L'émergence des Legaltech dans le domaine juridique

par
5
Je crée mon entreprise

Sommaire

Captain Contrat, invité par le Conseil National des Barreaux aux Etats Généraux de la Prospective, de l'Innovation et du Numérique

 

Quel est l’avenir de la profession d’avocat avec l’émergence de nouveaux acteurs nommés les Legaltech au sein du marché du juridique ? C’est l'une des questions mises en lumière durant les Etats Généraux de la Prospective, de l’Innovation et du Numérique (EGPIN) 2016, organisés par le Conseil National des Barreaux. Cet évènement fut l’occasion de revenir sur l’importante thématique de la digitalisation de la profession d’avocat ainsi que sur les mesures prises par le CNB pour commencer à moderniser le métier.

« Le numérique est une occasion qui nous permet de nous remettre en cause ». Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique était présente durant ces EGPIN et a souligné l’importance pour les avocats de prendre des initiatives afin de s’adapter au numérique tout en restant en accord avec la déontologie de la profession.

Les Legaltech vont-elles remplacer les avocats ?

 

Les Legaltech sont aujourd’hui de plus en plus présentes au sein du marché du juridique. Les avocats se retrouvent confrontés à l’émergence de nouvelles start-up aux concepts innovants, permettant d’automatiser une partie de leurs tâches quotidiennes telles que la rédaction des contrats, ou le suivi des formalités administratives, à des prix moindres. En somme, une très grande partie des tâches côté conseil du métier d’avocat.

A ce titre, leur rapide émergence a été soulevée par Philip Cohen, avocat spécialisé en droit médical : « La legaltech arrive à toute allure, mieux vaut être dans le train qu’à côté ». La question se pose donc aujourd’hui de savoir comment moderniser le métier tout en gardant la plus-value des avocats, c’est-à-dire les atouts qu'ils détiennent et qui ne peuvent être remplacés par l’automatisation.

Philippe Wagner, co-fondateur de Captain Contrat était l’invité du Conseil National des Barreaux pour parler du concept mis en place par la start-up, qui s’est imposée comme leader de la mise en relation entre les entreprises et les avocats à travers une plateforme technologique apportant tous les outils aux avocats pour digitaliser leur métier. Une attention toute particulière a été portée sur la collaboration de Captain Contrat avec les avocats puisque celle-ci propose une plateforme de mise en relation entre les entrepreneurs et les avocats, et reste un exemple unique dans le paysage des Legaltech avec un positionnement clairement affiché de préserver la valeur ajoutée indispensable apportée par les avocats dans la rédaction des contrats.

Sans les avocats, les entrepreneurs prennent le risque de définir leur besoin en amont, ou de se mettre en danger dans la rédaction de documents juridiques essentiels tels que leurs contrats de travail, leurs CGV, voire leurs statuts de société ou pacte d’associés ce qui peut avoir de lourdes conséquences pour leurs entreprises. La collaboration avec des avocats expérimentés permet en outre d’être en contact permanent avec l'actualité juridique et de rester à jour. Par exemple l’ordonnance portant sur la réforme en droit des contrats intervenue en février dernier a eu des répercussions sur la rédaction des contrats qu’il faut prendre en compte, et qu’un non-professionnale du droit tel qu'un avocat ne peut maîtriser.

De nombreux autres intervenants étaient présents durant les Etats Généraux de la Prospective, de l’Innovation et du Numérique pour parler de leur vision à long terme de la profession. Pour plus de détails sur les interventions et idées soulevées durant l’évènement, vous pouvez vous référer à l’article des Affiches Parisiennes.

Maxime

Écrit par

Maxime

Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Entreprise en nom propre : comment se lancer ?

Lorsque vous vous lancez dans l’entrepreneuriat, l'une des premières questions à se poser est celle ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

J’ai une idée d’entreprise : avec qui en parler ?

Depuis quelques temps, une idée vous trotte en tête. Vous pensez avoir trouvé un bon filon et vous ...

Amélie Bernard

Amélie Bernard

Un salarié peut-il cumuler plusieurs emplois ?

 Le multisalariat est une pratique motivante pour les personnes qui souhaitent obtenir plus de ...

Amélie Bernard

Amélie Bernard

Erreur sur le code APE : Implications et solutions ?

Le code APE est défini en début d’activité une fois l’entreprise enregistrée. Fourni par l’INSEE, ...

Maxime

Maxime

Être auto-entrepreneur au chômage : peut-on cumuler les deux ?

Vous bénéficiez actuellement du chômage et vous souhaitez devenir auto-entrepreneur ? Vous ne savez ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment cumuler son mandat de dirigeant et sa retraite ?

Dirigeant d’entreprise, l’heure de la retraite arrive à grand pas et vous souhaitez l’anticiper ! ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Devenir indépendant : quelles sont les démarches ?

Si vous rêvez de vous affranchir de toute hiérarchie, que vous avez soif de nouveaux projets et de ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Cumul mandat social et contrat de travail : est-ce possible ?

Au sein d’une même société, une personne peut exercer simultanément plusieurs fonctions techniques ...

Me Louise Milbach

Me Louise Milbach

Code APE : quelle est son utilité ? Comment le trouver ?

Lorsque l’on démarre le projet de la création de son entreprise, il est normal de ne pas connaître ...

Maxime

Maxime

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier