BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > Introduction aux différents types de structures d'accompagnement

    Création d'entreprise, les différentes structures d'accompagnement

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Ces dernières années, de plus en plus de structures d’accueil et d’accompagnement aux entrepreneurs souhaitant bénéficier d’un suivi dans le développement de leur projet voient le jour. Elles offrent divers services aux entrepreneurs pour faciliter leur développement et leur croissance. Captain Contrat vous explique le concept des structures d'accompagnement et leur fonctionnement.

     

    strctures d'accompagnement

    Concept

    Lorsque vous créez une start-up, vous allez vous poser plein de questions dont les répercussions peuvent s'avérer décisives pour le futur de votre entreprise. Vous allez vous demander comment vous pouvez développer votre projet, comment vous allez pouvoir créer une équipe, comment faire connaitre votre projet, comment bien communiquer. Un par-terre de questions auquel vous ne pouvez pas répondre tout seul chez vous sous peine de perdre énormément de temps.

    Les structures d'accompagnement peuvent vous aider en ce sens puisqu'elles vous aideront à répondre à toutes ces question

    L’idée des structures d'accompagnement est de permettre aux entreprises de bénéficier d’un accompagnement dans leur développement, au moment où elles en ont le plus besoin, c'est-à-dire entre la phase du développement du MVP (Minimum Viable Product) et la phase de commercialisation. Le fonctionnement de ces structures d'accompagnement est simple : de jeunes entreprises, innovantes, souvent dans le numérique mais parfois aussi dans d'autres domaines partagent un même lieu, soit dans des open-spaces, soit dans des bureaux individuels. Les incubateurs bénéficient de soutiens financiers, par le biais d'investisseurs ou de sponsors. Les intérêts des uns et des autres sont différents : les investisseurs sont ainsi aux premières loges pour identifier rapidement les startups à potentiel dans lesquelles ils voudront investir, alors que les sponsors, souvent des grands groupes, cherchent à cotoyer les startups pour stimuler (voir racheter) leur innovation en interne. Par exemple, récemment, La Poste a annoncé l’ouverture d’un espace d’accompagnement et de financement. Bénéficier de l’appui d’un grand groupe pour développer son projet est un réel avantage et une ouverture vers de nouveaux réseaux. Cela facilite le développement d’un projet.

    Un entrepreneur qui souhaite se faire accompagner tout en travaillant de chez lui peut le faire via des programmes où il va bénéficier de formations et d’ateliers en ligne sur une durée déterminée. Ces programmes permettent aux entrepreneurs de consacrer une partie de leur temps à intervalle régulier pour des ateliers et des formations qui vont contribuer à leur développement.

     

    étapes de création


    Les types de structures d’accompagnement pour les start-up :

    Accélérateur :

    En général, ce sont des programmes qui permettent à des start-ups triées sur le volet de bénéficier d’un accompagnement renforcé sur une courte période. Un accélérateur peut être spécialisé dans un domaine spécifique : business, développement technique etc. C’est par exemple le cas des incubateurs Microsoft Ventures présents dans 7 villes du monde ou de Startup42. L'accélarateur de Microsoft est spécialisé dans l'art du pitch en vue de la levée de fonds et le développement de prototype. L’essentiel du travail se fait en amont de la commercialisation, et Microsoft ne rentre pas dans le capital des startups. Le programme fournit à ses incubés un accompagnement technique nécessaire à leur développement.

    Incubateurs avec des bureaux :

    C’est le format le plus classique : les incubateurs avec bureaux permettent l’accueil de plusieurs entreprises réparties dans des bureaux individuels. Les entreprises hébergées versent un loyer généralement assez faible. Le nombre d’entreprises hébergées dans les incubateurs varie en fonction de leur capacité d’accueil. La majorité des incubateurs avec bureau sont équipés de salles de réunions et d’espaces de détente. Les incubateurs proposent souvent des ateliers sur des thèmes précis qui permettent aux entreprises de monter en compétences rapidement comme par exemple Telecom ParisTech. En plus de bureaux (individuels ou en openspace), l’incubateur offre aux entrepreneurs un panel de formations pour les accompagner qui va du financement au marketing en passant par les RH, le design et le développement commercial.Certains incubateurs sont soutenus par la BPI et permettent aux startups incubées de bénéficier de subventions à l'innovation, ce qui diminue encore les coûts d'hébergement.

    Pépinières d’entreprise :

    Les pépinières d’entreprises ont vu leur développement s’accroître fortement avec la création importante de start-up ces 10 dernières années. Ces structures s'adressent en général à des sociétés plus matures que les accélérateurs / incubateurs, avec un programme de formations moins dense, mais des bureaux souvent plus grands avec des loyers qui restent avantageux. Les entreprises peuvent rester dans les pépinières pendant la durée de leur développement. C'est le cas chez Pépinière 27 où les entreprises peuvent rester de 3 mois à 2 ans.

    Incubateurs d’écoles :

    Ces incubateurs se trouvent en grande partie dans les grandes écoles. Ils ont été créés pour répondre aux besoins des étudiants porteurs de projet innovants qui émergent, présents surtout dans les Grandes Ecoles de Commerce ou les Ecoles d’ingénieurs. Ils offrent aux étudiants un accompagnement, des locaux et des moyens techniques pour faire naitre et émerger leurs projets. A titre d’exemple, HEC Paris, l'ESCP, Dauphine, l’EM Lyon ont développé leurs structures d’accompagnement dédiés à leurs étudiants. Les grandes écoles n’échappent pas à la règle : c’est ainsi qu’en 2010, la célèbre université américaine d’Harvard a ouvert son incubateur.

    Programme d’accompagnement en ligne :

    Les programmes d’accompagnement en ligne sont pour la plupart payants, mais souvent moins chers que les accompagnements classiques, et concernent tous les types de start-up. Ils proposent des formations et des ateliers sur des thématiques liées à toutes les problématiques que peuvent rencontrer les entreprises : élaboration du business plan, financement, techniques d’acquisition client, communication, management etc. Les programmes peuvent être soit obligatoires, soit à la carte. Par exemple, les cours en ligne du passeport pour entreprendre, mais aussi le Founder Institute qui en plus d'un accompagnement offline, propose un programme d'accompagnement en ligne.

    Toutes ces formes de structures d’accompagnement ont un point commun supplémentaire : elles permettent aux entreprises accompagnées d'être mises en relation avec les réseaux économiques et les acteurs locaux de la vie entrepreneuriale. Intégrer un incubateur, c'est mettre toutes les chances de son côté pour éviter certaines erreurs et se créer de belles opportunités. Chaque structure d’accompagnement a ses spécificités : spécialisation dans un secteur précis / type d'entreprises. A vous de faire le bon choix pour pouvoir tirer au mieux profit de ces structures d'accompagnement.

    Créez votre entreprise en ligne en quelques clics Je crée mon entreprise

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      accompagnement-dentreprise-les-institutions-1

      aide création entreprise

      Accompagnement d'entreprise : 9 institutions pour vous aider

      sasu-beneficier-accre-1

      aide création entreprise

      SASU et ACCRE/ACRE : comment en bénéficier ?

      aide création entreprise

      Demande d'ACCRE : quand et comment la remplir ?

      nacre-beneficiaires-1

      aide création entreprise

      Prêt NACRE : comment bénéficier de ce dispositif ?

      obtenir-credit-professionnel

      aide création entreprise

      Crédit professionnel : comment obtenir le meilleur crédit ?

      A propos de Antoine Lagadec

      Passionné d'informatique, titulaire d'un MBA en droit des affaires et d'une bi-licence en droit et en économie, Antoine est convaincu que l'entreprenariat au service de l'innovation est le catalyseur de l'économie de demain.

      COMMENTAIRES