BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter

    Franchise automobile : quelle procédure pour lancer son centre auto ?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Les franchises automobiles sont un secteur extrêmement dynamique. À l’engouement traditionnel du commerce des voitures s’ajoutent certains facteurs qui font d’une franchise automobile une bonne affaire potentielle à monter.

    D’une part, le parc automobile vieillit et comme les voitures neuves coûtent assez cher, il faut entretenir sa voiture et la réparer. L’électronique, de plus en plus présent dans les voitures depuis 15 ans, n’est pas forcément accessible aux réparateurs amateurs donc les réparateurs professionnels, multitâches ou spécialisés dans un domaine d’activité, ont quantité de travaux à faire.

    De plus, la loi permet depuis quelques années aux réparateurs autres que le réseau d’une marque, de travailler dans le cadre de la garantie constructeur donc cela augmente aussi le travail potentiel des réparateurs.

    Ceci dit, ces atouts ne pourront concourir à la réussite de votre entreprise que si vous ne brûlez pas les étapes de la création de votre franchise automobile. Voici donc comment ouvrir votre centre auto franchisé.

    Franchise automibile, comment ouvrir son centre de réparation ?

    Franchise automobile, trouver le bon local

    Choisir le bon local est un défi de taille, il est recommandé de trouver un local ayant une grande surface. Le minimum en la matière est de 450 m² de surface. Le but est que le centre auto soit assez grand pour accueillir à la fois l’atelier et le magasin.

    L’atelier se doit d’être animé par des professionnels formés aux techniques d’entretien dernier cri ainsi qu’à la maintenance des installations technologiques de dernière génération.

    La partie « magasin » propose d’une part des pièces techniques composées de produits d’entretien et de sécurité et, d’autre part, des pièces d’agrément qui permettent d’améliorer le confort de conduite.

    Le local doit respecter les exigences en matière de réglementation comme une obligation de couverture et la présence d’une zone de contrôle.

    Le plus important est de vous assurer que le local ait une bonne visibilité. Les axes passants sont le plus souvent privilégiés. Mais l’emplacement peut aussi être une sortie d’agglomération ou une zone d’activité de périphérie. Trouver le bon emplacement est un point essentiel au succès de votre franchise à condition encore une fois qu’il soit bien équipé.

    L’équipement d’un centre automobile

    Un centre automobile bien équipé exigera un investissement conséquent. C’est le budget d’acquisition des équipements tels que les appareils de diagnostic, les remorques, le matériel de dépannage, des stations de décalaminage à hydrogène, etc. À cela, il faut ajouter l’installation de plusieurs dispositifs de contrôle. Le cout de l’équipement constitue le plus grand investissement qui fait grimper l’investissement initial.

    Le personnel d’un centre auto

    Généralement, la plupart des réseaux de franchise n’exigent pas de qualifications en mécanique pour accorder un agrément. Pour être gérant d’un centre auto franchisé, il faut quand même avoir des connaissances en management, en gestion économique ou encore en commerce.

    Cependant, le personnel d’un centre auto doit avoir des compétences dans un domaine de l’automobile comme la mécanique, la maintenance automobile, ou encore l’électricité automobile. En plus des compétences techniques, une expérience d’au moins 5 ans dans l’un des domaines susmentionnés est nécessaire pour assurer un service de qualité.

    Afin d’avoir ce minimum qualité requis, certaines franchises proposent une formation pour compléter la formation initiale des personnels notamment dans les secteurs innovants comme les véhicules électriques et hybrides ou encore les poids lourds.

    Franchise automobile, le choix du bon réseau

    Choisir le réseau de franchise automobile d’une grande enseigne vous aidera à bénéficier de deux avantages de poids :

    • La notoriété
    • La capacité d’innovation

    Le principe de base d’une franchise est bien sûr de profiter de la notoriété d’une grande enseigne pour asseoir votre réputation dès l’ouverture, ce qui n’est pas le cas lorsque si vous ouvrez un garage indépendant.

    La capacité d’innovation tient au fait que le concept est très encadré dans une franchise, depuis la communication jusqu’aux techniques utilisées. Généralement, le contrat de franchise permet au franchiseur de mettre à disposition du franchisé le savoir-faire nécessaire à l’avancement de l’activité dans le respect du concept de l’enseigne.

    Le contrat lie ainsi le franchiseur à œuvrer pour la survie, le développement et la mise aux normes de la franchise sur toute la durée du contrat de franchise.

    Choisir une bonne franchise, c’est donc aussi choisir une société qui suit les changements permanents de l’automobile et ne se contente pas de vivre sur l’existant ou sur des réparations ou pratiques qui peuvent disparaître du jour au lendemain de par l’évolution constante des véhicules et des lois les concernant.

    Franchise automobile, la création de votre structure juridique

    Comme c’est le cas pour toute entreprise, la création d’une franchise impose le choix d’un statut juridique. S’il existe en France une dizaine de statuts juridiques, ils peuvent être répartis en deux catégories : les statuts individuels et les statuts sociétaires.

    L'entreprise individuelle offre l’avantage de la simplicité des formalités. En plus d’être le seul maitre à bord, vous faites face à des redevances fiscales moins importantes dans certains cas. Toutefois, le manque de distinction entre votre patrimoine personnel et celui de l’entreprise peut en faire un statut plutôt risqué.

    Lorsque le montant de l’investissement de démarrage d’une activité est assez conséquent comme c’est le cas d’un centre auto, le statut juridique de société traditionnelle (sarl, sas, sa) s’impose généralement.

    On considère en effet qu’il faut en moyenne un investissement initial de 250 000 – 400 000 € sans le local pour lancer une franchise automobile. Cet investissement initial oriente généralement le choix de la structure juridique et le business plan que l’on présente à la franchise mais aussi aux banques.

    Il est à noter que certains réseaux de franchises mettent en place des aides financières pour aider les franchisés à se lancer plus facilement.

    Rédigez facilement votre contrat de franchise en seulement quelques clics Je  rédige mon contrat

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES

      contrat de franchise

      Acheter une franchise : intérêt et mode d’emploi

      contrat de franchise

      Contrat de franchise : définition et clauses essentielles

      contrat de franchise

      Franchise coiffure : comment ouvrir un salon de coiffure franchisé ?

      definition-franchise.jpg

      contrat de franchise

      Franchise Boulangerie : comment intégrer une franchise ?

      Loic Bourgoin
      A propos de Loic Bourgoin

      Passionné d'entrepreneuriat, Loïc se dévoue à chercher l'info juridique pour les entrepreneurs et dirigeants de demain

      COMMENTAIRES