Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche
Accès client
  1. Ressources
  2. Exercer un métier
  3. Métiers du commerce
  4. Comment ouvrir un dépôt vente ?

Comment ouvrir un dépôt vente ?

Maxime Wagner
Maxime Wagner Co-fondateur de Captain Contrat. Diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC. Relu par Pierre-Florian Dumez, Diplômé en droit

Vous avez envie de créer un dépôt vente. Quelle est la réglementation pour ce type d’activité ? Quelles sortes de marchandises peuvent être vendus ? Quelles sont les étapes à réaliser pour créer votre entreprise ? Quelle forme juridique choisir : entreprise individuelle ou société unipersonnelle (EURL, SASU) ? Est-il possible d’exercer au sein d’une franchise ? Quels sont les avantages et inconvénients ? Captain Contrat vous explique comment ouvrir un dépôt vente.

 


Ouvrir un dépôt vente


Les dépôts vente se sont beaucoup développés ces dernières années. Le marché est très diversifié. Le principe du dépôt vente est de permettre à des particuliers de déposer des objets, vêtements, voiture ou autres, dans un magasin appelé dépôt vente afin de les vendre. Vous proposez à ces particuliers un prix de rachat puis vous revendrez l’objet.

Il faut donc déjà savoir ce que vous souhaitez vendre comme type de produits dans votre dépôt vente. Vous pouvez ne vendre que des vêtements. Vous pouvez vous spécialiser dans les objets et vêtements de luxe, dans la puériculture, etc…

Avant de commencer vous devez réaliser une étude de marché. Cette étude doit contenir :

  • une analyse de la concurrence : les dépôts vente qui existent dans la ville où vous allez ouvrir votre commerce, les biens vendus
  • une analyse du marché : quelles sont les tendances
  • une analyse des besoins et des attentes des clients : ce qui se vend bien, qui achète dans le dépôts vente


Puis vous devez faire un business plan. Ce document doit définir :

  • un compte de résultat prévisionnel
  • un bilan prévisionnel
  • un plan de financement


C’est à l’aide de ce business plan que vous allez pouvoir demander, si besoin, un prêt auprès d’établissements bancaires. Vos prévisions financières doivent ainsi être les plus objectives et réalistes possibles. Ce document doit convaincre les banques de vous accorder un crédit au taux le plus rentable. C’est pourquoi il ne faut pas négliger le business plan.


Quelles sont les étapes à respecter ?


Vous devez ensuite décider où et comment vous allez exercer votre activité. Vous pouvez exercer en indépendant ou au sein d’une franchise.

Si vous choisissez un réseau de franchise, cela vous permet de commencer plus facilement. En effet, vous allez bénéficier de la notoriété de la marque et d’un accompagnement dans la formation. En revanche, vous devrez régler un droit d’entrée et une redevance annuelle. En outre, vous serez moins autonome sur votre activité car il faut respecter les conditions d’exercice mises en place par la franchise.
Ainsi, vous pouvez préférer être indépendant. Dans ce cas vous devez trouver un local pour ouvrir votre dépôt vente. La localisation de votre local est primordiale pour réussir. Il faut trouver un emplacement permettant beaucoup de fréquentation. Votre local doit attirer les clients. Il doit être facilement accessible.

Il faut aussi penser à souscrire une assurance civile professionnelle afin de vous garantir contre d’éventuels dommages.


Quelle forme d’entreprise choisir pour ouvrir un dépôt vente ?


Avant de commencer à exercer seul il faut s'atteler à la création de votre entreprise. Vous avez le choix entre une entreprise individuelle : micro-entreprise, EI (entreprise individuelle) et EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) ou une entreprise unipersonnelle : EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ou SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle).

Les entreprises individuelles sont assez simples à créer. Leur création est donc rapide. La micro-entreprise se crée en s’inscrivant sur le site de l’URSSAF. Il faut remplir un formulaire en indiquant certaines informations. Puis, vous obtenez un numéro SIRET et un extrait K auto-entrepreneur attestant de l’existence de votre micro-entreprise.

La comptabilité est allégée. Vos cotisations sociales sont calculées sur la base de vos revenus. Vous déclarez vos revenus trimestriellement ou mensuellement. Vous pouvez opter pour le versement libératoire. Celui-ci vous permet de payer chaque mois ou trimestre votre impôt en fonction du chiffre d’affaires que vous déclarez, en même temps que vos cotisations sociales. En revanche, vous ne pouvez pas dépasser un plafond de revenus et votre responsabilité en tant qu’auto-entrepreneur est illimitée.

Les formalités de création de l’EI sont aussi simples. Vous n’avez pas de minimum de capital social exigé. Les obligations comptables sont restreintes. Vous devez déposer un dossier d’immatriculation de votre EI auprès d’un CFE. Mais, comme pour la micro-entreprise, votre responsabilité sera illimitée.

L’EIRL permet également d’exercer au sein d’une entreprise individuelle. Les formalités de création sont aussi assez simples. Mais votre responsabilité sera limitée au montant de vos apports. Votre patrimoine personnel ne sera ainsi pas affecté par une faillite.

Vous pouvez aussi choisir d’exercer seul en créant une société unipersonnelle. Votre choix peut ainsi se porter sur une SASU ou sur une EURL. Si vous choisissez d’exercer au sein d’une SASU ou d’une EURL les formalités de création seront plus contraignantes. Il faut rédiger des statuts. Les statuts d’une EURL sont plus encadrés par la loi que ceux de la SASU. Néanmoins ils restent obligatoires et doivent être bien précis. Vous devez déposer un capital social qui peut être dans les deux cas d’un montant minimum de 1€. Lorsque les statuts sont rédigés et le capital social déposé, vous devez déposer le dossier pour demander l’immatriculation de votre société auprès d’un CFE ou auprès d’un guichet unique en ligne. L’immatriculation vous permet d’obtenir l’extrait Kbis de votre société.

Dans le cadre d’une EURL vous avez le choix entre relever de l’IR (impôt sur le revenu) ou de l’IS (impôt sur les sociétés). Votre fiscalité est allégée car vous êtes imposé sur vos bénéfices réels. Dans le cadre d’une SASU vous pouvez percevoir des dividendes ou vous verser une rémunération en tant que président de votre société. Mais les cotisations sur votre rémunération sont plus élevées que dans le cadre de l’EURL. Vous êtes aussi assujetti à l’IS mais vous avez la possibilité de demander une imposition à l’IR. Le mode de fonctionnement d’une SASU est plus souple que celui de l’EURL.

Captain Contrat vous a expliqué comment ouvrir un dépôt vente. Il est cependant conseillé d’être assisté d’un avocat spécialisé en droit des sociétés pour le choix et la création de votre structure juridique.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Prêt à lancer votre activité ?
Je crée mon entreprise
Maxime Wagner
Ecrit par Maxime Wagner
Maxime Wagner est diplômé de Centrale Lille et d'un MBA à l'ESSEC. Il démarre sa carrière dans la distribution, où il s'intéresse aux méthodes de management et d'organisation ainsi qu'aux problématiques d'innovation. Fin 2012, il quitte Carrefour et lance, avec Philippe, Captain Contrat. Son objectif : lancer une start-up à impact positif sur la société et dans laquelle chacun est heureux de travailler.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Ouvrir un magasin informatique : le guide
5 min
Ouvrir un magasin informatique : le guide
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
7 min
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
Comment ouvrir son magasin de vélo ?
3 min
Comment ouvrir son magasin de vélo ?
Les étapes pour créer une entreprise en France
3 min
Les étapes pour créer une entreprise en France
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
10 min
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
Ouvrir un site de vente en ligne : comment faire ?
3 min
Ouvrir un site de vente en ligne : comment faire ?
Comment ouvrir son magasin de jouets ?
3 min
Comment ouvrir son magasin de jouets ?
Entreprise de bâtiment : les étapes à suivre pour la créer
5 min
Entreprise de bâtiment : les étapes à suivre pour la créer
Changement de statut : d'auto-entrepreneur à SASU ou EURL
3 min
Changement de statut : d'auto-entrepreneur à SASU ou EURL
Comment ouvrir un kebab ?
5 min
Comment ouvrir un kebab ?