Startup : comment trouver et choisir ses associés ?

par
5
Je crée mon entreprise

Sommaire

  1. Où trouver des associés pour sa startup ?
  2. Les qualités recherchées chez un associé
  3. Le pacte d’associés : un document indispensable pour la création de votre startup
Je crée mon entreprise

Votre idée s’avère excellente et votre startup est en plein développement : vous ne pouvez plus rester seul, il vous faut trouver un ou des associés. Il portera lui aussi le projet sur ses épaules. Trouver et bien choisir l’associé de sa startup, l’enjeu est de taille !


La solitude peut être fatale à l’entreprise, et dans ses premiers pas il devient vite urgent de s’entourer des bonnes personnes. Etre plusieurs permet d’échanger les idées, de les confronter, de découvrir, de s’inspirer... les autres créent l’émulation nécessaire au créateur d’entreprise.

La recherche d’un associé peut prendre longtemps : n’attendez pas pour commencer. L’urgence n’est jamais une bonne conseillère.

Où trouver des associés pour sa startup ?

Avant de se lancer dans un recrutement à proprement parler, il faut savoir où trouver la perle rare. Pour rencontrer des gens qualifiés, ciblez vos sources par domaines d’activités et champs de compétences sans toutefois vous limiter à ce que vous connaissez : il est important de savoir élargir ses horizons. Commencez par votre réseau professionnel, et restez ouverts même aux profils que vous n’aviez pas envisagés.

 Téléchargez gratuitement votre guide pour tout savoir sur la création d'une  startup Je télécharge mon guide

Dans ses connaissances, réseaux d’anciens élèves et BDE

Concrètement, on peut d’abord chercher un associé dans le cercle de ses connaissances, professionnelles ou amicales. Les associations d’anciens de l’université, les bureaux des élèves, les amis d’écoles d’enseignement supérieur sont une bonne ressource : les réseaux de formation ont l’intérêt de rassembler des personnes  dont la compétence est ciblée, les profils sont similaires... le petit bémol peut être est la faible place que cela laisse à l’inattendu.

N’oubliez pas vos anciens collègues : ils peuvent avoir beaucoup à apporter. Vous les connaissez, vous savez comment ils travaillent, vous connaissez leurs petites habitudes... c’est un atout non négligeable lorsque l’on doit passer plus de huit heures par jour ensemble.

 

Les incubateurs, pépinières d’entreprises et networking

Pour trouver l’associé idéal pour sa startup, il est important de bien connaître et d’explorer l’écosystème du monde entrepreneurial. Faites travailler le networking !

Aujourd’hui, les pépinières, les incubateurs, les espaces de coworking et autres tiers lieux sont une ressource essentielle pour vaincre la solitude du chef d’entreprise. En plus de trouver quelqu’un à qui raconter ses idées, on y rencontre des gens motivés, qui ont toutes les qualités de l’entrepreneur, soit celles qu’il vous faut pour votre startup.

Ne boudez pas les partenaires locaux, comme les CCI, par exemple.

Dans la même veine, on voit grandir les groupes de rencontres professionnelles et les événements de networking. Les apéro entrepreneurs, les meet up, les startups week-end, les speed meeting vous donnent l’occasion de présenter votre projet : donnez envie et n’oubliez pas de dire que vous cherchez un associé – le meilleur – pour votre startup.

Ne passez pas non plus à côté des salons et des concours d’entrepreneurs/startup.

 

Les sites d’offre d’emploi et jobboards

Pour rester dans la tradition des offres d’emploi, les sites classiques sont un passage incontournable. Certains jobboards – sites d’annonces professionnelles – ont une base de données qualifiée et ciblée, et certains sont spécialisés dans la mise en relation d’entrepreneurs cherchant des associés : Founderdating, Wizbii, AzertyJobs, Teamizy...

Les associés potentiels sont là : comment les sélectionner ?

 

Les qualités recherchées chez un associé

Le recrutement d’associé doit se faire par plusieurs entretiens sélectifs, organisés et préparés. Les critères de sélection doivent être clairs et posés... tout en laissant place à l’intuition. Le tout est de bien doser entre critères objectifs et feeeling.

 

Les critères à prendre en compte

Avant tout, vous devez pouvoir faire confiance à votre associé. Transparence et bienveillance sont de mise, dans une relation qui peut même dépasser le professionnel.

Sans même parler de stratégie purement professionnelle, la vision des choses et les valeurs doivent être partagées, dans la mesure du possible.

Le dynamisme, la motivation, l’esprit d’entreprise sont des critères essentiels. La création d'une startup est difficile et il faut pouvoir garder le moral quand les difficultés surviennent.

La bonne entente est indispensable, la complémentarité professionnelle et personnelle entre deux associés est une vraie valeur ajoutée. L’associé doit apporter un plus à la société, par ses compétences, ses méthodes de travail, et même son tempérament.

 

Les compétences à valoriser

Hormis les compétences spécifiques à votre startup, certaines compétences entrepreneuriales sont à valoriser.

La flexibilité qui va avec l’esprit d’entreprise est essentielle. L’entrepreneur doit pouvoir s’adapter et rebondir, mais aussi travailler avec ses associés. L’ouverture et l’implication dans les projets vont avec. La vie personnelle est un bon indicateur : implication auprès d’associations, de clubs sportifs...

Sur un plan plus personnel, au quotidien, une qualité de choix est la bonne gestion de conflit : Des disputes, il y en aura, et votre associé doit pouvoir y faire face sans les éviter, sans fuir en claquant la porte, ou sans en arriver aux mains et à l’échange de noms d’oiseaux. Explorez sa sensibilité, ses méthodes face au conflit.

 

Le pacte d’associés : un document indispensable pour la création de votre startup

Lors de l’entretien, et pour vérifier que vos projets se rencontrent, parlez des tâches à effectuer, commencer à élaborer une répartition. La place de chacun doit être explicite dès le début, pour un bon départ.

Il vous faudra aborder aussi la question des parts. Etes-vous prêts à vous engager avec votre associé dans votre startup, sans hiérarchie, à hauteur d’une répartition égalitaire de 50 % des parts ? Avant de parler des parts, faites un point sur votre propre stratégie. La négociation devra aboutir à un accord qui, posé par écrit toutes les conditions qui ont été fixées.

A valeur juridique, le pacte d’associé décrit l’organisation interne de la société, le rôle de chaque associé dans la startup. Il n’a pas vocation à être publique, n’est pas opposable au tiers et peut être limité ou non dans le temps. Pour jouer pleinement son rôle, il doit préciser chacune des clauses liées aux titres et des clauses liées au fonctionnement de la société. Pour être valable, il doit être signé par les parties en jeux.

Le pacte d’associé est une protection non négligeable dans le recrutement d’un associé lors de la création de votre start-up : prenez soin de faire préciser chacun des points par des professionnels de la rédaction juridique.

 


 

 
Maxime

Écrit par

Maxime

Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Kbis : qu’est-ce que c’est et comment l’obtenir ?

Véritable carte d’identité d’une entreprise, le Kbis est un document officiel qui atteste de la ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Compte courant d’associés débiteur d’une SCI : quels risques ?

Le compte courant d’associé est une avance financière faite par les associés à leur société. ...

Maxime

Maxime

Statut SASU : quels sont les avantages de cette forme juridique ?

Pour lancer son entreprise, il faut choisir la bonne forme juridique. Et la SASU (ou "Société par ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Le compte courant d'associé : 4 raisons de le créer

Il existe plusieurs modes de financement des entreprises à savoir, notamment :

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Remboursement du compte courant d’associés : quand et comment procéder ?

Les modalités de remboursement du compte courant d’associés constituent une question majeure ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Immatriculation d'entreprise : quels sont les étapes à suivre ?

Immatriculer son entreprise devrait être une démarche administrative simple, rapide et peu ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Obtention d’une attestation de vigilance URSSAF en ligne : utilité et procédure

L’attestation de vigilance, appelée plus simplement « attestation URSSAF » est un document ...

Philippe

Philippe

URSSAF micro entreprise : comment se déclarer ?

L’URSSAF et la micro-entreprise restent en étroite relation tout le temps que dure l’aventure ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Extrait Kbis de l'entreprise individuelle : comment l'obtenir ?

Carte d'identité d'une société, l'extrait Kbis est un document essentiel qui énonce les principales ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier