1. Recruter et gérer ses salariés
  2. Recruter des salariés
  3. Société de portage salarial : 6 conseils pour faire le bon choix

Société de portage salarial : 6 conseils pour faire le bon choix

par Sabrina Ait El Hadi
4 min
Je me fais accompagner
Je me fais accompagner

En 2019, l’Observatoire Paritaire du Portage Salarial, un organisme créé par des syndicats pour harmoniser le portage salarial en France, a produit un premier rapport sur le portage salarial en France. Ses auteurs ont dénombré pas moins de 300 entreprises de portage salarial et celui ci a des avantages indéniables.

Mais comment faire son choix en tant que freelance quand il y a tant de sociétés de portage ?

Dans cet article, on vous partage six conseils simples et pratiques à appliquer pour trouver le bon partenaire pour vous lancer en portage salarial.

 

 

Comparez les tarifs

 

Comme souvent, le coût est un critère de choix décisif.

Chaque société de portage se rémunère en prélevant des frais, appelés frais de portage. Plus ces frais seront élevés, plus la part de chiffre d’affaires qui vous reviendra sous forme de revenu sera faible.

Il est donc important de bien  prendre en compte le montant que la société que vous choisissez vous prélèvera.

En général, les sociétés de portage prélèvent un pourcentage du chiffre d’affaires défini à l’avance. Ce pourcentage varie souvent en fonction du montant de votre chiffre d’affaires. Plus vous réalisez un chiffre élevé, plus le pourcentage prélevé diminue.

Pour vous donner une idée des frais à anticiper, voici les grilles de tarifs de quelques sociétés de portage parmi les plus populaires :

  • Ad’missions : 5 % du chiffre d’affaires ;
  • ITG : de 6 à 10 % ;
  • Prium Portage : 5% ;
  • RH solutions : de 6 à 10 %.

À noter, la startup Jump propose, elle, un forfait fixe de 79 € par mois.

Pour bien comparer les tarifs, faites attention aux sociétés qui prélèvent des frais cachés. Pour les détecter, n’hésitez pas à demander une simulation basée sur un bulletin de salaire. C’est le meilleur moyen de comprendre quelle partie du chiffre d’affaires vous sera effectivement versée sur votre compte bancaire.

Enfin, nous vous conseillons également de vérifier si la société de portage qui vous intéresse facture des frais additionnels pour certains services. Certaines sociétés prélèvent en effet des frais supplémentaires quand des frais professionnels sont soumis par exemple. C’est une question à poser directement aux sociétés avec lesquelles vous échangez.

Mais il n’y a pas que le tarif à prendre en compte. Voyons maintenant quels sont les autres points à scruter lors de votre recherche.

 

Faites le tour des services proposés

 

Si à première vue les sociétés de portage salarial se ressemblent, toutes ne proposent pas les mêmes services et options.

Certains services de base sont proposés par toutes les sociétés :

  • Gestion de vos factures ;
  • Calcul et règlement de vos cotisations sociales ;
  • Calcul et prélèvement de votre impôt sur le revenu ;
  • Gestion de vos contrats ;

 

Mais certaines sociétés peuvent proposer des options plus avancées. En voici quelques exemples :

  • L’avance sur salaire : certaines sociétés clientes paient leurs freelances à 30, 60 ou même parfois 90 jours. Pour pallier cette difficulté, certaines sociétés de portage proposent de vous faire des avances de salaire. Si vous souscrivez à ce type d’option, vous n’aurez plus à attendre le règlement de vos factures pour être payé. Dès la fin du mois, vous pouvez vous reverser les factures validées mais pas encore payées.
  • Relance des factures : dans le même ordre d’idée, certaines sociétés proposent des services de relance de vos factures pour vous aider à être payé plus rapidement. Si la société constate que le paiement d’une facture n’a pas été réceptionné, elle s’occupe de solliciter votre client automatiquement.
  • Tickets-restaurants : autrefois apanage des salariés, certaines sociétés de portage mettent les tickets-restaurants à disposition de leurs freelances.
  • Indemnités kilométriques : cette option peut s’avérer particulièrement pratique si vous vous déplacez beaucoup dans le cadre de votre activité. Elle permet en effet de bénéficier d’un remboursement de vos frais kilométriques, comme un salarié classique.
  • Accompagnement dans vos projets immobiliers : une grande part de freelances ont recours au portage pour faciliter leurs projets immobiliers. Certaines entreprises de portage, conscientes de cet enjeu, peuvent vous mettre en relation avec des courtiers spécialisés et vous aider à obtenir un crédit immobilier.

 

Si certains de ces services vous semblent clés, n’hésitez pas à vérifier que la société de portage salarial que vous vous apprêtez à choisir les propose. Nous vous invitons également à confirmer si ces services sont associés ou non à des frais supplémentaires.

Maintenant que nous avons vu les options qui peuvent faire la différence, penchons-nous sur la qualité de service.

 

Vérifiez la qualité de service

 

Encore une fois, si les sociétés de portage peuvent se ressembler de l’extérieur, toutes ne proposent pas la même qualité de service. Certaines sociétés peuvent mettre plusieurs jours à répondre en cas de questions. D’autres proposent des interfaces de gestion datées. D’autres enfin peuvent fournir des réponses peu claires.

Pour vous faciliter la vie au quotidien, il est important d’évaluer cette qualité de service en amont.

Mais comment faire ? Pour cela, nous vous recommandons deux pistes.

  • La première, c’est d’aller à la chasse aux avis sur le web. Consultez les commentaires des autres internautes et faites-vous votre propre opinion. Cette recherche est facilitée par le fait que la plupart des sociétés ont des pages d’avis sur Trustpilot, Avis-Vérifiés, etc.

  • La deuxième option consiste simplement à contacter l’entreprise de portage salarial avec une question et à voir en combien de temps elle vous répond. Cet exercice vous permettra également d’évaluer la clarté des explications fournies.

D’ailleurs, la qualité de service pourra également dépendre de l’implantation locale de la société de portage. Penchons-nous maintenant sur ce point.

 

Confirmez l’implantation locale

 

Certains indépendants apprécient de bénéficier d’un contact local dans leur société de portage. 

Cela permet notamment de bénéficier de mises en relation avec des freelances proches de chez soi, de profiter de conseils adaptés au marché local, ou encore de se faire présenter à de potentiels clients locaux par son conseiller en portage.

Les plus grosses sociétés de portage proposent des antennes locales. C’est le cas notamment de :

  • ITG (présent dans 13 villes de France), 
  • RH Solutions (19 antennes régionales),
  • Baya consulting (14 bureaux locaux).

À l’inverse, certaines sociétés ne proposent que du portage salarial en ligne. Avec ces sociétés, vous vous appuierez sur des experts en portage qui ne connaissent pas forcément votre région. C’est le cas par exemple de

  • Webportage,
  • Cegelem,
  • Prium
  • ou encore Jump.

Si c’est un critère pour vous, n’hésitez pas à rechercher des sociétés de portage qui ont un bureau dans votre ville.

Évidemment, si l’entreprise est proche de chez vous, mais qu’elle ne peut pas vous prendre en charge, vous aurez donné un coup d’épée dans l’eau. C’est justement l’objet de notre prochain conseil.

 

Comparer les conditions d’accès

 

Toutes les entreprises de portage salarial sont créées en suivant l’esprit de deux textes de loi fondateur :

Mais, ces textes laissent une marge d’interprétation aux sociétés de portage salarial.

Elles sont par exemple libres de définir un TJM minimum supérieur à celui fixé par la convention du portage.

Les textes sont également flous sur l’éligibilité de certaines activités. C’est le cas notamment des professions de l’immobilier que certaines sociétés de portage salarial prennent en charge et que d’autres refusent.

Enfin, certaines sociétés sont spécialisées sur certains types d’activité et refusent les profils qui n’y correspondent pas.

Il est donc utile de vérifier les conditions d’éligibilité de la société de portage que vous avez choisie.

Si, elle vous accepte, nous vous recommandons alors une dernière étape : demander des recommandations.

 

Demander des recommandations

 

Le choix de sa société de portage salarial est une décision tellement clé (après tout, elle va gérer votre chiffre d’affaires et être en contact direct avec vos clients), que nous vous conseillons une dernière étape avant de signer votre contrat de portage avec une société : solliciter des recommandations de clients actuels.

 

Comment faire pour les identifier ?

Vous pouvez d’abord tenter de contacter directement des personnes qui ont laissé un avis sur Internet sur la société qui vous intéresse.

Mais vous pouvez aussi vous rendre sur Linkedin, sur la page de la société de portage. En effet, de nombreux salariés portés rattachent leur profil Linkedin à leur entreprise de portage salarial. Vous pouvez ainsi identifier facilement des personnes qui pourront vous partager leur expérience.

Sabrina Ait El Hadi

Écrit par

Sabrina Ait El Hadi

Diplômée d'un Master 2 Juriste d'Affaires et passionnée par le milieu de l'entrepreneuriat, Sabrina a pour objectif d'accompagner au mieux les entrepreneurs dans la création et le développement de leur société.

Besoin d’aller plus loin ? On vous accompagne !
Je veux être accompagné

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Recruter des salariés
4 étapes pour licencier un salarié en CDI

Le licenciement est une rupture du contrat de travail à l'initiative de l'employeur qui est ...

Maxime Wagner

Maxime Wagner

Recruter des salariés
Comment transformer un CDD en CDI ?

Le Contrat à Durée Déterminée (ou CDD) est particulièrement encadré par la loi. Vous ne pouvez ...

Maxime Wagner

Maxime Wagner

Recruter des salariés
CDD de remplacement d’un salarié : 7 précautions à prendre avant de rédiger son contrat

L’absence d’un salarié au sein de votre entreprise fait baisser les effectifs sur un temps limité. ...

Maxime Wagner

Maxime Wagner

Recruter des salariés
Contrat de travail à temps partiel : quelles obligations pour l’employeur ?

Très encadré par le Code du travail, le contrat de travail à temps partiel - c’est-à-dire à durée ...

Maxime Wagner

Maxime Wagner

Recruter des salariés
Contrat de travail de 39 h : comment le rédiger ?

Depuis 2002 et les accords sur l’aménagement et la réduction du temps de travail, la durée légale ...

Maxime Wagner

Maxime Wagner

Recruter des salariés
Comment connaître la classification et le coefficient d'un contrat de travail ?

Le coefficient et la classification sont des éléments essentiels du contrat de travail. Ils visent ...

Maxime Wagner

Maxime Wagner

Recruter des salariés
La remise du solde de tout compte : délai et fonctionnement

Vous êtes employeur et vous interrogez sur la remise du solde de tout compte. Qu’est-ce que le ...

Maxime Wagner

Maxime Wagner

Recruter des salariés
Délai de carence CDD : quelles règles à respecter pour l'entreprise ?

Si le contrat à durée déterminée (CDD) permet d'embaucher des salariés pour faire face à une ...

Maxime Wagner

Maxime Wagner

Recruter des salariés
Licenciement pour inaptitude : quelles sont les indemnités à verser ?

L’inaptitude est une incapacité à exécuter le travail pour lequel une personne a été embauchée. ...

Maxime Wagner

Maxime Wagner

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier