pour y mettre fin ?

5 min
Quels risques pour l’employeur en cas de licenciement abusif?

Lorsque le licenciement est jugé sans cause réelle ni sérieuse, il est qualifié d'injustifié ou d'abusif. L’employeur risque alors le versement d'indemnités plus ou moins importantes, voire une réintégration du salarié. Me Milbach vous accompagne

6 min
Licenciement pour faute grave : quelles conséquences ?

Un licenciement pour faute grave est une procédure qui entraîne le départ immédiat du salarié. Quelles sont les conséquences pour le salarié et l'employeur?

3 min
Rupture conventionnelle : attention au délai de carence

Vous souhaitez rompre un contrat de travail d'un commun accord ? Quant est-il du délai de carence ? Cet article vous expose les éléments à savoir, comme le calcul de ce délai et les précautions prendre. Rapide et simple à comprendre, cet article va vous permettre d'être serein à la rupture.

4 min
Délai de rupture conventionnelle : tout comprendre

Vous souhaitez rompre d'un commun accord votre contrat de travail ? Quelles sont les étapes obligatoires ? Cet article va vous venir en aide et va vous permettre d'éviter toutes erreurs. Simple à comprendre et rapide à lire, cet article est fait pour vous

3 min
Comment rompre un CDI en tant qu’employeur ?

Vous souhaitez rompre le contrat de travail à durée indéterminée de l'un des vos salariés ? Vous avez toqué à la bonne porte. Cet article vous explique comment procéder pour rompre le CDI en tant qu’employeur.

4 min
Que se passe-t-il en cas de refus de rupture conventionnelle ?

L’employeur peut négocier à l'amiable avec son salarié les conditions de départ de celui-ci. Le libre consentement est au centre des entretiens préalables.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier