Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche
  1. Ressources
  2. Exercer un métier
  3. Commerces alimentaires
  4. Comment ouvrir une friterie ?

Comment ouvrir une friterie ?

Maxime Wagner
Maxime Wagner Co-fondateur de Captain Contrat. Diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC. Relu par Pierre-Florian Dumez, Diplômé en droit

Parfois appelées baraques à frites, les friteries ont le vent en poupe. Entre snack et food truck, cette activité indépendante demande peu d’investissements et paraît vite rentable. Quelles sont les démarches pour ouvrir votre friterie ?

 


Les étapes pour créer une friterie


L’établissement d’un business plan est indispensable afin de pouvoir trouver des financements et devenir auto entrepreneur. D’abord, vous allez analyser le marché et notamment le secteur dans lequel vous voulez exercer :

  • Est-ce une zone touristique, une ville étudiante ou un quartier commercial ? Quelles sont les attentes des clients ?
  • Avez-vous des concurrents installés dans le même secteur ? Quelle est votre valeur ajoutée par rapport à eux ?
  • Combien coûte un camion friterie ? Avez-vous des pistes pour reprendre une friterie existante ?
  • Quelle est la rentabilité de votre baraque à frites ?


Une fois cette étude de marché réalisée, vous devrez protéger votre nom de marque si besoin auprès de l’INPI. Même si aucun diplôme n’est nécessaire pour ouvrir une sandwicherie ou une friterie, vous devrez néanmoins suivre une formation à l’hygiène alimentaire. Si vous servez de l’alcool, un permis d’exploitation est obligatoire : il peut être obtenu en suivant une formation spécifique de 20 h auprès d’un organisme de formation habilité.

Des dépenses de communication sont également à prévoir dans votre budget, par exemple pour la création d’un site Internet ou l’impression de flyers à distribuer. Enfin, vous aurez à souscrire une assurance en responsabilité civile professionnelle afin de couvrir les dommages que vous pourrez causer dans le cadre de votre activité.


Choisir son mode d’exploitation


Ouvrir une baraque à frites en restaurant fixe ou ambulant ?


Vous pouvez ouvrir une friterie dans un local de restauration ou choisir le commerce ambulant, aussi appelé food truck. Si vous optez pour le local fixe, vous devrez trouver un emplacement intéressant et accessible financièrement. Dans le cas d’un food truck, vous devrez investir dans un véhicule aménagé ou à aménager. La location est également possible : dans les deux cas, les frais sont très variables en fonction du véhicule. Il faudra inclure à ce coût celui de l’occupation du domaine public (redevance payée aux collectivités locales pour le stationnement sur la voie publique).

Que vous choisissiez l’implantation fixe ou ambulante, vous devrez prévoir dans votre business plan l’achat du matériel pour aménager votre friterie : friteuses, réfrigérateurs, éventuellement mobilier de restauration… Ces aménagements devront respecter les règles d’hygiène et de sécurité spécifiques à la restauration. Ces dernières sont définies par plusieurs textes de loi français et une réglementation européenne.

Si vous optez pour l’exploitation ambulante en food truck, vous devrez obtenir une carte autorisant l’exercice d’une activité commerciale ou artisanale ambulante, sauf si vous exercez exclusivement dans votre commune de résidence. Cette carte de commerçant ambulant s’obtient auprès du CFE après avoir déposé une déclaration.

Vous devez également solliciter une autorisation d’occupation temporaire du domaine public auprès de chaque commune où vous souhaitez exercer votre activité. Si vous installez votre food truck hors agglomération, vous vous adresserez à la préfecture du département concerné.


Quels sont les avantages d’ouvrir une friterie en franchise ?


Quelques enseignes se sont spécialisées dans la vente de frites : La Cabane à Frites, Frites City, Bintje & Zoet, Frite Alors… Vous pouvez aussi ouvrir un McDo pour diversifier votre offre : 80 % des 1 500 fast-foods de cette enseigne sont gérés par environ 330 franchisés (fin 2019).

Les avantages d’intégrer une franchise de friterie sont nombreux, notamment lorsqu’on débute :

  • Vous bénéficiez d’une formation au démarrage, pour appréhender les techniques de gestion des stocks et la vente.
  • Vous profitez de la notoriété de la marque et de la confiance des clients.
  • La franchise peut vous aider à trouver un local pour votre friterie et appuyer vos demandes de financement auprès des banques.


La contrepartie est une liberté moindre en termes d’organisation, de propositions culinaires et de marketing. Vous êtes aussi contraint, en général, d’acheter vos matières premières dans le réseau de partenaires de la franchise.

 

Quelle forme juridique pour ouvrir sa friterie ?


Comme pour toute activité économique, vous devez créer une entreprise ou une société pour ouvrir votre friterie. Une fois que vous aurez choisi vos modalités de fonctionnement et si vous intégrez une franchise ou non, plusieurs solutions s’offrent à vous.


Créer une entreprise individuelle pour ouvrir une friterie


L’entreprise individuelle (EI) est la plus simple à créer et à faire fonctionner. Ouvrir une friterie en autoentrepreneur est aussi une solution intéressante pour débuter et tester son idée. En statut microentreprise, le chiffre d’affaires est plafonné à 176 200 € par an, ce n’est pas le cas avec les autres formes d’entreprises individuelles. L’EI classique ne protège pas votre patrimoine personnel : si vous souhaitez séparer celui-ci du patrimoine de l’entreprise, il est préférable de créer une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL). Dans tous les cas, les bénéfices sont soumis à l’impôt sur le revenu. L’inconvénient principal des entreprises individuelles est d’être limitées en termes d’évolution. Si vous souhaitez par la suite vous associer avec d’autres personnes, vous devrez créer une nouvelle structure. De plus, comme vous ne possédez pas de réelle comptabilité certifiée par expert-comptable dans le cadre d’une microentreprise, vous aurez peut-être des difficultés à revendre votre friterie ambulante si vous le souhaitez.


Ouvrir une friterie en société unipersonnelle


La société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) est la déclinaison à associé unique de la SAS, et l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), celle de la SARL. Leurs avantages sont multiples pour ouvrir une friterie :

  • possibilité d’évoluer vers des formes pluripersonnelles avec plusieurs associés ;
  • pas de minimum de capital social ;
  • le patrimoine de l’associé est protégé, puisqu’il est limité aux apports dans le capital.


Pour la SASU, les bénéfices sont déclarés à l’impôt sur les sociétés et le dirigeant est assimilé salarié : il relève donc du régime général de sécurité sociale. Ce dernier est plus avantageux que celui des indépendants, auquel est affilié le gérant d’EURL, en tant que travailleur non salarié. En ce qui concerne l'imposition en EURL, les bénéfices sont soumis à l’impôt sur le revenu. À noter que la SASU est le statut préféré parmi les commerçants ambulants.


Les formalités de création pour chacun de ces statuts


Créer une entreprise individuelle ne pose pas de difficulté majeure, mais il convient néanmoins de bien choisir son régime fiscal et d’anticiper les évolutions futures de l’activité de restauration rapide.

Les démarches de création des sociétés unipersonnelles sont plus lourdes que pour une entreprise individuelle. Il faut en effet :

  • rédiger les statuts selon une forme strictement encadrée pour l’EURL et plus souple pour la SASU ;
  • procéder au dépôt du capital social ;
  • rédiger une annonce légale de constitution ;
  • immatriculer la société auprès du CFE compétent ;
  • nommer le dirigeant.


Captain Contrat peut vous accompagner dans la création de votre entreprise ou de votre société pour ouvrir une friterie. Vous pouvez aussi nous confier la prise en charge complète des différentes démarches, afin de vous concentrer sur votre activité.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Prêt à démarrer votre activité ?
Devenir micro-entrepreneur
Maxime Wagner
Ecrit par Maxime Wagner
Maxime Wagner est diplômé de Centrale Lille et d'un MBA à l'ESSEC. Il démarre sa carrière dans la distribution, où il s'intéresse aux méthodes de management et d'organisation ainsi qu'aux problématiques d'innovation. Fin 2012, il quitte Carrefour et lance, avec Philippe, Captain Contrat. Son objectif : lancer une start-up à impact positif sur la société et dans laquelle chacun est heureux de travailler.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Comment ouvrir une sandwicherie ?
3 min
Comment ouvrir une sandwicherie ?
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
7 min
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
Ouvrir un dépôt vente : les étapes à respecter
5 min
Ouvrir un dépôt vente : les étapes à respecter
Ouvrir son food truck : démarches juridiques à suivre
5 min
Ouvrir son food truck : démarches juridiques à suivre
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
10 min
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
Comment ouvrir un fast-food ?
3 min
Comment ouvrir un fast-food ?
Les étapes pour créer une entreprise en France
3 min
Les étapes pour créer une entreprise en France
Comment ouvrir un kebab ?
5 min
Comment ouvrir un kebab ?
Comment ouvrir son magasin de vélo ?
3 min
Comment ouvrir son magasin de vélo ?
Ouvrir un magasin informatique : le guide
5 min
Ouvrir un magasin informatique : le guide