Accompagnement d'entreprise : 9 institutions pour vous aider

par
5
Je découvre l'accompagnement juridique

Sommaire

  1. Les institutions publiques pour accompagner les entreprises
  2. Les professionnels du droit pour guider votre entreprise
  3. L'accompagnement d'entreprise par les legaltechs
Je découvre l'accompagnement juridique

Vous aussi, vous avez envie de vous lancer à votre propre compte sur la voie de l’entrepreneuriat. Seulement, voilà : vous êtes face à un obstacle. Vous ne savez pas par où commencer. Vous avez des questions. Vous rencontrez des difficultés. Vous n’avez pas les fonds. Bref : vous avez besoin d’aide pour vous lancer.

Cela tombe bien : en France, il existe de nombreuses organisations dont la mission est justement de vous aider. On peut les regrouper en trois grandes catégories :

  • Les institutions (publiques ou semi-publiques)
  • Les professionnels du droit (avocats, juristes, experts-comptables)
  • Les LegalTechs (c’est-à-dire, en langage courant, les “Start-ups du droit”)

Dans cet article, nous vous proposons un petit tour objectif des organisations d'accompagnement d'entreprise, avec les forces et faiblesses de chacune.


Les institutions publiques pour accompagner les entreprises

Première chose à savoir : les structures publiques chargées d’ accompagner les entreprises sont généralement spécialisées par secteur d’activité. Si vous êtes artisan, vous ne ferait pas appel au même organisme qu’une personne qui souhaite créer une entreprise de transport ou une agence de consulting. Voyons les principales institutions à connaître.

La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI)

La CCI est la structure dédiée aux commerçants et professionnels de l’industrie. Vous pouvez probablement trouver assez facilement une CCI à proximité de votre domicile, car elles sont réparties sur tout le territoire français (avec un établissement national et de nombreux établissements régionaux et locaux). En plus d’agir en tant que Centre de Formalité des Entreprises (CFE, organisme qui va centraliser les démarches et les formalités pour votre entreprise), les CCI proposent généralement en plus les services suivants :

  • Accompagnement pour la création de votre entreprise
  • Formations pour renforcer les compétences des chefs d’entreprise
  • Accompagnement pour les demandes d’aides à la création de l’entreprise
  • Conseils en matière de réglementation
  • Accompagnement stratégique (juridique, comptable, commercial)

La CCI s’adresse aussi bien aux dirigeants de PME qu’aux managers au sein d’une entreprise ou encore aux dirigeants d’un commerce.

L’Agence France Entrepreneur (AFE)

Anciennement l’Agence Pour la Création d’Entreprise (APCE), l’AFE a vocation à accompagner l’entrepreneuriat, à la fois au niveau national qu'au niveau local. Cette agence s’adresse donc notamment à tout créateur ou repreneur d’une entreprise.

L’AFE a pour but de :

  • Favoriser les créations et reprises d’entreprises
  • Accompagner le développement des entreprises et en particulier les TPE et les PME
  • Rechercher les innovations pour encourager l’initiative économique

Sur le site internet de l’AFE, les créateurs, repreneurs/cédants et nouveaux chefs d’entreprise trouveront des feuilles de route, une application pour établir son business plan, de nombreux outils et informations utiles.

BPI France

BPI France est une banque publique d’investissement qui agit en tant qu’organisme de financement et de développement des entreprises. Cet organisme agit notamment comme garantie de prêts bancaires, mais aussi comme financeur pour entreprises innovantes à l’aide de crédits bancaires ou par cofinancement de prêts bancaires.

BPI France propose un soutien aux entreprises pour développer leur activité, notamment à l’international, innover, renforcer leur capital ou encore pour créer son entreprise.

La Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA)

Cette structure est dédiée à l’artisanat, avec des chambres réparties sur tout le territoire français (au niveau des départements). Tout comme la CCI est la référence pour les entreprises commerciales et industrielles, la CMA est l’organisme de référence pour tous les artisans. Elle a pour mission d’accompagner les artisans pour la création et la gestion de leur entreprise artisanale.

Dans ce cadre, les CMA proposent des formations (notamment pour les futurs chefs d’entreprises artisanales), accordent l’immatriculation des nouvelles entreprises (en tant que CFE) et fournissent des conseils aux artisans.

Le portail de la CMA permet également d’accéder à des informations capitales comme l’évaluation des besoins financiers pour le projet artisanal, la valorisation de son activité, ou encore la reprise d’une entreprise.

La chambre d’agriculture

Cette chambre est le CFE des agriculteurs, et propose également un accompagnement pour les différents volets de l’entreprise agricole. La chambre de l'agriculture propose notamment une assistance juridique et comptable, ainsi que des formations à destination des agriculteurs.

L’union nationale des professions libérales (UNAP)

L’UNAP est un organisme réservé aux professions libérales. Si elle n’est pas la seule union pour les professions libérales, elle est la plus représentative. Cette union propose notamment la défense des intérêts des professions libérales, ainsi que le soutien à l’exercice des professions libérales.

 

Les professionnels du droit pour guider votre entreprise

 

Les avocats et experts-comptables

Au-delà des unions (comme l'UNAP) et organismes publics, les professionnels du droit accompagnent depuis longtemps les entreprises. Il s’agit principalement des avocats, mais également des juristes d’entreprise ou encore de juristes indépendants.

Les cabinets d'expertise-comptable proposent parfois des offres comprenant un accompagnement juridique. Cependant, si l’accompagnateur n’est pas un professionnel du droit, l’accompagnement juridique risque d’être limité. C'est pourquoi, la formation, l'expérience et l’expertise des professionnels du droit, sont particulièrement mieux adaptées à l’accompagnement juridique.

En revanche, ces accompagnements sont souvent coûteux, et ne comportent pas nécessairement une partie d'accompagnement hors juridique. Par ailleurs, les connaissances des avocats en droit des entreprises sont particulièrement adaptées pour les grandes entreprises classiques, mais souvent moins pour les petites entreprises, les artisans ou encore les nouvelles formes d’entreprises comme la start-up ou le statut de microentrepreneur.

L'accompagnement d'entreprise par les legaltechs

Les nouvelles technologies révolutionnent de plus en plus les secteurs d’activités, et le droit n’y échappe pas.

Une Legaltech est une entreprise qui propose de nouvelles solutions pour le droit. Pour reprendre l’exemple de Captain Contrat, nous utilisons les nouvelles technologies pour aider les entrepreneurs à créer puis à gérer leur entreprise.

Comment ? C’est très simple. Faire appel à un professionnel du droit, comme un avocat, peut coûter cher (sans compter qu’il faut commencer par réussir à trouver le bon professionnel). D’un autre côté, faire les démarches vous-mêmes présente des risques :

  • Cela va vous prendre du temps (un temps que vous n’avez pas, car vous avez besoin de vous concentrer sur le lancement de votre activité)
  • Vous prenez potentiellement des risques : une erreur dans la rédaction de vos statuts ou un oubli sur le plan juridique pourraient vous coûter cher plus tard
  • Les formalités demandent de respecter certaines conventions, et il arrive malheureusement trop souvent qu’un dossier soit rejeté par une institution parce que l’entrepreneur ne l’a pas complété de la bonne façon
  • Vous vous retrouvez à retransmettre les mêmes informations à plusieurs interlocuteurs différents
  • Tous les interlocuteurs que vous allez rencontrer ne sont pas forcément habilités ou autorisés à vous conseiller

Nous avons créé Captain Contrat justement pour répondre à ce dilemme.

Imaginons par exemple que vous souhaitiez créer votre société et que vous ayez besoin de statuts juridiques constitutifs.

Grâce à notre service en ligne, vous allez d’abord répondre à quelques questions clés, en vous faisant assister au besoin par nos juristes. Vos statuts sont ensuite automatiquement rédigés par notre algorithme (conçu en collaboration avec plusieurs avocats experts en droit des sociétés).

Notre équipe de formalistes (des juristes spécialisés en la matière) va ensuite relire votre dossier, vérifier qu’il est complet et, en se basant sur son expérience, s’assurer qu’il sera bien admis par les institutions (comme le Greffe par exemple).

Cette organisation vous permet de bénéficier d’un document sûr et de prix attractifs.

Vous centralisez toutes les informations en un seul endroit, vous n’avez pas besoin d’envoyer vos pièces justificatives par courrier, vous êtes accompagné de A à Z… vous pouvez même choisir directement d’être accompagné par un avocat que nous vous recommandons.

Chaque Legaltech a sa spécialité. Chez Captain Contrat, nous vous accompagnons dans toutes les étapes de la vie de votre entreprise :

Le tout, à un prix accessible pour les TPE / PME.

 

Maxime

Écrit par

Maxime

Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Loi El Khomri : Demande de congés payés dès l'embauche

L’arrivée de la loi El Khomri ;a eu pour conséquence de modifier de nombreux éléments qui ...

Maxime

Maxime

Demande d'ACCRE : quand et comment la remplir ?

L'ACCRE est un dispositif d'exonération de certaines charges sociales qui permet aux créateurs ou ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Tout ce qu’il faut savoir sur le blanchiment d'argent

Les entreprises sont quotidiennement soumises à des contrôles financiers dont le premier est le ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

SASU et ACCRE/ACRE : comment en bénéficier ?

Afin de favoriser les initiatives entrepreneuriales, des aides et des accompagnements sont proposés ...

Philippe

Philippe

L'ARCE de Pôle Emploi : comment en bénéficier ?

Si vous êtes au chômage, ou que vous risquez d'y être sous peu, et que vous avez la volonté de ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment créer une entreprise quand on a un casier judiciaire

D’une manière générale, on peut créer ou reprendre une entreprise lorsqu’on a un casier ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Indépendants, freelance : quelles aides financières pour vous lancer ? 

C’est décidé, vous êtes prêt à vous lancer à votre compte. Mais démarrer une activité impose ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Devenir auto-entrepreneur : les aides Pôle Emploi pour vous accompagner

Vous êtes inscrit chez Pôle Emploi et souhaitez devenir auto-entrepreneur ? Savez-vous que l’agence ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Aide au Retour à Emploi (ARE) : comment en bénéficier ?

Si vous êtes salarié et avez envie d'entreprendre, ou que vous êtes demandeur d'emploi et voulez ...

Philippe

Philippe

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier