Luxury-Technologies : retour sur une startup innovante

Découvrez comment ces entreprises se sont développées grâce à Captain Contrat
Captain Contrat
LE
4min

Quelle est l’histoire de Luxury-technologies ?

Dans le cadre de mon MBA en management des marques de luxe en 2015, j’ai réalisé un mémoire associant les thématiques du luxe et des nouvelles technologies avec l’idée de monter un groupe de luxe 4.0. Je souhaitais montrer que les innovations technologiques ont toujours porté le luxe depuis son origine afin de créer des expériences fortes.  

J’ai ensuite entrepris la création d’un site type Marketplace référençant alors tous les produits High-tech d’exception, sélectionnés selon les critères suivants :  utiles, précieux et novateurs. J’ai dû réserver le nom de domaine luxury-technologies.com et fait le choix de le déposer dès le début afin de m’assurer de pouvoir l’exploiter librement à l’avenir.

Janvier 2016, un an après la fin du MBA, je décide de créer la SAS Luxury-technologies pour concrétiser ce projet.

 

Comment se sont passés vos débuts et le lancement avec Captain Contrat ?

J’ai suivi des formations propres au e-commerce, notamment à travers des salons et des rencontres professionnelles. Cela m’a permis de fédérer de nombreuses personnes derrière mon projet et de faire progresser ma vision. S’entourer des bonnes personnes capables d’apporter leur plus-value à votre projet constitue donc un enjeu essentiel à la fois au lancement et ensuite pour la croissance. 

C’est aussi pour cette raison que j’ai choisi Captain Contrat pour m’accompagner dans le développement de ma société. J’ai réalisé un benchmark assez complet des différentes solutions existantes car je recherchais un partenaire de confiance, en mesure de m’accompagner sur le long terme. J’ai commencé par faire de la prospection par voie classique mais face aux tarifs proposés j’ai fini par me tourner vers les services proposés par Captain Contrat. En me penchant sur leurs prestations, j’ai découvert un site web et une équipe experte m’offrant un service de qualité avec un tarif raisonnable.

Les experts Captain Contrat m’ont ainsi mis en relation avec un avocat qui m’accompagne encore aujourd’hui pour chacune de mes démarches juridiques. Pour le moment j’ai réalisé 3 prestations via Captain Contrat, c’est donc devenu mon principal partenaire juridique. 

 

Quelles ont été les premières étapes de votre croissance ?

Je lance officiellement la marketplace Luxury-technologies.com en avril 2016 avec l’aide de deux associés passionnés, sur laquelle nous parvenons à référencer près d’une centaine de marques partenaires.

Fin 2016, le business plan a légèrement évolué. Nous décidons de parfaire notre marge en lançant nos premières co-créations grâce à l’expertise acquise auprès de nos partenaires. Nous sélectionnons alors des produits best sellers de marques High-tech et les sublimons avec des matériaux nobles assemblés par des artisans français d’exception. De manière assez imprévue, une grande marque du luxe suivie par un distributeur mondial me font part de leur vif intérêt pour présenter en marque blanche nos créations, en distribution physique. Tout s’accélère et afin de répondre à cette demande, nous lançons en mars 2017 une campagne pour lever des fonds en “love money”.

Lors de la phase d’intégration des nouveaux associés, je voulais un document - le pacte d’associés - qui soit le plus complet possible. Je l’ai fait rédiger via Captain Contrat afin d’anticiper tout désaccord potentiel quant à l’évolution de ma startup. L’arrivée de nouveaux associés est une aubaine mais reste également une étape importante et il me semblait primordial de tout verrouiller juridiquement. J’avais en plus de nombreuses interrogations sur le contenu du pacte : quelles clauses faut-il prévoir ? Que se passe-t-il en cas de violation de ce pacte ? Quelle est la responsabilité des signataires ? J’avais conscience que si mon pacte d’associés n’était pas suffisamment précis je pouvais mettre en danger ma propre position au sein de la société que j’avais créée, tout comme la pérennité de la société elle-même.  

Les conseils de Captain Contrat et de l’avocat m’ont fait gagner un temps considérable et m’ont permis d’obtenir le document recherché en toute sérénité.

 

Vous avez ensuite créé votre marque, la Maison Z ? 

De manière stratégique nous décidons finalement de nous concentrer sur la vente en ligne et orientons notre Marketplace en site « e-commerce classique » sur lequel nous exposons uniquement nos co-créations. Je prends alors la décision de fonder ma propre Maison, reflet de mon amour pour le savoir-faire artisanal, de ma volonté d’innover et de mon désir de créer de nouvelles expériences.  

Luxury-technologies devient alors la Maison Z, avec un site officiel présentant nos créations uniques et intemporelles. Avec la Maison Z, l’ambition est de proposer aux nouvelles générations des produits pouvant être un subtil mélange entre haute technologie et artisanat français d’excellence. 

Notre équipe s’agrandit alors pour monter une division propre à l’accompagnement des maisons du luxe tout en gardant une équipe dédiée aux co-créations de la Maison Z. Nos équipes évoluent rapidement et maintenant le challenge est de maîtriser cette croissance, je fixe ainsi des objectifs quantifiés à court terme pour les réévaluer chaque mois et avancer sereinement.

 

Un dernier conseil pour les futurs entrepreneurs ?

Si je peux donner quelques conseils à tout futur entrepreneur, c’est :

1) D’anticiper au maximum ses besoins de demain. En opérant de cette manière vous réaliserez des gains de temps et d’argent. Par exemple, en anticipant le juridique et en déposant durant mes études le nom de domaine de ma société, j’ai pu par la suite lancer mon activité en toute sérénité.
2) De partir sur des bases juridiques saines. En faisant rédiger ses statuts par un avocat, en optant pour un pacte d’associés. Dans le cas contraire, on s’expose nécessairement à des risques majeurs pour la pérennité de son activité.

Créez votre SAS en ligne en quelques clics  Je crée ma SAS

Donnez votre avis
TOPICS
    ARTICLES SIMILAIRES
    A propos de Clément Blondelle

    Double diplômé en droit (droit européen et droit des affaires internationales), Clément a décidé de mettre ses compétences au service des entrepreneurs afin que le droit soit perçu comme ce qu'il est : un outil !

    COMMENTAIRES