Comment devenir prof particulier ?

par
5
Je crée mon entreprise
Je crée mon entreprise

Sommaire

  1. Comment devenir professeur particulier ?
  2. Quelle est la réglementation de cette activité ?
  3. Quelle forme juridique choisir pour exercer l’activité de professeur particulier ?
Je crée mon entreprise
Vous voulez être professeur particulier indépendant. En quoi consiste le métier de professeur particulier ? Quelles sont les compétences à avoir ? Quelles sont les formations pour exercer ce métier ? Quels sont les pré-requis à avoir ? Quelle est la réglementation autour de cette profession ? Est-il possible de cumuler le statut de professeur indépendant en entreprise avec le poste d’un enseignant salarié ? Quelle forme juridique choisir pour exercer : entreprise individuelle ou société unipersonnelle (EURL, SASU) ? 

Quels sont les avantages et les inconvénients de ces statuts ? Quel est le salaire d’un professeur particulier ? Captain Contrat vous éclaire sur ces questions.


Comment devenir professeur particulier ?

 

Vous rêvez d’enseigner, c’est une véritable vocation. Les professeurs particuliers ont le vent en poupe depuis plusieurs années.

Aucune formation spécifique n’est requise pour être professeur particulier. Vous devez avoir l‘âge légal pour travailler. La loi ne vous impose ainsi aucun diplôme.

Cependant il est préférable d’être expert dans la matière que vous souhaitez enseigner. Ainsi si vous êtes en terminal vous pouvez enseigner à des élèves qui sont dans une classe inférieure à la vôtre ou tout au plus qui sont en terminal comme vous. En revanche, vous ne pourrez pas enseigner à des élèves qui sont en université.

Pour que votre activité réussisse cette expertise est indispensable. Les parents qui feront appel à vos services seront forcément plus enclins à s’adresser à vous si vous justifiez d’une expertise dans la matière enseignée.

Pour être un bon professeur particulier, si aucune formation n’est exigée, il faut cependant détenir certaines qualités :

  • être pédagogue ;
  • savoir écouter ses élèves ;
  • être patient et diplomate ;
  • savoir s’adapter à différents profils d’élèves ;
  • savoir trouver des solutions, des méthodes de travail pour aider l’élève en difficulté ;
  • être rigoureux dans l’apprentissage ;
  • être bienveillant, etc…

Avant de donner des cours à un élève il faut bien préparer son cours à l’avance. C’est indispensable. Il ne faut que vous arriviez au domicile de votre élève sans déjà savoir sur quel sujet vous aller travailler. Il est tout aussi important de faire un bilan, une petite évaluation de votre élève à la fin d’un cours afin de pouvoir améliorer le cours suivant. Ce travail de cours particulier doit reposer sur un véritable échange entre le professeur et son élève.

Pour trouver des élèves, il existe plusieurs façons :

  • vous pouvez déposer une annonce sur internet. Il existe des sites spécialisés pour ce genre d’annonces. Nous pouvons citer voscours.fr, superprof.fr, professeurparticulier.com, etc…Votre annonce doit être claire et précise et contenir vos tarifs. Vous pouvez également trouver des élèves sur ces sites recherchant un professeur particulier ;
  • vous pouvez déposer des annonces dans des commerces proches de chez vous. Il faut bien préciser votre identité, vos cordonnées téléphoniques, email, etc…Et précisez également vos tarifs ;
  • vous pouvez aussi adhérer à un organisme de cours à domicile. Dans ce cas vous ne chercherez pas vos élèves. Ceux-ci sont directement présentés par l’organisme. Mais dans ce cas vous êtes moins libre dans l’exercice de votre métier.

Le salaire d’un professeur particulier indépendant est assez variable. Si vous travaillez dans un organisme votre cours est en général payé entre 13 à 15€ de l’heure.

Si vous êtes totalement indépendant, les tarifs varient selon le niveau du cours et la complexité. Les tarifs de ces cours peuvent être compris entre 25 à 50€ de l’heure (lorsqu’il s’agit d’enseigner pour des élèves en étude supérieure).

 

Quelle est la réglementation de cette activité ?

 

Dans l’enseignement privé vous pouvez cumuler le statut de professeur particulier et celui d’auto-entrepreneur. En revanche, si vous êtes membre de la fonction publique il existe certaines restrictions à l’auto-entrepreneuriat. Dans ce cas, le professeur doit :
  • exercer des activités à titre accessoire définies par le décret n° 2017-105 du 27 janvier 2017 ;
  • profiter du statut de fonctionnaire à temps partiel et cumuler un service à temps partiel selon les conditions définies par la loi. 

Pour exercer à temps partiel l’activité dans la fonction publique, il faut demander l’autorisation à son supérieur hiérarchique. Si le supérieur autorise cette demande, vous pourrez alors devenir auto-entrepreneur. Mais votre responsable hiérarchique est en droit de refuser s’il estime que cela est susceptible de désorganiser le service. Toutefois ce cumul d’activité n’est valable que 2 ans et renouvelable 1 an. Au bout de 3 ans il faudra choisir entre les deux statuts.

Quant aux activités accessoires autorisées pour cumuler les deux statuts, il s’agit de :

  • l’expertise et la consultation ;
  • la formation et l’enseignement ;
  • l’aide à domicile ;
  • service à la personne ;
  • l’encadrement et l’animation ;
  • l’éducation populaire ;
  • la production d’œuvre.

Quelle forme juridique choisir pour exercer l’activité de professeur particulier ?

 

Pour exercer en tant que professeur particulier il faut que vous montiez une entreprise. Vous avez le choix entre une entreprise individuelle : micro-entreprise, entreprise individuelle (EI), entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) ou opter pour une société unipersonnelle : EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ou SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle).
La micro-entreprise peut être créée rapidement sans formalités contraignantes. Une fois inscrit, vous recevrez un extrait K auto-entrepreneur. La comptabilité est allégée. Mais vous êtes limité par un plafond de revenus qui est de 72 600€. En outre votre responsabilité est illimitée. L’EI est assez simple de création et ne connaît pas de limite de revenus. Avec l’EIRL l’avantage est que vos patrimoines personnel et professionnel sont distincts. Ainsi, en cas de difficultés financières, votre patrimoine personnel est dissocié du patrimoine professionnel.

Avec l’EURL vous êtes seul gérant de votre société. Votre responsabilité est également limitée au montant de vos apports. Vous avez le choix entre opter pour le régime de l’impôt sur les revenus ou de l’impôt sur les sociétés. En revanche, le formalisme de l’EURL est plus contraignant que dans le cadre d’une micro-entreprise.

La SASU se rapproche de l’EURL. Toutefois vous bénéficiez d'une plus grande liberté dans la rédaction des statuts. Vous pouvez vous verser des dividendes ou recevoir une rémunération en tant que président de la SASU. Mais vous aurez des prélèvements sociaux sur les sommes versées ainsi que sur l’acompte forfaitaire non libératoire de l’impôt sur le revenu. Enfin, les cotisations sociales seront plus élevées sur votre rémunération qu'en EURL, mais vous bénéficiez d'un statut assimilé salarié. 

Captain Contrat vous a expliqué comment devenir professeur particulier. Il est conseillé de demander l’aide d’un avocat pour choisir votre structure juridique.

Sabrina Ait El Hadi

Écrit par

Sabrina Ait El Hadi

Diplômée d'un Master 2 Juriste d'Affaires et passionnée par le milieu de l'entrepreneuriat, Sabrina a pour objectif d'accompagner au mieux les entrepreneurs dans la création et le développement de leur société.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Comment monter une agence de communication ?

Publicité, marketing, communication, information… L’agence de communication couvre un nombre ...

Maxime

Maxime

Comment rendre une formation éligible au CPF en 2021 ?

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, adoptée en 2018, a engendré de nombreux ...

Me Justine Ouazan-Bouhours

Me Justine Ouazan-Bouhours

Comment devenir consultant indépendant : tout savoir en 5 minutes

En France, le marché du consulting connaît une croissance importante. Vous vous demandez comment ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Ouverture d'un établissement secondaire

Vous avez une société et souhaitez développer son activité dans un nouveau secteur géographique ? ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment devenir coach en développement personnel ?

Vous souhaitez devenir coach en développement personnel.En quoi consiste l’activité de coach en ...

Philippe

Philippe

Comment devenir courtier en assurances ?

Bon commercial et fin négociateur, le courtier en assurances est doté de qualités relationnelles ...

Maxime

Maxime

Comment devenir auto entrepreneur décorateur d'intérieur ?

Chiffre d’affaires de 16 à 24 milliards par an et croissance annuelle entre 3 et 5 % : le marché de ...

Sabrina Ait El Hadi

Sabrina Ait El Hadi

Comment créer son organisme de formation ?

Depuis la loi “Avenir professionnel” adoptée en août 2018, le secteur de la formation ...

Me Justine Ouazan-Bouhours

Me Justine Ouazan-Bouhours

Devenir formateur indépendant micro-entrepreneur : mode d'emploi

Vous souhaitez devenir formateur indépendant et pour se faire d'opter pour le statut de ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier